Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User21714
Expert spécialisé

JP Chevènement: "La volonté de faire bouger les choses existe-t-elle?"

par User21714 le Mer 21 Mai 2014 - 8:08
Intervention de Jean-Pierre Chevènement au Sénat, dans le cadre du débat sur les perspectives de la construction européenne, mardi 20 mai 2014.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait:

" La seule issue économique à long terme est la « Mezzogiornisation », c’est-à-dire la régression, de l’ensemble des pays de l’Europe du Sud.

Le seul moyen d’éviter cette issue serait la transformation négociée de l’euro en monnaie commune, chaque monnaie nationale devenant une subdivision de celle-ci, exactement comme entre 1999 et 2002 où n’existait qu’une monnaie scripturale, c’est-à-dire bancaire, à une différence près toutefois : les parités fixes entre ces subdivisions seraient ajustables en fonction de critères objectifs (écarts de productivité ou soldes de la balance extérieure). On ferait ainsi l’économie des dévaluations internes si douloureuses qu’elles ne manqueront pas de se traduire dimanche prochain dans les résultats des prochaines élections européennes. On peut prévoir sans risque de se tromper une abstention massive. Celle-ci sera la réponse une nouvelle fois apportée au déni de démocratie qu’a constitué le traité de Lisbonne de décembre 2007 après le non massif – 55 % - des Français au projet de Constitution européenne, le 29 mai 2005."

Lorsque je lis ses interventions et que je les compare avec celles des "souverainistes" de Droite, il n'y a pas photo: l'analyse et les conclusions sont très largement intellectuellement supérieures. Que ne reprend-il pas le combat en réunissant tous les Républicains?

Ce qui m'énerve le plus, c'est que son parti, le MRC, n'a pas proposé de liste aux Européennes, appelant plutôt à l'abstention...
Bien sûr, il pourra se targuer de faire 60%, mais il n'aura aucun élu!
avatar
Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté

Re: JP Chevènement: "La volonté de faire bouger les choses existe-t-elle?"

par Guillaume le Grand le Mer 21 Mai 2014 - 8:15
C'est le problème de Chevènement depuis le début. Sans doute l'un des politiciens les plus intelligents et clairvoyant. Mais il préfère conseiller le prince (sans de rendre compte qu'il n'est pas écouté), plutôt que de s'engager lui-même dans la bataille.

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: JP Chevènement: "La volonté de faire bouger les choses existe-t-elle?"

par e-Wanderer le Mer 21 Mai 2014 - 11:31
J'ai voté pour lui en 2002, mais son ralliement à Ségolène Royal en 2007 puis à Hollande en 2012 l'a discrédité à mes yeux. C'est dommage, car indépendamment de ces erreurs stratégiques qui l'ont fait disparaître du paysage politique, il raisonne bien.
avatar
Sakei
Niveau 10

Re: JP Chevènement: "La volonté de faire bouger les choses existe-t-elle?"

par Sakei le Mer 21 Mai 2014 - 16:16
Son ralliement à Ségolène Royal était cohérent, elle l'avait séduit avec sa marseillaise, ses drapeaux à mettre sur les façades des maisons...
Le patriotisme les réunit
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"Entre Ségolène et moi, le courant passe parce que je sais qu'elle est enracinée dans notre histoire"

Le ralliement à Hollande, face à Sarkozy... normal.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: JP Chevènement: "La volonté de faire bouger les choses existe-t-elle?"

par e-Wanderer le Mer 21 Mai 2014 - 20:31
Le gaullisme social que Chevènement incarne à gauche ne se réduit pas à une marseillaise et quelques drapeaux. Pour ma part, j'ai voté pour lui en 2002, mais je n'aurais jamais pu voter pour Jospin, Royal ou Hollande (sans même parler de Sarkozy).
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: JP Chevènement: "La volonté de faire bouger les choses existe-t-elle?"

par Moonchild le Jeu 22 Mai 2014 - 0:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est le problème de Chevènement depuis le début. Sans doute l'un des politiciens les plus intelligents et clairvoyant. Mais il préfère conseiller le prince (sans de rendre compte qu'il n'est pas écouté), plutôt que de s'engager lui-même dans la bataille.
On pourrait presque déplorer que les deux hommes politiques les plus clairvoyants des trente dernières années - J.P. Chevènement à gauche et P. Séguin à droite - aient eu, si profondément ancrée en eux, cette propension à mettre en oeuvre l'échec tactique de leurs idées.

Je crois aussi que Chevènement a eu beaucoup de mal à se relever de la responsabilité qu'on a voulu lui faire endosser dans la déroute de 2002. Alors que les voix de gauche se sont aussi éparpillées chez Laguiller, Besancenot, Mamère, Taubira et Hue, c'est principalement lui qui a été mis en accusation ; mais il fallait sans doute en finir avec le dernier représentant d'envergure d'une gauche qui n'était pas convertie au libéralisme, les autres opposants s'étant englués dans un folklore romantico-révolutionnaire totalement inoffensif pour le système en place.
Contenu sponsorisé

Re: JP Chevènement: "La volonté de faire bouger les choses existe-t-elle?"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum