Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Alberta : La mise en place d'une évaluation quinquennale des enseignants fait polémique.

par John le Mar 6 Mai 2014 - 8:40
L'Association des enseignants de l'Alberta (ATA) s'oppose à l'évaluation quinquennale proposée par le gouvernement provincial.

Dans un rapport dévoilé lundi, le ministère de l'Éducation propose que les enseignants soient sujets à un examen de leurs compétences tous les cinq ans afin de conserver leur certification.

Le président de l'ATA, Mark Ramsankar, rappelle qu'un processus d'évaluation existe déjà.

« Les enseignants sont sans cesse sous l'œil des parents, des directeurs d'établissement et des autres professeurs, soutient-il. Les enseignants doivent se conformer à la qualité de l'enseignement requise. »

Si elle est approuvée, cette recommandation du Groupe de travail pour enseigner l'excellence, un regroupement sous l'égide du ministère, écartera l'ATA du processus d'évaluation.

Un processus continu

« L'enseignant sera informé chaque année des progrès faits pour conserver sa certification », note le rapport du Groupe de travail.

Ce rapport précise également que l'enseignant « devra préparer un dossier pour prouver que ses enseignements sont efficaces et en lien avec les exigences provinciales ».
Le Groupe de travail pour enseigner l'excellence émet 25 recommandations dont :

l'examen de compétences tous les cinq ans pour conserver une certification éducative
la possibilité pour la direction de congédier un enseignant pour son incompétence
la remise de certificats d'enseignement à des travailleurs de corps de métiers, du domaine des arts, et d'autres professions, sans exiger de diplôme en éducation
le versement d'une prime aux enseignants jugés excellents

« Si le gouvernement a de l'argent pour nous donner des bonus [primes] de 1000 $ ou de 3000 $, pourquoi il ne prend pas cet argent pour donner un financement adéquat aux conseils scolaires », s'étonne Éric Cloutier, un enseignant de sixième année à l'école Gabrielle Roy d'Edmonton.

Avant de répondre aux recommandations, le gouvernement prendra 45 jours pour recueillir les réactions des Albertains, indique le ministre de l'Éducation.

« Il ne devrait pas y avoir de sujets qui soient tabous, qui soient fermés à la discussion parce qu'ils sont délicats, » insiste Jeff Johnston.

Un projet de loi basé sur ces recommandations pourrait être présenté à l'automne.

Le gouvernement albertain a par ailleurs annoncé une réforme des programmes scolaires lors du discours du Trône en mars.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Alberta : La mise en place d'une évaluation quinquennale des enseignants fait polémique.

par verdurin le Mar 6 Mai 2014 - 21:56
Ce rapport précise également que l'enseignant « devra préparer un dossier pour prouver que ses enseignements sont efficaces et en lien avec les exigences provinciales ».
Dans l'ex URSS on faisait pareil.

Nous voici en marche vers un avenir radieux.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum