Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Louise Tourret (Slate) : "Les profs et leurs syndicats" devraient "valoriser fortement l'image de leur profession".

par John le Ven 16 Mai 2014 - 12:39
Louise Tourret a écrit:Les enseignants exercent un métier dévalorisé, mais c'est un métier qui a du sens. Ils sont diplômés et mal payés, mais on observe que c'est le cas dans d'autres professions intellectuelles et l'on remarque que celles-ci sont souvent précaires. Voilà le sens d’un article que j’ai écrit mardi, dans lequel il n’était dit aucun mal des enseignants. Mais tempérer la déploration habituelle, c’est déjà s’exposer à la critique. [...]

J’ai pris un risque en essayant de dire qu’on pouvait essayer de considérer la situation des enseignants autrement qu’en les plaignant. Mais je l’ai dit dans mes réponses sur Twitter, et je persiste: il faut aussi se soucier de l’image du métier. L'inquiétude accrue des familles autour des questions scolaires (on peut lire à ce sujet Marie Duru Bellat, François Dubet, Séverine Kakpo), les enjeux de la mixité sociale (Agnès Van Zanten) devraient inciter les profs et leurs syndicats à valoriser fortement l'image de leur profession. Ce qui n'est pas contradictoire avec des revendications salariales, au contraire.

Mais, notons-le, les enseignants sont aussi parfois entendus. D'après Le Monde, ils ont obtenu de Benoît Hamon le report de la prérentrée du 29 août au 1er septembre, jour de la rentrée des élèves.
http://www.slate.fr/story/87133/professeurs-education-devalorisation

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Louise Tourret (Slate) : "Les profs et leurs syndicats" devraient "valoriser fortement l'image de leur profession".

par Roumégueur Ier le Ven 16 Mai 2014 - 12:59
@John a écrit:
Louise Tourret a écrit:Les enseignants exercent un métier dévalorisé, mais c'est un métier qui a du sens. Ils sont diplômés et mal payés, mais on observe que c'est le cas dans d'autres professions intellectuelles et l'on remarque que celles-ci sont souvent précaires. Voilà le sens d’un article que j’ai écrit mardi, dans lequel il n’était dit aucun mal des enseignants. Mais tempérer la déploration habituelle, c’est déjà s’exposer à la critique. [...]

J’ai pris un risque en essayant de dire qu’on pouvait essayer de considérer la situation des enseignants autrement qu’en les plaignant. Mais je l’ai dit dans mes réponses sur Twitter, et je persiste: il faut aussi se soucier de l’image du métier. L'inquiétude accrue des familles autour des questions scolaires (on peut lire à ce sujet Marie Duru Bellat, François Dubet, Séverine Kakpo), les enjeux de la mixité sociale (Agnès Van Zanten) devraient inciter les profs et leurs syndicats à valoriser fortement l'image de leur profession. Ce qui n'est pas contradictoire avec des revendications salariales, au contraire.

Mais, notons-le, les enseignants sont aussi parfois entendus. D'après Le Monde, ils ont obtenu de Benoît Hamon le report de la prérentrée du 29 août au 1er septembre, jour de la rentrée des élèves.
http://www.slate.fr/story/87133/professeurs-education-devalorisation

En l'occurence, quelques précisions : c'est bien le lobby du tourisme qui a obtenu l'allongement des vacances de la Toussaint de 2 jours.
Ensuite, même si la presse l'a présenté comme un privilège de plus en faveur des enseignants, il a fallu trouver une solution pour rattraper ces deux jours perdus. Et là, grosse cacophonie, des mercredis de rattrapage, la journée de pré-rentrée à rattraper aussi.
Bref, pour éteindre l'incendie, le ministère propose une rentrée le 29 août : levée de boucliers, pas touche aux vacances d'été.
Donc le nouveau ministre rétablit une pré-rentrée le 01/09 pour les enseignants et nous attendons très simplement de quelle manière nous allons devoir rattraper (encore) ces journées-là.
Présenter le décalage de la pré-rentrée au 01/09 comme une victoire syndicale alors que, fatalement, cela implique des rattrapages le mercredi, comment dire, c'est à la limite d'être malhonnête.
On part donc d'un cadeau fait à l'industrie du tourisme, compensé par des rattrapages de cours que l'on fait passer pour des cadeaux faits aux enseignants, chapeau le journalisme d'investigation!
De toute manière, un article de presse qui utilise à tout-va le vocable de 'profs' au lieu de dire 'enseignants, professeurs', participe de ce qui est dénoncé dans ledit article, la dévalorisation de ce métier.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur

Re: Louise Tourret (Slate) : "Les profs et leurs syndicats" devraient "valoriser fortement l'image de leur profession".

par PauvreYorick le Ven 16 Mai 2014 - 13:25
Ce qui posait problème dans l'article d'origine c'était surtout les formules accrocheuses du titre, à mon sens. Bon.

Ce que je me demande, c'est ce qu'on entend au juste quand on dit que les syndicats pourraient « valoriser fortement l'image » de la profession. À quel genre d'action pense-t-on ici ?

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Patissot
Vénérable

Re: Louise Tourret (Slate) : "Les profs et leurs syndicats" devraient "valoriser fortement l'image de leur profession".

par Patissot le Ven 16 Mai 2014 - 14:03
Au lieu d'appeler faire grève les syndicats pourraient peut être inciter à l'organiser des journées portes ouvertes le dimanche pour sensibiliser les parents aux questions éducatives ?

(Un syndicat n'ayant pas un pouvoir exécutif il me semble qu'il n'y a que par le biais de sa communication qu'il peut "améliorer" l'image de la profession, c'est à dire à la rendre plus séduisantes aux yeux du public.)

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum