[slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Roumégueur Ier le Dim 18 Mai 2014 - 10:16

Dans la même veine, j'ai beaucoup apprécié le titre de cet article, puis le détail donné dans l'interview (tout comme Luigi d'ailleurs!) :

"Enseignants : "une rémunération supérieure au salaire médian"

Le minis­tère de l'Education natio­nale vient de publier son bilan social annuel. Et pour la pre­mière fois, l'étude se penche sur les feuilles de paie des ensei­gnants. Décryptage avec Catherine Moisan, direc­trice de l'évaluation de la pros­pec­tive et de la per­for­mance (DEPP) au ministère.
Dans le bilan social publié le 2 mai der­nier par la DEPP, un focus est fait sur la rému­né­ra­tion "réelle" des ensei­gnants. Sont-ils tou­jours moins bien payés que leurs col­lègues européens ?

Ce n'est pas la pre­mière fois que nous publions des éléments sur la rému­né­ra­tion des per­son­nels de l'éducation natio­nale, dont les ensei­gnants. Mais cette année, la méthode de cal­cul a changé. Désormais, la base est réelle et non plus théo­rique : il s'agit d'une ana­lyse sta­tis­tique de la tota­lité des feuilles de paie, ce qui se révèle beau­coup plus fiable. Le salaire moyen d'un ensei­gnant fran­çais du sec­teur public s'élève à 2470 euros net par mois. Mais der­rière ce mon­tant, il y a de fortes dis­pa­ri­tés, en fonc­tion notam­ment du niveau d'enseignement et de l'âge.

Les der­nières com­pa­rai­sons inter­na­tio­nales sont celles parues dans le der­nier Regards sur l'éducation publié par l'OCDE, selon l'ancienne méthode de cal­cul. Des dif­fé­rences existent avec une rému­né­ra­tion légè­re­ment infé­rieure, en moyenne, pour les pro­fes­seurs fran­çais. Mais si l'on s'intéresse à la car­rière d'un pro­fes­seur fran­çais par rap­port à un pro­fes­seur danois par exemple, on constate que l'écart se situe en début de carrière.

Ce salaire ne contredit-il pas l'idée selon laquelle les ensei­gnants seraient mal payés en France ?

Il est cer­tain que la rému­né­ra­tion des ensei­gnants est net­te­ment supé­rieure au salaire médian en France (ndlr : 1712 euros net par mois selon l'Insee ) ! Néanmoins, pour être juste, il fau­drait com­pa­rer avec d'autres pro­fes­sions, à qua­li­fi­ca­tion égale. Notre inten­tion est de mener pro­chai­ne­ment ce tra­vail avec l'INSEE."
Source : http://www.vousnousils.fr/2014/05/16/enseignants-une-remuneration-superieure-au-salaire-median-553414

Nan sérieux, celle-là elle est énorme, on vous met en titre que finalement les enseignants sont pas si mal rémunérés mais on précise après, l'air de rien 'pour être juste', qu'on a comparé des carottes avec des choux en prenant dans le secteur privé des travailleurs n'ayant pas du tout le même profil de qualification... et que l'on compte un de ces jours faire un travail plus sérieux. Que dire...
Pareil pour la comparaison avec les Danois : en début de carrière il y a un écart défavorable, ensuite ça va mieux. Mais dites donc, si cet écart dure des années, il me semble qu'à la fin (lorsque l'on fait le total sur une vie de travail), il n'est pas compensé : il faudrait à un moment les dépasser pour cela!
Pas un mot non plus sur l'heure supp imposée, que l'on ne peut refuser; ni sur les hsa/hse que l'on fait parce que l'on en a de moins en moins le choix pour 'faire bouillir la marmite' : je rêverais de ne pas avoir à faire d'hs, que mon salaire de base suffise à couvrir mes frais. Cela me permettrait d'ailleurs de faire mon travail 'de base' plus correctement (là je n'en ai pas du tout l'impression). Or ce n'est pas le cas, et on ne peut même pas refuser la première hsa.
Et de l'autre côté du spectre, ceux qui devraient avoir soit des HS à la toque ou des compensations sur les 108h annualisées (les PE), on les arnaque sévère.
Mais tout va bien, on est au-delà du salaire médian, continuons ainsi.
[Fin du mode Véner de chez Véner]
C'est moi ou on envoie la grosse Bertha en ce moment?

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Zenxya le Dim 18 Mai 2014 - 10:48

@Roumégueur Ier a écrit:
C'est moi ou on envoie la grosse Bertha en ce moment?

Cela permet de justifier aisément la poursuite du gel du point d'indice, jusqu'en 2017 soit 7 ans, et de continuer à préparer l'opinion publique au passage des PE aux communes et de la voie professionnelle et technique aux régions, dans un premier temps.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par gwennpi le Dim 18 Mai 2014 - 11:34

@KinetteKinette

Je suis complètement d'accord avec toi quand tu dis "depuis que je suis enseignante, j'ai déjà eu des réflexions de personnes que je connais sur les vacances et si j'ose me plaindre un peu, dans ma propre famille, j'ai droit à des remarques sur les profs qui ne font que se plaindre."

Je serai stagiaire en septembre, donc je ne suis même pas encore "dans" le métier, et je n'ai même plus envie d'en parler avec les personnes qui ne connaissent pas le système de l'intérieur. Réflexions vexantes, vannes lourdes, clichés... Même de la part de la famille, qui pourtant connait un petit peu du coup. Donc j'ai décidé de juste ne plus en parler avec les gens. Combien de fois ai-je entendu "ahhh j'airais dû faire prof! J'ai choisi la mauvaise voie", juste pour le "nombre d'heures hebdomadaire" >.<... Le pire est que je ne sais que répondre, quoique l'on dise les clichés ont la vie dure: "oui mais bon, réunions, préparations de cours, rencontre avec les parents, élaboration des projets pédagogiques, corrections, etc., non nous ne travaillons pas "18h" par semaine.", réponse: "oui nan mais faut pas pousser quand même hein ? Ok y'a la correction des copies, m'enfin bon ha ha !".  

 injuste 

gwennpi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Catalunya le Dim 18 Mai 2014 - 11:53

@gwennpi a écrit:@KinetteKinette

Je suis complètement d'accord avec toi quand tu dis "depuis que je suis enseignante, j'ai déjà eu des réflexions de personnes que je connais sur les vacances et si j'ose me plaindre un peu, dans ma propre famille, j'ai droit à des remarques sur les profs qui ne font que se plaindre."

Je serai stagiaire en septembre, donc je ne suis même pas encore "dans" le métier, et je n'ai même plus envie d'en parler avec les personnes qui ne connaissent pas le système de l'intérieur. Réflexions vexantes, vannes lourdes, clichés... Même de la part de la famille, qui pourtant connait un petit peu du coup. Donc j'ai décidé de juste ne plus en parler avec les gens. Combien de fois ai-je entendu "ahhh j'airais dû faire prof! J'ai choisi la mauvaise voie", juste pour le "nombre d'heures hebdomadaire" >.<... Le pire est que je ne sais que répondre, quoique l'on dise les clichés ont la vie dure: "oui mais bon, réunions, préparations de cours, rencontre avec les parents, élaboration des projets pédagogiques, corrections, etc., non nous ne travaillons pas "18h" par semaine.", réponse: "oui nan mais faut pas pousser quand même hein ? Ok y'a la correction des copies, m'enfin bon ha ha !".  

 injuste 
répond leur qu'ils auraient dû faire sprinter, pour ne travailler que 10 secondes par semaine

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Catalunya le Dim 18 Mai 2014 - 11:53

@gwennpi a écrit:@KinetteKinette

Je suis complètement d'accord avec toi quand tu dis "depuis que je suis enseignante, j'ai déjà eu des réflexions de personnes que je connais sur les vacances et si j'ose me plaindre un peu, dans ma propre famille, j'ai droit à des remarques sur les profs qui ne font que se plaindre."

Je serai stagiaire en septembre, donc je ne suis même pas encore "dans" le métier, et je n'ai même plus envie d'en parler avec les personnes qui ne connaissent pas le système de l'intérieur. Réflexions vexantes, vannes lourdes, clichés... Même de la part de la famille, qui pourtant connait un petit peu du coup. Donc j'ai décidé de juste ne plus en parler avec les gens. Combien de fois ai-je entendu "ahhh j'airais dû faire prof! J'ai choisi la mauvaise voie", juste pour le "nombre d'heures hebdomadaire" >.<... Le pire est que je ne sais que répondre, quoique l'on dise les clichés ont la vie dure: "oui mais bon, réunions, préparations de cours, rencontre avec les parents, élaboration des projets pédagogiques, corrections, etc., non nous ne travaillons pas "18h" par semaine.", réponse: "oui nan mais faut pas pousser quand même hein ? Ok y'a la correction des copies, m'enfin bon ha ha !".  

 injuste 
répond leur qu'ils auraient dû faire sprinter, pour ne travailler que 10 secondes par semaine, et encore, juste en été

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par gwennpi le Dim 18 Mai 2014 - 11:57

Ha ha ! pas mal Very Happy ! Maintenant je réponds juste "passe le concours"  cheers 

gwennpi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Isis39 le Dim 18 Mai 2014 - 12:16

@gwennpi a écrit:@KinetteKinette

Je suis complètement d'accord avec toi quand tu dis "depuis que je suis enseignante, j'ai déjà eu des réflexions de personnes que je connais sur les vacances et si j'ose me plaindre un peu, dans ma propre famille, j'ai droit à des remarques sur les profs qui ne font que se plaindre."

Je serai stagiaire en septembre, donc je ne suis même pas encore "dans" le métier, et je n'ai même plus envie d'en parler avec les personnes qui ne connaissent pas le système de l'intérieur. Réflexions vexantes, vannes lourdes, clichés... Même de la part de la famille, qui pourtant connait un petit peu du coup. Donc j'ai décidé de juste ne plus en parler avec les gens. Combien de fois ai-je entendu "ahhh j'airais dû faire prof! J'ai choisi la mauvaise voie", juste pour le "nombre d'heures hebdomadaire" >.<... Le pire est que je ne sais que répondre, quoique l'on dise les clichés ont la vie dure: "oui mais bon, réunions, préparations de cours, rencontre avec les parents, élaboration des projets pédagogiques, corrections, etc., non nous ne travaillons pas "18h" par semaine.", réponse: "oui nan mais faut pas pousser quand même hein ? Ok y'a la correction des copies, m'enfin bon ha ha !".  

 injuste 

Dis leur qu'il y a encore mieux : Pujadas, 1/2 heure par jour...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par gwennpi le Dim 18 Mai 2014 - 15:47

xD. Je dois dire que souvent quand je suis "attaquée" sur les vacances, j'ai aussi envie de répondre qu'en tant qu'enseignants, on n'y peut pas grand chose.. C'est comme si on était responsables des dates des vacances scolaires aux yeux des gens  Shocked . De façon plus générale, il faudrait que les profs ne fassent que du bénévolat de toutes façons -_-....

gwennpi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Daphné le Dim 18 Mai 2014 - 16:26

@Isis39 a écrit:
@gwennpi a écrit:@KinetteKinette

Je suis complètement d'accord avec toi quand tu dis "depuis que je suis enseignante, j'ai déjà eu des réflexions de personnes que je connais sur les vacances et si j'ose me plaindre un peu, dans ma propre famille, j'ai droit à des remarques sur les profs qui ne font que se plaindre."

Je serai stagiaire en septembre, donc je ne suis même pas encore "dans" le métier, et je n'ai même plus envie d'en parler avec les personnes qui ne connaissent pas le système de l'intérieur. Réflexions vexantes, vannes lourdes, clichés... Même de la part de la famille, qui pourtant connait un petit peu du coup. Donc j'ai décidé de juste ne plus en parler avec les gens. Combien de fois ai-je entendu "ahhh j'airais dû faire prof! J'ai choisi la mauvaise voie", juste pour le "nombre d'heures hebdomadaire" >.<... Le pire est que je ne sais que répondre, quoique l'on dise les clichés ont la vie dure: "oui mais bon, réunions, préparations de cours, rencontre avec les parents, élaboration des projets pédagogiques, corrections, etc., non nous ne travaillons pas "18h" par semaine.", réponse: "oui nan mais faut pas pousser quand même hein ? Ok y'a la correction des copies, m'enfin bon ha ha !".  

 injuste 

Dis leur qu'il y a encore mieux : Pujadas, 1/2 heure par jour...

Sur 4 jours seulement hein, faut pas pousser quand même : ce qui fait deux heures par semaine  diable 

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par B-Becker le Dim 18 Mai 2014 - 18:46

Le question du gel du point d'indice est pertinente en soi. En revanche, quand on pense au dégel à venir (disons fin 2016, avant mai 2017), il y a de quoi rigoler. On se dirige vers une augmentation risible de 0.1 voir 0.2 points annuelle. Un rapide calcul me donne, à tout casser, une augmentation mensuelle de 7 € bruts en début de carrière. A cela vous déduisez les augmentations de la CSG, la CRDS, de l'impôt sur le revenu, ... Il ne va pas rester grand chose de ces 7 € à la fin du mois. Le gouvernement est malin, le bras de fer avec les syndicats ne porte vraiment pas sur grand chose. La vraie question, c'est celle de l'évolution des carrières, seul et unique moyen pour un fonctionnaire d'augmenter réellement son pouvoir d'achat.

B-Becker
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Lefteris le Dim 18 Mai 2014 - 19:13

@Roumégueur Ier a écrit:Dans la même veine, j'ai beaucoup apprécié le titre de cet article, puis le détail donné dans l'interview (tout comme Luigi d'ailleurs!) :

"Enseignants : "une rémunération supérieure au salaire médian"

Le minis­tère de l'Education natio­nale vient de publier son bilan social annuel. Et pour la pre­mière fois, l'étude se penche sur les feuilles de paie des ensei­gnants. Décryptage avec Catherine Moisan, direc­trice de l'évaluation de la pros­pec­tive et de la per­for­mance (DEPP) au ministère.
Dans le bilan social publié le 2 mai der­nier par la DEPP, un focus est fait sur la rému­né­ra­tion "réelle" des ensei­gnants. Sont-ils tou­jours moins bien payés que leurs col­lègues européens ?

Ce n'est pas la pre­mière fois que nous publions des éléments sur la rému­né­ra­tion des per­son­nels de l'éducation natio­nale, dont les ensei­gnants. Mais cette année, la méthode de cal­cul a changé. Désormais, la base est réelle et non plus théo­rique : il s'agit d'une ana­lyse sta­tis­tique de la tota­lité des feuilles de paie, ce qui se révèle beau­coup plus fiable. Le salaire moyen d'un ensei­gnant fran­çais du sec­teur public s'élève à 2470 euros net par mois. Mais der­rière ce mon­tant, il y a de fortes dis­pa­ri­tés, en fonc­tion notam­ment du niveau d'enseignement et de l'âge.

Les der­nières com­pa­rai­sons inter­na­tio­nales sont celles parues dans le der­nier Regards sur l'éducation  publié par l'OCDE, selon l'ancienne méthode de cal­cul. Des dif­fé­rences existent avec une rému­né­ra­tion légè­re­ment infé­rieure, en moyenne, pour les pro­fes­seurs fran­çais. Mais si l'on s'intéresse à la car­rière d'un pro­fes­seur fran­çais par rap­port à un pro­fes­seur danois par exemple, on constate que l'écart se situe en début de carrière.

Ce salaire ne contredit-il pas l'idée selon laquelle les ensei­gnants seraient mal payés en France ?

Il est cer­tain que la rému­né­ra­tion des ensei­gnants est net­te­ment supé­rieure au salaire médian en France (ndlr : 1712 euros net par mois selon l'Insee ) ! Néanmoins, pour être juste, il fau­drait com­pa­rer avec d'autres pro­fes­sions, à qua­li­fi­ca­tion égale. Notre inten­tion est de mener pro­chai­ne­ment ce tra­vail avec l'INSEE."
Source : http://www.vousnousils.fr/2014/05/16/enseignants-une-remuneration-superieure-au-salaire-median-553414

Nan sérieux, celle-là elle est énorme, on vous met en titre que finalement les enseignants sont pas si mal rémunérés mais on précise après, l'air de rien 'pour être juste', qu'on a comparé des carottes avec des choux en prenant dans le secteur privé des travailleurs n'ayant pas du tout le même profil de qualification... et que l'on compte un de ces jours faire un travail plus sérieux. Que dire...
Pareil pour la comparaison avec les Danois : en début de carrière il y a un écart défavorable, ensuite ça va mieux. Mais dites donc, si cet écart dure des années, il me semble qu'à la fin (lorsque l'on fait le total sur une vie de travail), il n'est pas compensé : il faudrait à un moment les dépasser pour cela!
Pas un mot non plus sur l'heure supp imposée, que l'on ne peut refuser; ni sur les hsa/hse que l'on fait parce que l'on en a de moins en moins le choix pour 'faire bouillir la marmite' : je rêverais de ne pas avoir à faire d'hs, que mon salaire de base suffise à couvrir mes frais. Cela me permettrait d'ailleurs de faire mon travail 'de base' plus correctement (là je n'en ai pas du tout l'impression). Or ce n'est pas le cas, et on ne peut même pas refuser la première hsa.
Et de l'autre côté du spectre, ceux qui devraient avoir soit des HS à la toque ou des compensations sur les 108h annualisées (les PE), on les arnaque sévère.
Mais tout va bien, on est au-delà du salaire médian, continuons ainsi.
[Fin du mode Véner de chez Véner]
C'est moi ou on envoie la grosse Bertha en ce moment?
Il n'y a même pas besoin d'enquête : il suffit de comparer avec les autres cadres A de la FP, et ça parle tout seul. Ayant été cadre A, j'ai développé ça plusieurs fois, je ne recommence pas.  Même la cour de Comptes reconnaît un différentiel d'environ 35% . Comparons un certifié (ou assimilé) à un attaché d’administration centrale, et un agrégé à un administrateur civil, pour rire un peu (jaune...) .

A titre personnel, le reclassement à indice égal en haut de la grille, puis l'agreg , m'ont  permis de limiter la casse, sans quoi je n'aurais jamais changé de boulot, mais sinon, l'écart relève du pur scandale (carrières lentes, absences de débouchés hors de sa grille, régime indemnitaire nul..) , pour deux ou trois semaines de congés en plus ( eh oui ! l'ARTT a rapproché tout le monde des enseignants).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Finrod le Dim 18 Mai 2014 - 19:19

@Lefteris a écrit:
Il n'y a même pas besoin d'enquête : il suffit de comparer avec les autres cadres A de la FP, et ça parle tout seul. Ayant été cadre A, j'ai développé ça plusieurs fois, je ne recommence pas.  Même la cour de Comptes reconnaît un différentiel d'environ 35% . Comparons un certifié (ou assimilé)  à un attaché d’administration centrale, et un agrégé à un administrateur civil, pour rire un peu (jaune...) .

A titre personnel, le reclassement à indice égal en haut de la grille, puis l'agreg , m'ont  permis de limiter la casse, sans quoi je n'aurais jamais changé de boulot, mais sinon, l'écart relève du pur scandale (carrières lentes, absences de débouchés hors de sa grille, régime indemnitaire nul..) , pour deux ou trois semaines de congés en plus ( eh oui ! l'ARTT a rapproché tout le monde des enseignants).

Tu aurais conservé un lien de tes comparaisons ? c'est intéressant.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par kero le Dim 18 Mai 2014 - 19:27

Je trouve les réactions à cet article excessive. Certes, certains aspects sont discutables (et même très discutables, comme par exemple, la comparaison avec d'autres professions elles-même anormalement mal payées). Mais on est quand même loin de la caricature à laquelle on est habitué.

Sur le détail de son argumentation, je retiens deux choses qui ne sont pas fausses:
1/ On compare souvent le salaire des enseignants en France à celui des autres pays, pour constater qu'on est mal payés. C'est une récrimination que je partage. Mais force est aussi de constater que dans les autres pays en question, comme le signale l'article, on demande aux profs bien plus. C'est le cas en Allemagne, c'est le cas en Suisse. Ma soeur y enseigne (musique) et elle fait bien plus d'heures qu'en France (24h de cours hébdo en collège), en plus d'être astreinte à des tâches qu'en France, on refuserait absolument de faire (surveiller les gosses dans la cours pendant la récré. Il n'y a pas de Vie Sco')
2/ J'ai été confronté moi aussi, comme beaucoup ici, aux remarques désagréables de ceux qui ne voient en nous que des fainéants. Je peste lorsque le lis des articles racoleurs à ce propos. Mais au fond, si je fais le compte, je dois bien constater que la plupart du temps, la réaction que j'observe lorsque je parle de mon travail, c'est bien davantage du respect, voire de l'admiration. Quant aux haters, on apprend à les ignorer. Non, les profs ne sont pas unanimement haïs par tout le pays.


Dernière édition par kero le Dim 18 Mai 2014 - 19:29, édité 2 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Lefteris le Dim 18 Mai 2014 - 19:28

@Finrod a écrit:
@Lefteris a écrit:
Il n'y a même pas besoin d'enquête : il suffit de comparer avec les autres cadres A de la FP, et ça parle tout seul. Ayant été cadre A, j'ai développé ça plusieurs fois, je ne recommence pas.  Même la cour de Comptes reconnaît un différentiel d'environ 35% . Comparons un certifié (ou assimilé)  à un attaché d’administration centrale, et un agrégé à un administrateur civil, pour rire un peu (jaune...) .

A titre personnel, le reclassement à indice égal en haut de la grille, puis l'agreg , m'ont  permis de limiter la casse, sans quoi je n'aurais jamais changé de boulot, mais sinon, l'écart relève du pur scandale (carrières lentes, absences de débouchés hors de sa grille, régime indemnitaire nul..) , pour deux ou trois semaines de congés en plus ( eh oui ! l'ARTT a rapproché tout le monde des enseignants).

Tu aurais conservé un lien de tes comparaisons ?  c'est intéressant.
J'ai même des fiches de paie d'il y a dix ans ,  je n'étais pas enseignant,  et encore je n'étais qu'au grade médian, et la refonte des grilles n'était pas arrivée à terme .  Comme j'étais syndicaliste et que je faisais de "l'interpro", j'avais aussi accès aux  grilles indiciaires (ça, c'est public) et surtout aux régimes indemnitaires .
Sur un forum, je ne dis rien, car on est finalement très reconnaissable, sinon je scannerais une fiche, même d'il y a 15 ou 16 ans , ça ferait pâlir la plupart des certifiés (l'équivalent du grade où j'étais , catégorie A).


Dernière édition par Lefteris le Dim 18 Mai 2014 - 19:46, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Paratge le Dim 18 Mai 2014 - 19:30

@Lefteris a écrit:
Sur un forum, je ne dis rien, car on est finalement très reconnaissable, sinon je scannerais une fiche, même d'il y a 15 ou 16 ans , ça ferait pâlir la plupart des certifiés (l'équivalent du grade où j'étais , catégorie A).

C'est comme ça qu'on s'offre des vélos de course de pro ? Very Happy 

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Primura le Dim 18 Mai 2014 - 19:34

@kero a écrit:Ma soeur y enseigne (musique) et elle fait bien plus d'heures qu'en France (24h de cours hébdo), en plus d'être astreinte à des tâches qu'en France, on refuserait absolument de faire (surveiller les gosses dans la cours pendant la récré. Il n'y a pas de Vie Sco')
Seul souci : en France, si on demandait de le faire ce serait sans évolution de salaire.

Et va dire à un instit qu'il ne bosse pas alors que c'est en France qu'ils sont, comparativement, quasiment les moins bien payés d'Europe...

Et on ne va pas comparer le salaire d'un instituteur au salaire moyen des Bac+5 non plus...  bounce 

Primura
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Lefteris le Dim 18 Mai 2014 - 19:37

@kero a écrit:Je trouve les réactions à cet article excessive. Certes, certains aspects sont discutables (et même très discutables, comme par exemple, la comparaison avec d'autres professions elles-même anormalement mal payées). Mais on est quand même loin de la caricature à laquelle on est habitué.

Sur le détail de son argumentation, je retiens deux choses qui ne sont pas fausses:
1/ On compare souvent le salaire des enseignants en France à celui des autres pays, pour constater qu'on est mal payés. C'est une récrimination que je partage. Mais force est aussi de constater que dans les autres pays en question, comme le signale l'article, on demande aux profs bien plus. C'est le cas en Allemagne, c'est le cas en Suisse. Ma soeur y enseigne (musique) et elle fait bien plus d'heures qu'en France (24h de cours hébdo), en plus d'être astreinte à des tâches qu'en France, on refuserait absolument de faire (surveiller les gosses dans la cours pendant la récré. Il n'y a pas de Vie Sco')
2/ J'ai été confronté moi aussi, comme beaucoup ici, aux remarques désagréables de ceux qui ne voient en nous que des fainéants. Je peste lorsque le lis des articles racoleurs à ce propos. Mais au fond, si je fais le compte, je dois bien constater que la plupart du temps, la réaction que j'observe lorsque je parle de mon travail, c'est bien davantage du respect, voire de l'admiration. Quant aux haters, on apprend à les ignorer. Non, les profs ne sont pas unanimement haïs par tout le pays.
L'avantage n° 1, qui m'a poussé à la sortie, c'est la liberté. Dans l'EN, je ne connaîtrai jamais un conflit d'envergure lié à des idées, à un mandat syndical, à un acharnement administratif entraînant un déplacement, un retrait du tableau d'avancement, etc. On m'a certes pourri la vie pour me reclasser, mais j'ai fini par gagner, et ça me propulse désormais presque à la HC , plus qu'à attendre. Le droit est mieux respecté.
Le pouvoir hiérarchique y est moindre, ça marche surtout au bluff j'ai l'impression. Pas négligeable me diras-tu... Mais pour le reste. Rolling Eyes . Et encore, je n'ai fait aucun sacrifice (enfin si , bûcher comme un gamin pour l'agreg humhum  une fois certifié) , j'avais déjà les diplômes , j'ai juste eu à passer le concours, sans avoir à manger des rutabagas , mais quelqu'un qui doit se taper 5 ans d'études pour faire ça, je comprends que ça le décourage. J'ai d'ailleurs déjà vu plusieurs stagiaires se décider pour d'autres concours , après avoir vu les "vrais" élèves Shocked 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par coindeparadis le Dim 18 Mai 2014 - 19:40

Ce n'est pas la 1ère fois que Louise Tourret m'agace. Pour moi c'est du reportage de bas étage, même pas un billet d'humeur. C'est superficiel, convenu, démagogique.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Lefteris le Dim 18 Mai 2014 - 19:42

@Paratge a écrit:
@Lefteris a écrit:
Sur un forum, je ne dis rien, car on est finalement très reconnaissable, sinon je scannerais une fiche, même d'il y a 15 ou 16 ans , ça ferait pâlir la plupart des certifiés (l'équivalent du grade où j'étais , catégorie A).

C'est comme ça qu'on s'offre des vélos de course de pro ? Very Happy 

Vu les heures que je passe dessus (tiens 82 km hier, 95 aujourd'hui, ça fait près de 7 heures), c'est un incontournable , quel que soit mon salaire , et pas tout à fait de "pro" quand même...  Rolling Eyes 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par Invité le Dim 18 Mai 2014 - 20:15

@kero a écrit:Je trouve les réactions à cet article excessive. Certes, certains aspects sont discutables (et même très discutables, comme par exemple, la comparaison avec d'autres professions elles-même anormalement mal payées). Mais on est quand même loin de la caricature à laquelle on est habitué.

Sur le détail de son argumentation, je retiens deux choses qui ne sont pas fausses:
1/ On compare souvent le salaire des enseignants en France à celui des autres pays, pour constater qu'on est mal payés. C'est une récrimination que je partage. Mais force est aussi de constater que dans les autres pays en question, comme le signale l'article, on demande aux profs bien plus. C'est le cas en Allemagne, c'est le cas en Suisse. Ma soeur y enseigne (musique) et elle fait bien plus d'heures qu'en France (24h de cours hébdo en collège), en plus d'être astreinte à des tâches qu'en France, on refuserait absolument de faire (surveiller les gosses dans la cours pendant la récré. Il n'y a pas de Vie Sco')
2/ J'ai été confronté moi aussi, comme beaucoup ici, aux remarques désagréables de ceux qui ne voient en nous que des fainéants. Je peste lorsque le lis des articles racoleurs à ce propos. Mais au fond, si je fais le compte, je dois bien constater que la plupart du temps, la réaction que j'observe lorsque je parle de mon travail, c'est bien davantage du respect, voire de l'admiration. Quant aux haters, on apprend à les ignorer. Non, les profs ne sont pas unanimement haïs par tout le pays.
C'est ce qui fait que je trouve l'article plutôt raté. Mais je suis en plein accord avec les points que tu développes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [slate] Arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n’est pas mal considéré.

Message par KinetteKinette le Dim 18 Mai 2014 - 20:34

@kero a écrit:Je trouve les réactions à cet article excessive. Certes, certains aspects sont discutables (et même très discutables, comme par exemple, la comparaison avec d'autres professions elles-même anormalement mal payées). Mais on est quand même loin de la caricature à laquelle on est habitué.

Sur le détail de son argumentation, je retiens deux choses qui ne sont pas fausses:
1/ On compare souvent le salaire des enseignants en France à celui des autres pays, pour constater qu'on est mal payés. C'est une récrimination que je partage. Mais force est aussi de constater que dans les autres pays en question, comme le signale l'article, on demande aux profs bien plus. C'est le cas en Allemagne, c'est le cas en Suisse. Ma sœur y enseigne (musique) et elle fait bien plus d'heures qu'en France (24h de cours hébdo en collège), en plus d'être astreinte à des tâches qu'en France, on refuserait absolument de faire (surveiller les gosses dans la cours pendant la récré. Il n'y a pas de Vie Sco')
Bonjour,
 En suisse, tout dépend des cantons, et il faudrait éviter de faire des généralités sur un cas. De plus, les enseignants de musique ont plus d'heures à assurer que les autres dans certains cantons.
Un vrai comparatif, qui prend de plus en compte le fait que les "heures" ne font pas 60 minutes en Suisse et disponible ici:
http://www.irdp.ch/documentation/dossiers_comparatifs/enseignants/2011_2012/enseignantsdocumentcomplet1112.pdf
Ceci remet un peu les choses en place (noter quand même le nombre de semaines travaillées relativement à la France).

Autre comparaison à lire ici:
http://www.ge.ch/recherche-education/doc/publications/notesinfo/notes-sred-49.pdf

A noter aussi qu'en Suisse comme en Allemagne, énormément de femmes n'ont pas des postes à plein temps, et pas mal d'hommes aussi (le 80% est par exemple plus que courant en Suisse).

Intéressant aussi, regardez cette comparaison de l'OECD http://www.oecd.org/fr/edu/apprendre-au-dela-de-l-ecole/48640642.pdf
On y voit que les PE français travaillent plus que les PE Allemand.
Et les profs français ne semblent au final pas tant en deçà du reste de l'Europe (dont des pays où les salaires sont plus élevés). A noter aussi que ces statistiques présentent le nombre d'heures statutaire (les heures sup' de plus en plus imposées ne sont donc pas prises en compte; je ne suis pas certaine que les suisses ou les allemands se retrouvent aussi facilement avec des chefs d'établissement qui font du chantage du genre "deux heures sup', sinon pas de demi-groupes").

Bref, les comparaisons, c'est compliqué à faire...
Mais les salaires suisses ou allemands sont sans commune mesure avec les nôtres...  http://www.franceinfo.fr/emission/le-vrai-du-faux/2012-2013/vincent-peillon-dit-il-vrai-sur-les-profs-en-allemagne-12-14-2012-07-50

K.

_________________
Spoiler:

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum