Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
marie91270
Érudit

Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par marie91270 le Dim 18 Mai 2014 - 13:49


Voici un problème qui semble plutôt facile à la première lecture, mais... Que répondriez-vous à la question 1-b ?


En spoiler pour ne pas vous influencer:
Ma première réponse était : 1/3 des 96% de véhicules non prioritaires n'ont pas le droit de circuler ce jour là...

Mais à bien y réfléchir, quand on contrôle un véhicule "au hasard", on contrôle forcément un véhicule roulant. Donc la question peut-être comprise comme "quelle est la probabilité que le véhicule n'ait pas le droit de circuler ce jour là mais roule quand même ?". Et là, impossible de répondre!

Vous moquez pas, on est au moins 2 profs ici à se poser la question!  
avatar
Finrod
Expert spécialisé

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par Finrod le Dim 18 Mai 2014 - 14:49
Ben justement, on ne dit pas qu'il roule, donc c'est bien 0,96/3=0,32.
avatar
marie91270
Érudit

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par marie91270 le Dim 18 Mai 2014 - 14:52
@Finrod a écrit:Ben justement, on ne dit pas qu'il roule, donc c'est bien 0,96/3=0,32.  

Tu veux dire que la police contrôle des voitures à l'arrêt ? C'est spécial comme énoncé...
avatar
Patissot
Vénérable

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par Patissot le Dim 18 Mai 2014 - 14:59
Ce n'est pas rare qu'il y ait des exercices dont l'énoncé puisse être ambigüe ou ne corresponde pas avec la réalité, surtout en probabilité.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par Bouboule le Dim 18 Mai 2014 - 15:00
Mal posé.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par Bouboule le Dim 18 Mai 2014 - 15:01
A trop vouloir contextualiser, on écrit des bêtises, ou on simplifie abusivement (cf bac S physique et GPS en 2013).
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par liliepingouin le Dim 18 Mai 2014 - 15:01
Je trouve que le verbe "contrôler" est mal choisi et rend en effet le problème mal posé. Il aurait fallu une autre formule.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
marie91270
Érudit

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par marie91270 le Dim 18 Mai 2014 - 15:04
Disons que le mot "contrôle" porte à confusion. Si l'énoncé disait "on prend une voiture au hasard", on ne se poserait pas la question et on considérerait toutes les voitures. Là, on pense à un contrôle de police et on se dit que la voiture doit forcément rouler...

Je n'avais pas vu la réponse de Liliepingouin  
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par Moonchild le Dim 18 Mai 2014 - 15:09
@Bouboule a écrit:A trop vouloir contextualiser, on écrit des bêtises, ou on simplifie abusivement (cf bac S physique et GPS en 2013).
Et puis d'ailleurs, 2/3 contre 1/3, c'est vraiment bizarre cette surreprésentation des numéros impairs pour les véhicules non prioritaires.
De toutes façons, les énoncés de mathématiques dès qu'ils se veulent appliqués à la vie réelle deviennent très souvent absurdes, particulièrement en probas.
avatar
marie91270
Érudit

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par marie91270 le Dim 18 Mai 2014 - 15:10
@Moonchild a écrit:
@Bouboule a écrit:A trop vouloir contextualiser, on écrit des bêtises, ou on simplifie abusivement (cf bac S physique et GPS en 2013).
Et puis d'ailleurs, 2/3 contre 1/3, c'est vraiment bizarre cette surreprésentation des numéros impairs pour les véhicules non prioritaires.
De toutes façons, les énoncés de mathématiques dès qu'ils se veulent appliqués à la vie réelle deviennent très souvent absurdes, particulièrement en probas.

Je me suis fait la même réflexion en lisant l'énoncé!  humhum 
avatar
Finrod
Expert spécialisé

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par Finrod le Dim 18 Mai 2014 - 15:15
ok, le mot contrôle est mal choisi.
avatar
marie91270
Érudit

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par marie91270 le Dim 18 Mai 2014 - 15:18
Et maintenant, une autre question : en tant que prof, accorderiez vous tous les points à un élève qui répondrait, en justifiant, que le problème est mal posé et qu'on ne peut pas répondre à la question ?
Il se trouve que ce problème a été donné en DM à une élève de 1ère S, qui se trouve gênée par la formulation de l'énoncé.
Après tout, on demande à nos élèves d'avoir l'esprit critique...
avatar
egomet
Grand sage

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par egomet le Dim 18 Mai 2014 - 15:26
En Allemagne ou en Grèce?

On est dans un pays où le sens civique est important ou pas?

Blague à part, la formulation de la deuxième question est incomplète: quelle serait la probabilité que le véhicule n'ait pas le droit de circuler, si personne ne respectait l'interdiction?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par Moonchild le Dim 18 Mai 2014 - 19:25
@egomet a écrit:Blague à part, la formulation de la deuxième question est incomplète: quelle serait la probabilité que le véhicule n'ait pas le droit de circuler, si personne ne respectait l'interdiction?
Une autre formulation correcte serait :
Au service administratif des immatriculations, on choisit au hasard un numéro de plaque d'un véhicule, tous les numéros ayant la même probabilité d'être choisis. Quelle est la probabilité que le numéro choisi soit celui d'un véhicule qui n'a pas le droit de circuler ?

Mais après, il ne faudra pas se plaindre si les élèves et leur parents demandent à ce qu'on réduise le nombre de fonctionnaires qui ne font rien qu'à glander et à jouer au tirage au sort pendant leurs heures de travail.  diable
Filnydar
Niveau 9

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par Filnydar le Lun 19 Mai 2014 - 10:08
Je comprends : "1/3 des véhicules non prioritaires qui circulent ont un numéro pair".

Dans la partie non reproduite, essaie-t-on d'évaluer la proportion de tricheurs ?
avatar
marie91270
Érudit

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par marie91270 le Lun 19 Mai 2014 - 10:42
En effet, l'énoncé a beaucoup plus de sens si on le comprend comme ça.

La suite :


avatar
mdd
Niveau 9

Re: Maths 1ère S : le problème est mal posé ou c'est moi ?

par mdd le Lun 19 Mai 2014 - 11:20
@Filnydar a écrit: Je comprends : "1/3 des véhicules non prioritaires qui circulent ont un numéro pair".

Dans la partie non reproduite, essaie-t-on d'évaluer la proportion de tricheurs ?

La fin du problème me fait également pencher pour cette interprétation (cela explique aussi le 1/3 que l'on pensait déséquilibré au début de la discussion).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum