Intrusion en plein cours

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par MelanieSLB le Mer 14 Mai 2014 - 21:08

@ycombe a écrit:Tu as été agressé, dans le cadre de ton travail:

-Si le CDE ne porte pas plainte au nom de l'établissement, tu as le droit de le faire toi-même. Plainte pour l'agression, dans laquelle tu peux signaler au passage l'intrusion. Le procureur a le droit de se saisir lui même de l'intrusion, s'il est mis au courant pour une autre affaire.

+1

@ycombe a écrit:-Après avoir porté plainte, adresse une lettre au recteur par la voie hiérarchique pour relater les faits, signaler que tu as porté plainte, et joins une copie de ta plainte. Il me semble que tu peux demander la protection à laquelle ont droit les fonctionnaires de la part de l'administration, mais un syndicat pourra sûrement te proposer une lettre-type.

+1

@ycombe a écrit:-Si tu trouves que le CDE n'est pas efficace, tu peux envisager d'user du droit de retrait. Suite à une intrusion cela me semble une bonne réponse si tous les profs le font (tous ont le droit de se sentir menacé si n'importe qui peut s'introduire facilement), et cela oblige le cde à réagir: il ne peut plus minimiser les faits. Évidemment c'est mieux avec l'appui de tous les syndicats de l'établissement.

Ca, par contre, c'est trop tard: le droit de retrait, ç'aurait été pour ne pas faire les cours suivants (danger imminent).

Tu peux aussi adhérer à l'autonome de solidarité par la maïf si tu es assurée chez eux.

En tout cas, bon courage.  fleurs2 

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par kim254 le Mer 14 Mai 2014 - 21:08

Tu devrais aussi envoyer un email à tes collègues pour leur raconter cette histoire. Qu'un parent se permette d'interrompre le cours d'un enseignant, c'est vraiment hallucinant. Elle ne devrait plus avoir le droit de remettre les pieds dans l'établissement. En plus, pour qui elle se prend de vouloir décaler cette heure de colle?? Comme si les heures de colle étaient faites pour arranger les élèves.

kim254
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par vesper le Mer 14 Mai 2014 - 21:14

C'est absolument anormal et je comprends tout à fait que tu sois choqué. Les parents d'élèves (la mère et le père) sont évidemment en tort et  l'établissement peut aussi être mis en cause. Je te conseille  de contacter très vite un syndicat (et bien sûr de te syndiquer dans la foulée) mais aussi d'adhérer à l'autonome et d'en parler en salle des profs. Il est essentiel d'être soutenu par des personnes efficaces dans ces situations.

vesper
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Ragnetrude le Mer 14 Mai 2014 - 21:42

Il ne faut vraiment pas laisser passer ça. La prochaine fois ils viendront avec le fusil de chasse ?? Préviens le plus de monde possible.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Balthamos le Mer 14 Mai 2014 - 21:45

Ce n'est pas du tout normal et je compatis fortement  fleurs 

- Tu peux en parler à tes collègues, ça les concerne aussi (si j'ai bien compris, tu n'es pas en cause, donc ca peut arriver à n'importe quel autre prof).
- Tu dois aussi en parler au délégué syndical (ou aux syndicats si tu n'en as pas). En général, ils aident les collègues meme s'ils ne sont pas syndiqués chez eux.

Le CDE est responsable de la sécurité des biens et des personnes dans l'établissement. La responsabilité finale retombe donc sur lui.
Je suis choqué par sa réaction. Il doit au moins faire un signalement au rectorat et au mieux porté plainte.

Ce n'est pas toi qui a été agressé (verbalement), mais le représentant de l'état que tu es. C'est l'enseignant qui a été agressé, ce qui aggrave le cas de ces parents.


Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par philann le Mer 14 Mai 2014 - 22:01

Les collègues ont tout dit!
 fleurs 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par tonton golden le Mer 14 Mai 2014 - 22:07

Bonjour percehaie,

J'ai essayé d'imaginer la situation dans laquelle tu t'es retrouvé. Très Dur !
Je tiens à t'exprimer ma solidarité dans ce qui t'arrive.
J'espère que tu trouveras du soutien autour de toi pour faire face à ces événements.
Je ferai cependant plus confiance aux syndicats qu'à l'autonome qui ne m'a été d'aucune aide il y a quelque temps.

tonton golden
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par percehaie le Jeu 15 Mai 2014 - 15:26

@ycombe a écrit:Tu as été agressé, dans le cadre de ton travail:

-Si le CDE ne porte pas plainte au nom de l'établissement, tu as le droit de le faire toi-même. Plainte pour l'agression, dans laquelle tu peux signaler au passage l'intrusion. Le procureur a le droit de se saisir lui même de l'intrusion, s'il est mis au courant pour une autre affaire.
-Après avoir porté plainte, adresse une lettre au recteur par la voie hiérarchique pour relater les faits, signaler que tu as porté plainte, et joins une copie de ta plainte. Il me semble que tu peux demander la protection à laquelle ont droit les fonctionnaires de la part de l'administration, mais un syndicat pourra sûrement te proposer une lettre-type.
-Si tu trouves que le CDE n'est pas efficace, tu peux envisager d'user du droit de retrait. Suite à une intrusion cela me semble une bonne réponse si tous les profs le font (tous ont le droit de se sentir menacé si n'importe qui peut s'introduire facilement), et cela oblige le cde à réagir: il ne peut plus minimiser les faits. Évidemment c'est mieux avec l'appui de tous les syndicats de l'établissement.

Je vais aller déposer une main courante demain je pense ; quelle forme doit prendre la lettre type pour le recteur ? Je détaille les faits ?

Cordialement

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par User5899 le Jeu 15 Mai 2014 - 16:30

@percehaie a écrit:Merci beaucoup pour vos réponses, c'est déjà un soulagement.

Dois-je me plaindre ? En parler au responsable syndical de l'établissement ? Me syndiquer en urgence (le peut-on encore ) ?

J'avoue ne savoir que penser, j'ai le sentiment que l'incident a été minimisé.

Certes, ils ont accablé les parents, dit qu'il a eu "une erreur à l'interne", mais c'est la deuxième fois, et ils n'ont cessé de répéter :

"Ne soyez pas si émus, vous n'avez pas commis de faute"

C'est ça qui me gêne, cette phrase revient en boucle dans ma tête: pas un instant je n'ai pensé que j'avais commis une faute en haussant la voix face à cette dame, alors pourquoi le penser et le dire ? Je trouve cela un peu pervers comme comportement.
A votre place,
-j'irais déposer une main courante ou une plainte pour menace sur le lieu de travail avec intrusion ;
-j'enverrais un courrier au recteur par la voie hiérarchique pour signaler que le collège n'est pas tenu et que vous avez subi votre seconde intrusion de l'année.
Ca tendra certes les rapports, mais après tout, que chacun fasse son boulot.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par ycombe le Jeu 15 Mai 2014 - 16:44

Cripure a écrit:
@percehaie a écrit:Merci beaucoup pour vos réponses, c'est déjà un soulagement.

Dois-je me plaindre ? En parler au responsable syndical de l'établissement ? Me syndiquer en urgence (le peut-on encore ) ?

J'avoue ne savoir que penser, j'ai le sentiment que l'incident a été minimisé.

Certes, ils ont accablé les parents, dit qu'il a eu "une erreur à l'interne", mais c'est la deuxième fois, et ils n'ont cessé de répéter :

"Ne soyez pas si émus, vous n'avez pas commis de faute"

C'est ça qui me gêne, cette phrase revient en boucle dans ma tête: pas un instant je n'ai pensé que j'avais commis une faute en haussant la voix face à cette dame, alors pourquoi le penser et le dire ? Je trouve cela un peu pervers comme comportement.
A votre place,
-j'irais déposer une main courante ou une plainte pour menace sur le lieu de travail avec intrusion ;
-j'enverrais un courrier au recteur par la voie hiérarchique pour signaler que le collège n'est pas tenu et que vous avez subi votre seconde intrusion de l'année.
Ca tendra certes les rapports, mais après tout, que chacun fasse son boulot.
Une plainte en bonne et due forme s'impose, à mon avis.
Le courrier par la voie hiérarchique ne devrait pas donner d'avis sur la tenue du collège, à mon avis. Relater la vérité nue des faits suffit amplement, pas la peine d'ajouter un jugement de valeur. Les faits parlent d'eux-même.


ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Pointàlaligne le Dim 18 Mai 2014 - 0:32

L'adhésion à l'Autonome (désormais aussi appelée "offre métiers de l'éducation") n'est pas bien chère, 39€ /an  (et encore un peu moins si tu es déjà adhérent MAIF : 34.50€). Un coup de fil à la MAIF suffit, ou quelques clics sur leur site, ici.

Sur le site de l'Autonome, le cas de l'intrusion est évoqué dans cette vidéo.

Tu trouveras également sur le même site les adresses des antennes locales de l'Autonome.
A ta place, je n'écrirais pas au Recteur sans me faire accompagner dans cette démarche par un représentant de l'Autonome. Il peut aussi venir avec toi pour la main courante, ou la plainte ; t'expliquer si c'est à toi de porter plainte ou pas...

Quant à se syndiquer... il n'est jamais trop tard. Si le représentant de ton établissement ne réagit pas, tu peux contacter directement la section départementale ou académique du syndicat.

Tu peux demander au représentant syndical d'organiser une heure d'information syndicale (de droit, sans perte de salaire) pour communiquer avec tes collègues, voir s'il y a eu d'autres intrusions (tu n'es  peut être pas le seul !) et ce que vous pouvez faire ensemble.


Dernière édition par Pointàlaligne le Dim 18 Mai 2014 - 0:33, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Pointàlaligne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Marie Laetitia le Ven 23 Mai 2014 - 13:31

@Thalia de G a écrit:
@percehaie a écrit:Je suis arrêté pour quelques jours, le médecin m'a diagnostiqué entre autres problèmes une fatigue aigüe et de la tachycardie ; et je suis censé subir une opération en fin de semaine prochaine pour un autre problème. Je précise que je ne suis pas syndiqué, hélas. Sad 

Ma question : est-il normal que des parents puissent passer la grille, la loge, l'administration et arriver dans ma salle de classe sans avoir rendez-vous d'une part et d'autre part alors même que je fais cours ? Je me suis senti en danger, pour mes élèves mais aussi, pour moi !

Merci d'avance de vos réponses, peut-être que je prends les choses trop à coeur...
Non ce n'est pas normal, cela peut même être considéré comme un délit. D'autres apporteront une réponse plus précise.

Courage  fleurs2

Edit : J'ai trouvé quelque chose : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=FBB84DC36C53E48F37DA6C26A120CA55.tpdjo02v_3?idSectionTA=LEGISCTA000006165454&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20100120

J'ai eu ce problème aujourd'hui. Pour être exact, le parent d'élève est entré dans la cour de l'établissement, alors que l'entrée était gardée par un surveillant (  Rolling Eyes ) pour récupérer son rejeton, qui était pourtant censé rester pour un cours de rattrapage prévu à l'avance.

Or le CDE me rétorque que les parents d'élève, membres de la communauté éducative, ont le droit d'entrer sans rendez-vous. En fait l'ambiguïté tient dans les termes

sans y être habilité en vertu de dispositions législatives ou réglementaires ou y avoir été autorisé par les autorités compétentes

Donc je ne peux pas obtenir autre chose que le seul rattrapage de l'heure manquée. Ce parent bafoue mon autorité devant les élèves qui sortaient de l'établissement, soutient son fils qui n'a pas respecté les règles... et rien de particulier.

Et je me vois refuser le droit de ne pas l'accepter en cours tant qu'il n'aura pas fait son heure.


 furieux

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Thalia de G le Ven 23 Mai 2014 - 17:24

@Marie Laetitia a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@percehaie a écrit:Je suis arrêté pour quelques jours, le médecin m'a diagnostiqué entre autres problèmes une fatigue aigüe et de la tachycardie ; et je suis censé subir une opération en fin de semaine prochaine pour un autre problème. Je précise que je ne suis pas syndiqué, hélas. Sad 

Ma question : est-il normal que des parents puissent passer la grille, la loge, l'administration et arriver dans ma salle de classe sans avoir rendez-vous d'une part et d'autre part alors même que je fais cours ? Je me suis senti en danger, pour mes élèves mais aussi, pour moi !

Merci d'avance de vos réponses, peut-être que je prends les choses trop à coeur...
Non ce n'est pas normal, cela peut même être considéré comme un délit. D'autres apporteront une réponse plus précise.

Courage  fleurs2

Edit : J'ai trouvé quelque chose : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=FBB84DC36C53E48F37DA6C26A120CA55.tpdjo02v_3?idSectionTA=LEGISCTA000006165454&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20100120

J'ai eu ce problème aujourd'hui. Pour être exact, le parent d'élève est entré dans la cour de l'établissement, alors que l'entrée était gardée par un surveillant (  Rolling Eyes ) pour récupérer son rejeton, qui était pourtant censé rester pour un cours de rattrapage prévu à l'avance.

Or le CDE me rétorque que les parents d'élève, membres de la communauté éducative, ont le droit d'entrer sans rendez-vous. En fait l'ambiguïté tient dans les termes

sans y être habilité en vertu de dispositions législatives ou réglementaires ou y avoir été autorisé par les autorités compétentes

Donc je ne peux pas obtenir autre chose que le seul rattrapage de l'heure manquée. Ce parent bafoue mon autorité devant les élèves qui sortaient de l'établissement, soutient son fils qui n'a pas respecté les règles... et rien de particulier.

Et je me vois refuser le droit de ne pas l'accepter en cours tant qu'il n'aura pas fait son heure.


 furieux
On marche sur la tête ! J'ignore si la cellule juridique est compétente pour éclaircir ce point, peut-être faut-il chercher de ce côté-là.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par wanax le Ven 23 Mai 2014 - 18:08

Or le CDE me rétorque que les parents d'élève, membres de la communauté éducative, ont le droit d'entrer sans rendez-vous.
Merci, Lionel.


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=887AA0234BF6B07C6D16EC7CA45E4D94.tpdjo09v_2?cidTexte=JORFTEXT000000509314&dateTexte=19890714

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intrusion en plein cours

Message par Chaussette le Jeu 12 Juin 2014 - 11:29

Il existe un registre en principe au sein de l'établissement, j'ai vu cela sur les actualités du SNES de Dijon hier.
Cela s'appelle le Registre Santé Sécurité au Travail.
Préviens tous tes collègues de ce qui s'est passé, je sais que cela demande du courage, car cela te fait revivre le moment
où tu as été agressé et mis en danger. tu peux porter plainte si ta hiérarchie qui doit te protéger ne le fait pas. C'est très grave!
Ne te pose pas de questions sur la réaction que tu as eue sur le moment et fait valoir le fait que tes élèves ont été choqués.
Les fédérations de parents d'élèves sont sensibles à cela car les enfants comme les adultes qui les encadrent ont une garantie de
protection. Il y a des textes!
Toutes les réponses que tu as eues allaient dans ce sens, alors j'en rajoute une couche.
Courage! prends soin de toi.

Chaussette
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum