Intrusion en plein cours

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Intrusion en plein cours

Message par percehaie le Mer 14 Mai 2014 - 19:45

Bonjour,

Je vous écris pour bénéficier de vos lumières.

En début de semaine, alors que je faisais cours devant mes élèves, une maman a fait irruption dans mon cours, très énervée.
Je lui explique que je suis en train de faire cours, de revenir à la récréation, elle refuse. Il se trouve que j'ai collé son enfant de 16h à 17h et il finit à 15h. Elle me demande de le coller à 15h (alors que j'ai une autre 4e...).
Je refuse, je lui dis que ce n'est pas le moment de parler et je lui claque la porte au nez. Elle crie, je perds mon sang-froid et crie aussi et je l'invite à rejoindre l'administration.

Elle descend et fait un scandale à l'administration, disant que j'ai été insolent avec elle...

Les élèves à qui je faisais cours me disent simplement "on est choqué".

La maman a été maîtrisée, est rentrée chez elle puis est revenue avec le papa de l'élève, ivre mort, décidé à me casser la gueule. Finalement, il a pu être maîtrisé.

J'ai réussi à faire cours jusque 17h mais j'étais très ému, j'avais de grandes palpitations ; j'ai failli rentrer chez moi. Le soir je suis allé me plaindre dans le bureau de la principal mais je n'ai pas eu le réconfort que j'espérais : certes, ils ont accablé la maman et le papa, mais à mon sens il y a eu une faute professionnelle (de qui, je ne sais pas) et ce n'est qu'en rentrant que je me suis dit "c'est la deuxième fois en trois mois que cela se produit". En effet, trois mois plus tôt, une maman était déjà venue me déranger en plein cours.

Je n'ai pas eu le sentiment d'être soutenu comme il fallait, et dans le bureau de la principale, mon cœur battait anormalement vite, à tel point que j'ai cru qu'il allait lâcher...

Ma question : est-il normal que des parents puissent passer la grille, la loge, l'administration et arriver dans ma salle de classe sans avoir rendez-vous d'une part et d'autre part alors même que je fais cours ? Je me suis senti en danger, pour mes élèves mais aussi, pour moi !

Merci d'avance de vos réponses, peut-être que je prends les choses trop à coeur...


Dernière édition par percehaie le Jeu 15 Mai 2014 - 11:38, édité 1 fois

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Thalia de G le Mer 14 Mai 2014 - 19:49

@percehaie a écrit:Je suis arrêté pour quelques jours, le médecin m'a diagnostiqué entre autres problèmes une fatigue aigüe et de la tachycardie ; et je suis censé subir une opération en fin de semaine prochaine pour un autre problème. Je précise que je ne suis pas syndiqué, hélas. Sad 

Ma question : est-il normal que des parents puissent passer la grille, la loge, l'administration et arriver dans ma salle de classe sans avoir rendez-vous d'une part et d'autre part alors même que je fais cours ? Je me suis senti en danger, pour mes élèves mais aussi, pour moi !

Merci d'avance de vos réponses, peut-être que je prends les choses trop à coeur...
Non ce n'est pas normal, cela peut même être considéré comme un délit. D'autres apporteront une réponse plus précise.

Courage  fleurs2

Edit : J'ai trouvé quelque chose : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=FBB84DC36C53E48F37DA6C26A120CA55.tpdjo02v_3?idSectionTA=LEGISCTA000006165454&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20100120

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Cipango le Mer 14 Mai 2014 - 19:52

@Thalia de G a écrit:
@percehaie a écrit:Je suis arrêté pour quelques jours, le médecin m'a diagnostiqué entre autres problèmes une fatigue aigüe et de la tachycardie ; et je suis censé subir une opération en fin de semaine prochaine pour un autre problème. Je précise que je ne suis pas syndiqué, hélas. Sad 

Ma question : est-il normal que des parents puissent passer la grille, la loge, l'administration et arriver dans ma salle de classe sans avoir rendez-vous d'une part et d'autre part alors même que je fais cours ? Je me suis senti en danger, pour mes élèves mais aussi, pour moi !

Merci d'avance de vos réponses, peut-être que je prends les choses trop à coeur...
Non ce n'est pas normal, cela peut même être considéré comme un délit. D'autres apporteront une réponse plus précise.

Courage  fleurs2 


Article 431-22 du Code pénal (loi n°2010-201 du 2 mars 2010): Section 5 : De l'intrusion dans un établissement d'enseignement scolaire

Le fait de pénétrer ou de se maintenir dans l'enceinte d'un établissement d'enseignement scolaire sans y être habilité en vertu de dispositions législatives ou réglementaires ou y avoir été autorisé par les autorités compétentes, dans le but de troubler la tranquillité ou le bon ordre de l'établissement, est puni d'un an d'emprisonnement et de 7 500 € d'amende.

Cipango
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Derborence le Mer 14 Mai 2014 - 19:55

Non, ce n'est pas normal que les parents puissent accéder aux salles de classe.
Les parents doivent pendre rendez-vous pour rencontrer un personnel de l'établissement et se présenter à la loge.
Dans mon établissement, l'agent d'accueil appelle en salle des profs pour dire que le RDV de M ou Mme X est arrivé.
Le prof descend, va chercher les parents et les conduit dans une petite salle de réunion.
Courage et profite de ton arrêt pour reprendre des forces avant ton intervention.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par celitian le Mer 14 Mai 2014 - 19:57

Tu n'es pas syndiqué mais as-tu l'autonome ?

Bon courage en tout cas.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par percehaie le Mer 14 Mai 2014 - 19:59

Merci beaucoup pour vos réponses, c'est déjà un soulagement.

Dois-je me plaindre ? En parler au responsable syndical de l'établissement ? Me syndiquer en urgence (le peut-on encore ) ?

J'avoue ne savoir que penser, j'ai le sentiment que l'incident a été minimisé.

Certes, ils ont accablé les parents, dit qu'il a eu "une erreur à l'interne", mais c'est la deuxième fois, et ils n'ont cessé de répéter :

"Ne soyez pas si émus, vous n'avez pas commis de faute"

C'est ça qui me gêne, cette phrase revient en boucle dans ma tête: pas un instant je n'ai pensé que j'avais commis une faute en haussant la voix face à cette dame, alors pourquoi le penser et le dire ? Je trouve cela un peu pervers comme comportement.

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par percehaie le Mer 14 Mai 2014 - 20:00

ecogest a écrit:Tu n'es pas syndiqué mais as-tu l'autonome ?

Bon courage en tout cas.

Qu'est ce que l'autonome ? Je suis à la MGEN. Merci d'avance de vos précisions.

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par celitian le Mer 14 Mai 2014 - 20:03

C'est une organisation qui peut aider les enseignants mais il faut adhérer

http://www.autonome-seine.com/

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par tiptop77 le Mer 14 Mai 2014 - 20:04

Le cde doit porter plainte pour intrusion dans l'établissement.
Une année, une maman est entrée dans le cours d'un collègue pour menacer une élève qui s'était disputé avec sa fille.
Une délégation du CA a dû se déplacer dans le bureau du cde pour qu'il porte plainte. Au bout du compte, il a déposé une main courante mais ce n'était pas assez à mon sens.

Cette maman est entrée dans un établissement public sans autorisation, elle t'a manqué de respect, son mari a été menaçant. Le cde doit absolument porter plainte contre cette famille. Il a aussi un devoir de protection envers les enseignants.
Comment tes collègues ont-ils réagi? Vont-ils mettre en place une action pour te soutenir?

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par nuages le Mer 14 Mai 2014 - 20:04

@percehaie a écrit:En début de semaine, alors que je faisais cours devant mes élèves, une maman a fait irruption dans mon cours, très énervée.
(...)La maman a été maîtrisée, est rentrée chez elle puis est revenue avec le papa de l'élève, ivre mort, décidé à me casser la gueule.
Hallucinant  affraid ! Aucune personne étrangère à un établissement scolaire n'a le droit d'y pénétrer sans rendez-vous préalable . Les parents mécontents téléphonent et sont mis en contact avec le BVS où les CPE jugent utile ou non de les recevoir, toujours sur rendez-vous, en présence ou non de l'enseignant concerné. Tout mon soutien car si les parents (en plus ivres et hystériques) peuvent entrer dans l' établissement et dans les classes comme dans un moulin, cela fait peur!

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par percehaie le Mer 14 Mai 2014 - 20:06

Ils ne sont pas vraiment au courant car j'ai été discret et n'ai pas ébruité l'histoire, et je ne retournerai au collège quen milieu de semaine prochaine.
Dois - je écrire un mail au responsable syndical? écrire un mail à la principale ?

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Oudemia le Mer 14 Mai 2014 - 20:06

C'est tout  à fait anormal, les salles de classe ne sont pas ouvertes au public (de plus, Vigipirate étant toujours en vigueur ce me semble, l'accès à l'établissement doit être contrôlé).
Que tu sois choqué n'est pas étonnant, c'est comme si quelqu'un s'était introduit chez toi.

Il est clair que l'organisation de ton établissement est à revoir : peux-tu joindre tes collègues pour les mettre au courant de cette intrusion et qu'ils agissent sans tarder ?

Spoiler:
Il n'est pas trop tard pour adhérer à un syndicat  Razz 

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par tiptop77 le Mer 14 Mai 2014 - 20:07

@percehaie a écrit:Merci beaucoup pour vos réponses, c'est déjà un soulagement.

Dois-je me plaindre ? En parler au responsable syndical de l'établissement ? Me syndiquer en urgence (le peut-on encore ) ?

J'avoue ne savoir que penser, j'ai le sentiment que l'incident a été minimisé.

Certes, ils ont accablé les parents, dit qu'il a eu "une erreur à l'interne", mais c'est la deuxième fois, et ils n'ont cessé de répéter :

"Ne soyez pas si émus, vous n'avez pas commis de faute"

C'est ça qui me gêne, cette phrase revient en boucle dans ma tête: pas un instant je n'ai pensé que j'avais commis une faute en haussant la voix face à cette dame, alors pourquoi le penser et le dire ? Je trouve cela un peu pervers comme comportement.

Pour moi, c'est de la manipulation.
"ne soyez pas si ému": il y a de quoi quand même!
"vous n'avez pas commis de faute": bien sûr que non.


_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par tiptop77 le Mer 14 Mai 2014 - 20:12

@percehaie a écrit:Ils ne sont pas vraiment au courant car j'ai été discret et n'ai pas ébruité l'histoire, et je ne retournerai au collège quen milieu de semaine prochaine.
Dois - je écrire un mail au responsable syndical? écrire un mail à la principale ?

Je pense qu'il ne faut pas que tu restes seul face à cette situation. Contacte tes collègues.


tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Olympias le Mer 14 Mai 2014 - 20:14

ecogest a écrit:C'est une organisation qui peut aider les enseignants mais il faut adhérer

http://www.autonome-seine.com/
C'est indispensable. 
Tu as raison d'être choqué. Le père t-a-t-il menacé ? A mon avis, cela mérite au minimum une main courante au commissariat. 
Les parents n'ont pas à entrer dans l'établissement sans autorisation ! 
Tu fais un courrier signalant les faits au CDE avec copie au représentant syndical. C'est hallucinant !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Thalia de G le Mer 14 Mai 2014 - 20:16

J'ai l'impression que ta direction veut minimiser parce que ceux qui sont en faute, ce sont ceux qui ont laissé commettre "l'erreur en interne". Qu'en termes galants ces choses-là sont dites !

Ton émotion est légitime, n'aie pas honte de l'exprimer ici.
Adhésion immédiate à l'autonome et en principe les syndicats peuvent te soutenir, même si tu n'es pas adhérent.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Oudemia le Mer 14 Mai 2014 - 20:17

Pas de discrétion : dis-toi bien que non seulement tu n'es en rien responsable, mais que tu es en droit de te plaindre (tu aurais pu être molesté ou pire).
Il faut mettre tes collèges en garde : cela pourrait leur arriver aussi ; cela pourrait aussi arriver à vos élèves, et si un était blessé  affraid

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par tiptop77 le Mer 14 Mai 2014 - 20:18

@Thalia de G a écrit:J'ai l'impression que ta direction veut minimiser parce que ceux qui sont en faute, ce sont ceux qui ont laissé commettre "l'erreur en interne". Qu'en termes galants ces choses-là sont dites !

Ton émotion est légitime, n'aie pas honte de l'exprimer ici.
Adhésion immédiate à l'autonome et en principe les syndicats peuvent te soutenir, même si tu n'es pas adhérent.

+1

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Nita le Mer 14 Mai 2014 - 20:22

De toute façon, on peut adhérer quand on veut à un syndicat.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par percehaie le Mer 14 Mai 2014 - 20:35

Merci pour vos avis et surtout, votre soutien.
Je viens d'écrire un mail au responsable de mon établissement pour le mettre au courant, j'espère qu'il me répondra. :/

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Olympias le Mer 14 Mai 2014 - 20:36

@percehaie a écrit:Merci pour vos avis et surtout, votre soutien.
Je viens d'écrire un mail au responsable de mon établissement pour le mettre au courant, j'espère qu'il me répondra. :/
Il ne manquerait plus que cela qu'il ne te réponde pas !!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Ben93 le Mer 14 Mai 2014 - 20:43

Quand j'ai eu un pb similaire, tt le monde en avait rien à foutre, que ce soit cde ou profs.
Il faut effectivement en parler aux collèges : comme dit plus haut, la situation se reproduira d'autant plus que ce n'est pas la première fois.
Ton cde n'assume pas son rôle de chef. C'est une chose qui m'énerve au plus au point. Ne te laisses pas faire !!

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par percehaie le Mer 14 Mai 2014 - 20:57

@Ben93 a écrit:Quand j'ai eu un pb similaire, tt le monde en avait rien à foutre, que ce soit cde ou  profs.
Il faut effectivement en parler aux collèges : comme dit plus haut, la situation se reproduira d'autant plus que ce n'est pas la première fois.
Ton cde n'assume pas son rôle de chef. C'est une chose qui m'énerve au plus au point. Ne te laisses pas faire !!

Merci de ton soutien... Et je suis désolé que tu aies eu à vivre une situation similaire.

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par ycombe le Mer 14 Mai 2014 - 20:58

Tu as été agressé, dans le cadre de ton travail:

-Si le CDE ne porte pas plainte au nom de l'établissement, tu as le droit de le faire toi-même. Plainte pour l'agression, dans laquelle tu peux signaler au passage l'intrusion. Le procureur a le droit de se saisir lui même de l'intrusion, s'il est mis au courant pour une autre affaire.
-Après avoir porté plainte, adresse une lettre au recteur par la voie hiérarchique pour relater les faits, signaler que tu as porté plainte, et joins une copie de ta plainte. Il me semble que tu peux demander la protection à laquelle ont droit les fonctionnaires de la part de l'administration, mais un syndicat pourra sûrement te proposer une lettre-type.
-Si tu trouves que le CDE n'est pas efficace, tu peux envisager d'user du droit de retrait. Suite à une intrusion cela me semble une bonne réponse si tous les profs le font (tous ont le droit de se sentir menacé si n'importe qui peut s'introduire facilement), et cela oblige le cde à réagir: il ne peut plus minimiser les faits. Évidemment c'est mieux avec l'appui de tous les syndicats de l'établissement.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par MelanieSLB le Mer 14 Mai 2014 - 21:08

@ycombe a écrit:Tu as été agressé, dans le cadre de ton travail:

-Si le CDE ne porte pas plainte au nom de l'établissement, tu as le droit de le faire toi-même. Plainte pour l'agression, dans laquelle tu peux signaler au passage l'intrusion. Le procureur a le droit de se saisir lui même de l'intrusion, s'il est mis au courant pour une autre affaire.

+1

@ycombe a écrit:-Après avoir porté plainte, adresse une lettre au recteur par la voie hiérarchique pour relater les faits, signaler que tu as porté plainte, et joins une copie de ta plainte. Il me semble que tu peux demander la protection à laquelle ont droit les fonctionnaires de la part de l'administration, mais un syndicat pourra sûrement te proposer une lettre-type.

+1

@ycombe a écrit:-Si tu trouves que le CDE n'est pas efficace, tu peux envisager d'user du droit de retrait. Suite à une intrusion cela me semble une bonne réponse si tous les profs le font (tous ont le droit de se sentir menacé si n'importe qui peut s'introduire facilement), et cela oblige le cde à réagir: il ne peut plus minimiser les faits. Évidemment c'est mieux avec l'appui de tous les syndicats de l'établissement.

Ca, par contre, c'est trop tard: le droit de retrait, ç'aurait été pour ne pas faire les cours suivants (danger imminent).

Tu peux aussi adhérer à l'autonome de solidarité par la maïf si tu es assurée chez eux.

En tout cas, bon courage.  fleurs2 

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum