[marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par invitéW le Lun 5 Mai 2014 - 7:34

On connaissait la violence scolaire. Celle exercée par les élèves sur leurs pauvres professeurs. Voici maintenant celle des parents, sur ces mêmes enseignants. Publié la semaine dernière, un rapport officiel dénonce la dégradation de la relation parents-profs, qui pour un directeur d’école sur deux a déjà viré à l’agression. La journaliste Anna Topaloff* qui prépare un livre sur la relation parents-enseignants parle même de « tyrannie des parents ».


Marianne: C’est la première fois qu’un rapport officiel fait état d’une « cassure » entre parents et enseignants…  
Anna Topaloff: Oui, c’est un grand pas dans la bonne direction. Pendant longtemps la parole des enseignants n’a pas du tout été entendue. Quand j’ai commencé à travailler sur le sujet, je me suis heurtée à l’omerta des syndicats. Pour eux « ça n’existait pas ». Leur grande réponse c’était : « le problème est très localisé mais ça ne fait pas système ». C’est donc rassurant pour la société et pour les enseignants que le problème émerge enfin. Ca donne du poids à la parole des enseignants et leur montre qu’on les écoute. Surtout que l’étude a été faite par George Fotinos, un chercheur très respecté, spécialiste du malaise des enseignants et qui n’est pas un alarmiste. C’est même souvent quelqu’un qui conclue que tout va bien. Pour qu’il y voie un problème, c’est donc qu’il est important.   
A qui la faute ?   
Elle est souvent rejetée sur les enseignants. Mais c’est celle du système, du mode de fonctionnement du ministère. Face au conflit, les instances de l’Education nationale avaient tendance à donner systématiquement raison aux parents. Le mot d’ordre était : « on ne veut pas d’histoire ».
la suite.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par Nemuyoake le Lun 5 Mai 2014 - 8:08

A moins d'être extrêmement fermes, aussi bien avec les parents qu'avec les enfants, je ne vois pas comment on peut s'en sortir... Mais si les profs, les directeurs et autres en viennent à être principalement rémunérés au mérite (faire le moins de vagues possible pour être promu), on peut toujours attendre que les choses s'arrangent... En fait, on peut surtout attendre que les choses empirent.

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par Zenxya le Lun 5 Mai 2014 - 15:26

A la décharge des parents, je dois dire qu'entendre des mots tels que :
- co-éducation
- accompagnement personnalisé
- parcours individualisé
- pédagogie différenciée
- réussite pour tous
- ministre de la réussite éducative
explique peut-être que certains soient étonnés que la chair de leur chair puisse faillir et qu'ils se sentent floués.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par the educator le Lun 5 Mai 2014 - 16:53

Tu dénonces l'abus de communication, je rappelle juste que la loi fixe comme objectif à l'EN acquisition du socle pour tous. A l'EN, pas aux parents. Ce n'est pas JUSTE un problème de communication.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par atrium le Lun 5 Mai 2014 - 17:59

D'accord avec The Educator: les parents ne font que réclamer ce que les démagogues têtes pensantes de l'EN leur ont promis. Pourquoi ne les croiraient-ils pas?

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par Lilypims le Lun 5 Mai 2014 - 20:01

@atrium a écrit:D'accord avec The Educator: les parents ne font que réclamer ce que les démagogues têtes pensantes de l'EN leur ont promis. Pourquoi ne les croiraient-ils pas?

Mais, n'est-ce pas ce que dit Zenxya ?

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par CHADES le Lun 5 Mai 2014 - 20:29

Aucun de nous n'a besoin d'être convaincu que les problèmes de l'EN viennent de tous les rouages de son encadrement, à tous les niveaux, pas seulement celui du ministère. Redonnons le pouvoir aux enseignants, et nous gagnerons en efficacité.  Smile 

_________________
expert procrastinateur.

CHADES
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par InvitéF le Lun 5 Mai 2014 - 21:49

@CHADES a écrit:Redonnons le pouvoir aux enseignants, et nous gagnerons en efficacité.  Smile 

C'est une réflexion que je me fais souvent. A ce stade de décomposition de l'EN, il vaudrait mieux que nous fondions nos propres écoles. Mais à chaque fois, je fais mes petits calculs et je me rends compte que sans subventions (massives), c'est impossible.

_________________
"Lorsque la confection des lois, les travaux d’administration, la fonction de juger, deviennent des professions particulières réservées à ceux qui s’y sont préparés par des études propres à chacune, alors on ne peut plus dire qu’il règne une véritable liberté."
Condorcet, Premier Mémoire sur l'instruction publique (1791)

InvitéF
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par User5899 le Lun 5 Mai 2014 - 21:51

Anne Topaloff a écrit:Le deal était le suivant : vous nous amenez vos enfants propres et nourris, et en échange on vous les rend instruits, prêts à travailler.
Heu... Elle est sûre de ce deal, qu'elle situe "avant" ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par User5899 le Lun 5 Mai 2014 - 21:53

@the educator a écrit:Tu dénonces l'abus de communication, je rappelle juste que la loi fixe comme objectif à l'EN acquisition du socle pour tous. A l'EN, pas aux parents. Ce n'est pas JUSTE un problème de communication.
Oui, mais un objectif non atteint n'est pas illégal.

Anne, la chère Anne, a écrit:Faut-il rééduquer les parents ?
- Il faut en tout cas les laisser à la porte de l’école. Je suis contre cette tendance de vouloir les intégrer au milieu scolaire. En cela, je ne suis pas d’accord avec Georges Fotinos. Être un bon parent, c’est aussi savoir lancer son enfant dans le monde, le laisser entre les mains du système. C’est important pour tout le monde. A la fois pour les parents, qui ne doivent pas se sentir omnipotents, et pour les enfants qu’il faut responsabiliser.
- Et faut-il former les enseignants à la relation avec les parents ?
- Non, il faut surtout mieux former les enseignants à leur discipline. Être carré et renforcé dans ses connaissances, c’est le meilleur moyen d’être sûr de soi et de ne pas se laisser impressionner par les demandes contradictoires des parents.
Razz
Des propos qui vont avoir du succès auprès de certains Laughing

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par dandelion le Lun 5 Mai 2014 - 22:32

Cripure a écrit:
@the educator a écrit:Tu dénonces l'abus de communication, je rappelle juste que la loi fixe comme objectif à l'EN acquisition du socle pour tous. A l'EN, pas aux parents. Ce n'est pas JUSTE un problème de communication.
Oui, mais un objectif non atteint n'est pas illégal.

Anne, la chère Anne, a écrit:Faut-il rééduquer les parents ?
- Il faut en tout cas les laisser à la porte de l’école. Je suis contre cette tendance de vouloir les intégrer au milieu scolaire. En cela, je ne suis pas d’accord avec Georges Fotinos. Être un bon parent, c’est aussi savoir lancer son enfant dans le monde, le laisser entre les mains du système. C’est important pour tout le monde. A la fois pour les parents, qui ne doivent pas se sentir omnipotents, et pour les enfants qu’il faut responsabiliser.
- Et faut-il former les enseignants à la relation avec les parents ?
- Non, il faut surtout mieux former les enseignants à leur discipline. Être carré et renforcé dans ses connaissances, c’est le meilleur moyen d’être sûr de soi et de ne pas se laisser impressionner par les demandes contradictoires des parents.
Razz
Des propos qui vont avoir du succès auprès de certains Laughing
C'est marrant je viens de regarder une vidéo très intéressante qui parle justement des effets pervers de l'intervention des adultes dans la scolarité et les relations sociales de leurs enfants. On y apprend également qu'en voulant aider les enfants victimes de harcèlement, on obtient souvent le résultat contraire de celui espéré, et qu'il est plus utile de leur apprendre à se défendre (sans violence physique bien sûr): sans doute réducteur, mais intéressant néanmoins:

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par Zenxya le Lun 5 Mai 2014 - 23:56

Après l'interview, il y a un encadré avec ça :
Pour y remédier, Georges Fotinos propose « d’ouvrir les écoles aux parents pendant les vacances » pour « faire connaître le sens, les missions et le fonctionnement de l’établissement scolaire ». Mais aussi de former les enseignants à la relation avec les parents.

Je sais pas pourquoi mais y'a un truc qui me gène !

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par philann le Mar 6 Mai 2014 - 5:47

@dandelion a écrit:
C'est marrant je viens de regarder une vidéo très intéressante qui parle justement des effets pervers de l'intervention des adultes dans la scolarité et les relations sociales de leurs enfants. On y apprend également qu'en voulant aider les enfants victimes de harcèlement, on obtient souvent le résultat contraire de celui espéré, et qu'il est plus utile de leur apprendre à se défendre (sans violence physique bien sûr): sans doute réducteur, mais intéressant néanmoins:

Merci pour la video Dandelion...intéressante effectivement!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par the educator le Mar 6 Mai 2014 - 8:20

@atrium a écrit:D'accord avec The Educator: les parents ne font que réclamer ce que les démagogues têtes pensantes de l'EN leur ont promis. Pourquoi ne les croiraient-ils pas?

En fait, c'est même bien pire: c'est l'assemblée nationale qui leur promet au travers de la loi.

cripure a écrit:Oui, mais un objectif non atteint n'est pas illégal.
On peut se poser la question: dans la loi de 2005, l'acquisition socle est considéré comme un droit. En gros, il faut pour se prémunir démontrer que tous les moyens ont été engagés pour cela. C'est aussi pour ça qu'on contractualise sans arrêt, pour trouver des responsables en cas de coup dur. Parce qu'au rythme ou c'est parti, ça viendra...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par Blan6ine le Mar 6 Mai 2014 - 9:08

Merci pour la vidéo Dandelion!

_________________
Quand on partage un bien matériel, il se divise; quand on partage un bien immatériel, il se multiplie. (Serge Soudoplatoff )

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [marianne] Ecole: la tyrannie des parents.

Message par Aliceinwonderland le Mar 6 Mai 2014 - 9:15

L'article a bien sûr raison, mais il fait quand même l'impasse sur un nouvel effet pervers de la désaffection du métier ou d'un recrutement selon des critères parfois opaques (comme le fait que l'orthographe soit réduite à la portion congrue au concours de PE par exemple) : il y a aussi le cas des parents impliqués et respectueux qui se retrouvent face à des enseignants qui n'ont pas le niveau, et qui sont obligés d'y remédier ; après pas étonnant que le respect diminue côté parents.
Et j'avoue que j'ai parfois trouvé certains parents odieux avec les enseignants, mais quand soi-même on a appris à lire à son enfant et qu'on voit que ceux qui n'avaient pas la chance d'avoir maman pour les aider se retrouvent en grande difficulté, on se dit que s'il y a une part d'agressivité liée au consumérisme, il y a peut-être aussi une part justifiée, certains parents pressentant confusément qu'on n'a pas vraiment donné les chances de bien démarrer à leur enfant.
cela dit dans l'ambiance actuelle où on ne cesse de dénigrer les enseignants cet article fait du bien. Il est évident que quand les enseignants font leur travail, c'est-à-dire instruire, correctement, il faut laisser le plus possible les parents à l'extérieur de l'institution.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum