(Français) Débordée, comment finir le programme ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par V.Marchais le Mer 28 Mai 2014 - 19:38

Ah oui ? C'est drôle, j'aurais tendance à faire l'inverse. Après les notes, on peut toujours faire de la grammaire sous forme de jeux, de quizz. Par contre, faire écrire mes semi-illettrés sans la pression des notes, ça va devenir chaud.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par caribouc le Mer 28 Mai 2014 - 19:50

Ma joie, fin des notes de 5e le 20 juin yesyes
Et du coup, je n'ai pas réfléchi à ce que je ferais en priorité si ça avait été plus tôt... continuer sur le même rythme, 2h/2h ? angedemon

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par Serge le Mer 28 Mai 2014 - 20:14

@V.Marchais a écrit:Ah oui ? C'est drôle, j'aurais tendance à faire l'inverse. Après les notes, on peut toujours faire de la grammaire sous forme de jeux, de quizz. Par contre, faire écrire mes semi-illettrés sans la pression des notes, ça va devenir chaud.

Moi, c'est l'inverse. Je me suis fait engueuler parce que, une semaine, j'ai oublié de leur donner une rédaction (ils en font au minimum une par semaine du manuel TDL, qu'ils lisent généralement en classe le lundi, sans forcément être noté, et beaucoup font en plus de l'écriture régulière sur le forum, qui leur a donné le goût de l'écriture et une grande facilité, les progrès ont été phénoménaux entre le début et la fin de l'année)
Je suis très fier et eux aussi sont très fiers de leurs productions.

Après mes troisièmes de l'inertie, c'est ma 6ème du bonheur, et ils prennent presque tous latin l'an prochain, je n'ai jamais vu ça !
Vous pensez bien que je savoure égoïstement chaque séance avec eux.


Dernière édition par Serge le Mer 28 Mai 2014 - 20:18, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par Lilypims le Mer 28 Mai 2014 - 20:17

@Serge a écrit:
@V.Marchais a écrit:Ah oui ? C'est drôle, j'aurais tendance à faire l'inverse. Après les notes, on peut toujours faire de la grammaire sous forme de jeux, de quizz. Par contre, faire écrire mes semi-illettrés sans la pression des notes, ça va devenir chaud.

Moi, c'est l'inverse. Je me suis fait engueuler parce que, une semaine, j'ai oublié de leur donner une rédaction (ils en font au minimum une par semaine du manuel TDL, qu'ils lisent généralement en classe le lundi, sans forcément être noté, et beaucoup font en plus de l'écriture régulière sur le forum, qui leur a donné le goût de l'écriture et une grande facilité, les progrès ont été phénoménaux entre le début et la fin de l'année)

Après mes troisièmes de l'inertie, c'est ma 6ème du bonheur, et ils prennent presque tous latin l'an prochain, je n'ai jamais vu ça !
Vous pensez bien que je savoure chaque séance avec eux coeurs

Je suis admirative.
Mais comment fais-tu pour corriger tout cela ?

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par Serge le Mer 28 Mai 2014 - 20:23

Pour les rédactions, il y a les notées et les non notées. Ils sont étonnamment meilleurs quand elles ne sont pas notées (ce qui est assez rare pour être souligné). Ils la font juste parce que je le leur demande et pour le plaisir de lire leurs productions devant la classe le lundi. Puis chacun applaudit et donne des conseils sur le vocabulaire, les éventuelles répétitions, la diction. Et pour les notées, ben, je fais comme tout le monde. Mais je dois dire que c'est généralement très bon, et donc un plaisir à lire (contrairement aux rédactions assommantes que j'ai souvent eues avec d'autres élèves, dont certains troisièmes actuels). Tout ce qui est en ligne sur le forum d'écriture, ils le corrigent entre eux en se conseillant, souvent avec des commentaires de collègues et d'élèves de différents établissements, c'est très dynamique et positif. Le plaisir d'être lu, commenté par d'autres, etc.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par caribouc le Mer 28 Mai 2014 - 20:25

veneration on peut venir en stage chez toi ? bounce Razz

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par Lilypims le Mer 28 Mai 2014 - 20:25

@Serge a écrit:Pour les rédactions, il y a les notées et les non notées. Ils sont étonnamment meilleurs quand elles ne sont pas notées (ce qui est assez rare pour être souligné). Ils la font juste parce que je le leur demande et pour le plaisir de lire leurs productions devant la classe le lundi. Puis chacun applaudit et donne des conseils sur le vocabulaire, les éventuelles répétitions, la diction. Et pour les notées, ben, je fais comme tout le monde. Mais je dois dire que c'est généralement très bon, et donc un plaisir à lire (contrairement aux rédactions assommantes que j'ai souvent eues avec d'autres élèves, dont certains troisièmes actuels). Tout ce qui est en ligne sur le forum d'écriture, ils le corrigent entre eux en se conseillant, souvent avec des commentaires de collègues et d'élèves de différents établissements, c'est très dynamique et positif. Le plaisir d'être lu, commenté par d'autres, etc.

C'est vraiment super !

@caribouc a écrit:veneration on peut venir en stage chez toi ? bounceRazz

Moi aussi ! Moi aussi !

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par Serge le Mer 28 Mai 2014 - 20:35

C'est moi qui en aurais besoin sur bien des points.
Je suis souvent frontal, et assez nul en étude de textes, du moins de la façon dont on nous demande de les faire. Trouver à chaque fois une problématique d'ensemble, puis  "objectif", partir d'impressions d'élèves pour faire des "axes de lecture" en saucissonnant le texte et en l'autopsiant, puis faire des "traces écrites" de manière inductive, tout ça, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé, et je me sens très "mauvais" par rapport aux attentes institutionnelles.

En revanche, je vois avec eux le vocabulaire, le sens général du texte, ils pigent bien, et manifestement ils aiment lire et m'écouter lire, et même mes troisièmes inertes se rappellent encore bien de certains textes lus en classe en 6ème/5èmes. Je ne dois pas tout louper, même si je ne fais pas tout dans les rails.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par V.Marchais le Mer 28 Mai 2014 - 20:38

@Serge a écrit:
Je suis souvent frontal, et assez nul en étude de textes, du moins de la façon dont on nous demande de les faire. Trouver à chaque fois une problématique d'ensemble, puis  "objectif", partir d'impressions d'élèves pour faire des "axes de lecture" en saucissonnant le texte et en l'autopsiant, puis faire des "traces écrites" de manière inductive, tout ça, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé, et je me sens très "mauvais" par rapport aux attentes institutionnelles.

En revanche, je vois avec eux le vocabulaire, le sens général du texte, ils pigent bien, et manifestement ils aiment lire et m'écouter lire, et même mes troisièmes inertes se rappellent de certains textes lus en classe en 6ème/5èmes. Je ne dois pas tout louper, même si je ne fais pas tout dans les rails.

Ah ! À te lire, je réalise que je dois être nulle en étude de textes aussi, puisque je fais à peu près pareil
Faut dire que tu dois utiliser un manuel nul en étude de texte, alors !  Laughing  Ceci explique peut-être cela.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par Lilypims le Mer 28 Mai 2014 - 20:39

@Serge a écrit:C'est moi qui en aurais besoin sur bien des points.
Je suis souvent frontal, et assez nul en étude de textes, du moins de la façon dont on nous demande de les faire. Trouver à chaque fois une problématique d'ensemble, puis  "objectif", partir d'impressions d'élèves pour faire des "axes de lecture", puis faire des "traces écrites" de manière inductive, tout ça, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé, et je me sens très "mauvais" par rapport aux attentes institutionnelles.

En revanche, je vois avec eux le vocabulaire, le sens général du texte, ils pigent bien, et manifestement ils aiment lire et m'écouter lire, et même mes troisièmes inertes se rappellent de certains textes lus en classe en 6ème/5èmes. Je ne dois pas tout louper, même si je ne fais pas tout dans les rails.

Allons donc.
Ton travail sur le vocabulaire et l'écriture est formidable. Ça m'étonnerait beaucoup que le travail en lecture soit "mauvais".

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par Serge le Mer 28 Mai 2014 - 20:40

@V.Marchais a écrit:
Ah ! À te lire, je réalise que je dois être nulle en étude de textes aussi, puisque je fais à peu près pareil
Faut dire que tu dois utiliser un manuel nul en étude de texte, alors !  Laughing  Ceci explique peut-être cela.

C'est exactement ça  Laughing 
Mais je l'adore  Razz 

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par caribouc le Mer 28 Mai 2014 - 20:44

@V.Marchais a écrit:
@Serge a écrit:
Je suis souvent frontal, et assez nul en étude de textes, du moins de la façon dont on nous demande de les faire. Trouver à chaque fois une problématique d'ensemble, puis  "objectif", partir d'impressions d'élèves pour faire des "axes de lecture" en saucissonnant le texte et en l'autopsiant, puis faire des "traces écrites" de manière inductive, tout ça, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé, et je me sens très "mauvais" par rapport aux attentes institutionnelles.

En revanche, je vois avec eux le vocabulaire, le sens général du texte, ils pigent bien, et manifestement ils aiment lire et m'écouter lire, et même mes troisièmes inertes se rappellent de certains textes lus en classe en 6ème/5èmes. Je ne dois pas tout louper, même si je ne fais pas tout dans les rails.

Ah ! À te lire, je réalise que je dois être nulle en étude de textes aussi, puisque je fais à peu près pareil
Faut dire que tu dois utiliser un manuel nul en étude de texte, alors !  Laughing  Ceci explique peut-être cela.
On est donc 3... c'est peu ou prou ma méthode et les élèves sont enthousiastes dans l'ensemble.
Pire, je ne compte pas changer là-dessus (sur la méthode de la rédac, en revanche, j'ai du pain sur la planche Embarassed )

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par MUTIS le Jeu 29 Mai 2014 - 8:24

@Serge a écrit:C'est moi qui en aurais besoin sur bien des points.
Je suis souvent frontal, et assez nul en étude de textes, du moins de la façon dont on nous demande de les faire. Trouver à chaque fois une problématique d'ensemble, puis  "objectif", partir d'impressions d'élèves pour faire des "axes de lecture" en saucissonnant le texte et en l'autopsiant, puis faire des "traces écrites" de manière inductive, tout ça, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé, et je me sens très "mauvais" par rapport aux attentes institutionnelles.

En revanche, je vois avec eux le vocabulaire, le sens général du texte, ils pigent bien, et manifestement ils aiment lire et m'écouter lire, et même mes troisièmes inertes se rappellent encore bien de certains textes lus en classe en 6ème/5èmes. Je ne dois pas tout louper, même si je ne fais pas tout dans les rails.

Très intéressante ta méthode pour l'écriture.
Quant aux attentes institutionnelles, tu n'ignores pas, Serge, que ce sont les plus mauvais qui les suivent.
Faire des traces écrites de manière inductive est une de ces âneries dont ont le secret les pédagogues à la noix.
Après la pédagogie du zapping, c'est la pédagogie du fast food.
On demande à des gens qui ont appris à cuisiner dans des restaurants étoilés de manger du Mac Do, de le cuisiner et de dire merci.
Il est temps de revenir à une culture humaniste, une vraie, et de balayer ces foutaises qui nous conduisent tout droit à une pensée creuse et au Front.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par V.Marchais le Jeu 29 Mai 2014 - 8:58

@Serge a écrit:Pour les rédactions, il y a les notées et les non notées. Ils sont étonnamment meilleurs quand elles ne sont pas notées (ce qui est assez rare pour être souligné). Ils la font juste parce que je le leur demande et pour le plaisir de lire leurs productions devant la classe le lundi. Puis chacun applaudit et donne des conseils sur le vocabulaire, les éventuelles répétitions, la diction. Et pour les notées, ben, je fais comme tout le monde. Mais je dois dire que c'est généralement très bon, et donc un plaisir à lire (contrairement aux rédactions assommantes que j'ai souvent eues avec d'autres élèves, dont certains troisièmes actuels). Tout ce qui est en ligne sur le forum d'écriture, ils le corrigent entre eux en se conseillant, souvent avec des commentaires de collègues et d'élèves de différents établissements, c'est très dynamique et positif. Le plaisir d'être lu, commenté par d'autres, etc.

Vu de ma ZEP, ça fait rêver. Quel est ton public, Serge ? Est-ce que l'on peut espérer parvenir à cela avec des enfants en difficulté ? Mes semi-illettrés, j'arrive, à la force du poignet, à les faire progresser, à leur faire écrire quelque chose de structuré, de cohérent, avec quelques efforts de vocabulaire, et même de belles réussites de temps en temps, mais on est loin du "très bon", à de rares exceptions près (qui ne doivent d'ailleurs pas grand chose à mon travail). Déjà, quand on passe du charabia non ponctué à un texte tout simplement correct, je suis contente. Et j'ai l'impression que c'est de pire en pire année après année. Les bons élèves se font plus rares, et ceux en difficulté le sont de plus en plus, sachant à peine lire et écrire.  humhum 

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par marlene le Ven 30 Mai 2014 - 9:37

Je rebondis sur tout cela pour évoquer mon problème pour mes 6 notamment; leur principal problème est la ponctuation (jamais de points et peu de virgules) et donc quand ils font de petits travaux d'écriture non notés- à la maison, car en classe, je passe dans les rangs- et qu'ils les lisent à la classe, déjà tout le monde ne passe pas et je ne peux corriger que le vocabulaire, les répétitions ou le respect des consignes mais pas la ponctuation... et quand je note, c'est parfois affreux car sans ponctuation!

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par V.Marchais le Dim 1 Juin 2014 - 13:35

Petit truc : quand tu donnes les consignes, impose non pas un nombre de lignes mais un nombre de phrases, et oblige à entourer les points pour vérifier le nombre de phrases (pour les récalcitrants, hein, pas forcément pour tous les élèves). C'est très efficace - facilement vérifiable d'un coup d'oeil en vérifiant les devoirs.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: (Français) Débordée, comment finir le programme ?

Message par marlene le Dim 1 Juin 2014 - 20:49

c'est une bonne idée. Je vais les contraindre à un certain nombre de phrases et leur faire entourer les points est bien visuel! je vais le faire dès demain! Merci!

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum