Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:09

Fafnir a écrit:Je compatis. J'ai rencontré des collègues imbuvables très confiants en eux, moi aussi. Les professeurs de lycée,  agrégés bien entendu,  qui enseignaient là où nous avions formation l'année de stage, par exemple. Ils nous reprochaient de ne pas fermer convenablement la porte des toilettes et du local de la machine à café.  Laughing ça doit venir avec l'expérience !

Contractuelle,  à 22 ans, j'ai été traitée de bébé (devant mes élèves) par une surveillante plus âgée que moi.

Et j'ai aussi rencontré des collègues (hommes) affreux par leur mépris, enseignant en histoire - géo, technologie, svt,  tous certifiés. Des collègues (femmes) certifiées en maths, en espagnol, en lettres modernes, en svt. Et des agrégés en EPS,  lettres classiques, philo.

Pas de règle généralisante pour moi, donc.

Merci de ta réponse! Je ne savais pas qu'il pouvait y avoir autant de gens méprisants parmi les collègues! C'est incroyable!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Lux_ le Sam 17 Mai 2014 - 10:10

Et bien moi qui pensais peut-être demander une mutation en lycée l'an prochain (même si je suis presque sûre de ne pas l'obtenir, au vue des barres pour entrer en lycée), cela ne me donne pas envie de quitter mon petit collège où l'entente dans l'équipe d'HG est top !

Heureusement que d'autres avis (merci Ingeborg) viennent relativiser le premier message.

Lux_
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:15

@Ingeborg B. a écrit:
Will.T a écrit:Le titre que tu as chosi est étrange.
À partir d'une mauvaise expérience avec 2 collègues, tu voudrais généraliser à tous les collègues d'histoire des lycées !
 heu 
+ 1000, je n'ai pas l'impression de faire partie d'une race à part  Rolling Eyes De plus, critiquer l'attitude de ses collègues et mettre en avant sa propre carrière, je trouve cela un peu contradictoire. Personnellement, je suis en lycée depuis le début de ma carrière, plutôt accueillante et je ne regarde pas mes collègues de haut. Quant à savoir s'ils sont au grand choix, petit choix, agrégés, certifiés ou contractuels, je m'en fiche totalement. Je leur demande uniquement d'être courtois.

Ingeborg il ne faut pas te sentir visé par ce mes propos! Un collègue courtois est pour moi un bon collègue et je me fiche de son avancement ; Smile  je voulais simplement souligner que mes collègues n'avaient aucun souci à se faire pour les élèves qui m'étaient confiés .;c'était pour dire qu'ils ne pouvaient ps arguer du fait que j'étais quelqu'un qui ne travaillait pas ( comme ils me l'ont dit de mon prédecesseur d'ailleurs) Et par ailleurs , je posais simplement une question pour avoir vos réactions; je n'en suis pas déçue d'ailleurs! Il faut croire que les situations où les gens ont été méprisés sont assez courantes!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Ingeborg B. le Sam 17 Mai 2014 - 10:15

@Lux_ a écrit:Et bien moi qui pensais peut-être demander une mutation en lycée l'an prochain (même si je suis presque sûre de ne pas l'obtenir, au vue des barres pour entrer en lycée), cela ne me donne pas envie de quitter mon petit collège où l'entente dans l'équipe d'HG est top !

Heureusement que d'autres avis (merci Ingeborg) viennent relativiser le premier message.
Il faut éviter les généralisations hâtives. D'ailleurs chez nous, le pauvre TZR qui est venu faire un remplacement de 4 jours, nous a laissés un petit mot pour nous remercier de la qualité de notre accueil.  Very Happy yesyes 

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par thrasybule le Sam 17 Mai 2014 - 10:18

Je ne comprends pas le présupposé du message initial : il y aurait donc une "essence" du prof d'histoire-géo, méprisant, désagréable et hautain? Il y a des crétins dans tout corps professionnel, et, dans un établissement, dans toute discipline, que ces abrutis soient profs d'histoire, de lettres, de canoë-kayak ou de philologie sanskrite, qu'ils soient contractuels, certifiés, agrégés,... Je ne comprends pas bien d'ailleurs le besoin de faire montre de ses bons rapports d'inspection (bravo) ou du fait de se sacrifier valeureusement en offrant à l'Etat des cours gratuits dans le cadre des révisions ( ce que je trouve limite d'un point de vue professionnel, contrairement à ce qu'on pourrait croire).

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:20

@Lux_ a écrit:Et bien moi qui pensais peut-être demander une mutation en lycée l'an prochain (même si je suis presque sûre de ne pas l'obtenir, au vue des barres pour entrer en lycée), cela ne me donne pas envie de quitter mon petit collège où l'entente dans l'équipe d'HG est top !

Heureusement que d'autres avis (merci Ingeborg) viennent relativiser le premier message.

Et bien si tu es dans une équipe sympa ça vaut de l'or en effet! Cela dit mon message était formulé sous forme interrogative.. Smile 

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Ingeborg B. le Sam 17 Mai 2014 - 10:21

@Niel a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
Will.T a écrit:Le titre que tu as chosi est étrange.
À partir d'une mauvaise expérience avec 2 collègues, tu voudrais généraliser à tous les collègues d'histoire des lycées !
 heu 
+ 1000, je n'ai pas l'impression de faire partie d'une race à part  Rolling Eyes De plus, critiquer l'attitude de ses collègues et mettre en avant sa propre carrière, je trouve cela un peu contradictoire. Personnellement, je suis en lycée depuis le début de ma carrière, plutôt accueillante et je ne regarde pas mes collègues de haut. Quant à savoir s'ils sont au grand choix, petit choix, agrégés, certifiés ou contractuels, je m'en fiche totalement. Je leur demande uniquement d'être courtois.

Ingeborg il ne faut pas te sentir visé par ce mes propos! Un collègue courtois est pour moi un bon collègue et je me fiche de son avancement ; Smile  je voulais simplement souligner que mes collègues n'avaient aucun souci à se faire pour les élèves qui m'étaient confiés .;c'était pour dire qu'ils ne pouvaient ps arguer du fait que j'étais quelqu'un qui ne travaillait pas ( comme ils me l'ont dit de mon prédecesseur d'ailleurs) Et par ailleurs , je posais simplement une question pour avoir vos réactions; je n'en suis pas déçue d'ailleurs! Il faut croire que les situations où les gens ont été méprisés sont assez courantes!
Je ne me sentais pas visée Wink 

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:29

@thrasybule a écrit:Je ne comprends pas le présupposé du message initial : il y aurait donc une "essence" du prof d'histoire-géo, méprisant, désagréable et hautain? Il y a des crétins dans tout corps professionnel, et, dans un établissement, dans toute discipline, que ces abrutis soient profs d'histoire, de lettres, de canoë-kayak ou de philologie sanskrite, qu'ils soient contractuels, certifiés, agrégés,... Je ne comprends pas bien d'ailleurs le besoin de faire montre de ses bons rapports d'inspection (bravo) ou du fait de se sacrifier valeureusement en offrant à l'Etat des cours gratuits dans le cadre des révisions ( ce que je trouve limite d'un point de vue professionnel, contrairement à ce qu'on pourrait croire).

j'ai déjà répondu sur le premier point . il s'agissait d'un appel à témoignage ; et sur le seconde point ( les rapports d'inspection juste pour dire que on ne pouvait même ps me reprocher de ne pas travailler , je ne recherche pas l'approbation de quiconque ) et sur le dernier point, non ce n'est pas pour me faire mousser comme tu dis mais simplement parce que j'avais une pression dingue en cette première année en lycée où je devais faire passer le bac à des élèves que je ne sentais pas pr^ts et que je me sentais responsable de leur résultat; or plein de cours avaient sauté et le programme sans cela aurait été bien mal acquis; par contre je ne comprends pas non plus ces jugements de valeurs sur ces points ci étant donné que je les ai déjà clarifiés .

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:31

@albertine02 a écrit:Niel, c'était le fait d'une ou deux personnes, jamais plus….au début, j'étais heurtée, maintenant, je m'en moque  Wink 

C'est sage en effet! Smile 

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Collier de Barbe le Sam 17 Mai 2014 - 10:35

Cher Niel,

Cette "intégration" est lamentable.
Je trouve au contraire que les collègues venant du collège ont en général une expérience très intéressante à nous faire partager et parviennent beaucoup mieux à faire bosser les ex-3ème devenus 2nde.

Quand au "niveau" nécessaire pour le bac...no comment, c'est pas sérieux.

A titre personnel, en débarquant de la fac' tout chargé de mes diplômes, tout imbu de ma thèse en cours...j'ai été sauvé par les conseils et les exemples avisés donnés par
-une stagiaire débrouillarde
-un collègue certifié avec 15 ans d'expérience, un solide sens de l'humour et de l'autodérision, et surtout cette passion pour toujours remettre le travail sur le métier, essayer, expérimenter...de manière obtenir quelque chose même avec des groupes difficiles.

Je te souhaite vivement de trouver du réconfort auprès d'autres collègues! L'essentiel c'est que tu sois fier de ce que tu fais avec les mômes...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:37

[quote="Ben93"]Je te comprends. Wink
J'ai vécu ça en début d'année (en maths et en collège).


C'est vraiment nul comme comportement..

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par thrasybule le Sam 17 Mai 2014 - 10:41

Ne parle plus à ces crétins, essaie de trouver un groupe de gens sympas et bienveillants, et vogue la galère! Ils ne sont pas tes supérieurs hiérarchiques et ont sans doute beaucoup de failles narcissiques pour avoir ce type de comportement assez pathétiques.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:44

@Collier de Barbe a écrit:Cher Niel,

Cette "intégration" est lamentable.
Je trouve au contraire que les collègues venant du collège ont en général une expérience très intéressante à nous faire partager et parviennent beaucoup mieux à faire bosser les ex-3ème devenus 2nde.

Quand au "niveau" nécessaire pour le bac...no comment, c'est pas sérieux.

A titre personnel, en débarquant de la fac' tout chargé de mes diplômes, tout imbu de ma thèse en cours...j'ai été sauvé par les conseils et les exemples avisés donnés par
-une stagiaire débrouillarde
-un collègue certifié avec 15 ans d'expérience, un solide sens de l'humour et de l'autodérision, et surtout cette passion pour toujours remettre le travail sur le métier, essayer, expérimenter...de manière obtenir quelque chose même avec des groupes difficiles.

Je te souhaite vivement de trouver du réconfort auprès d'autres collègues! L'essentiel c'est que tu sois fier de ce que tu fais avec les mômes...

Merci pour ce message très réconfortant!
Mon métier en effet me passionne ainsi que la réussite de mes élèves mais je me sens très frustrée de ne pas pouvoir partager avec les collègues de ma propre discipline malgré les propositions faites à plusieurs reprises !
Cela dit les projets que je fais avec les collègues des autres matières sont également passionnants;

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Collier de Barbe le Sam 17 Mai 2014 - 10:50

Petite question Niel puisque je vois que tu es une femme.

Tes collègues sont masculins? Serait-ce un peu de sexisme?

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:55

@thrasybule a écrit:Ne parle plus à ces crétins, essaie de trouver un groupe de gens sympas et bienveillants, et vogue la galère!  Ils ne sont pas tes supérieurs hiérarchiques et ont sans doute beaucoup de failles narcissiques pour avoir ce type de comportement assez pathétiques.

oui..mais il est difficile de ne pas se parler quand on est censé se mettre d'accord sur des sujets blancs ou une répartition ou le choix des manuels, c'est assez hallucinant de constater" qu'ils se parlent par dessus ma tête!!!'
Bon , je ne me laisse pas faire bien sûr!
j'ai trouvé des tas de gens bienveillants heureusement et je me sens très bien dans ce lycée ! Le seul regret est de ne pouvoir échanger sur mes pratiques , et de ne pas savoir ce qui est bien ou pas ; j'ai rencontré en collège des collègues d'histoire géo avec qui j'ai mis sur pieds des séquences à deux , super réfléchies , où on avait des attentes communes, des progressions communes aussi: et je regarde avec envie l'équipe de maths travailler ensemble avec un intérêt sans cesse renouvelé! J'ai plein de projets dans mes tiroirs que j'aimerais partager ; c'est très frustrant de ne pouvoir le faire!
La première année j'ai invité une déportée à venir témoigner au lycée et j'ai voulu y associer mes collègues et leurs classes en les invitant à la séance ; et bien l'un d'eux m'a laissé ses élèves et est parti et aucun des deux n'est venu saluer la déportée..C'est un peu dur à avaler et j'ai été très génée pour mon témoin!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 10:55

@Collier de Barbe a écrit:Petite question Niel puisque je vois que tu es une femme.

Tes collègues sont masculins? Serait-ce un peu de sexisme?

Je t'avoue "Collier de barbe " que je me suis posée la question!!!!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par thrasybule le Sam 17 Mai 2014 - 11:01

D'un autre côté, personne n'est tenu de faire des progressions communes et être d'accord sur tout. Ce qui n'empêche pas que les remarques de tes collègues sont déplacées.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 11:07

@thrasybule a écrit:D'un autre côté, personne n'est tenu de faire des progressions communes et être d'accord sur tout. Ce qui n'empêche pas que les remarques de tes collègues sont déplacées.
Certes!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Collier de Barbe le Sam 17 Mai 2014 - 11:11

ça varie d'un établissement à l'autre. Dans mon premier poste, j'ai connu des collègues d'HG excellents qui sont toujours mes amis, 2 ans après ma mutation. Dans mon nouvel ETB, nous ne sommes que 3 titulaires et c'est assez quelconque comme ambiance. La plus âgée est, je trouve, fatigante, car c'est un pilier de l'ETB et je crois qu'elle se prend un peu pour ma mère (ou ma tutrice) l'autre collègue, sympathique, reste toujours un peu distante.
J'ai souvent trouvé que les ambiances en HG étaient chouettes (que ce soit en stage ou ailleurs) mais certaines fois, j'ai entendu parlé de relations d'équipe incroyables. Tel collègue par exemple qui avait été confiné des années aux séries techniques ?!
Bref Niel, sois forte et oublie ces 2 c...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Elyas le Sam 17 Mai 2014 - 11:20

La situation que tu décris Niel existe aussi au collège. Ceci n'est pas dû au lycée ou au collège, ou à l'HG mais au comportement de certains collègues en tant que personne.

Ces personnes sont toxiques. Tu auras beau faire ce que tu veux, elles ne changeront jamais d'avis sur toi. Donc, laisse courir mais il faut montrer les dents pour avoir ce que tu veux. Elles balanceront des horreurs encore si tu arraches ce que tu veux, mais tu t'en fiches.

Après, si elles se permettent de te remettre en cause devant les élèves, c'est que ces personnes ont un positionnement professionnel qui est défaillant. Elles cherchent à briller aux yeux des élèves, à être aimées. C'est très malsain. Pourquoi, alors, être heurtée par le comportement de personnes qui, apparemment, ne vont pas bien ?

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par DerMax le Sam 17 Mai 2014 - 11:21

Des casses-bonbons y en a partout et peu importe les disciplines. Perso j'ai toujours eu la chance de bien m'entendre avec mes collègues d'HG. Sauf une fois quand j'étais maitre auxiliaire et que tu sentais la hiérarchie du capes.

_________________
Recherche enseignant du privé (59 voire 62) travaillant en ULIS pour m'accueillir 3 jours en stage (voir ce sujet ).

DerMax
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Paratge le Sam 17 Mai 2014 - 11:54

Les collègues de ce type sont à gerber. lls se sont partagé le "butin" et n'ont pas envie qu'un nouveau les oblige à changer ! Dérisoire.

Dans un de mes bahuts j'ai eu à faire à deux connards proches de la retraite qui par exemple ne voulaient pas que je corrige le bac blanc. Ils ne me parlaient jamais non plus !

Actuellement j'ai un collègue plus jeune cette fois Very Happy, qui dit à peine bonjour et qui ne parle à quelqu'un que quand il ne peut faire autrement ou alors pour magouiller un changement d'heure, de salle, etc. : c'est le genre à vous demander de lui laisser la salle info tel jour sans un merci. Par contre lui demander quelque chose, faut même pas y penser. furieux

Évidemment c'est un ventilateur à toujours brasser l'air pour ses "projets" de m…

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Ruthven le Sam 17 Mai 2014 - 12:43

@Paratge a écrit:

Dans un de mes bahuts j'ai eu à faire à deux connards proches de la retraite qui par exemple ne voulaient pas que je corrige le bac blanc.


Je veux les mêmes !!!!  Laughing yesyes angedemon 

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par thrasybule le Sam 17 Mai 2014 - 12:49

lol!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par kook le Sam 17 Mai 2014 - 12:58

@P_Arnaud a écrit:Généralement, ce sont les médiocres qui ont une haute valeur de leur personne surtout s'ils te perçoivent comme une menace vis-à-vis de leurs prébendes, c'est-à-dire des classes à lourd horaire qu'ils affectionnent et qui leur donnent l'impression de tenir leur "bâton de maréchal". Aller à l'affrontement est une solution, les ignorer en est une autre. De toute façon, ces collègues là ne méritent aucune considération. L'humilité est une valeur cardinale de notre enseignement car l'océan des connaissances est insurmontable et le rapport aux élèves nous y incite quotidiennement. Veille simplement à ce que ces vautours ne détruisent pas ta crédibilité auprès de l'administration qui sait normalement distinguer le bon grain de l'ivraie. Courage, tu les vaux mille fois déjà parce que tu ne verseras jamais dans cette attitude stupide.
 veneration

kook
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

Message par Niel le Sam 17 Mai 2014 - 17:17

@Elyas a écrit:La situation que tu décris Niel existe aussi au collège. Ceci n'est pas dû au lycée ou au collège, ou à l'HG mais au comportement de certains collègues en tant que personne.

Ces personnes sont toxiques. Tu auras beau faire ce que tu veux, elles ne changeront jamais d'avis sur toi. Donc, laisse courir mais il faut montrer les dents pour avoir ce que tu veux. Elles balanceront des horreurs encore si tu arraches ce que tu veux, mais tu t'en fiches.

Après, si elles se permettent de te remettre en cause devant les élèves, c'est que ces personnes ont un positionnement professionnel qui est défaillant. Elles cherchent à briller aux yeux des élèves, à être aimées. C'est très malsain. Pourquoi, alors, être heurtée par le comportement de personnes qui, apparemment, ne vont pas bien ?

Merci de ta réponse Elyas! J'ai bien conscience que leur comportement est très malsain et je pourrais en effet m'en ficher.et m^me pourquoi pas les plaindre .sauf que..ensuite cela fout une sale ambiance dans mes classes et cela induit un sentiment de défiance chez certains de mes élèves ( cas de ces deux élèves qui sont venues à un cours de révision que j'organisais avec le cours de mon collègue!!) qui me remettent en question ; c'est vraiment pas agréable!

Niel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum