Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Docteur OX le Sam 10 Mai 2014 - 10:38

Non, l'école n'est pas condamnée à manier le martinet pour faire grandir nos enfants. C'est le point de vue d'Alain Boissinot, le président du Conseil supérieur des Programmes.
Extraits : En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves plutôt que de les élever.  Suspect 

Oui, nous avons travaillé à laisser passer les élèves dans les filières qu'ils souhaitaient plutôt qu'à les sanctionner. On m'a prévenu : "Ils vont se planter au bac." C'est l'inverse qui s'est produit.  Suspect 

suite ici:
http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20140509.OBS6613/mais-pourquoi-l-ecole-francaise-aime-tant-l-echec.html

A noter, une explication du """"goût français pour l'échec et la sanction  confused """""" par... le Jansénisme ! Mais heureusement St François de Sales arrive à la rescousse !

 cheers


Dernière édition par Docteur OX le Sam 10 Mai 2014 - 11:58, édité 1 fois

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par sena le Sam 10 Mai 2014 - 10:45

@Docteur OX a écrit:
Non, l'école n'est pas condamnée à manier le martinet pour faire grandir nos enfants. C'est le point de vue d'Alain Boissinot, le président du Conseil supérieur des Programmes.

suite ici:

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20140509.OBS6613/mais-pourquoi-l-ecole-francaise-aime-tant-l-echec.html

En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves plutôt que de les élever.  Suspect 

Oui, nous avons travaillé à laisser passer les élèves dans les filières qu'ils souhaitaient plutôt qu'à les sanctionner. On m'a prévenu : "Ils vont se planter au bac." C'est l'inverse qui s'est produit.  Suspect 

A noter, une explication du "goût français pour l'échec et la sanction" par... le Jansénisme ! Mais heureusement St François de Sales arrive à la rescousse !

 cheers


Il évoque les très bons résultats de l'académie de Rennes mais n'est-ce pas l'académie qui était à 4 jours depuis plus de 20 ans?

sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par PauvreYorick le Sam 10 Mai 2014 - 10:56

A. Boissinot : Il m'arrive de me demander s'il ne serait pas préférable que l'Education nationale ait, plutôt qu'un ministre, un PDG, à l'instar d'Air France ou de la SNCF [...].
Tiens donc.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par doublecasquette le Sam 10 Mai 2014 - 11:04

@PauvreYorick a écrit:
A. Boissinot : Il m'arrive de me demander s'il ne serait pas préférable que l'Education nationale ait, plutôt qu'un ministre, un PDG, à l'instar d'Air France ou de la SNCF [...].
Tiens donc.

Bizarre ? Moi, j'ai dit bizarre ? Comme c'est bizarre.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par philann le Sam 10 Mai 2014 - 11:22

Mes racines bretonnes m'invitent plutôt à aller puiser aux sources du catholicisme "de gauche".

 furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux 

Après le préfet musulman (selon Sarko) voilà le recteur catholique! Mais je rêve là!  furieux 

Il est conscient d'être interrogé publiquement en tant que fonctionnaire là ???

Pour le reste, je suis en désaccord avec tout...Sauf le titre!
L'école française aime effectivement l'échec puisqu'elle réserve les études longues et élitistes qu'à une minorité d'enfants déjà privilégiés. (la ségrégation sociale dans les grandes écoles n'ayant fait que de se renforcer au fur et à mesure que l'on parlait de démocratisation!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Reine Margot le Sam 10 Mai 2014 - 11:30

"contrairement au cadre des programmes traditionnels, qui consiste à additionner des programmes partiels (français, mathématiques, histoire...), à un niveau donné, en tentant de leur trouver une logique d’ensemble, le curriculum inverse la tendance : on part d’un objectif global pour le décliner ensuite, par discipline et par niveau d’élèves"

Traduire: plus de disciplines proprement dites mais des profs bivalents ou plus et interchangeables, pour enseigner un gloubi-boulga inter-disciplinaire avec exigences au rabais.

"On sait que les élèves souffrent d’un sentiment de découpage des savoirs." Et comme dit l'adage "on" est un c....

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par John le Sam 10 Mai 2014 - 11:47

"contrairement au cadre des programmes traditionnels, qui consiste à additionner des programmes partiels (français, mathématiques, histoire...), à un niveau donné, en tentant de leur trouver une logique d’ensemble, le curriculum inverse la tendance : on part d’un objectif global pour le décliner ensuite, par discipline et par niveau d’élèves"
On fera donc l'inverse d'avant, mais pareil quand même - et vice-versa.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Reine Margot le Sam 10 Mai 2014 - 11:50

@John a écrit:
"contrairement au cadre des programmes traditionnels, qui consiste à additionner des programmes partiels (français, mathématiques, histoire...), à un niveau donné, en tentant de leur trouver une logique d’ensemble, le curriculum inverse la tendance : on part d’un objectif global pour le décliner ensuite, par discipline et par niveau d’élèves"
On fera donc l'inverse d'avant, mais pareil quand même - et vice-versa.


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Al le Sam 10 Mai 2014 - 11:59

J'ai été atterrée par cet article, et ce que cet homme dit. Il explique que les 15% d'échec au bac sont encore trop et que l'on ne devrait pas trouver anormal de le donner à tout le monde. Et apparemment nous, les enseignants, en sommes encore au bonnet d'âne et châtiments corporels. Je n'éprouve que mépris pour ces propos et j'aimerais bien qu'il vienne enseigner à mes classes, JUSTE POUR RIRE. Ca le guérirait.

+1 pour la chanson  Laughing

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par atrium le Sam 10 Mai 2014 - 12:04

@doublecasquette a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
A. Boissinot : Il m'arrive de me demander s'il ne serait pas préférable que l'Education nationale ait, plutôt qu'un ministre, un PDG, à l'instar d'Air France ou de la SNCF [...].
Tiens donc.

Bizarre ?  Moi, j'ai dit bizarre ? Comme c'est bizarre.

Un seul PDG? Trop jacobin à mon goût.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Docteur OX le Sam 10 Mai 2014 - 12:08

@Al a écrit:J'ai été atterrée par cet article, et ce que cet homme dit. Il explique que les 15% d'échec au bac sont encore trop et que l'on ne devrait pas trouver anormal de le donner à tout le monde. Et apparemment nous, les enseignants, en sommes encore au bonnet d'âne et châtiments corporels. Je n'éprouve que mépris pour ce monsieur et aimerais bien qu'il vienne enseigner à mes classes, JUSTE POUR RIRE. Ca le guérirait.

+1 pour la chanson  Laughing

+ fort, l'autocritique de ce monsieur. Ah, ben non, en fait, il n'y en a pas. Donc, allez hop, la soluce rapidos: "z"est la fôte de ces bornés d'enseignants". Tellement plus facile. La coupure entre les enseignants et les hautes sphères de l'EN, ça n'inquiète personne là-haut ?

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Kelem le Sam 10 Mai 2014 - 12:10

Convoquer François de Sales pour justifier le socle commun, j'avoue que je ne m'y attendais pas.  idee 

Kelem
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par User5899 le Sam 10 Mai 2014 - 12:12

@PauvreYorick a écrit:
A. Boissinot : Il m'arrive de me demander s'il ne serait pas préférable que l'Education nationale ait, plutôt qu'un ministre, un PDG, à l'instar d'Air France ou de la SNCF [...].
Tiens donc.
La SNCF, prise à la gorge par dix années de réduction des politiques publiques, a frappé de ralentissement près de 35% de son réseau en dix années, avec des lignes où la vitesse a été réduite de plus des deux tiers si l'on veut que les trains ne cassent pas les rails à leur simple passage.
Le PDG est un cheminot qui a monté les échelons.
Il n'a rien pu face au désinvestissement de l'Etat.
Ceci dit toutes choses différentes par ailleurs Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Reine Margot le Sam 10 Mai 2014 - 12:16

@Docteur OX a écrit:
@Al a écrit:J'ai été atterrée par cet article, et ce que cet homme dit. Il explique que les 15% d'échec au bac sont encore trop et que l'on ne devrait pas trouver anormal de le donner à tout le monde. Et apparemment nous, les enseignants, en sommes encore au bonnet d'âne et châtiments corporels. Je n'éprouve que mépris pour ce monsieur et aimerais bien qu'il vienne enseigner à mes classes, JUSTE POUR RIRE. Ca le guérirait.

+1 pour la chanson  Laughing

+ fort, l'autocritique de ce monsieur. Ah, ben non, en fait, il n'y en a pas. Donc, allez hop, la soluce rapidos: "z"est la fôte de ces bornés d'enseignants". Tellement plus facile.  La coupure entre les enseignants et les hautes sphères de l'EN, ça n'inquiète personne là-haut ?

Non, c'est un but recherché, comme dit plus haut, caler la Fonction Publique sur le fonctionnement du privé, et pour ce faire, mettre au pas ces fonctionnaires un peu trop nombreux et résistants aux réformes que sont les profs. Etape N°1: les décrédibiliser dans l'opinion en les rendant seuls responsables de l'échec scolaire. ça c'est fait.
Etape N°2 leur enlever leur liberté pédagogique en s'appuyant sur l'étape N°1 et en multipliant les instances empêchant l'initiative individuelle (conseil pédagogique, idée que le CDE pourrait évaluer pédagogiquement les profs, socle commun imposant des items à valider et modifiant les méthodes d'enseignement...)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Septimus le Sam 10 Mai 2014 - 12:41

Cet article est véritablement atterrant. Autant d'idées reçues sur les "méchants profs qui font échouer les élèves" parce qu'ils sont trop exigeant et autant de bondieuseries de la part de celui qui est chargé de diriger les nouveaux programmes il faillait quand même oser...
Vraiment je craint le pire pour ces nouveaux programmes...

Septimus
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par arcenciel le Sam 10 Mai 2014 - 12:46

Jusqu'à quand et jusqu'où va-t-on nous pourrir la vie ainsi?
Ils ont été si malheureux que ça pendant leur scolarité?

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par InvitéF le Sam 10 Mai 2014 - 12:48

C'est un article du Nouvel Observateur. A quoi vous attendiez-vous ?  furieux 

_________________
"Lorsque la confection des lois, les travaux d’administration, la fonction de juger, deviennent des professions particulières réservées à ceux qui s’y sont préparés par des études propres à chacune, alors on ne peut plus dire qu’il règne une véritable liberté."
Condorcet, Premier Mémoire sur l'instruction publique (1791)

InvitéF
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Docteur OX le Sam 10 Mai 2014 - 12:51

Frater a écrit:C'est un article du Nouvel Observateur. A quoi vous attendiez-vous ?  furieux 

Une réaction à l’interview et sur le Nouvel Obs !

Philippe Cavalier a posté le 10 mai 2014 à 12h08

Comme d'habitude, Nouvelobs.com nous gonfle avec son école idéale !! Problème essentiel : La baisse du niveau est réelle : demandez à un enseignant de terminale de donner un sujet d'il y a 5 ans..
Malheureusement, cette baisse est élitiste : les entreprises demandent maintenant des tests d'orthographe, des calculs sans calculatrice, etc... avant d'embaucher quelqu'un.
Enfin, comment comprendre qu'on continue à demander leur avis à des gens qui ont créé ce bazar !!

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Dwarf le Sam 10 Mai 2014 - 12:59

@sena a écrit:
Il évoque les très bons résultats de l'académie de Rennes mais n'est-ce pas l'académie qui était à 4 jours depuis plus de 20 ans?
Et la Bretagne est sans doute aussi l'une des régions où l'enseignement privé est le plus implanté dans les moeurs

http://7seizh.info/2012/08/02/ecole-priveeecole-publique-et-si-la-bretagne-etait-un-cas-a-part/

et celle qui compte le plus faible taux d'immigrés d'origine africaine (population prioritairement en échec scolaire en France), non?

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=19075

Quelle mauvaise foi...  Rolling Eyes


Dernière édition par Dwarf le Sam 10 Mai 2014 - 13:03, édité 2 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Dwarf le Sam 10 Mai 2014 - 13:01

@Septimus a écrit:Cet article est véritablement atterrant. Autant d'idées reçues sur les "méchants profs qui font échouer les élèves" parce qu'ils sont trop exigeant et autant de bondieuseries de la part de celui qui est chargé de diriger les nouveaux programmes il faillait quand même oser...
Vraiment je craint le pire pour ces nouveaux programmes...
Surtout de la part de quelqu'un qui est à la tête du Conseil Supérieur des Programmes après avoir été recteur de l'académie de Versailles pendant quelques années, tout de même...  bounce

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Gryphe le Sam 10 Mai 2014 - 13:02

On ne peut travailler à ce que 100% des élèves aient le bac (et le voudraient-ils tous ? J'en doute) qu'en travaillant en profondeur au contenu et aux méthodes des programmes du primaire et du collège.
La refondation demande du temps... un temps au-delà du temps politique "court". Qui donc aura la patience d'y consacrer une vingtaine d'années, contre vents et marées ? C'est pourtant bien ce qu'il faudrait si on voulait y arriver.

C'est marrant parce qu'à l'intérieur des mêmes passages, ce ne sont pas les mêmes mots qui me font réagir par rapport à ce qui a été noté ci-dessus...

@PauvreYorick a écrit:
A. Boissinot : Il m'arrive de me demander s'il ne serait pas préférable que l'Education nationale ait, plutôt qu'un ministre, un PDG, à l'instar d'Air France ou de la SNCF [...].
Tiens donc.
Ben le paragraphe c'était :
Alain BOISSINOT a écrit:- Faire évoluer les pratiques et les mentalités prend du temps. Je regrette d'ailleurs que nous vivions dans le "court-termisme", alors que toutes les réformes de l'école prennent des années. Depuis vingt ans, j'ai vu passer pas moins de dix ministres ! Il m'arrive de me demander s'il ne serait pas préférable que l'Education nationale ait, plutôt qu'un ministre, un PDG, à l'instar d'Air France ou de la SNCF - quelqu'un qui ait le temps de travailler dans la durée.
De nos jours, les PDG valsent quasi aussi vite que les ministres. Mais l'idée est vraie... "Fabriquer un bachelier" prend 15 ans. Plus 5 en amont, le temps de faire correctement les programmes scolaires et les manuels ad-hoc...
A mon sens, il ne parlait pas dans ce paragraphe de "privatiser l'école", mais de donner du temps à ses dirigeants pour bien mettre les choses en place. (Après, je ne suis pas sûre qu'on soit d'accord sur ce qu'il faut mettre en place ; perso, j'ai un petit doute sur ce curriculum...)

@philann a écrit:
Alain BOISSINOT a écrit:Mes racines bretonnes m'invitent plutôt à aller puiser aux sources du catholicisme "de gauche".

 furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux 

Après le préfet musulman (selon Sarko) voilà le recteur catholique! Mais je rêve là!  furieux 
Je comprends que la mention du catholicisme puisse choquer (quoique, si on regarde tout le paragraphe, il fait une allusion culturelle et historique à différents courants religieux, il est dans l'explication et pas dans l'adhésion, sauf tout à la fin), mais moi s'il y a un truc qui me gêne dans l'expression, c'est plutôt "de gauche". A un moment, la haute administration n'est ni de droite, ni de gauche, elle est au service de la nation, tout simplement...
(Je sens que je vais me faire lyncher.  pingouin )

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Gryphe le Sam 10 Mai 2014 - 13:04

Ah, et sinon, pour information :
Le Journal officiel a écrit:JORF n°0013 du 16 janvier 2014 page
texte n° 37

ARRETE
Arrêté du 17 décembre 2013 portant admission à la retraite (inspection générale de l'éducation nationale)

NOR: MENI1331179A

Par arrêté du ministre de l'éducation nationale en date du 17 décembre 2013, M. Alain Boissinot, inspecteur général de l'éducation nationale, est admis, par limite d'âge, à faire valoir ses droits à une pension de retraite à compter du 23 avril 2014.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028468271&dateTexte=&categorieLien=id

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par Dwarf le Sam 10 Mai 2014 - 13:08

@Gryphe a écrit:Ah, et sinon, pour information :
Le Journal officiel a écrit:JORF n°0013 du 16 janvier 2014 page
texte n° 37

ARRETE
Arrêté du 17 décembre 2013 portant admission à la retraite (inspection générale de l'éducation nationale)

NOR: MENI1331179A

Par arrêté du ministre de l'éducation nationale en date du 17 décembre 2013, M. Alain Boissinot, inspecteur général de l'éducation nationale, est admis, par limite d'âge, à faire valoir ses droits à une pension de retraite à compter du 23 avril 2014.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028468271&dateTexte=&categorieLien=id
Excellent!  Razz Razz Razz 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "En croyant se montrer exigeants, les enseignants décourageaient leurs élèves".

Message par PauvreYorick le Sam 10 Mai 2014 - 13:09

@Gryphe: la question de la durée, j'y suis sensible aussi. Je ne suis pas sûr que ce qu'il a dit se réduise aux motifs proposés. Mais je peux me tromper, bien sûr.

Quant à «catholicisme de gauche», ma foi, il faut traiter les deux composantes de la même façon. C'est de la confession personnelle et rien de plus, je crois.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum