nombre d'heures pour un élève sans pause ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: nombre d'heures pour un élève sans pause ?

Message par pallas le Ven 16 Mai 2014 - 16:49

Dans mon collège, cela sert à "arranger la vie scolaire", les récréations sont des potentiels de bagarre énormes, d'agitations diverses et en mettant la récréation à 16h, il y a moins d'élèves présents, car beaucoup finissent à 16h (16h-17h c'est le créneau latin et euro, et les autres (les normaux, pas les intellos comme disent les élèves) ont une à deux fois par semaine cours autre à ce créneau) et donc une récréation avec un minimum d'élèves, c'est moins de surveillance à faire, j'ajoute qu'il y a évidemment environ trois surveillants pour 1000 élèves. De même les récréations sont réduites à 10 mn pour la même raison !
Résultats : les bagarres et autres agitations ont lieu dans nos cours. Nous avons déjà tenté à plusieurs reprises de montrer aux parents et au CDE que la bonne tenue des cours était prioritaire sur l'arrangement de la vie scolaire mais apparemment tout le monde s'en fiche.

pallas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: nombre d'heures pour un élève sans pause ?

Message par Anacyclique le Ven 16 Mai 2014 - 16:56

2H, assis dans une salle, c'est aussi pénible pour eux que pour nous ou que pour n'importe quel adulte en formation (quand on voit ce que ça donne en amphi chez nous ou en formation professionnelle... : des bavardages incessants au bout d'1/2h à peine).
Je me demande sincèrement s'il existe un intérêt, un bénéfice à ne pas faire de pause. Si c'est la règle pour les examens, conférences, cours magistraux de type fac, il me semble qu'au collège ou au lycée ça rime avec beaucoup de tension, de dispersion ou inversement de ramollissement : somme toute, du temps de travail perdu.

_________________
"Faire ce que l'on dit et dire ce que l'on fait. Passer aux actes afin de faire sa part."

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: nombre d'heures pour un élève sans pause ?

Message par Thalia de G le Ven 16 Mai 2014 - 16:58

@pallas a écrit:Dans mon collège, cela sert à "arranger la vie scolaire" 
Grande naïve, j'ai toujours pensé que la vie sco existait pour que les cours se passent bien (qu'on ne se méprenne pas, j'ai beaucoup de respect pour mon cpe et les surveillants, ils assurent). Mais subordonner le temps d'une récré à une vie sco déficitaire, j'ai bien dit déficitaire et pas défaillante, il y a vraiment un problème.

Je fais partie de ces inconscients qui accordent une pause entre deux heures de cours consécutives.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: nombre d'heures pour un élève sans pause ?

Message par PauvreYorick le Ven 16 Mai 2014 - 17:03

@Apices Juris a écrit:
@Dimka a écrit:Bonsoir,
@Apices Juris a écrit:le cerveau humain n'est guère capable de se concentrer plus de 30 min.
Les pauvres candidats à l’agrégation d’histoire qui font sept heures de devoir quatre jours de suite sont donc des surhommes (et des surfemmes), avec des cerveaux surhumains ?  Razz 
Surhumain ? D'une certaine façon, oui : je n'ai jamais entendu dire que l'agrégation - quelle qu'en soit la discipline - était à la portée du premier venu. Et dans le même ordre d'idée, ce n'est peut-être pas par hasard qu'on a inventé l'expression "bête à concours" pour ceux qui sont capables d'une grande capacité à la fois de mémorisation et de concentration propre à leur permettre de réussir les concours. Celui qui est une "bête" n'est plus vraiment un humain.

Mais on s'éloigne du sujet : il ne faudrait pas se mettre à comparer ces concours réussis par une certaine élite et un cours dans un collège ou un lycée. Ni l'âge, ni la motivation, ni l'exercice demandé, ne sont les mêmes. La première fois que j'ai eu une épreuve de 4 heures (ou 5, je ne sais plus, je me rappelle seulement que c'était beaucoup plus long que tout ce que j'avais pu faire jusqu'alors, au point de m'obliger à prendre de quoi boire et manger un peu en cours d'épreuve), c'était en terminale pour le concours général de philo. Cette durée d'épreuve ne m'a pas posé de problème particulier. Mais il s'agissait surtout de restituer des connaissances préalablement apprises. C'est une autre histoire s'il s'agit d'assimiler des connaissances nouvelles.
Disons seulement que ce n'est pas tant la conclusion qui est attaquée (je fais des pauses aussi, d'ailleurs) que la caution scientifique, qui semble prouver un peu trop (une pause toutes les 1/2h?) et mal (la capacité de concentration s'exerce et s'aiguise, à preuve tout ce que nous faisons d'exigeant et qui dure plus d'une demi-heure ou d'une heure). L'artisan suggère une pause toutes les heures, il n'y a pas de raison de ne pas le suivre sur ce point. En attendant d'éventuelles données plus amples. L'expérience est parfois le meilleur guide qu'on ait.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum