Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par Jézabel le Mer 14 Mai 2014 - 16:08

Aujourd'hui, un de mes cours s'est affreusement passé : des lancers de projectiles dans mon dos, je demande qui a fait ça, bien sûr c'était personne. Evidemment, cela s'accompagne de chahut parmi les élèves "visés" par le projectile.
A la fin de l'heure, je dis "ok toute la classe sera sanctionnée" (par sanction, j'entends bien sûr "travail pénible pendant le prochain cours, rallongement des traces écrites, etc"). Là tout de suite "eh moi j'ai rien fait, eh moi non plus" (alors qu'ils participaient quand même activement au chahut et bavardage généralisé), un autre me sort "ah ben moi mes parents ils viennent alors". Enfin bref, la grosse pagaille.
Avez-vous des idées de réactions contre les lanceurs de projectiles (non identifiés) ? A part les "punitions" collectives, genre travail/activités pénibles, interro chiantes, etc ?

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par melaniguiz le Mer 14 Mai 2014 - 16:32

Je fais un rapport avec le plan de classe, je fais une croix pour indiquer l'endroit où a atterri le projectile, des flèches montrant les trajectoires logiques : cela permet de cibler les élèves qui ont pu lancer. Ensuite j'annonce que les élèves situés dans la zone seront convoqués par le CPE puisqu'ils ne veulent rien dire. Si des élèves innocents râlent, je leur dis qu'ils n'auront qu'à dire la vérité au CPE, qu'on les croira. La fois où j'ai fait ça ( bien prendre le temps de le faire, arrêter le cours, s'asseoir, prendre une feuille, commencer le plan de classe en disant bêtement "alors là y a truc et là machin"), des élèves sont venus à la fin du cours tout me dire. Et pour marquer le coup je n'écris plus au tableau pendant pas mal de temps, en rappelant de temps en temps "ah oui c'est vrai, je dicte, sinon les stylos volent dans mon dos". Par contre pas de punition collective, meilleur moyen d'avoir les élèves à dos, avec les parents, sans compter la vie sco qui ne soutiendra pas.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par Jézabel le Mer 14 Mai 2014 - 16:41

Ben en fait pour les punitions collectives, c'est par exemple leur faire écrire le cours plutôt que de le polycopier, donc ça reste pédagogique mais je sais que ça les fait chier. Les interros surprise en guise de punition collective, c'est la direction que me les a conseillées.
Je me disais aussi peut-être ignorer royalement les lancers de projectiles, car ils cherchent à m'énerver... Je vais voir.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par marie91270 le Mer 14 Mai 2014 - 16:48

Quand cela arrive, je me mets au fond de la classe et je dicte le cours. Le premier qui bronche a une heure de retenue.

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par Jézabel le Mer 14 Mai 2014 - 16:58

Je pense que je vais faire ça aussi. Je pense aussi tripler la trace écrite (comme ça ils auront bien mal au poignet, ils se plaignent quand ils doivent écrire, et en plus ça leur en fera plus à apprendre). Je projette au vidéoproj et je me mets dans le fond de la classe.
Pour les lancers de projectiles, un élève a à moitié "cafté", mais sans le vouloir, il avait l'air gêné que j'aie entendu. Du coup je sais pas si je dois fonctionner sur dénonciation ou pas.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par kim254 le Mer 14 Mai 2014 - 17:48

En plus d'éviter de leur tourner le dos, tu peux leur demander de ne garder qu'un seul stylo et leur cahier sur la table pour qu'ils aient rien à lancer. Tu préviens aussi que celui qui sera pris, prendra pour tous les autres.

kim254
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par neomath le Mer 14 Mai 2014 - 18:06

Salomé87 a écrit:Je pense que je vais faire ça aussi. Je pense aussi tripler la trace écrite (comme ça ils auront bien mal au poignet, ils se plaignent quand ils doivent écrire, et en plus ça leur en fera plus à apprendre). Je projette au vidéoproj et je me mets dans le fond de la classe.
J'ai eu le même problème en collège et c'est la seule solution que j'ai trouvé. Mais je me suis bien gardé de l'annoncer comme une sanction collective, pour ne pas déclencher les sempiternelles réactions faussement indignées. Simplement, ils ont constaté à l'usage que, dès qu'un objet volait, la fin du cours était entièrement consacrée à gratter. Ils ont fini par se lasser (mais cela leur pris du temps).

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par Jézabel le Mer 14 Mai 2014 - 18:35

Finalement c'est bon, j'ai trouvé une solution ponctuelle : au prochain cours je leur refourgue un exercice noté, en leur faisant comprendre que c'est dû à leur attitude (et pas seulement les projectiles), discussions à voix hautes, interpellations, ricanements bruyants, etc. Je pars du principe que dès qu'un élève échange un seul mot avec le voisin, il est responsable, car c'est ça multiplié par le nombre d'élèves qui crée du chahut dont on n'arrive pas à dégager un leader. On verra ce que ça donne, en même temps faut bien les noter aussi  Very Happy 

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par alpha75 le Mer 14 Mai 2014 - 19:10

Perso, à côté du vidéo-projecteur j'ai mis une caméra (qui n'enregistre rien, rassurez-vous !) et je leur dis qu'en cas de projectiles dans la classe, la vidéo sera transmise à la CPE  Very Happy 

_________________
Et si on mangeait les enfants ?
Et si on mangeait, les enfants ?
Une virgule, c'est gratuit et ça peut sauver des vies.

alpha75
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par Dadoo33 le Mer 14 Mai 2014 - 23:28

😀😀😀j'adooooore!!!!

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par Enaeco le Mer 14 Mai 2014 - 23:53

Comme cité plus haut, je fais aussi gratter en exigeant le silence.

J'explique calmement que la classe n'est visiblement pas assez disciplinée pour me permettre de faire des choses au tableau ou les laisser en autonomie. Je me retrouve contraint de garder un œil sur eux et la seule façon d'avancer le cours est de projeter le cours qu'ils se contenteront d'écrire sans plus d'interactivité.
Bien évidemment, ils auront à nouveau l'occasion de me prouver qu'on peut reprendre les activités mais pas pour l'instant.

Ca râle mais c'est moins le bazar que de chercher à savoir qui à jeté quoi, sujet ultra sensible qui conduit entre autres à "non c'est pas moi, ********" ou "c'est lui que a commencé" (cette dernière conduit à la première réplique, on ajoute un protagoniste et on recommence).

Je ne suis pas fan des controles surprises en guise de punition.
Dans la classe en question, les coupables sont ou des élèves ayant des capacités qui leur permettent de suivre en partie le cours et s'amuser, ou des élèves complètement décrochés et qui ne sont pas préoccupés par les notes.
Un contrôle surprise porterait plutôt préjudice aux élèves en difficulté qui s'accrochent mais qui ont besoin de plus de temps et de travail pour comprendre et qui souffrent déjà assez du comportement des autres. Ceux la ne méritent pas de payer pour les autres.

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancers de projectiles en classe, lanceurs non identifiés : comment faites-vous ?

Message par nightowl le Jeu 15 Mai 2014 - 1:18

Salomé87 a écrit:Ben en fait pour les punitions collectives, c'est par exemple leur faire écrire le cours plutôt que de le polycopier, donc ça reste pédagogique mais je sais que ça les fait chier. Les interros surprise en guise de punition collective, c'est la direction que me les a conseillées.
Je me disais aussi peut-être ignorer royalement les lancers de projectiles, car ils cherchent à m'énerver... Je vais voir.
Personnellement, je trouve que c'est le moyen d'avoir les bons élèves à dos. Et là, c'est mort.
@marie91270 a écrit:Quand cela arrive, je me mets au fond de la classe et je dicte le cours. Le premier qui bronche a une heure de retenue.
Seulement une ? Comme il rebronche, je passe au moins à deux.
@neomath a écrit:
Salomé87 a écrit:Je pense que je vais faire ça aussi. Je pense aussi tripler la trace écrite (comme ça ils auront bien mal au poignet, ils se plaignent quand ils doivent écrire, et en plus ça leur en fera plus à apprendre). Je projette au vidéoproj et je me mets dans le fond de la classe.
J'ai eu le même problème en collège et c'est la seule solution que j'ai trouvé. Mais je me suis bien gardé de l'annoncer comme une sanction collective, pour ne pas déclencher les sempiternelles réactions faussement indignées. Simplement, ils ont constaté à l'usage que, dès qu'un objet volait, la fin du cours était entièrement consacrée à gratter. Ils ont fini par se lasser (mais cela leur pris du temps).
J'adore, c'est tout a fait cela.
@Enaeco a écrit:Comme cité plus haut, je fais aussi gratter en exigeant le silence.

J'explique calmement que la classe n'est visiblement pas assez disciplinée pour me permettre de faire des choses au tableau ou les laisser en autonomie. Je me retrouve contraint de garder un œil sur eux et la seule façon d'avancer le cours est de projeter le cours qu'ils se contenteront d'écrire sans plus d'interactivité.
Bien évidemment, ils auront à nouveau l'occasion de me prouver qu'on peut reprendre les activités mais pas pour l'instant.

Ca râle mais c'est moins le bazar que de chercher à savoir qui à jeté quoi, sujet ultra sensible qui conduit entre autres à "non c'est pas moi, ********" ou "c'est lui que a commencé" (cette dernière conduit à la première réplique, on ajoute un protagoniste et on recommence).

Je ne suis pas fan des controles surprises en guise de punition.
Dans la classe en question, les coupables sont ou des élèves ayant des capacités qui leur permettent de suivre en partie le cours et s'amuser, ou des élèves complètement décrochés et qui ne sont pas préoccupés par les notes.
Un contrôle surprise porterait plutôt préjudice aux élèves en difficulté qui s'accrochent mais qui ont besoin de plus de temps et de travail pour comprendre et qui souffrent déjà assez du comportement des autres. Ceux la ne méritent pas de payer pour les autres.
Je suis d'accord.


Sinon, pour rebondir : J'applique "Pas vu pas pris, pris puni" Tôt ou tard il se fera chopper et là il va prendre (rapport, nettoyage, verbe en 4 couleurs, tout est bon pour tuer le cochon)

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum