Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par John le Mar 20 Mai 2014 - 1:35
«Tu vas mourir, toi et tes enfants. (...) J'appelle tous les musulmans à te punir. Tu dois payer.» Le directeur de l'IUT de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) a reçu quinze lettres de menace de mort depuis le 4 février, indique ce lundi soir RTL. D'abord adressée à son bureau, cette prose terrifiante arrive maintenant directement à son domicile. Une lettre contenait même une photo de lui, le visage barré d'une croix, avec inscrit «mort.»

Qui pourrait en vouloir à ce point à cet homme? Si aucun lien n'est encore établi par les forces de l'ordre, reste que ces menaces s'inscrivent dans un contexte de tension extrême au sein de l'IUT de Saint-Denis. La direction affirme avoir levé le voile sur un système de magouille extrêmement bien ficelée, qui reposerait sur des contrats avec des vacataires n'ayant simplement jamais enseigné.

Le directeur a également engagé un bras de fer avec une association étudiante, «L'ouverture». Sous couvert d'être une simple association de voyages, cette dernière servirait en réalité de couverture à l'existence d'une salle de prière clandestine. Les tensions ont commencé en septembre dernier, quand la direction avait exigé l'interruption d'une vente de sandwich hallal. En février, l'association a refusé de rendre son local, le seul de l'établissement. La direction souhaitait qu'il puisse être partagé entre tous les associatifs. Drôle de hasard, le jour où sa présidente devait rencontrer le directeur, une fausse alerte à la bombe a provoqué l'évacuation totale de l'IUT et du quartier. Lors de la fouille de l'établissement, la police avait découvert une salle de prière, indique encore RTL.

Une assemblée générale de soutien au directeur doit se tenir mardi 20 mai au sein de l'établissement. Les enseignants font également tourner une pétition pour soutenir leur directeur. Ce dernier s'est rendu 15 fois au commissariat de Saint-Denis pour porter plainte. Pour le moment, l'enquête n'a pas abouti.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/05/19/01016-20140519ARTFIG00364-le-directeur-de-l-iut-de-saint-denis-vise-par-des-menaces-de-mort-a-caractere-islamiste.php


Dernière édition par John le Ven 30 Mai 2014 - 11:13, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par JEMS le Mar 20 Mai 2014 - 6:00
affraid affraid pale super l'ambiance ! Et le Recteur ? Et le président ? Ils ne sont pas cités ?
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par Pseudo le Mar 20 Mai 2014 - 7:29
Oui, chouette ambiance !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
retraitée
Vénérable

Menaces sur le directeur de l'IUT de Saint Denis

par retraitée le Mar 20 Mai 2014 - 16:16
http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20140520.OBS7781/menaces-de-mort-a-caractere-islamiste-a-l-iut-de-saint-denis.html

Certains courriers étaient écrits à l'aide de lettres découpées dans des journaux. D'autres, rédigées en arabe, renfermaient la photo en noir et blanc du directeur, le visage barré d'une croix, accolée de la mention "mort". Une mise en scène macabre qui n'a pas vraiment amusé le directeur, en poste depuis 2012 : il s'est rendu 15 fois au commissariat pour porter plainte.

Salle de prière clandestine

Qui pourrait en vouloir à ce point au directeur ? Selon RTL, de graves tensions secouent l'établissement depuis plusieurs mois, même si aucun lien entre cette crise interne et les menaces de mort n'a pour l'instant été établi. Récemment, le directeur a en effet mis fin à un système d'escroquerie très bien ficelé : des vacataires étaient payés alors qu'ils n'assuraient aucun cours, tandis que d'autres étaient embauché pour des matières qui n'étaient même pas au programme. "Le chef du département Techniques commerciales, a été destitué au mois d'avril pour dysfonctionnements majeurs et soupçons d'emplois fictifs", rapporte RTL.
La direction a également engagé un bras de fer avec "L'ouverture", une association étudiante soupçonnée de prosélytisme islamique. La direction a interrompu une vente de sandwiches halal organisée par l'association dans le hall de l'IUT, peu après la rentrée scolaire. En février dernier, elle demandait à "L'ouverture" de partager son local, le seul de l'établissement, avec d'autres organisations étudiantes, ce que l'association a refusé. Lundi 3 février, alors que la présidente de l'association devait rencontrer le directeur, une fausse alerte à la bombe avait provoqué l'évacuation totale de l'IUT et de ses 2.000 étudiants. Lors de la fouille de l'établissement, la police avait découvert une salle de prière clandestine improvisée dans le local associatif.
avatar
Docteur OX
Grand sage

Crise à l’IUT de Saint-Denis: quand les étudiants racontent la dérive du système

par Docteur OX le Mar 20 Mai 2014 - 19:34
http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/crise-a-l-iut-de-saint-denis-quand-les-etudiants-racontent-la-derive-du-systeme-5412/

Un groupe de jeunes étudiants s’avance dans la rue Jean Marcenac pour aller en cours. Ils longent le bâtiment principal de l’Institut Universitaire de Technologie (IUT), un gros bloc gris posé face à la place du 8 mai 1945 en plein centre-ville de Saint-Denis, pour s’approcher de l’entrée. Il est 9 heures, ce mardi 20 mai au matin et les grilles sont plus fermées que d’habitude, le contrôle des cartes d’étudiants plus strict. Depuis les révélations de RTL ce lundi sur la quinzaine de menaces de mort reçues par le directeur Samuel Mayol et la découverte, lors d’une alerte à la bombe, d’une salle de prière clandestine dans les locaux, l’IUT de Saint-Denis est en crise ouverte. Ce coup de tonnerre intervient alors que le chef du département «Techniques de commercialisation» de l’IUT, Rachid Zouhhad, a été destitué en avril pour dysfonctionnements majeurs et soupçons d’emplois fictifs. Nommé en septembre 2012, l’homme aurait changé à la rentrée 2013 la moitié des 120 vacataires habituels de l’année précédente, certains remplacés par des proches. Selon RTL, 4800 heures seraient concernées pour un montant total de 200.000 euros. Le groupe d’étudiants qui arrive en cours est directement concerné par ce scandale. Matières pas au programme, absences à répétition Ils sont tous en première année dans ce département de techniques de commercialisation et subissent de plein fouet les conséquences des malversations administratives. «Tout allait bien au début de l’année scolaire» raconte l’un d’eux. «Mais on a rapidement vu que la situation n’était pas normale». Matières enseignées qui ne sont pas au programme national, absences à répétition de professeurs... Finalement, les étudiants sont envoyés en stage au premier semestre, alors qu’ils ont normalement lieu en seconde partie d’année. Et pour couronner le tout, le premier semestre, un des étudiants soupçonne l’administration de «trafiquer les notes» pour compenser l’absence de cours et ainsi les augmenter. Face aux dysfonctionnements à répétition, la situation s’envenime. Des graffitis «Zouhhad dehors» font leur apparition sur les murs de l’établissement et les étudiants font circuler une pétition, massivement signée, réclamant le départ du chef de département. Mais au mois de janvier, pas d’amélioration. Les étudiants se voient alors offrir près d’un mois de vacances car l’IUT est incapable d’assurer leurs cours. Seule explication fournie par l’administration: des «restructurations» sont en cours. «C’est le contraire qui s’est passé» s’indigne Alicia. «On nous envoie un nouvel emploi du temps toutes les semaines mais ça change tous les jours». «Quand on vient ici, on n’est jamais sur d’avoir cours» rajoute un autre étudiant. «On peut nous demander de venir à 8h30 et ne pas avoir cours avant 11h». Cours de ‘compta’, le compte n’y est pas Depuis, Rachid Zouhhad est parti, «remercié» en avril. Mais son départ n’a pas arrangé les choses car certains enseignants sont partis avec lui. Le professeur de comptabilité, anciennement directeur des études, ne s’est pas présenté aux élèves depuis le mois janvier. «Il soutient ouvertement monsieur Zouhhad et enchaine les arrêts maladie» s’indignent les étudiants. «Notre nouvelle responsable pédagogique tente d’améliorer les choses», explique une étudiante, sans trop y croire. Pour rattraper le retard, les étudiants du département vont devoir enchaîner les cours dans certaines matières et ils s’inquiètent pour leur avenir. «On n’avance pas, on n’apprend rien, on est déçu» disent-ils en choeur. La semaine prochaine, ces étudiants devront rendre un dossier pour leur cours de comptabilité. Or, au second semestre, ils ont assisté à leur premier cours de cette matière... hier. Concernant la salle de prière clandestine, découverte par la police lors d’une alerte à la bombe en février dernier, les étudiants se font moins diserts, voire bottent en touche. Ils étaient au courant pour la salle de prière mais n’ont pas particulièrement ressenti de prosélytisme au sein de l’IUT, expliquent-ils. On sent néanmoins que le sujet de la religion n’est pas facile à aborder dans cet établissement et que les étudiants sont mal à l’aise. Comme le résume l’un d’eux de manière laconique, «la parole de Dieu est importante ici». a écrit:

 :shock: :shock: :shock: :shock: 
avatar
grandesvacances
Érudit

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par grandesvacances le Mar 20 Mai 2014 - 19:39
Nom de Zeus, il n'y allait pas avec le dos de la cuiller !
Mais comment un tel gougn magouilleur peut-il se retrouver nommé au poste qu'il occupait ?  heu 
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par Chocolat le Mar 20 Mai 2014 - 20:24
Suspect  Suspect  Suspect 



_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Invité-B
Habitué du forum

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par Invité-B le Mar 20 Mai 2014 - 20:30
@grandesvacances a écrit:Nom de Zeus, il n'y allait pas avec le dos de la cuiller !
Mais comment un tel gougn magouilleur peut-il se retrouver nommé au poste qu'il occupait ?  heu 

Tu sais bien souvent personne ne veut se taper la corvée administrative d'être chef de département. J'ai vécu 3 élections de chefs de département et pour deux sur les trois il n'y avait qu'un seul candidat.
avatar
philann
Doyen

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par philann le Mar 20 Mai 2014 - 20:34
Toute ma sympathie au directeur!!
Mais aussi aux étudiants! Privés de cours pendant ce temps-là, encore une pierre de plus dans le jardin de Saint-Denis...qui nuira certainement aux étudiants de cet IUT, même s'ils font ce qu'ils peuvent avec le plus grand sérieux et dans des conditions difficiles.

Décidément, il y a vraiment des nuisibles! furieux furieux 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
rouge.noir
Niveau 1

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par rouge.noir le Mar 20 Mai 2014 - 20:43
Avec la loi LRU, la décomposition de l'université en France s'est accélérée : précarité des enseignants recrutement clientélistes des vacataires,  flexibilité du temps de travail annualisé, salaires gélés, autoritarisme et soumission au MEDEF ...et ici c'est le bouquet : prosélytisme religieux dans l'université publique !

Je signale à ce propos la renaissance de l'émission NI DIEU NI MAITRE, lsur Radio Libertaire  89.4 Mhz let sur internet (site média de radio Libertaire pour télécharger pendant une semaine ) le dimanche matin entre 10h et 12h.
première émission -dimanche 25 mai 2014.
Invité
Invité

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par Invité le Mar 20 Mai 2014 - 20:59
Bonsoir rouge.noir. Pourriez-vous vous présenter dans la section présentations?
avatar
Zorglub
Habitué du forum

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par Zorglub le Jeu 22 Mai 2014 - 14:37
Samuel Mayol, directeur de l’IUT de Saint-Denis a été agressé hier soir en plein Paris
/.../
«J’appelle tous les musulmans à te punir. Tu dois payer, toi, tes proches, tes enfants.»
/.../
Le tout sur fond de communautarisme montant à l’université: vente de sandwich halal et découverte d’une salle de prière clandestine dans les locaux de l’IUT lors d’une alerte à la bombe

La suite ici et

Cool l'ambiance là bas, j'vais demander ma mut !


Dernière édition par Zorglub le Jeu 22 Mai 2014 - 14:46, édité 1 fois (Raison : ajout d'un lien)
User17706
Enchanteur

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par User17706 le Jeu 22 Mai 2014 - 14:43
Pour le coup on peut se poser la question de la rapidité de réaction de la force publique... il n'a pas été écrit dans d'autres articles qu'il était passé « une quinzaine de fois » au commissariat ?... ou c'est seulement le nombre de fois où il a reçu des menaces ?

EDIT: ah, les deux, après relecture de l'extrait initial posté par John.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Primura
Niveau 9

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par Primura le Jeu 22 Mai 2014 - 15:11
D'après ce que j'ai lu, c'est bien le nombre de fois où il est allé au commissariat.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par retraitée le Jeu 22 Mai 2014 - 15:24
http://www.lemonde.fr/education/article/2014/05/22/le-directeur-de-l-iut-de-saint-denis-agresse-a-paris_4423435_1473685.html

C'est parti mon kiki !

Encore un "salaud de frère" ! sorciere2 
avatar
Aredius
Niveau 9

Où en est l'affaire de l'IUT de Saint-Denis ?

par Aredius le Ven 30 Mai 2014 - 11:07
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/05/20/menaces-de-mort-plaintes-et-soupcons-d-emplois-fictifs-que-se-passe-t-il-a-l-iut-de-saint-denis_4422219_3224.html

http://www.lemonde.fr/education/article/2014/05/22/le-directeur-de-l-iut-de-saint-denis-agresse-a-paris_4423435_1473685.html

_________________
Aredius, Nantes,http://lefenetrou.blogspot.com
"Homo sum et nihil humani a me alienum puto" (Terence)
"Quis custodiet ipsos custodes? " (Juvenal)
avatar
John
Médiateur

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par John le Ven 30 Mai 2014 - 23:19
Selon nos informations, le chef du département au cœur de la crise ouverte à l’IUT de Saint-Denis avait déjà fait l’objet d’une enquête de l’inspection générale en 2005. Ce rapport très sévère, que publie Mediapart, pointait des dysfonctionnements similaires à ceux dénoncés aujourd'hui.
http://www.mediapart.fr/journal/france/270514/derive-l-iut-de-paris-13-un-precedent-rapport-pointait-des-dysfonctionnements

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par retraitée le Sam 31 Mai 2014 - 18:42
Article réservé aux abonnés.
Contenu sponsorisé

Re: Rien ne va plus à l'IUT de Saint-Denis : violente agression contre le directeur, plaintes, magouilles, menaces de mort, escroqueries, salle de prière clandestine...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum