"En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par alanne le Lun 19 Mai 2014 - 21:41

disons qu'avant , avec le concours en licence ça simplifiait les choses pour beaucoup de personnes qui n avaient pas les moyens de continuer sans un vrai travail (enfin le smic hein !) et du coup commençaient à passer le concours seul. Et m^me si ça ne marchait pas du premier coup bah les collègues retentaient jusqu'au concours.

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par the educator le Mar 20 Mai 2014 - 10:35

@corailc a écrit:Je suis d'accord Jacq, seul le concours national permet un service d'éducation d’égale mesure sur tout le territoire.
oui, enfin, les barres du mouvement interacadémique montrent que le subterfuge ne tient pas longtemps.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Mar 20 Mai 2014 - 18:29

@the educator a écrit:
@corailc a écrit:Je suis d'accord Jacq, seul le concours national permet un service d'éducation d’égale mesure sur tout le territoire.
oui, enfin, les barres du mouvement interacadémique montrent que le subterfuge ne tient pas longtemps.

Les barres montrent l'attractivité de certaines régions et la difficulté pour y entrer et la faible attractivité d'autres régions (académies, ok) c'est tout. Mais, pardonne-moi Educator, si les barres d'entrées sont faibles dans certaines académies cela ne veut pas dire que personne n'entre dans ces académies, cela juste dire que ceux qui ont peu de points sont envoyés dans ces académies déficitaires.  Si je suis entré tout d'abord dans deux académies à faible barre d'entrée, en début de carrière, ce n'était pas par volonté mais parce qu'il y avait des besoins là-bas. Donc, le système des mutations nationales permet d'atténuer ces déficits en pourcentage de poursuite d'étude. Et s'il m'a fallu longtemps pour rentrer dans mon académie c'est bien parce que on "nous" garde dans les académies déficitaires et qu'on nous laisser repartir au compte-gouttes vers les académies demandées ou pourtant il y a des postes vacants.  Pendant tout le temps où j'étais dans mes académies déficitaires le poste que j'occupe maintenant était vacant. Donc, oui, les mutations nationales, même si elles ne sont pas plaisantes, permettent d'atténuer les inégalités, principalement avec la première mutation des néo titulaires. Et les barres hautes montrent surtout la baisse de nos possibilités de mutations ce qui fait que seuls ceux qui ont beaucoup de points peuvent muter dans certaines académies.
Après on le sait dès le départ que nous risquons de tomber dans les acadamies qui restent, d'année en année, à 21 points.
Ce qui ne veut pas dire que tous les problèmes sont résolus.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Balthamos le Mar 20 Mai 2014 - 19:00

Je suis pour un concours national pour les arguments exposés par Jacq.

j'ai seulement une petite réflexion. Avec la masterisation, les postulants sont moins nombreux (c'est exposé ailleurs, le bac+5 pour enseigner en décourage plus d'un).
Mais avec cette mastérisation, les postulants ont logiquement un niveau (universitaire) plus élevé que les profs de l'ancien système.
Si le niveau baisse, cela veut dire qu'un bac+5 d'aujourd'hui vaut un bac+2/3 d'avant?

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Ma'am le Mar 20 Mai 2014 - 19:19

Ca fait aussi partie de l'attractivité du métier d'instit. Le recrutement est académique, l'affectation départementale. Au moins on est sûr de ne pas aller à l'autre bout de la France.

Pour moi, c'est une reconversion tardive, j'ai hésité entre le CAPES et le CRPE, mais je ne voulais pas être nommée loin de chez moi avec une maison à payer et des gamins en bas âge.

Et je suis loin d'être la seule dans ce cas ! Si on supprime cela, on va avoir encore moins de candidats !  affraid

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par coindeparadis le Mar 20 Mai 2014 - 19:20

J'ai seulement une petite réflexion. Avec la masterisation, les postulants sont moins nombreux (c'est exposé ailleurs, le bac+5 pour enseigner en décourage plus d'un).
Mais avec cette mastérisation, les postulants ont logiquement un niveau (universitaire) plus élevé que les profs de l'ancien système.
Si le niveau baisse, cela veut dire qu'un bac+5 d'aujourd'hui vaut un bac+2/3 d'avant?


Peut-être pas à ce point. Mais j'ai eu des étudiants à bac+3, il y a deux ans, et il y a 14 ans. Et franchement, le niveau a baissé.


Dernière édition par coindeparadis le Mar 20 Mai 2014 - 19:21, édité 1 fois

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par frdm le Mar 20 Mai 2014 - 19:20

@balthamos a écrit:Je suis pour un concours national pour les arguments exposés par Jacq.

j'ai seulement une petite réflexion. Avec la masterisation, les postulants sont moins nombreux (c'est exposé ailleurs, le bac+5 pour enseigner en décourage plus d'un).
Mais avec cette mastérisation, les postulants ont logiquement un niveau (universitaire) plus élevé que les profs de l'ancien système.
Si le niveau baisse, cela veut dire qu'un bac+5 d'aujourd'hui vaut un bac+2/3 d'avant?
Je ne pense pas qu'il faille généraliser, mais il est clair qu'avoir maintenant une licence 3 ou un master 1 n'est plus vraiment une garantie de bon niveau disciplinaire,  en tous cas moins qu'il y a 20 ans. Il suffit de voir les réactions affolées des universitaires qui ne savent plus comment tirer quelque chose de correct de leurs étudiants. Pour un même niveau d'études, je ne peux plus donner les mêmes cours aujourd'hui qu'il y a 15 ans.

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par C'est pas faux le Mar 20 Mai 2014 - 19:22

maîtresse a écrit:Ca fait aussi partie de l'attractivité du métier d'instit. Le recrutement est académique, l'affectation départementale. Au moins on est sûr de ne pas aller à l'autre bout de la France.

Pour moi, c'est une reconversion tardive, j'ai hésité entre le CAPES et le CRPE, mais je ne voulais pas être nommée loin de chez moi avec une maison à payer et des gamins en bas âge.

Et je suis loin d'être la seule dans ce cas ! Si on supprime cela, on va avoir encore moins de candidats !  affraid
Tout pareil, surtout qu'en ce qui me concernait, fraîchement séparé (froidement, même), je jouais la garde de mes enfants.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Primura le Mar 20 Mai 2014 - 20:04

@balthamos a écrit:j'ai seulement une petite réflexion. Avec la masterisation, les postulants sont moins nombreux (c'est exposé ailleurs, le bac+5 pour enseigner en décourage plus d'un).
Mais avec cette mastérisation, les postulants ont logiquement un niveau (universitaire) plus élevé que les profs de l'ancien système.
Si le niveau baisse, cela veut dire qu'un bac+5 d'aujourd'hui vaut un bac+2/3 d'avant?
A l'ESPE, ils m'ont dit quelque chose d'intéressant à propos de cela.

A quoi sert un Bac+3 en Physique nucléaire pour apprendre à lire à un enfant ?

A rien. Surtout que le bac+3 en physique nucléaire, globalement, il aligne peut être des lettres à longueur de journée, mais pas franchement de phrases bien construites et rédigées...

Si on ajoute à ça le niveau calamiteux des étudiants que ce soit en français, en anglais, en maths... ou même dans leur discipline... Mais faut pas les brusquer à l'école, au collège, au lycée, faut rester po-si-tif ! Bah non, je regrette, quand un lycéen sait pas aligner 3 mots de français, il y a un problème :/

Et enfin... bah les meilleurs, mis à part ceux qui veulent absolument enseigner ( Very Happy ) il y a des chances qu'ils choisissent des emplois mieux valorisés, à la fois vis-à-vis de la société, et vis-à-vis du porte-feuille  Smile 

Primura
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par frdm le Mar 20 Mai 2014 - 20:12

@Primura a écrit:
A l'ESPE, ils m'ont dit quelque chose d'intéressant à propos de cela.

A quoi sert un Bac+3 en Physique nucléaire pour apprendre à lire à un enfant ?

A rien. Surtout que le bac+3 en physique nucléaire, globalement, il aligne peut être des lettres à longueur de journée, mais pas franchement de phrases bien construites et rédigées...
 
Mais ils n'y connaissent rien, dans ton espe ! Il n'existe pas de bac+3 en physique nucléaire, en physique la spécialisation n'intervient qu'en dea (maintenant master 2 recherche). C'est horripilant, ces personnes qui parlent de ce qu'elles ignorent. Ensuite, tu écris "il aligne peut être des lettres à longueur de journée, mais pas franchement de phrases bien construites et rédigées..." : mais qu'en sait-il ? Connait-il la nature du travail d'un apprenti chercheur ?
Maintenant, s'il s'agit de dire qu'un dea de physique théorique n'est pas de la plus grande utilité pour apprendre à lire à un enfant, d'accord, mais c'est un truisme.


Dernière édition par frdm le Mar 20 Mai 2014 - 20:15, édité 1 fois (Raison : erreur d'interprétation)

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par C'est pas faux le Mar 20 Mai 2014 - 20:13

@Primura a écrit:
@balthamos a écrit:j'ai seulement une petite réflexion. Avec la masterisation, les postulants sont moins nombreux (c'est exposé ailleurs, le bac+5 pour enseigner en décourage plus d'un).
Mais avec cette mastérisation, les postulants ont logiquement un niveau (universitaire) plus élevé que les profs de l'ancien système.
Si le niveau baisse, cela veut dire qu'un bac+5 d'aujourd'hui vaut un bac+2/3 d'avant?
A l'ESPE, ils m'ont dit quelque chose d'intéressant à propos de cela.

A quoi sert un Bac+3 en Physique nucléaire pour apprendre à lire à un enfant ?

A rien. Surtout que le bac+3 en physique nucléaire, globalement, il aligne peut être des lettres à longueur de journée, mais pas franchement de phrases bien construites et rédigées...


Si on ajoute à ça le niveau calamiteux des étudiants que ce soit en français, en anglais, en maths... ou même dans leur discipline... Mais faut pas les brusquer à l'école, au collège, au lycée, faut rester po-si-tif ! Bah non, je regrette, quand un lycéen sait pas aligner 3 mots de français, il y a un problème :/

Et enfin... bah les meilleurs, mis à part ceux qui veulent absolument enseigner ( Very Happy) il y a des chances qu'ils choisissent des emplois mieux valorisés, à la fois vis-à-vis de la société, et vis-à-vis du porte-feuille  Smile 
Ca sent le vécu, j'ai le même genre de souvenirs de l'IUFM.
A rapprocher de : "Toi, on sent que tu es un ancien bon élève. Pas ce qu'il y a de mieux pour être en empathie avec les élèves en difficulté" (sous-entendu : "Toi, tu es un élitiste dans le collimateur, fais gaffe, on en a mouché des plus pointus").

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par coindeparadis le Mar 20 Mai 2014 - 20:24

J'ai carrément entendu qu'un mauvais élève donnait à coup sûr un bon prof, car il savait ce qu'était l'échec, il connaissait les difficultés d'apprentissage...
Une licence en physique, peut servir à enseigner ce qu'on appelle la technologie. Personnellement je suis nulle en leviers, poulies et autres engrenages et je suis ravie que des collègues fassent mieux que moi. Et cela semble plus utile qu'une licence en sociologie, anthropologie, droit public... Mais moi, je milite pour un concours après le baccalauréat puis une formation de 2 ans pluridisciplinaire avec de la pédagogie pratique. Zut, on dirait l'école normale !  Embarassed

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Primura le Mar 20 Mai 2014 - 20:29

@frdm a écrit:Il n'existe pas de bac+3 en physique nucléaire, en physique la spécialisation n'intervient qu'en dea (maintenant master 2 recherche). C'est horripilant, ces personnes qui parlent de ce qu'elles ignorent. Ensuite, tu écris "il aligne peut être des lettres à longueur de journée, mais pas franchement de phrases bien construites et rédigées..." : mais qu'en sais-tu ? Connais-tu la nature du travail d'un apprenti chercheur ?
Pour le 1. Quand je parle de "licence en physique nucléaire" (à l'ESPE, qui n'est d'ailleurs même pas l'ESPE ou je vais aller, n'ont d'ailleurs pas utilisé ce terme, mais l'idée) je parle d'une licence dans un domaine précis, qui n'a RIEN a voir avec l'enseignement en primaire.

Une personne excellente en... économie peut se révéler être un excellent professeur, ou un très mauvais enseignant ; on ne peut pas le prévoir avant (surtout qu'il n'y a pas si longtemps, le CRPE était du niveau d'un DEUG...)

Pour la deuxième partie, oui, je connais TRÈS bien le travail d'un apprenti chercheur. J'ai quand même ce niveau Very Happy (Master 2 Recherche, en sciences justement). Et je peux te l'assurer : le niveau en français et en anglais est tout aussi calamiteux. Certes, il y a quelques années il est probable que le niveau n'était pas si mauvais, mais à l'heure actuelle... Sad

Et si on ajoute pour finir les modalités de rattrapages, compensations, rerattrapages, etc... voire même des modules validés simplement en étant présent  Laughing 

Je pense qu'il serait intéressant de développer davantage des licences plus spécialisées dans l'éducation. Quitte à ce que cela représente 50% du temps scolaire, avec 50% de disciplinaire "classique" dans un premier temps. Il y a bien par ci par là quelques initiatives timides, mais rien de très emballant.

Primura
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Mar 20 Mai 2014 - 20:44

@balthamos a écrit:Je suis pour un concours national pour les arguments exposés par Jacq.

j'ai seulement une petite réflexion. Avec la masterisation, les postulants sont moins nombreux (c'est exposé ailleurs, le bac+5 pour enseigner en décourage plus d'un).
Mais avec cette mastérisation, les postulants ont logiquement un niveau (universitaire) plus élevé que les profs de l'ancien système.
Si le niveau baisse, cela veut dire qu'un bac+5 d'aujourd'hui vaut un bac+2/3 d'avant?

Là faut arrêter tout de suite (ce n'est pas un ordre, je m'exprime mal en me relisant  fleurs ).
Comparez ce qui se fait durant les premières années de fac avec ce qu'il se faisait il y a dix ou vingt ans en fac... Le niveau plus élevé il est juste dans le chiffre après le "+", c'est tout. De plus, après un bac +3 il faudrait peut-être rappeler que nous avions une année de prépa au concours plus une année d'IUFM.
Le bac +5 exigé pour divers motifs n'est-il pas d'ailleurs une façon polie de constater la baisse du niveau à bac +3 ? en raison tout simplement de la baisse du niveau de ceux qui obtiennent le bac.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Primura le Mar 20 Mai 2014 - 20:48

Moi je dirais aussi que plus d'étudiants, plus longtemps, ça fait bien ("en France, on a plein de gens qui font des études supérieures, super") et en plus, ça fait moins de monde sur le marché du travail (moins de chômage, super).

Primura
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Mar 20 Mai 2014 - 22:34

maîtresse a écrit:Ca fait aussi partie de l'attractivité du métier d'instit. Le recrutement est académique, l'affectation départementale. Au moins on est sûr de ne pas aller à l'autre bout de la France.

Pour moi, c'est une reconversion tardive, j'ai hésité entre le CAPES et le CRPE, mais je ne voulais pas être nommée loin de chez moi avec une maison à payer et des gamins en bas âge.

Et je suis loin d'être la seule dans ce cas ! Si on supprime cela, on va avoir encore moins de candidats !  affraid

Ca se comprend clairement. C'est plus facile de partir lorsque nous débutons. Lorsque nous avons une vie installée, avec la famille, les enfants, la maison... c'est autre chose. Si je devais faire le même choix maintenant, il ne serait pas le même, c'est certain.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par alanne le Mar 20 Mai 2014 - 22:41

Mais il y a déjà un fort écart même dans le concours national du second degré autant faire un concours académique et que ceux qui Veulent/Peuvent partir partent. Ce n est pas parce que tu es jeune que tu acceptes de partir encore l an dernier un stagiaire breton dans le public a préféré renoncer à son concours que de venir sur Versailles.

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Mar 20 Mai 2014 - 22:43

@Primura a écrit:Moi je dirais aussi que plus d'étudiants, plus longtemps, ça fait bien ("en France, on a plein de gens qui font des études supérieures, super") et en plus, ça fait moins de monde sur le marché du travail (moins de chômage, super).

Ce n'est pas valable uniquement pour les études supérieures. Ce qu'il se passe dans les études supérieures n'est que la conséquence de ce que nous constatons pour le bac (général, pro et technologique). Ce n'est pas pour le plaisir de nos camarades prof de fac que le niveau baisse en fac, c'est la conséquence d'une politique éducative depuis le collège (voire avant, mais là ne je ne connais pas, donc je ne peux pas juger). Nous faisons du chiffre, nous nous complaisons dans les statistiques. Et ce n'est pas lié au "dogme" de 80% d'une classe d'âge au bac, mais à son application ensuite, et aux mensonges de notre hiérarchie (bien au délà de nos proviseurs) qui se gargarisent de leurs chiffres officiels tout en étant clairement conscients qu'ils sont bidons.

Et lorsque je vois les chiffres de Rue 89, avec le taux de réussite le plus bas pour l'AC Nancy-Metz (une fois de plus, taux d'admission global ? je suppose) qui est de 17%, je me souviens que "de mon temps de vieux" où le ratio était de 1 pour 10 pour le recrutement national.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Jacq le Mar 20 Mai 2014 - 22:49

@alanne a écrit:Mais il y a déjà un fort écart même dans le concours national du second degré autant faire un concours académique et que ceux qui Veulent/Peuvent partir partent. Ce n est pas parce que tu es jeune que tu acceptes de partir encore l an dernier un stagiaire breton dans le public  a préféré renoncer à son concours que de venir sur Versailles.

C'est son choix, on ne peut pas le lui reprocher. S'il refuse, il refuse, il a raison.
J'ai connu des gens qui restaient volontairement contractuels, avec toute la précarité que cela occasionne, pour rester dans leur région.
Je l'ai déjà indiqué X fois, lorsque j'ai passé le concours mes proches m'ont dit : "tu vas aller en IdF". Et j'ai répondu "ben s'il faut, c'est oui".
Nous avons des choix à faire c'est tout.
Je disais simplement que c'était plus facile en étant jeune qu'en étant installé. Je n'ai pas porté de jugement.
Maintenant les choix que nous faisons il faut les assumer. La personne dont tu parles a assumé ses choix. C'est très bien.
On peut peut-être aussi se dire que cette personne aurait été utile à Versailles et qu'il est bon que des gens de la "province" viennent dans les académies déficitaires. C'est ma pensée, ce qui ne m'empêche pas de respecter totalement son choix.
Au moins cette personne a été honnête et a joué le jeu. Parce que certains acceptent le concours et ne prennent pas leur poste, et ceux-là, par contre, ont encore moins de place dans le service public (public !!! hein, c'est le mot non ?) que le jeune dont tu parlais.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Ma'am le Mer 21 Mai 2014 - 10:00

@C'est pas faux a écrit:Ca sent le vécu, j'ai le même genre de souvenirs de l'IUFM.
A rapprocher de : "Toi, on sent que tu es un ancien bon élève. Pas ce qu'il y a de mieux pour être en empathie avec les élèves en difficulté" (sous-entendu : "Toi, tu es un élitiste dans le collimateur, fais gaffe, on en a mouché des plus pointus").

Tiens j'ai eu la même chose ! c'était même limite si les anciens mauvais n'étaient pas avantagés ! Comme en plus j'avais bien 10 ans de plus que la plupart, ils considéraient que ça faisait trop longtemps que j'étais sortie de l'école, que ma "représentation du métier était erronée" et que j'étais élitiste avec mon obsession de l'orthographe.

N'empêche que quand il a fallu rendre les écrits réflexifs, là ils ont été bien contents de la trouver la "vieille" pour corriger leurs fautes. Et pas que des petites...  affraid

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Ma'am le Mer 21 Mai 2014 - 10:03

@Primura a écrit:Je pense qu'il serait intéressant de développer davantage des licences plus spécialisées dans l'éducation. Quitte à ce que cela représente 50% du temps scolaire, avec 50% de disciplinaire "classique" dans un premier temps. Il y a bien par ci par là quelques initiatives timides, mais rien de très emballant.

Eh bien moi je ne suis pas d'accord, il faut d'abord que les étudiants maîtrisent les contenus de ce qu'ils vont devoir enseigner. On ne peut pas enseigner ce qu'on ne connaît pas. Je ne dis pas que ça suffit, il existe certes des pointures dans leur matière qui sont incapables de transmettre leur savoir, mais je ne pense pas que l'inverse soit vrai.

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par falblabla le Mer 21 Mai 2014 - 10:14

@Jacq a écrit:
@balthamos a écrit:Je suis pour un concours national pour les arguments exposés par Jacq.

j'ai seulement une petite réflexion. Avec la masterisation, les postulants sont moins nombreux (c'est exposé ailleurs, le bac+5 pour enseigner en décourage plus d'un).
Mais avec cette mastérisation, les postulants ont logiquement un niveau (universitaire) plus élevé que les profs de l'ancien système.
Si le niveau baisse, cela veut dire qu'un bac+5 d'aujourd'hui vaut un bac+2/3 d'avant?

Là faut arrêter tout de suite (ce n'est pas un ordre, je m'exprime mal en me relisant  fleurs ).
Comparez ce qui se fait durant les premières années de fac avec ce qu'il se faisait il y a dix ou vingt ans en fac... Le niveau plus élevé il est juste dans le chiffre après le "+", c'est tout. De plus, après un bac +3 il faudrait peut-être rappeler que nous avions une année de prépa au concours plus une année d'IUFM.
Le bac +5 exigé pour divers motifs n'est-il pas d'ailleurs une façon polie de constater la baisse du niveau à bac +3 ? en raison tout simplement de la baisse du niveau de ceux qui obtiennent le bac.

Et c'est une erreur de penser que beaucoup d'anciens n'ont que bac+3. Nombreux sont les sur-diplômés.

falblabla
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Ronin le Mer 21 Mai 2014 - 10:25

maîtresse a écrit:
@Primura a écrit:Je pense qu'il serait intéressant de développer davantage des licences plus spécialisées dans l'éducation. Quitte à ce que cela représente 50% du temps scolaire, avec 50% de disciplinaire "classique" dans un premier temps. Il y a bien par ci par là quelques initiatives timides, mais rien de très emballant.

Eh bien moi je ne suis pas d'accord, il faut d'abord que les étudiants maîtrisent les contenus de ce qu'ils vont devoir enseigner. On ne peut pas enseigner ce qu'on ne connaît pas. Je ne dis pas que ça suffit, il existe certes des pointures dans leur matière qui sont incapables de transmettre leur savoir, mais je ne pense pas que l'inverse soit vrai.

Avoir une base disciplinaire solide est une condition nécessaire mais pas suffisante, mais donc nécessaire...la pédagogie ne peut reposer sur du vide, sinon, c'est faire de la politique.

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par Ma'am le Mer 21 Mai 2014 - 10:58

@Ronin a écrit:
maîtresse a écrit:
@Primura a écrit:Je pense qu'il serait intéressant de développer davantage des licences plus spécialisées dans l'éducation. Quitte à ce que cela représente 50% du temps scolaire, avec 50% de disciplinaire "classique" dans un premier temps. Il y a bien par ci par là quelques initiatives timides, mais rien de très emballant.

Eh bien moi je ne suis pas d'accord, il faut d'abord que les étudiants maîtrisent les contenus de ce qu'ils vont devoir enseigner. On ne peut pas enseigner ce qu'on ne connaît pas. Je ne dis pas que ça suffit, il existe certes des pointures dans leur matière qui sont incapables de transmettre leur savoir, mais je ne pense pas que l'inverse soit vrai.

Avoir une base disciplinaire solide est une condition nécessaire mais pas suffisante, mais donc nécessaire...la pédagogie ne peut reposer sur du vide, sinon, c'est faire de la politique.

Oui c'est tout à fait ça, tu le dis bien mieux que moi.  Very Happy Very Happy Very Happy

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par PabloPE le Mer 21 Mai 2014 - 11:12

@Jacq a écrit:
@alanne a écrit:Tu sais certains sont contents d'avoir le concours et de ne pas être sur Paris :quand tu as ton concours dans l'ac de Versailles et et tu souhaites rester vers Orgeval ou le sud Yvelines, un recrutement académique ne serait peut être pas forcément le bienvenu.

Oui, sans doute, mais ce que l'on constate surtout actuellement, c'est la limite du recrutement académique.
Personnellement, et pas car je suis dans le secondaire, je suis pour un recrutement national car il permet d'égaliser ces inégalités qui ne vont que se reproduire. Le recrutement national implique la mutation nationale.
Si on n'en veut pas, ok,  mais :
- qu'on ne vienne pas se plaindre ne pas avoir le concours lorsqu'on le passe dans les académies à fort taux de poursuite et de réussite d'étude,
- qu'on ne vienne pas nous parler de vocation pour l'égalité entre les citoyens-élèves.

Il y a des choix qui sont faits, je ne suis pas certain que ces choix correspondent à une quelconque volonté d'avoir un semblant d'équité territoriale et sociale.
Alors oui ça pourrait être envisageable, pourquoi pas.. Mais là franchement une telle mesure se traduira par une crise totale des vocations chez les PE.
Parmi les futurs PE il y a beaucoup de gens qui ne veulent pas passer le CAPES pour ne pas justement se coltiner un déménagement à l'autre bout de la France et qui du coup préfèrent faire plus d'heures et gagner moins et il y a aussi des personnes qui choisissent cette carrière pour avoir une vie de famille "potable". Si tu passes le CRPE à un niveau national, la première catégorie passera directement le CAPES, l'autre ne présentera rien (ou alors un autre concours de la FP)
Il y a enfin une troisième catégorie au moins, la mienne.. Je n'ai jamais voulu passer le CAPES (bon en même temps il n'existe pas vraiment  dans ma discipline universitaire  Razz ) j'adoooooooooore mon métier mais quitte à choisir entre faire ce boulot et quitter ma région ou y rester et avoir un boulot très bien payé (rapport à la fameuse discipline  Rolling Eyes ), qui ne souffre pas du chômage et dont je choisis en plus les horaires je pose ma démission de suite  Twisted Evil

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "En France, on peut devenir prof des écoles avec 4,17/20 de moyenne"

Message par PabloPE le Mer 21 Mai 2014 - 11:14

@Hervé Hervé a écrit:Citation de l'article:

"Il existerait bien un moyen simple pour résoudre progressivement le problème, mais je sens qu’il ne va pas plaire au ministre des Finances Michel Sapin : il faudrait mieux payer les profs pour attirer plus de candidats.

Un proverbe américain résume crument les choses : « If you pay peanuts, you get monkeys », si vous payez des cacahuètes, vous recruterez des singes. Cela vaut pour une entreprise privée comme pour une administration
."
Voilà voilà tout est dit  yesyes 

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum