Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
marjorie_esti
Niveau 5

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par marjorie_esti le Mer 7 Mai 2014 - 18:45
http://snfolc.fo-enseignement-strasbourg.fr/pages/presidente-academique-du-snalc-rejoint-force-ouvriere

POURQUOI JE QUITTE LE SNALC



Commissaire paritaire depuis 1996 et présidente académique du Snalc, j’ai œuvré inlassablement à la défense des professeurs et de notre métier. J’ai milité pour l’amélioration des conditions de travail des enseignants, pour le rétablissement de la légitime autorité du professeur et pour la transmission des connaissances. J’ai toujours refusé la dérive de l’enseignement vers l’animation, j’ai dénoncé les absurdités de la réunionite et du pédagogisme.

Aujourd’hui, je ne me reconnais plus dans un syndicat, le Snalc, qui a perdu son indépendance et qui soutient la réforme Peillon sur les statuts des professeurs, contribuant par là au démantèlement de notre métier.

L’abrogation des statuts 50 et la redéfinition des missions des professeurs dans les projets Peillon induiront :
- l’augmentation inévitable de notre temps de travail, avec risque d’annualisation des services,
- une réunionite accrue, aucune limite n’étant fixée aux instances auxquelles nous pourrons être convoqués,
- la perte de liberté pédagogique (soumise au cadre du projet d’établissement et aux décisions des différentes équipes auxquelles le professeur sera tenu de participer),
- une perte de rémunération pour de nombreux enseignants.
Le projet de décret Peillon ouvre par ailleurs la voie à la territorialisation de l’enseignement secondaire,  par le biais d’un système indemnitaire avec missions attribuées sous tutelle du Conseil d’Administration, où siègent élèves, parents et représentants des collectivités territoriales et du patronat.

Aujourd’hui plus que jamais, les professeurs ont besoin d’être défendus. Nos revendications salariales doivent être entendues, nos conditions de travail doivent être améliorées. Le combat n’est pas fini. C’est pourquoi j’ai choisi de rejoindre le SNFOLC, syndicat représentatif des professeurs de lycées et collèges, qui s’est engagé avec détermination contre les projets Peillon, pour la défense des statuts 50, pour la défense des professeurs.

Anne Spicher
avatar
Niel
Niveau 5

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Niel le Mer 7 Mai 2014 - 20:11
je trouve personnellement sa démarche courageuse( car cela doit être extrêmement difficile de prendre une telle décision et de quitter sa" famille "syndicale) et cohérente par rapport à la longueur de son engagement syndical en faveur de la défense des intérêts professionnels des collègues qui à l'évidence sont "massacrés " par la réforme Peillon..
kook
kook
Niveau 8

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par kook le Mer 7 Mai 2014 - 20:35
Les guerres des syndicats, ça me fatigue  Rolling Eyes 
Et on ne sait plus quelle interprétation croire. Je me sens plus desinformée qu'informée par l'ensemble des syndicats.

Pour le coup, j'ai cherché des infos sur le site du SNALC.

http://www.snalc.fr/strasbourg/article/683/
Vous avez dû, ces derniers mois, sous l’égide de la présidente académique démissionnaire, être soumis à une entreprise de désinformation systématique inspirée par le SN-FO-LC, un syndicat totalement noyauté par les trotskystes lambertistes membres du Parti Ouvrier Indépendant, destinée à affoler les collègues au travers d’une analyse biaisée de la politique ministérielle actuelle et ce en particulier au sujet du nouveau Décret sur les missions des enseignants négocié par l’ancien ministre Vincent Peillon. Vous avez heureusement pu, à la lecture des récents numéros de notre journal, la Quinzaine Universitaire, vous faire une idée plus objective de ces projets.

et pour la réforme:
http://www.snalc.fr/national/article/625/
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par User5899 le Mer 7 Mai 2014 - 20:42
@Niel a écrit:je trouve personnellement sa démarche courageuse( car cela doit être extrêmement difficile de prendre une telle décision et de quitter sa" famille "syndicale)  et cohérente par rapport à la longueur de son engagement syndical en faveur de la défense des  intérêts professionnels des collègues qui à l'évidence sont "massacrés " par la réforme Peillon..
 :shock: 
"A l'évidence" ?
Lefteris
Lefteris
Empereur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Lefteris le Mer 7 Mai 2014 - 20:49
@kook a écrit:Les guerres des syndicats, ça me fatigue  Rolling Eyes 
Et on ne sait plus quelle interprétation croire. Je me sens plus desinformée qu'informée par l'ensemble des syndicats.

Pour le coup, j'ai cherché des infos sur le site du SNALC.

http://www.snalc.fr/strasbourg/article/683/
Vous avez dû, ces derniers mois, sous l’égide de la présidente académique démissionnaire, être soumis à une entreprise de désinformation systématique inspirée par le SN-FO-LC, un syndicat totalement noyauté par les trotskystes lambertistes membres du Parti Ouvrier Indépendant, destinée à affoler les collègues au travers d’une analyse biaisée de la politique ministérielle actuelle et ce en particulier au sujet du nouveau Décret sur les missions des enseignants négocié par l’ancien ministre Vincent Peillon. Vous avez heureusement pu, à la lecture des récents numéros de notre journal, la Quinzaine Universitaire, vous faire une idée plus objective de ces projets.

et pour la réforme:
http://www.snalc.fr/national/article/625/
C'est vrai que c'est fatigant, d'autant que finalement, sur les orientations pédagogiques, l'"école des savoirs", les idées sont proches. (je viens de lire une dénonciation de l'idéologie curriculaire, ça aurait très bien pu naître au SNALC).
Mais le noyautage , ça fait mourir de rire.  mdr .  On comprend la déception, elle est légitime, mais l'argument...  Rolling Eyes Il y en a certes , ils ne peuvent pas aller ailleurs (pas la CGT, pas les "autonomes")  mais comment un parti qui tient ses congrès dans une cabine téléphonique pourrait-il noyauter et manipuler comme des marionnettes les adhérents du plus gros syndicat de la FPE  ? Du reste, j'en connais des adhérents du POI, parfaitement républicains.
Je crois  pour avoir vu plusieurs cas qu'une des raisons de ces départs est de rejoindre une structure qui , ayant une plus grosse force confédérée , est plus autonome,  et se permet plus facilement de s'opposer.
Bon, l'affaire des statuts, il était évident que ça allait faire grincer des dents,  de toute manière.


Dernière édition par Lefteris le Mer 7 Mai 2014 - 22:03, édité 1 fois (Raison : ortho)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Marcel Khrouchtchev le Mer 7 Mai 2014 - 21:03
Le texte du SNALC de Strasbourg sur les lambertistes est affligeant et diffamatoire.
J'ai été membre du bureau académique de la plus grosse section du SNFOLC de France sans jamais avoir été au POI et sans que cela me soit jamais demandé. Ça et la fondation par la CIA, ça va bien. Le pire est que ça vient de gens qui se prétendent intelligents.
FO et le SNALC ne sont à l'évidence pas d'accord sur les décrets de 1950 et sur le nouveau statut. Qu'une adhérente du SNALC en désaccord avec la ligne de son syndicat et en accord avec FO passe de l'un à l'autre ne me semble pas infamant. Elle ne passe pas à l'UNSA non plus, faut pas déconner.
avatar
Niel
Niveau 5

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Niel le Mer 7 Mai 2014 - 21:09
@Lefteris a écrit:Mais le noyautage, ça fait mourir de rire.  mdr . On comprend la déception, elle est légitime, mais l'argument.
+ 1!!
D'ailleurs je croyais que les "Trotskystes lambertistes" appartenaient à un monde aujourd'hui disparu  Smile
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Marcel Khrouchtchev le Mer 7 Mai 2014 - 21:10
C'est certain que quiconque a été à FO en connaît des membres du POI. Mais, effectivement, ils sont très peu nombreux! Noyauter une confédération comme FO, ce n'est pas sérieux.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée le Mer 7 Mai 2014 - 21:49
@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'est certain que quiconque a été à FO en connaît des membres du POI. Mais, effectivement, ils sont très peu nombreux! Noyauter une confédération comme FO, ce n'est pas sérieux.

Ils ne noyautent pas, ils la dirigent et lavent le cerveau des nouveaux adhérents.

Sinon, dans mon académie, un gros syndicat, qui pratique l'abstention offensive et le vote contre positif, tourne en HiS pour dire que FO a des accointances avec l'UMP, tandis que sur Twitter, des membres d'un syndicat qui veut être calife à la place de leurs anciens amis de la FEN expliquent que FO = FN (c'est vrai, il y a une lettre en commun, le "F").

Bref.

Les élections pro arrivent, en fait...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Lefteris
Lefteris
Empereur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Lefteris le Mer 7 Mai 2014 - 22:10
@Presse-purée a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'est certain que quiconque a été à FO en connaît des membres du POI. Mais, effectivement, ils sont très peu nombreux! Noyauter une confédération comme FO, ce n'est pas sérieux.

Ils ne noyautent pas, ils la dirigent et lavent le cerveau des nouveaux adhérents.

Sinon, dans mon académie, un gros syndicat, qui pratique l'abstention offensive et le vote contre positif, tourne en HiS pour dire que FO a des accointances avec l'UMP, tandis que sur Twitter, des membres d'un syndicat qui veut être calife à la place de leurs anciens amis de la FEN expliquent que FO = FN (c'est vrai, il y a une lettre en commun, le "F").

Bref.

Les élections pro arrivent, en fait...
Et FO fait peur, car ayant une ligne de conduite lisible et constante quel que soit le ministère, ayant été le premier syndicat à bouger pour les rythmes, certains craignent pour les "parts de marché". Si les PE sont cohérents, le SNUDI surtout devrait faire un bond spectaculaire.

Il faut savoir que les élections déterminent les dispenses , donc les permanents, et les subventions.
Ayant été syndicaliste (mais pas à FO) , je peux dire que c'est à couteaux tirés , et parfois même au sein du même syndicat. Mon syndicat a d'ailleurs explosé comme ça, pour des histoires de décharges .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée le Mer 7 Mai 2014 - 22:14
@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'est certain que quiconque a été à FO en connaît des membres du POI.

J'en connaissais bien avant. Des gens qui trouvent que LO est un parti trop mou qui joue le star system, ça m'a toujours beaucoup amusé. Mais l'extrême gauche est un monde bien compliqué...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Lefteris
Lefteris
Empereur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Lefteris le Mer 7 Mai 2014 - 22:23
@Presse-purée a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:C'est certain que quiconque a été à FO en connaît des membres du POI.

J'en connaissais bien avant. Des gens qui trouvent que LO est un parti trop mou qui joue le star system, ça m'a toujours beaucoup amusé. Mais l'extrême gauche est un monde bien compliqué...
On ne peut pas reprocher au POI de jouer les "star système", c'est vrai  Very Happy . Je n'en ai appris l'existence que fort tard dans la vie . N'empêche qu'ils avaient un candidat à la présidentielle il y a quelques années (oublié son nom) , qui avait un programme à faire hurler  les pédagogistes de rage : école des savoirs , humanités à l'honneur ...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Gryphe le Mer 7 Mai 2014 - 22:25
@Lefteris a écrit:Je crois  pour avoir vu plusieurs cas qu'une des raisons de ces départs est de rejoindre une structure qui , ayant une plus grosse force confédérée , est plus autonome,  et se permet plus facilement de s'opposer.
Mais s'opposer comment ? Je crois que SNALC et FO ne sont pas d'accord sur les modes d'action...

Cf. vote des amendements en CSE lundi. Certes, c'est consultatif, mais quand même.

Amendement déposé par le SNALC/SNE afin que le seul conseil d'école puisse décider d'un
aménagement expérimental du temps scolaire (= sans que la mairie puisse refuser ou cherche à
imposer autre chose)


POUR : SNALC/SNE
CONTRE : Se-Unsa, Sgen-Cfdt
REFUS DE VOTE : Snuipp-Fsu, Fo, Sud, Cgt

À NOTER : Aucun autre syndicat que les nôtres n'a donc de problème avec la territorialisation de l’École et avec
le fait de laisser un pouvoir de décision ou de nuisance aux collectivités locales !


Amendement déposé par le SNALC/SNE afin d'empêcher qu'un conseil d'école puisse se voir imposer
une organisation « expérimentale » dont il ne veut pas


POUR : SNALC/SNE
CONTRE : Snuipp-Fsu, Se-Unsa, Sgen-Cfdt
REFUS : Fo, Sud, Cgt

À NOTER : Aucun autre syndicat que les nôtres ne trouve gênant qu'on puisse imposer aux professeurs d'une
école une organisation du temps scolaire contre laquelle ils auraient voté en conseil d'école !

Gryphe, au SNALC et toujours contente de mon choix.  Smile
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée le Mer 7 Mai 2014 - 23:09
Voter dans ce cas, c'est accepter la logique de l'administration. Le principe de FO, c'est le refus d'une quelconque cogestion.
Certains veulent être co-gestionnaires, donc signer des accords défavorables aux travailleurs que sont les enseignants pour espérer "limiter la casse" ou une contrepartie plus tard. C'est un choix.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée le Mer 7 Mai 2014 - 23:11
Mais merci pour ces infos, je remarque bien qui a voté contre les amendements que vous avez proposés.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Gryphe le Mer 7 Mai 2014 - 23:14
De rien.  Smile 
@Presse-purée a écrit:Voter dans ce cas, c'est accepter la logique de l'administration. Le principe de FO, c'est le refus d'une quelconque cogestion.
Ben pour moi, voter, c'est la logique de la démocratie, plutôt.  Very Happy
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Marcel Khrouchtchev le Mer 7 Mai 2014 - 23:16
Ne pas faire la différence entre refus de vote et vote contre, c'est méconnaître les pratiques syndicales (qui sont, il faut bien le dire, parfois impénétrables).
sena
sena
Niveau 8

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par sena le Mer 7 Mai 2014 - 23:16
Je crois que Fo est contre la territorialisation de l'école et donc à partir de là il ne peut accepter une décision esseulée d'un conseil d'école. J'y vois une garantie contre toutes sortes de dérives.
Le conseil d'école ne peut être l'espace décisionnel car sinon c'est l'éclatement de l'école républicaine.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Marcel Khrouchtchev le Mer 7 Mai 2014 - 23:17
@Gryphe a écrit:De rien.  Smile 
@Presse-purée a écrit:Voter dans ce cas, c'est accepter la logique de l'administration. Le principe de FO, c'est le refus d'une quelconque cogestion.
Ben pour moi, voter, c'est la logique de la démocratie, plutôt.  Very Happy

Oui, mais pas sur n'importe quoi! Il est des questions sur lesquelles on peut trouver incohérent de voter! Si on n'est pas d'accord avec le principe d'une réforme, il est logique de ne pas voter des amendements qui seront des emplâtres sur des jambes de bois.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Presse-purée le Mer 7 Mai 2014 - 23:18
@Gryphe a écrit:De rien.  Smile 
@Presse-purée a écrit:Voter dans ce cas, c'est accepter la logique de l'administration. Le principe de FO, c'est le refus d'une quelconque cogestion.
Ben pour moi, voter, c'est la logique de la démocratie, plutôt.  Very Happy

Ah, il manquait le "FO anti-démocratique" au tableau  Very Happy .

Alors, anti-démocratique tendance POI ou FN, selon toi?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Marcel Khrouchtchev le Mer 7 Mai 2014 - 23:20
@Presse-purée a écrit:
@Gryphe a écrit:De rien.  Smile 
@Presse-purée a écrit:Voter dans ce cas, c'est accepter la logique de l'administration. Le principe de FO, c'est le refus d'une quelconque cogestion.
Ben pour moi, voter, c'est la logique de la démocratie, plutôt.  Very Happy

Ah, il manquait le "FO anti-démocratique" au tableau  Very Happy .

Alors, anti-démocratique tendance POI ou FN, selon toi?

Tendance CIA!  professeur 
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Gryphe le Mer 7 Mai 2014 - 23:21
@Presse-purée a écrit:Ah, il manquait le "FO anti-démocratique" au tableau  Very Happy .
Rhooo, c'est pas ce que je voulais dire.  lol!
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par User5899 le Mer 7 Mai 2014 - 23:43
Merci, Gryphe. Ces proclamations de vertu pro FO m'agacent un tantinet. FO a les mains propres, mais n'a pas de mains.
neo
neo
Grand sage

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par neo le Jeu 8 Mai 2014 - 20:13
Cripure a écrit:FO a les mains propres, mais n'a pas de mains.
Je ne suis pas pour FO, mais je trouve que cette phrase inverse curieusement les choses : FO siège en CTM, le SNALC n'y siège pas, donc ne vote pas (et n'a pas voté sur le projet de décret Peillon sur nos statuts). Je trouve un peu facile de défendre des positions dans des articles sans avoir ensuite à se positionner par un vote dans les instances consultatives ministérielles...
D'autres, représentés dans ces instances, s'en prennent plein la tronche, et je ne le condamne pas a priori ; mais au moins, eux ont dû se poser la question de comment se positionner lors du vote...


Dernière édition par neo le Jeu 8 Mai 2014 - 22:30, édité 1 fois

_________________
Human... https://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière Empty Re: Strasbourg : La présidente académique du Snalc rejoint Force Ouvrière

par Pandorafa le Jeu 8 Mai 2014 - 20:36
Quand j'étais au SNALC, certains collègues (principalement du SNES) prétendaient que mon syndicat était noyauté par le FN. Très agréable...

Maintenant que je suis à FO, certains collègues (du SNES ou de la CGT) me taxent d'être une crypto-lambertiste (pour ceux qui connaissent le terme Rolling Eyes); une trotskyste, ou une communiste...

Ah, et le coup de la CIA, on me l'a sorti dès mon arrivée.

Venant du SNALC, ce genre d'arguments, c'est décevant, et vraiment pas à leur honneur.

Et les Illuminati, c'est pour quand ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum