Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lilicheng
Esprit éclairé

Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par lilicheng le Ven 9 Mai 2014 - 16:58
plus particulièrement sur les mots en gras :

Cela l'amusait tant de les sentir envahis peu à peu, conquis, dominés par sa puissance invincible de femme, de devenir pour eux l'Unique, l'Idole capricieuse et souveraine !

Maupassant, Notre coeur



Je me demandais si le fait de mettre une majuscule correspondait à une figure de style particulière ?


Dernière édition par John le Ven 9 Mai 2014 - 17:23, édité 1 fois (Raison : Titre précisé)
avatar
nuages
Doyen

Re: Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par nuages le Ven 9 Mai 2014 - 18:44
Oui, je considère que c'est un procédé stylistique : hyperbole .
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par Celeborn le Ven 9 Mai 2014 - 19:41
C'est un soulignement (cf. le Gradus).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
User17706
Enchanteur

Re: Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par User17706 le Ven 9 Mai 2014 - 20:08
C'est l'occasion de rappeler que la majuscule qu'on trouve parfois au mot «homme» relève effectivement du procédé (lourdingue) Smile

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par trompettemarine le Ven 9 Mai 2014 - 20:41
Je répète sans cesse à mes élèves (mais je crois qu'en lettres, les usages sont différents qu'en philosophie) que l'homme ne mérite pas sa majuscule ! Smile 
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 9 Mai 2014 - 20:45
La majuscule sur un nom commun tend souvent à le transformer en concept, en essence, à personnifier ou diviniser une idée. Est-ce qu'on ne retrouve pas quelque chose de cela, ici ? Est-ce "seulement" une hyperbole ?

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par VicomteDeValmont le Ven 9 Mai 2014 - 21:04
Il existe également la majuscule emphatique pour souligner, le plus souvent, l'ironie.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
User17706
Enchanteur

Re: Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par User17706 le Ven 9 Mai 2014 - 21:14
La majuscule emphatique est emphatique et mal venue. Bref, c'est une figure. Autrement dit, on évite.

Les élèves à qui j'ai totalement interdit cette majuscule accusaient leur prof de SVT. On peut comprendre un usage local qui vise à distinguer homo de vir, mais qu'on ne fasse pas passer ça pour du français normal. Smile

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
lilicheng
Esprit éclairé

Re: Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par lilicheng le Dim 11 Mai 2014 - 12:58
Merci pour vos réponses, beaucoup d'élèves ont y vu une allégorie mais le point positif est qu'ils ont senti ici quelques chose..
@ Celeborn, je vais voir de ce pas sur le gradus, j'avais regardé sur Le Jarrety sans succès...
@ VicomteDeValmont d'accord avec toi sur ce passage, le "gamine perverse" plus loin vient justifier cette interprétation je trouve.
Sinon j'avais une autre idée : dans la mesure où on trouve une métaphore filée autour de la divinité, ne pourrait-on pas y voir la majuscule de Dieu.
Dans ce cas y a t-il un procédé qui consiste à transformer en nom de dieu un mot (je ne sais si je suis claire   ), une "déificication" ? Laughing 
Contenu sponsorisé

Re: Majuscule à un nom commun : est-ce un procédé ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum