Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Algérie - Vallée du M'Zab : "De nombreux enseignants ont fui les violences et l’insécurité dans les établissements scolaires".

par John le Dim 18 Mai 2014 - 14:05
Plus de 200 lycéens de la vallée du M’Zab ont observé mercredi un sit-in devant la direction de l’Education nationale de Ghardaïa pour "attirer l’attention des autorités sur leurs conditions de scolarité" à la veille de l’examen du baccalauréat, a constaté un journaliste de l’APS.[...]

"Nous interpellons la ministre de l’Education nationale sur la situation catastrophique de notre scolarité durant l’année, aggravée par le conflit qu’a connue la région du M’Zab et qui perturbe encore notre scolarité à ce jour dans les différents lycées de la vallée à la veille de l’examen du baccalauréat", a indiqué inquiète une jeune scolarisée du lycée "Moufdi Zakaria".

Abondant dans le même sens, des lycéens des quartiers de Sidi Abaz et d'El Korti ont considéré que leur "scolarité a été gravement perturbée par les évènements" et que de "nombreux enseignants ont fui les violences et l’insécurité dans les établissements scolaires".[...]

Plusieurs centaines d’élèves, collégiens et lycéens de la vallée du M’Zab qui regroupe deux communes (Ghardaïa et Bounoura) n’ont plus accès à leurs établissements scolaires publics depuis janvier dernier et risquent de perdre toute l’année scolaire notamment pour les lycéens de première et de seconde, a-t-on constaté.

Actuellement plusieurs établissements scolaires sont encore fermés à cause de "l’insécurité, de l’intolérance et des préjugés dans certains quartiers de Ghardaïa favorisés également par l’absence des enseignants", notamment dans les lycées de Sidi Abaz, El Kourti Moufdi Zakaria et Filali, ainsi que des collèges et écoles primaires dans les quartiers de Ben Ghanem, El Houfra et El Ain, a signalé un groupe de citoyens dont des parents d'élèves.

Tous les acteurs du système éducatif à Ghardaïa ont été unanimes à souligner que le secteur de l’éducation dans la wilaya traverse une "crise très profonde" et une "baisse des rendements qui n’est que la conséquence de cette crise".[...]

Pour un responsable de l'éducation "des efforts sont consentis pour relever le niveau des lycéens, notamment ceux des classes de terminale à quelques jours du bac", a-t-il soutenu.[...]
http://www.aps.dz/fr/les-breves/breves-regions/4542-sit-in-des-lyc%C3%A9ens-devant-la-direction-de-l%E2%80%99%C3%A9ducation-%C3%A0-gharda%C3%AFa

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur

Re: Algérie - Vallée du M'Zab : "De nombreux enseignants ont fui les violences et l’insécurité dans les établissements scolaires".

par John le Jeu 29 Mai 2014 - 20:14
Les affrontements de Ghardaïa ont laissé des séquelles : les élèves, dont la scolarité est perturbée depuis six mois, n’ont pas pu suivre le programme établi pour passer les examens nationaux. Une situation qui inquiète élèves, parents et enseignants, mais pas la direction de l’éducation, pour qui tout va bien.[...]
Le reportage complet est là : http://www.elwatan.com/actualite/le-drame-etouffe-des-eleves-de-ghardaia-23-05-2014-258221_109.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum