Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par John le Sam 3 Mai 2014 - 0:08
Il y a quelques jours, le sujet tombé à Pondichéry a inauguré la deuxième session du DNB dans sa récente configuration. On ne peut, à sa lecture, que déplorer l’absence totale de « refondation » et, tout autant, de « changement ». Jouons les Cassandre à peu de frais, la même catastrophe qu’en juin 2013 se produira en juin prochain pour la session métropolitaine.

La forme hideuse de l’exercice - façon formulaire de sécurité sociale - reste en place au prix de 12 pages de photocopies pour chaque candidat ; c’est bien cher payer un format aussi repoussant pour qui aime rédiger et déployer un raisonnement par écrit.

Les questionnements sont toujours autant atomisés, que l’on considère le temps (on passe des cathédrales gothiques, à la loi de 1905), ou la difficulté de l’exercice proposé. Ainsi en géographie on demande à l’élève de localiser sur une carte deux océans (niveau école primaire) et deux pays émergents (niveau 4° de collège). L’extrême plasticité des attendus formulés en des consignes parfois tout à fait confuses, pour ne pas dire incompréhensibles (question 4 d’histoire : « Citez un exemple d’adaptation législative à l’évolution de la société française sous la Vème République »), a de quoi laisser candidats et correcteurs interdits ou au bord de la schizophrénie. Ainsi alors que l’on vient de demander à l’élève de rédiger un développement construit décrivant et expliquant « le poids de Paris et son rayonnement à différentes échelles » en 20 lignes, la première question de l’étude de document qui suit en géographie invite le candidat à trouver une information située dans la 2ème ligne du texte (le rang de l’UE dans l’économie mondiale) puis à encadrer un exemple qui illustre la réponse dans le document fourni. On le voit parfaitement ici, que ce soit en matière d’échelles, de thèmes de programmes interrogés, de difficulté de l’exercice proposé, il n’y a aucun fil directeur, aucune progressivité, aucun raisonnement autre que celui relatif à la résolution d’une question qui soit demandé. Quelle intelligibilité globale de ce qu’on attend de lui et, plus encore, des questions embrassées par les disciplines mises à l’examen peut bien avoir un élève de 3° à l’issue de ce parcours digne des montagnes russes ?

Hélas, on ne peut s’arrêter là dans l’énumération des dysfonctionnements que présente le sujet proposé car on n’aurait fait qu’effleurer le problème.

Commençons par le document mis à l’étude en histoire : le plan, daté de 1990, d’Auschwitz-Birkenau. Précisons d’entrée que celui-ci est totalement obsolète pour qui est soucieux de mettre à la disposition de ses élèves des documents relativement conformes aux avancées de la recherche. Le plan établi en 2005 par T. Kinowski ou encore ceux distribués par le Mémorial de la Shoah que l’on peut aisément se procurer éviterait aux élèves d’avoir une vision de l’extermination des Juifs d’Europe qui est désormais totalement dépassée. En effet, ce plan et le questionnement qui l’accompagne ne permettent jamais à l’élève de distinguer le phénomène génocidaire du phénomène concentrationnaire. Il est vrai qu’à Auschwitz les deux fonctionnent à quelques kilomètres l'un de l'autre. Il est vrai également qu’ici l'enchevêtrement des logiques, des espaces, des administrations rend la lisibilité des processus de destruction ou de concentration à l’œuvre parfois complexes à lire. Pour autant, à Birkenau l’utilité des baraquements et de la sélection vers lesquels le regard des élèves est dirigé par les questions sur l’identité des victimes, tout comme l’activité économique qui s’y déroule, est d’une importance relative dans la mesure où 85% d’entre elles n’ont jamais vu le camp autrement que pour se rendre, quelques instants après leur arrivée dans les chambres à gaz.

Juifs et Tsiganes sont ici, en outre, mis sur le même plan, amalgamant en une même catégorie deux génocides singuliers. Par exemple, le travail des chercheurs a montré que les tsiganes présents sur le site ne viennent que du Reich tandis que les Juifs sont acheminés vers le centre de mise à mort depuis l’Europe entière. Les tsiganes déportés, comme les juifs, en famille, sont (contrairement aux premiers immédiatement gazés), maintenus dans le camp dans des conditions atroces, mais hors des chambres des gaz et du travail forcé, entre février 43 et août 44 (date à laquelle les survivants seront gazés en une nuit).

Dès lors on peut légitimement se demander ce qu’on peut exiger d’un-e candidat-e et d’un-e correcteur-trice alors qu’un tel document est inséré dans un examen national venant balayer d’un revers de main les fondements élémentaires de la discipline, l’effort de transcription de cette question scientifique complexe en classe par les professeurs, auxquels on ajoutera les exigences d’exactitude de l’inspection quand à l’enseignement des questions vives en classe.

Est-il pour autant possible de ne pas signaler l’autre écueil malheureux de ce sujet qui disqualifie encore davantage qu’à l’ordinaire l’éducation civique, discipline déjà malmenée, dont la « mise en examen » dans ce sujet de DNB confine au ridicule cocardier le plus grossier. Pourrons-nous un jour faire l’économie dans les sujets d’éducation civique des questions aiguillant les élèves vers la production de couplets sur la grandeur de notre pays, les vertus de l’intégration européenne et la noblesse de la politique étrangère française ? Peut-on s’épargner les enchaînements risibles de questions sur l’« exemple qui montre que la France est une puissance au rayonnement politique et culturel mondial » ou encore la recherche des « deux instruments utilisés par l’UE pour réduire les inégalités sur son territoire » (le plan d’austérité grec n’est pas mentionné, l’honneur est sauf !) ? L’angélisme béat qui préside à la confection de ces sujets pourrait-il modérer quelque peu l’enthousiasme des candidats sur la juste et vertueuse intervention de l’armée française au Mali placée sous l’égide de l’ONU, venant en aide aux gentils ressortissants français victimes de dangereux terroristes ?
http://blogs.mediapart.fr/edition/aggiornamento-histoire-geo/article/010514/le-dnb-plaisanterie-ou-imposture

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Fesseur Pro le Sam 3 Mai 2014 - 0:54
Merci John.
Et merci Aggiornamento.
Les leçons de l'année dernière n'ont servi à rien.
Comme d'hab...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par User5899 le Sam 3 Mai 2014 - 1:00
Je suis stupéfait de lire qu'on propose des documents dépassés aux candidats. Mais enfin, à qui l'inspection confie-t-elle le soin d'élaborer des sujets ? Quand on songe que c'est un des motifs invoqués par les IPR pour justifier un avis "très favorable" à la hors-classe, on ne peut qu'être sur le cul.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Fesseur Pro le Sam 3 Mai 2014 - 1:03
Cripure a écrit: Mais enfin, à qui l'inspection confie-t-elle le soin d'élaborer des sujets ?
C'est la question que je pose depuis longtemps et à laquelle je n'ai pas de réponse.
Ce n'est tout de même pas un secret d'état de connaître les rédacteurs des sujets !
Si ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par User5899 le Sam 3 Mai 2014 - 1:05
@Fesseur Pro a écrit:
Cripure a écrit: Mais enfin, à qui l'inspection confie-t-elle le soin d'élaborer des sujets ?
C'est la question que je pose depuis longtemps et à laquelle je n'ai pas de réponse.
Ce n'est tout de même pas un secret d'état de connaître les rédacteurs des sujets !
Si ?
C'est d'autant plus navrant qu'on nous serine sans cesse que grâce au net et aux ressources en ligne, on dispose aujourd'hui de documents actualisés et magnifiques, ce que je crois tout à fait, je suis épaté par le travail mis en ligne par l'université de Rouen sur les manuscrits de Flaubert. Alors ?
avatar
Zenxya
Doyen

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Zenxya le Sam 3 Mai 2014 - 2:02
J'aime bien la parodie qu'ils en ont fait :

http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/357/files/2014/04/Parodie-Pondich%C3%A9ry1.pdf

Et derrière l'humour on devine beaucoup d'amertume.
avatar
Dame Tartine
Habitué du forum

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Dame Tartine le Sam 3 Mai 2014 - 8:40
Bravo  araignée 
Cela reflète bien l'esprit du nouveau programme de 3ème avec la France à toutes les sauces et la nouvelle épreuve du brevet.
Blague à part, il est triste pour notre matière que nous en soyons arrivé là.

_________________
 J'peux pas, j'ai piscine ! 
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Isis39 le Sam 3 Mai 2014 - 8:46
Je prédis une belle catastrophe encore fin juin. Et comme d'hab on dira que c'est la faute des profs...
avatar
kiwi
Vénérable

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par kiwi le Sam 3 Mai 2014 - 9:04
Décidément, je déteste ce nouveau brevet. Du zapping, aucun juste milieu entre les sujets de réflexion infaisables (le plan scalaire, je me marre...) et les questions qu'une moule réussirait à traiter... Des documents nullissimes...
avatar
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Collier de Barbe le Sam 3 Mai 2014 - 12:57
Je remercie les collègues du collège de nous avertir. Je comprends beaucoup pourquoi les seconde ont tellement de mal...

_________________
CdB
@AbbeCordillere
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Thalia de G le Sam 3 Mai 2014 - 14:13
@kiwi a écrit:Décidément, je déteste ce nouveau brevet. Du zapping, aucun juste milieu entre les sujets de réflexion infaisables (le plan scalaire, je me marre...) et les questions qu'une moule réussirait à traiter... Des documents nullissimes...
Je ne suis que prof de lettres, mais à la lecture de ce sujet, je partage ta réflexion, notamment celle du zapping.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
philann
Doyen

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par philann le Sam 3 Mai 2014 - 14:22
@Collier de Barbe a écrit:Je remercie les collègues du collège de nous avertir. Je comprends beaucoup pourquoi les seconde ont tellement de mal...

Ca c'est l'histoire de l'EN!
Les collègues du primaire font face à un délire tel qu'ils construisent sur du sable mouvant. Nous continuons au collège avec des programmes ou le bancal le dispute à l'inexact et au fouilli...Et vous reprenez le flambeau avec des élèves incapables de suivre les programmes du lycée!

Tout va bien   

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Ronin le Sam 3 Mai 2014 - 14:51
C'est parce que l'on a pas fait assez de réformes  professeur 

_________________
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par neomath le Sam 3 Mai 2014 - 15:07
Faire commenter par des collégiens un discours du chef d'état, qui plus est sur un sujet contentieux.  affraid affraid affraid

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par User5899 le Sam 3 Mai 2014 - 15:45
@Collier de Barbe a écrit:Je remercie les collègues du collège de nous avertir. Je comprends beaucoup pourquoi les seconde ont tellement de mal...
Eh ! C'est mon texte, ça ! furieux
avatar
Mestelle51
Habitué du forum

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Mestelle51 le Sam 3 Mai 2014 - 17:52
« Citez un exemple d’adaptation législative à l’évolution de la société française sous la Vème République »

C'est quand même triste de retrouver de telles formulations dans un sujet de brevet. Je n'ai pas grand chose de plus à ajouter à la critique du blog, tout y est. Des questions très inégales, des documents peu clairs ou tendancieux et un enchainement bâclé de sujets sans aucun fil directeur. Encore un joli raté.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Olympias le Sam 3 Mai 2014 - 21:23
@Collier de Barbe a écrit:Je remercie les collègues du collège de nous avertir. Je comprends beaucoup pourquoi les seconde ont tellement de mal...
12 pages de bazar ; des textes mal choisis...Bravissimo
Contenu sponsorisé

Re: Aggiornamento proteste vigoureusement contre le sujet de brevet d'histoire-géographie 2014 de Pondichéry

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum