Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Vénézuéla : la police réprime les étudiants.

par John le Ven 9 Mai 2014 - 14:01
«L'opération a été lancée à 03h00 du matin. (...) Il était évident que ces sites abritaient des groupes violents commettant des actes terroristes: incendier des patrouilles de police, affronter à coups de cocktails Molotov et avec des armes les forces de sécurité», a déclaré Miguel Rodriguez Torres au micro de la télévision d'Etat VTV. «243 personnes ont été appréhendées (...) sans violence» et seront entendues afin de déterminer si elles doivent être poursuivies ou pas, a ajouté le ministre, ancien responsable des services de renseignement.

«Ils tendent à 03H00 du matin une embuscade à nos compagnons (...) Ils vont devoir préparer des cellules plus grandes, les étudiants vont poursuivre la lutte pour leurs droits», a commenté l'un de leur leader, Juan Requesens. Cette opération surprise s'est déroulée à quelques heures de la comparution devant la justice de Leolpoldo Lopez, dirigeant du parti Voluntad Popular (droite), détenu depuis mi-février sous l'accusation d'incitation à la violence, dont l'audience a finalement été reportée sine die.

«Aujourd'hui la justice injuste s'est cachée. De quoi ont-ils peur ? De la vérité ? Ils savent que je devrais être libéré», a déclaré M. Lopez, qui appelle à faire chuter le gouvernement, à sa sortie du tribunal pour réintégrer sa prison, a indiqué son parti sur Twitter. Depuis début février, le Venezuela est le théâtre d'un mouvement de protestation étudiant relayé par l'opposition critiquant la politique du président socialiste Nicolas Maduro, héritier du charismatique Hugo Chavez, décédé en mars 2013.

Malgré ses plus importantes réserves de pétrole de la planète, qui lui rapportent 100 milliards de dollars par an, le pays subit depuis plusieurs mois une crise économique aiguë, combinant pénuries récurrentes et inflation croissante (plus de 60% par an).

Les violences en marge des manifestations, lancées au départ par des étudiants de province pour protester contre l'insécurité galopante, ont fait officiellement 41 morts et plus de 700 blessés. Une centaine d'enquêtes sont en outre en cours concernant d'éventuels abus commis par les forces de l'ordre.[...]
http://www.20minutes.fr/monde/venezuela/1370561-20140508-venezuela-vaste-operation-police-contre-etudiants-mobilises

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Docteur OX
Grand sage

Human Rights Watch accuse le Venezuela de violations « systématiques » des droits de l’homme

par Docteur OX le Ven 9 Mai 2014 - 22:57
L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW), a diffusé, lundi 5 mai, un rapport accablant pour les autorités du Venezuela. Trois mois après le début des manifestations contre le gouvernement du président Nicolas Maduro, HRW dénonce des abus et des violations "systématiques" des droits de l'homme de la part des forces policières et militaires engagées dans la répression de la contestation.

suite:

http://america-latina.blog.lemonde.fr/2014/05/05/human-rights-watch-accuse-le-venezuela-de-violations-systematiques-des-droits-de-lhomme/
avatar
John
Médiateur

Re: Vénézuéla : la police réprime les étudiants.

par John le Sam 10 Mai 2014 - 17:20
[...] de nombreuses ONG, à l'image de Human rights foundation, dont l'un des membres Garry Kasparov, l'ancien champion d'échec, n'hésite pas à parler de dictature, de loi du silence et de violation de tous les droits internationaux dans les pages d'El Universal. D'ailleurs l'un des membres de cette ONG, l'avocat défenseur des droits de l'homme Rodrigo Diamanti a été arrêté hier à l'aéroport de Caracas. Pour Garry Kasparov, « la pénombre de la dictature est en train de tomber rapidement sur le Venezuela ».

Après le démantèlement des campements, des manifestations ont été enregistrées dans la capitale. Les étudiants sont très rapidement sortis dans les rues et ont rejoint les lieux où ont été démantelés ces campements. Ces manifestations spontanées au départ ont occasionné des blocages d'axes routiers et se sont transformées dans la journée en « répression et affrontements » entre les étudiants et les autorités, selon El Nacional. « Des barricades ont à nouveau été érigées ». Ensuite, « la pluie et la violence ont totalement bloqué la ville » écrit le quotidien.

Un policier a été tué. Selon les témoignages rapportés par le quotidien en ligne Tal Cual, il a été victime d'un tireur embusqué dans un immeuble. Un autre policier a également été blessé par balle alors que dans les rangs des manifestants, cinq personnes auraient été blessées selon un bilan officiel.
http://www.rfi.fr/ameriques/20140509-venezuela-manifestations-etudiantes-font-nouveau-une/


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur

Re: Vénézuéla : la police réprime les étudiants.

par John le Mer 28 Mai 2014 - 0:14

Venezuela : les principales universités en grève contre les arrestations d'étudiants
Au moins 18 universités publiques et privées du Venezuela ont lancé jeudi une grève de 24 heures pour exiger la libération d'étudiants arrêtés au cours des manifestations anti-gouvernementales qui agitent le pays et ont fait 42 morts depuis début février.

Nous protestons pour obtenir la libération des étudiants. Nous avons 164 étudiants en détention et plus de 3 000 arrestations en 100 jours de manifestations, a dénoncé la professeur Keta Stephan, dirigeante de la Fédération des associations de professeurs d'université (Fapuv), qui a appelé à cette grève très suivie dans les principales universités du pays. D'après les autorités, sur 3 102 interpellations, 252 personnes sont toujours détenues.[...]

A Caracas, professeurs et étudiants se sont donné rendez-vous dans le quartier de Los Simbolos (ouest), a précisé Mme Stephan sur une radio locale.[...]

Parallèlement, la police anti-émeute a bloqué une marche menée par des avocats et des étudiants en droit qui prétendaient se rendre devant les locaux du parquet général pour exiger la libération de collègues arrêtés récemment.

Lancé contre l'insécurité, le mouvement de protestation s'est ensuite étendu à la critique de la situation économique, caractérisée par une inflation de plus de 60% et des pénuries constantes d'aliments, de médicaments ou de biens de consommation[...]
http://www.romandie.com/news/Venezuela--les-principales-universites-en-greve-contre-les-arrestations-detudiants/480577.rom

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur

Re: Vénézuéla : la police réprime les étudiants.

par John le Ven 30 Mai 2014 - 2:54
Le conflit s'envenime au Vénézuéla

El líder estudiantil Altimari: «Maduro dice querer dialogar mientras nos insulta, tortura y mata»

El estudiante dice que lucha con sus compañeros por recuperar la democracia y poner fin a las injusticias y violaciones de los derechos humanos del régimen
http://www.abc.es/internacional/20140530/abci-altimari-estudiante-venezuela-201405291901.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Contenu sponsorisé

Re: Vénézuéla : la police réprime les étudiants.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum