Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Celadon
Demi-dieu

Brighelli : salauds de profs !

par Celadon le Mer 14 Mai 2014 - 12:56
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-salauds-de-profs-14-05-2014-1822609_1886.php
Extrait :
"Cette sécurité, on la fait payer très cher aux enseignants, et peu de gens le savent. Recrutés à Bac + 5 au minimum, après un concours très sélectif, ils touchent un salaire qui est parmi les plus bas en Europe (50 % de moins qu'en Allemagne, par exemple, trois fois moins qu'au Luxembourg : tous les détails ici). Les conditions d'exercice - les distances à parcourir, particulièrement, les mutations dans deux, voire trois établissements éloignés les uns des autres, sans remboursement des frais de déplacement - sont exténuantes. Pour avoir été pendant cinq ans "turbo-prof" en Normandie, et avoir vu, matin après matin, les trains partant de Saint-Lazare bourrés d'enseignants nommés de façon impromptue à Évreux, Rouen ou au-delà, je sais que quatre allers-retours par semaine (on tente de dormir, ou de travailler pendant les trajets - à six heures du matin, à huit heures du soir) pompent l'énergie de façon hallucinante."
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Brighelli : salauds de profs !

par arcenciel le Mer 14 Mai 2014 - 12:59
Merci!
avatar
henriette
Médiateur

Re: Brighelli : salauds de profs !

par henriette le Mer 14 Mai 2014 - 13:47
Comme souvent, c'est très juste, très bien vu. Si seulement ce pouvait être entendu - mais là, je doute.
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Derborence le Mer 14 Mai 2014 - 13:54
@henriette a écrit:Comme souvent, c'est très juste, très bien vu. Si seulement ce pouvait être entendu - mais là, je doute.
  

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Posidonie
Niveau 5

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Posidonie le Mer 14 Mai 2014 - 14:12
Encore une fois, il est préférable de ne pas lire les commentaires....
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Lefteris le Mer 14 Mai 2014 - 14:20
Face au problème, deux "solutions" proposées par les internautes reviennent comme sur un disque rayé : "les profs n'ont qu'à démissionner", ou "il faut rendre plus difficile leur métier". Très constructif, on avance...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Babayaga
Grand sage

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Babayaga le Mer 14 Mai 2014 - 14:29
Moi c'est cette phrase que j'aime, je n'avais jamais envisagé les choses sous cet angle :
" Que faire des enfants fin octobre, ou fin février - ou deux mois durant, l'été, quand on n'a pas de grands-parents complaisants sous la main, ni les moyens de s'offrir une jeune fille au pair ? Ce sont vos enfants qui vous pèsent - mais comme c'est inavouable, vous reportez votre agacement sur les profs."

Quant aux commentaires, pourquoi les lire ?

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile
avatar
henriette
Médiateur

Re: Brighelli : salauds de profs !

par henriette le Mer 14 Mai 2014 - 16:08
@Lefteris a écrit:Face au problème, deux "solutions" proposées par les internautes  reviennent comme sur un disque rayé : "les profs n'ont qu'à démissionner", ou "il faut rendre plus difficile leur métier". Très constructif, on avance...

Ah mais, ça, c'est plus facile à dire qu'à faire ! Il y a eu des témoignages ici de bâtons mis dans les roues de ceux qui avaient un projet de reconversion, de refus de démission, etc.
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Dwarf le Mer 14 Mai 2014 - 16:50
Oui, excellent texte qui dit l'essentiel.
avatar
Catsoune
Expert

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Catsoune le Mer 14 Mai 2014 - 17:10
@Dwarf a écrit:Oui, excellent texte qui dit l'essentiel.


Oui.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Olympias le Mer 14 Mai 2014 - 17:14
veneration  yesyes  yesyes  yesyes  yesyes  yesyes  yesyes
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: Brighelli : salauds de profs !

par wanax le Mer 14 Mai 2014 - 17:39
JPB a écrit: - et pour mieux cacher ce que l'on a fait à l'école, on incite à la haine de ceux qui font de leur mieux pour que vos enfants apprennent encore quelque chose.
C'est le principe de fonctionnement des apparatchiks.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Celadon le Mer 14 Mai 2014 - 17:40
Très très bien vu !
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Brighelli : salauds de profs !

par VicomteDeValmont le Mer 14 Mai 2014 - 17:40
Les commentaires sont toujours aussi grinçants...

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
Herrelis
Doyen

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Herrelis le Mer 14 Mai 2014 - 18:01
Ça fait longtemps qu'on fait garderie, serait temps que les gens bien pensants le réalisent. On est juste une pause entre le moment social le matin au réveil accroché au pc ou au Smartphone, et celui du soir, même lieu. Il n'y a qu'à voir comment les chers petits sont à leurs places, à discuter et se plaindre quand on leur demande de se taire ><. Il n'y a qu'à voir aussi comment les parents se plaignent quand on a le malheur de mettre mon Chéri à la porte quelques jours parce qu'il a vraiment abusé. Ça se règle en général en inclusion, avec mon Chéri qui voit quand même ses copains sans avoir à aller en cours, là où en général il ne veut pas être.

Mais sinon, c'est un métier formidable, hein, on passe notre temps à glander et on est payé une fortune!! Razz

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Brighelli : salauds de profs !

par carolette le Mer 14 Mai 2014 - 18:53
En primaire, c'est 27 heures par semaine : 24 heures devant les élèves, 1 heure d'APC, 2 heures de réunion/formations.
(Ah, je viens de lire les commentaires : Doublecasquette a rectifié !)

Je trouve le paragraphe sur les temps de trajets un peu bancal : les profs ne sont pas les seuls concernés, et dans beaucoup de professions, que l'on soit employé ou cadre, on passe des heures dans les transports chaque jour, en ayant aussi parfois du mal à se faire muter.
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: Brighelli : salauds de profs !

par carolette le Mer 14 Mai 2014 - 18:54
@Babayaga a écrit:Moi c'est cette phrase que j'aime, je n'avais jamais envisagé les choses sous cet angle :
" Que faire des enfants fin octobre, ou fin février - ou deux mois durant, l'été, quand on n'a pas de grands-parents complaisants sous la main, ni les moyens de s'offrir une jeune fille au pair ? Ce sont vos enfants qui vous pèsent - mais comme c'est inavouable, vous reportez votre agacement sur les profs."


+1
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Brighelli : salauds de profs !

par auléric le Mer 14 Mai 2014 - 20:53
@wanax a écrit:
JPB a écrit: - et pour mieux cacher ce que l'on a fait à l'école, on incite à la haine de ceux qui font de leur mieux pour que vos enfants apprennent encore quelque chose.
C'est le principe de fonctionnement des apparatchiks.
très très bien vu !
avatar
Catsoune
Expert

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Catsoune le Mer 14 Mai 2014 - 21:58
Page 8 il ya un commentaire  yesyes 

" Quatre allers-retours par semaine pompent l'énergie de façon hallucinante. "
J'avais pensé à une solution : pourquoi les enseignants ne pourraient-ils pas habiter dans leur lycée en semaine ? Il suffirait de trouver un petit local, comme son bureau ou un débarras, et d'y installer un petit lit.
Le professeur aurait accès aux toilettes de l'établissement, et le matin il prendrait son petit-déjeuner au café le plus proche.

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Celadon le Mer 14 Mai 2014 - 21:59
Nous voilà chez Jeanne Eyre... que de progrès !
avatar
florestan
Grand sage

Re: Brighelli : salauds de profs !

par florestan le Mer 14 Mai 2014 - 22:05
@Catsoune a écrit:Page 8 il ya un commentaire  yesyes 

" Quatre allers-retours par semaine pompent l'énergie de façon hallucinante. "
J'avais pensé à une solution : pourquoi les enseignants ne pourraient-ils pas habiter dans leur lycée en semaine ? Il suffirait de trouver un petit local, comme son bureau ou un débarras, et d'y installer un petit lit.
Le professeur aurait accès aux toilettes de l'établissement, et le matin il prendrait son petit-déjeuner au café le plus proche.

Ah ouais, ça vend du rêve  affraid . J'aime bien le petit lit  Rolling Eyes Mais que de khonneries...
avatar
Catsoune
Expert

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Catsoune le Mer 14 Mai 2014 - 22:13
Et le débarras....! On range le professeur dans son placard le soir, il n' aucune vie personnelle ou sociale, c'est bien connu, puisqu'il fait ce travail par vocation, c'est son sacerdoce!


Vive le second degré!
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Brighelli : salauds de profs !

par doublecasquette le Mer 14 Mai 2014 - 22:29
Des travailleurs pauvres qui dorment sur un carton, près d'une bouche de métro, ou dans leur voiture, pendant qu'ils y sont...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Celadon le Mer 14 Mai 2014 - 22:37
@doublecasquette a écrit:Des travailleurs pauvres qui dorment sur un carton, près d'une bouche de métro, ou dans leur voiture, pendant qu'ils y sont...
Pas sûre que ça émeuve grand-monde.  pale 
avatar
philann
Doyen

Re: Brighelli : salauds de profs !

par philann le Mer 14 Mai 2014 - 22:38
@Catsoune a écrit:Et le débarras....! On range le professeur dans son placard le soir, il n' aucune vie personnelle ou sociale, c'est bien connu, puisqu'il fait ce travail par vocation, c'est son sacerdoce!


Vive le second degré!

Il y a beaucoup d'élèves qui le croient sincèrement!
Ce qui fait peur c'est que des adultes puissent y croire...aussi!  Razz


Dernière édition par philann le Mer 14 Mai 2014 - 23:32, édité 1 fois

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Contenu sponsorisé

Re: Brighelli : salauds de profs !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum