Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 9:02

Mutée en lycée après un début de carrière en collège, je me suis immédiatement heurtée au mépris à peine poli
d'un de mes collègues (pas plus agrégé que moi pourtant), et je viens d'apprendre que le second (pas plus agrégé que le premier) me débine carrément vis à vis des élèves, allant jusqu'à leur dire qu'avec moi ils n'auraient pas leur bac !
Je précise que j'ai toujours eu d'excellents rapports d'inspection et que j'ai pratiquement toujours évolué au grand choix, juste pour dire que je suis quelqu'un de plutôt très consciencieux et bosseur !
Il semblerait cependant que je n'atteigne pas l'excellence de mes deux collègues, si j'en crois la vivacité de leur rejet envers moi qui vient du collège, qui n'est pas "exactement en effet le même monde que le lycée" !!
Par ailleurs, en discutant avec mes collègues d'autres disciplines dans les deux établissements de ma ville, il semble que les collègues d'histoire géo en lycée "se la pètent carrément", sauf exception remarquée, et sont généralement assez imbus de leur personne.
Est-ce que ce type de comportement vous étonne ou bien l'avez -vous déjà relevé dans cette discipline ?


Dernière édition par John le Lun 9 Juin 2014 - 18:26, édité 3 fois (Raison : Titre + mise en forme, espaces et ponctuation)

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Nicolatsar le Sam 17 Mai 2014 - 9:07

Je ne pense pas que ce soit une affaire de discipline mais plus de personne...

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par zeprof le Sam 17 Mai 2014 - 9:10

je ne sais que te répondre...

je pense que des idiots, ou des gens qui se la pètent, tu en trouves partout, toutes matières et tous niveaux confondus... il faut les ignorer...

j'ai souvenir d'une réunion de bassin ou une prof de lettres, de collège a refusé de bosser dans le même groupe de travail que moi car je ne suis "que" PLP lettres histoire et je cite "nous ne faisons pas le même métier"... heureusement que les collègues d'HG étaient plus sympas, sinon je pense que j'aurais quitté la formation en claquant la porte.

moralité : laisse pisser le mérinos Wink(mais je conçois que ça t'énerve) le mépris est la meilleure des réponses à ce genre d'atittude fleurs


Dernière édition par zeprof le Sam 17 Mai 2014 - 9:41, édité 1 fois (Raison : grooooosse faute)

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 9:11

N'y aurait-il pas toutefois une corrélation avec le lycée ? Car je n'ai jamais observé cela en collège!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par anthracite le Sam 17 Mai 2014 - 9:12

Ben non, moi mes collègues sont bien sympa en histoire géo. Tu es tombé sur des c..., c'est tout. ça existe dans toutes les disciplines (même en physique, pour dire  Laughing )
Peut être qu'une petite discussion avec eux s'impose, même si ça fini en gueulante. Je ne pense pas que les élèves puissent inventer qu'un prof leur dise qu'avec Mr Niel, ils n'auraient pas le bac.

anthracite
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par zeprof le Sam 17 Mai 2014 - 9:14

de mon expérience, je ne pense pas... lorsque j'ai effectué des vacations en lycée avant d'avoir les concours j'ai toujours été bien accueillie en lycée, jamais ressenti de pédantisme ou de mépris... et pourtant je n'étais "que" vacataire à l'époque...
encore une fois tu es mal tombé probablement...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Pseudo le Sam 17 Mai 2014 - 9:14

Oui, il y a une épreuve de "je me la pète" au capes d'histoire-géo, c'est connu. Tu ne l'as pas passée ?
Mais je vais te rassurer, tu es sur la bonne voie, si j'en crois tes propos : "je précise que j'ai toujours eu d'"excellents rapports d'inspection et que j'ai pratiquement toujours évolué au grand choix, juste pour dire que je suis quelqu'un de plutôt très consciencieux et bosseur"

A ta place, je laisserais mes compétences s'épanouirent comme elles l'entendent, et je me moquerais comme de l'an 40 des ragots de mes collègues. A moins... A moins que cela ne te touche plus que tu ne souhaiterais ? Et que tu sois tenté par une lutte d'égos pour asseoir une confiance en toi hésitante ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Séréna le Sam 17 Mai 2014 - 9:17

Tes collègues ont l'air assez méprisants en effet, mais il ne faut pas généraliser à une discipline ou à un type d'établissement. Ce n'est pas très sympa pour les collègues d'HG en lycée qui n'ont pas du tout ce type de comportement; tu es mal tombé, c'est tout. Une explication s'impose avec le collègue qui te savonne la planche auprès des élèves, pour le reste, ignore-les...

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 9:18

j'ai souvenir d'une réunion de bassin ou une prof de lettres, de collège a refusé de bosser dans le même groupe de travail que moi car je ne suis "que" PLP lettres histoire et je cite "nous ne faisons pas le même métier"... heureusement que les collègues d'HG étaient plus sympas, sinon je pense que j'aurai quitté la formation en claquant la porte.

moralité : laisse pisser le mérinos Wink(mais je conçois que ça t'énerve) le mépris est la meilleure des réponses à ce genre d'atittude fleurs
[/quote]

je trouve évidement nulle la réaction de cette collègue qui ne savait pas ce qu'elle perdait à ne pas bosser avec toi ; en lycée pro je trouve que les approches sont beaucoup plus pédagogiques qu'en lycée général ; nous avons donc beaucoup à partager!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Ben93 le Sam 17 Mai 2014 - 9:20

doublon.


Dernière édition par Ben93 le Sam 17 Mai 2014 - 9:26, édité 1 fois

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Ben93 le Sam 17 Mai 2014 - 9:23

Je te comprends. Wink
J'ai vécu ça en début d'année (en maths et en collège).
Fais ton travail et passes à côté de ça.

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par philann le Sam 17 Mai 2014 - 9:24

@Pseudo a écrit:Oui, il y a une épreuve de "je me la pète" au capes d'histoire-géo, c'est connu. Tu ne l'as pas passée ?
Mais je vais te rassurer, tu es sur la bonne voie, si j'en crois tes propos : "je précise que j'ai toujours eu d'"excellents rapports d'inspection et que j'ai pratiquement toujours évolué au grand choix, juste pour dire que je suis quelqu'un de plutôt très consciencieux et bosseur"

A ta place, je laisserais mes compétences s'épanouirent comme elles l'entendent, et je me moquerais comme de l'an 40 des ragots de mes collègues. A moins... A moins que cela ne te touche plus que tu ne souhaiterais ? Et que tu sois tenté par une lutte d'égos pour asseoir une confiance en toi hésitante ?

J'avoue avoir eu la même lecture!
Sinon...quelle importance ?

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par P_Arnaud le Sam 17 Mai 2014 - 9:26

Généralement, ce sont les médiocres qui ont une haute valeur de leur personne surtout s'ils te perçoivent comme une menace vis-à-vis de leurs prébendes, c'est-à-dire des classes à lourd horaire qu'ils affectionnent et qui leur donnent l'impression de tenir leur "bâton de maréchal". Aller à l'affrontement est une solution, les ignorer en est une autre. De toute façon, ces collègues là ne méritent aucune considération. L'humilité est une valeur cardinale de notre enseignement car l'océan des connaissances est insurmontable et le rapport aux élèves nous y incite quotidiennement. Veille simplement à ce que ces vautours ne détruisent pas ta crédibilité auprès de l'administration qui sait normalement distinguer le bon grain de l'ivraie. Courage, tu les vaux mille fois déjà parce que tu ne verseras jamais dans cette attitude stupide.

_________________
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet (G. Courteline)

P_Arnaud
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 9:28

@Pseudo a écrit:Oui, il y a une épreuve de "je me la pète" au capes d'histoire-géo, c'est connu. Tu ne l'as pas passée ?
Mais je vais te rassurer, tu es sur la bonne voie, si j'en crois tes propos : "je précise que j'ai toujours eu d'"excellents rapports d'inspection et que j'ai pratiquement toujours évolué au grand choix, juste pour dire que je suis quelqu'un de plutôt très consciencieux et bosseur"

A ta place, je laisserais mes compétences s'épanouirent comme elles l'entendent, et je me moquerais comme de l'an 40 des ragots de mes collègues. A moins... A moins que cela ne te touche plus que tu ne souhaiterais ? Et que tu sois tenté par une lutte d'égos pour asseoir une confiance en toi hésitante ?

Je ne suis pas du tout tentée par une "lutte d'égos" comme tu le dis Smile ça me semble assez infantile, je connais mes limites et ...je vois aussi les leurs! Mais par contre je suis , sur le plan humain, très déçue par ce comportement : en effet je suis plutôt du genre à réconforter les collègues qui doutent ou ceux qui débarquent dans un nouvel établissement plutôt qu'à les enfoncer et donc je ne m'attendais pas du tout à cet accueil..

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 9:29


Peut être qu'une petite discussion avec eux s'impose, même si ça fini en gueulante. Je ne pense pas que les élèves puissent inventer qu'un prof leur dise qu'avec Mr Niel, ils n'auraient pas le bac.[/quote]

oui c'est ce que je me suis dit aussi!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Elyas le Sam 17 Mai 2014 - 9:30

@P_Arnaud a écrit:Généralement, ce sont les médiocres qui ont une haute valeur de leur personne surtout s'ils te perçoivent comme une menace vis-à-vis de leurs prébendes, c'est-à-dire des classes à lourd horaire qu'ils affectionnent et qui leur donnent l'impression de tenir leur "bâton de maréchal". Aller à l'affrontement est une solution, les ignorer en est une autre. De toute façon, ces collègues là ne méritent aucune considération. L'humilité est une valeur cardinale de notre enseignement car l'océan des connaissances est insurmontable et le rapport aux élèves nous y incite quotidiennement. Veille simplement à ce que ces vautours ne détruisent pas ta crédibilité auprès de l'administration qui sait normalement distinguer le bon grain de l'ivraie. Courage, tu les vaux mille fois déjà parce que tu ne verseras jamais dans cette attitude stupide.

+1000
La sagesse incarnée !

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par InviteeF le Sam 17 Mai 2014 - 9:34

Je compatis. J'ai rencontré des collègues imbuvables très confiants en eux, moi aussi. Les professeurs de lycée,  agrégés bien entendu,  qui enseignaient là où nous avions formation l'année de stage, par exemple. Ils nous reprochaient de ne pas fermer convenablement la porte des toilettes et du local de la machine à café.  Laughing ça doit venir avec l'expérience !

Contractuelle,  à 22 ans, j'ai été traitée de bébé (devant mes élèves) par une surveillante plus âgée que moi.

Et j'ai aussi rencontré des collègues (hommes) affreux par leur mépris, enseignant en histoire - géo, technologie, svt,  tous certifiés. Des collègues (femmes) certifiées en maths, en espagnol, en lettres modernes, en svt. Et des agrégés en EPS,  lettres classiques, philo.

Pas de règle généralisante pour moi, donc.

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par invitéW le Sam 17 Mai 2014 - 9:40

Le titre que tu as chosi est étrange.
À partir d'une mauvaise expérience avec 2 collègues, tu voudrais généraliser à tous les collègues d'histoire des lycées !
 heu 

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 9:52

@P_Arnaud a écrit:Généralement, ce sont les médiocres qui ont une haute valeur de leur personne surtout s'ils te perçoivent comme une menace vis-à-vis de leurs prébendes, c'est-à-dire des classes à lourd horaire qu'ils affectionnent et qui leur donnent l'impression de tenir leur "bâton de maréchal". Aller à l'affrontement est une solution, les ignorer en est une autre. De toute façon, ces collègues là ne méritent aucune considération. L'humilité est une valeur cardinale de notre enseignement car l'océan des connaissances est insurmontable et le rapport aux élèves nous y incite quotidiennement. Veille simplement à ce que ces vautours ne détruisent pas ta crédibilité auprès de l'administration qui sait normalement distinguer le bon grain de l'ivraie. Courage, tu les vaux mille fois déjà parce que tu ne verseras jamais dans cette attitude stupide.

Très touchée par ta réponse merci!
En effet mes deux collègues "chassent les heures sup (jusqu'à 5heures sup ) " et les postes à responsabilité ( labo, fonctionnement du site du lycée ) les heures de chaire et les classes de "terms"..ceci explique cela peut-être??
Mais pourtant je ne leur dispute rien de cela, étant syndicalement opposée aux heures sup, sauf que je prétends moi aussi ne pas être cantonnée aux classes de techno ou de seconde ( 3 seconde à 36 cette année ) qu'ils ont tendance à me refiler volontiers.
Je souscris complètement à ce que tu dis lorsque tu évoques "l'humilité comme une valeur cardinale de notre métier " et d'ailleurs je n'hésite jamais à dire à un élève que je ne connais pas la réponse mais que je vais la chercher , plutôt que d'avancer quelque chose de faux: il est vrai que la première année certains élèves que mon collègue prenait aussi en AP prenaient un malin plaisir à essayer de me coincer( et bien sûr ils y arrivaient car qui peut TOUT connaître??) ou à me contredire sur certains points qui soit disant étaient faux du point de vue de leur prof d'AP!
J'ai m^me eu en fin d'année , lors de séances de révision de bac que j'ai organisées bénévolement , des élèves qui sont venus à mon cours...avec une photocopie du polycop de mon collègue!!!!

En ce qui concerne le fait de" veiller à ce que ces vautours ne détruisent pas ma crédibilité auprès de l'administration ", c"est hélas plus facile à dire qu'à faire ; tout le monde sait que "calomniez calomniez il en restera toujours quelque chose"

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par albertine02 le Sam 17 Mai 2014 - 10:00

Dans tous les établissements, enfin non….dans beaucoup d'établissements, il y a des enseignants imbus de leur personne et méprisants, en lycée comme en collège, et dans n'importe quelle matière….
J'ai été traitée à de très nombreuses reprises avec mépris car….
- arrivant de lycée dans le supérieur,
- arrivant du collège dans un lycée (tu sauras faire passer les oraux blancs du bac , t'es sûre ?),
- TZR sans affectation, donc "au service " de l'équipe de lettres de mon lycée de rattachement….s'ils ne m'ont pas demandé de faire le café ou les photocopies, c'est sans doute parce qu'ils n'en ont pas eu le temps et que j'ai finalement été appelée pour un remplacement….
- arrivant de lycée en collège
- arrivant de la ville à la campagne…..

et j'en passe…..donc ma foi, ne t'occupe pas d'eux, tu t'en porteras aussi bien.

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:02

Will.T a écrit:Le titre que tu as chosi est étrange.
À partir d'une mauvaise expérience avec 2 collègues, tu voudrais généraliser à tous les collègues d'histoire des lycées !
 heu 

Non, non absolument pas ! Je ne prétends pas du tout généraliser , heureusement ! Mais faire une sorte de petit sondage, une "mise en perspective pour savoir si la situation que je décris est "originale" ou courante.

Car il est un fait que dans ma ville qui compte deux lycées, les profs d'histoire géo, au lycée seulement, sont ressentis , sauf géniale exception, comme des "gens à part et qui écrasent un peu les autres par leur culture " ; pas seulement par moi mais par des collègues des autres matières avec qui j'ai eu l'occasion d'échanger ;
cela dit , j'ai eu un collègue , jeune agrégé de géographie," pourtant" ( donc qui aurait pu se montrer encore plus prétentieux que les autres ) qui s'est montré très amical avec moi qui m'a spontanément donné des cours et avec qui j'aurais été enchantée de travailler mais HELAS il n'était que de passage!!!!
Mais en lisant les réponses je constate que ce cas se retrouve aussi en physique apparemment!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:03

@albertine02 a écrit:Dans tous les établissements, enfin non….dans beaucoup d'établissements, il y a des enseignants imbus de leur personne et méprisants, en lycée comme en collège, et dans n'importe quelle matière….
J'ai été traitée à de très nombreuses reprises avec mépris car….
- arrivant de lycée dans le supérieur,
- arrivant du collège dans un lycée (tu sauras faire passer les oraux blancs du bac , t'es sûre ?),
- TZR sans affectation, donc "au service " de l'équipe de lettres de mon lycée de rattachement….s'ils ne m'ont pas demandé de faire le café ou les photocopies, c'est sans doute parce qu'ils n'en ont pas eu le temps et que j'ai finalement été appelée pour un remplacement….
- arrivant de lycée en collège
- arrivant de la ville à la campagne…..

et j'en passe…..donc ma foi, ne t'occupe pas d'eux, tu t'en porteras aussi bien.

Très édifiant ..et très choquant , je n'arrive pas à imaginer ce genre de réactions!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par albertine02 le Sam 17 Mai 2014 - 10:05

Niel, c'était le fait d'une ou deux personnes, jamais plus….au début, j'étais heurtée, maintenant, je m'en moque  Wink 

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Ingeborg B. le Sam 17 Mai 2014 - 10:07

Will.T a écrit:Le titre que tu as chosi est étrange.
À partir d'une mauvaise expérience avec 2 collègues, tu voudrais généraliser à tous les collègues d'histoire des lycées !
 heu 
+ 1000, je n'ai pas l'impression de faire partie d'une race à part  Rolling Eyes De plus, critiquer l'attitude de ses collègues et mettre en avant sa propre carrière, je trouve cela un peu contradictoire. Personnellement, je suis en lycée depuis le début de ma carrière, plutôt accueillante et je ne regarde pas mes collègues de haut. Quant à savoir s'ils sont au grand choix, petit choix, agrégés, certifiés ou contractuels, je m'en fiche totalement. Je leur demande uniquement d'être courtois.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:09

Fafnir a écrit:Je compatis. J'ai rencontré des collègues imbuvables très confiants en eux, moi aussi. Les professeurs de lycée,  agrégés bien entendu,  qui enseignaient là où nous avions formation l'année de stage, par exemple. Ils nous reprochaient de ne pas fermer convenablement la porte des toilettes et du local de la machine à café.  Laughing ça doit venir avec l'expérience !

Contractuelle,  à 22 ans, j'ai été traitée de bébé (devant mes élèves) par une surveillante plus âgée que moi.

Et j'ai aussi rencontré des collègues (hommes) affreux par leur mépris, enseignant en histoire - géo, technologie, svt,  tous certifiés. Des collègues (femmes) certifiées en maths, en espagnol, en lettres modernes, en svt. Et des agrégés en EPS,  lettres classiques, philo.

Pas de règle généralisante pour moi, donc.

Merci de ta réponse! Je ne savais pas qu'il pouvait y avoir autant de gens méprisants parmi les collègues! C'est incroyable!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum