(6e) La naissance du judaïsme : historiographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(6e) La naissance du judaïsme : historiographie

Message par Elyas le Mer 7 Mai 2014 - 15:21

@Marie Laetitia a écrit:
Et parfois les IO ne nous aident pas. J'avoue en ce moment être bien embêtée avec l'enseignement de la diaspora juive de 70, remise en cause par des (les?) spécialistes... Mais je suis totalement d'accord sur les connaissances insuffisantes pour trois premières périodes!

C'est un peu HS mais je rebondis sur ta remarque sur la diaspora. De ce que j'ai lu, c'est surtout les conséquences de la révolte de 132-135 qui aboutit à une expulsion des juifs de Jérusalem et des alentours. La répression de 70 aboutit surtout à une modification des paradigmes religieux. Sans Temple, la religion doit évoluer, passer vers la synagogue. De plus, quand on lit les histoires sur la conquête de Jérusalem par les musulmans et ses suites, on constate bien que des communautés juives importantes vivent encore en Palestine à l'époque. De même, j'ai lu que le judaïsme avait pas mal converti autour de la Mer Méditerranée et que les communautés juives dans tout le Moyen Orient depuis l'époque du 6e siècle avant JC.
Tu mélanges tout cela et cela donne un tableau bien plus nuancé que le cliché de la Seconde Diaspora.
Cependant, ce ne sont que des recoupements que je fais de toutes mes lectures et de mes connaissances de la chronologie de l'histoire du judaïsme, si tu as un titre à donner sur l'histoire antique de la diaspora, je suis preneur.
Je n'ai lu que Finkelstein, des articles en anglais et des atlas historiques sur cette question (plus des documentaires qui expliquent les polémiques archéologiques comme cette histoire sur l'existence réelle ou non de Salomon qui me laisse dubitative car elle contredit trop parfaitement sans nuances certains apports de Finkelstein et des autres archéologues dans sa mouvance, d'ailleurs, je trouve Finkelstein très mesuré contrairement aux thèses minimalistes).
Bref, si tu as un livre, sache que la FNAC va t'aimer, ce sera commandé immédiatement (pourvu qu'une documentation photographique sorte ou qu'Histoire et Religion sorte un numéro à ce propos, d'ailleurs je vais vérifier s'ils l'ont fait).

EDIT : je suis un peu confus dans ma bafouille précédente, j'espère avoir été plus ou moins clair. J'ai trouvé ça :
http://www.religions-histoire.com/numero-42/judaismes-pretres-aux-chretiens-aux-rabbins.3509.php


EDIT 2 : bazar, j'aurais jamais dû lire ce sujet, je suis allé sur le site d'Histoire et Religion et mon porte-monnaie va dérouiller... Il y a au moins 5-6 numéros que je m'étais promis d'acheter depuis quelques temps...

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: (6e) La naissance du judaïsme : historiographie

Message par Marie Laetitia le Mer 7 Mai 2014 - 16:18

Pour te répondre: je faisais référence à l'ouvrage de Shlomo Sand, "Comment le peuple juif fut inventé". Etant donné que l'ouvrage a fait un peu polémique quand il est paru en France, j'ai trouvé ce compte-rendu d'une interview de S. Sand, Esther Benbassa, Maurice Sartre et Michel Winock (déjà plus costauds comme références, étant donné que Sand est contemporainiste et pour ainsi dire, a fait oeuvre de vulgarisation de travaux de spécialistes de l'antiquité)
http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/IMG/pdf/Enquete_sur_le_peuple_juif_L_Histoire.pdf

Sinon, toujours à propos de ce livre, tu pourras faire ton miel de ceci
http://lettre.ehess.fr/2117
http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=CITE_038_0167
http://www.franceculture.fr/oeuvre-comment-le-peuple-juif-fut-invent%C3%A9-de-shlomo-sand.html

En résumé: la multiplication des communautés juives résulte du prosélytisme plus que d'une diaspora à partir de 70. Les déplacements avérés se sont faits sur de courtes distances, à l'intérieur de la Palestine par exemple. Si le nombre de Juifs diminue en Palestine, c'est en raison de conversions au christianisme, puis à l'islam. Ce qui est très intéressant (même si c'est trop compliqué pour des 6e) c'est que l'idée de diaspora entre dans la naissance du sionisme au XIXe siècle.
Selon Esther Benbassa, les Juifs ont "cultivé" une représentation d'eux-mêmes construite autour de leur religion mais aussi de mythes : les aspects culturels et religieux sont liés. Cette représentation d'eux-mêmes a conduit les Juifs éparpillés à  se percevoir comme une collectivité unie avec des liens (même ténus). En ce sens, le « peuple juif » est une invention comme tous les autres peuples.


BIBLIOGRAPHIE :
J.-C. ATTIAS, E. BENBASSA, Israël, la terre et le sacré, Flammarion, réédition, 2001.
J.-C. ATTIAS, E. BENBASSA, Dictionnaire des mondes juifs, Larousse, 2008.
M. GOODMAN, Rome et Jérusalem. Le choc des civilisations, Perrin, 2009
S. SAND, Comment le peuple juif fut inventé, Fayard, 2008


Dernière édition par Marie Laetitia le Mer 7 Mai 2014 - 16:26, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: (6e) La naissance du judaïsme : historiographie

Message par Elyas le Mer 7 Mai 2014 - 16:23

J'irai lire, merci ML.



Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: (6e) La naissance du judaïsme : historiographie

Message par Isis39 le Mer 7 Mai 2014 - 18:01

En tout cas il y a du progrès dans les manuels qui arrêtent de proposer la carte du périple d'Abraham...
J'avais aussi lu pas mal de chose autour de la sortie du livre de Shlomo Sand. C'est passionnant ces questions !

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: (6e) La naissance du judaïsme : historiographie

Message par Elyas le Lun 12 Mai 2014 - 21:17

J'ai reçu le Religions & Histoire n° 42 de janvier-février 2012 dont le dossier central est le "Judaïsme : des prêtres aux chrétiens et aux rabbins" et c'est presque 40 pages de bonheur, avec de solides remises à niveau scientifique. C'est Simon C. Mimouni de l'EPHE et plusieurs universitaires dont un de Lausanne, un de Berkeley et plusieurs de France qui font les artciles.
Il y a d'abord un article repères avec une introduction, des éléments de chronologie et un glossaire.
Il est suivi d'un article sur "Les judaïsmes des prêtres aux chrétiens et aux rabbins", Ier siècle avant notre ère, IIIe siècle après notre ère.
Vient ensuite un article sur 'Le judaïsme avant 70, le temple de Jérusalem, les sacrifices, les prêtres'.
Ensuite, un article sur "Le judaïsme après 70, la torah, les messianismes, les synagogues".
APrès, plusieurs articles comme "Le judaïsme chrétien", le "judaïsme rabbinique" et "le judaïsme synagogal" pour finir par "le bithéisme dans le judaïsme".

La plupart des articles sont magistraux pour être au point pour faire les deux chapitres sur les débuts du judaïsme et sur les débuts du christianisme. Je me régale en lisant la confrontation de la tradition hellénstico-judéen en grec et synagogal et la tradition rabbinique en araméen. Cela permet de mieux appréhender le concept de diaspora aussi, avec toute la problématique de la Seconde Diaspora, construction rabbinique et chrétienne ou réalité historique. Bref, d'excellentes pistes. Les Nazoréens sont décrits avec clarté et rigueur, ce qui est amusant au final quand on veut appréhender cette période.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: (6e) La naissance du judaïsme : historiographie

Message par Ragnetrude le Mar 13 Mai 2014 - 10:43

Je pense maîtriser assez mal ce sujet... En navigant sur internet je suis tombée sur les livres de Jean Soler qui ont l'air d'avoir fait scandale, les avez-vous lus ?

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: (6e) La naissance du judaïsme : historiographie

Message par Marie Laetitia le Mar 13 Mai 2014 - 17:36

@Ragnetrude a écrit:Je pense maîtriser assez mal ce sujet... En navigant sur internet je suis tombée sur les livres de Jean Soler qui ont l'air d'avoir fait scandale, les avez-vous lus ?

Non, je ne le connaissais pas. Même s'il a travaillé avec des historiens, ce qu'en dit Michel Onfray ne me porte pas à le prendre comme référence (même si c'est l'exact contraire du propos d'Onfray au passage)
Cette patience de l'horloger qui ne convainc pas l'université se double donc de l'efficacité du dynamiteur qui pourrait plaire aux journalistes. Mais, si l'université ne doit pas aimer chez lui l'usage des bâtons de dynamite, les journalistes, eux, n'apprécient probablement pas sa méticulosité conceptuelle. Voilà pourquoi cet homme est seul, et sa pensée révolutionnaire, méconnue.
S'il n'est pas suivi par une majorité d'universitaires... Après il faut voir son argumentation et ses sources, comme toujours.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: (6e) La naissance du judaïsme : historiographie

Message par Marie Laetitia le Mar 13 Mai 2014 - 17:38

@Elyas a écrit:J'ai reçu le Religions & Histoire n° 42 de janvier-février 2012 dont le dossier central est le "Judaïsme : des prêtres aux chrétiens et aux rabbins" et c'est presque 40 pages de bonheur, avec de solides remises à niveau scientifique. C'est Simon C. Mimouni de l'EPHE et plusieurs universitaires dont un de Lausanne, un de Berkeley et plusieurs de France qui font les artciles.
Il y a d'abord un article repères avec une introduction, des éléments de chronologie et un glossaire.
Il est suivi d'un article sur "Les judaïsmes des prêtres aux chrétiens et aux rabbins", Ier siècle avant notre ère, IIIe siècle après notre ère.
Vient ensuite un article sur 'Le judaïsme avant 70, le temple de Jérusalem, les sacrifices, les prêtres'.
Ensuite, un article sur "Le judaïsme après 70, la torah, les messianismes, les synagogues".
APrès, plusieurs articles comme "Le judaïsme chrétien", le "judaïsme rabbinique" et "le judaïsme synagogal" pour finir par "le bithéisme dans le judaïsme".

La plupart des articles sont magistraux pour être au point pour faire les deux chapitres sur les débuts du judaïsme et sur les débuts du christianisme. Je me régale en lisant la confrontation de la tradition hellénstico-judéen en grec et synagogal et la tradition rabbinique en araméen. Cela permet de mieux appréhender le concept de diaspora aussi, avec toute la problématique de la Seconde Diaspora, construction rabbinique et chrétienne ou réalité historique. Bref, d'excellentes pistes. Les Nazoréens sont décrits avec clarté et rigueur, ce qui est amusant au final quand on veut appréhender cette période.

Ça a l'air intéressant mais un petit poil pointu vu le temps dont je dispose personnellement...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum