Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par John le Jeu 22 Mai - 21:32

Une lycéenne d’Albert âgée de 17 ans, cible des moqueries de ses camarades en raison de son poids, a tenté de se suicider jeudi 15 mai. Sa maman et le proviseur témoignent. « C’était la tête de turc de la classe », assure la maman. Julie (le prénom a été changé), lycéenne à Albert, a ingurgité une boîte complète de xanax [...] SMS et insultes orales sur ses formes l’oppressent. Dès 8 heures, la mère et le SAMU sont alertés.

Sans sanglots dans la voix, mais avec une pointe d’agacement, la mère poursuit : « Je voyais bien qu’elle ne voulait pas aller à l’école et que quelque chose n’allait pas. La liste de ses absences était très longue. J’ai demandé à la changer de classe. J’ai eu deux rendez-vous avec le proviseur et deux avec le professeur principal. On m’a dit que c’était impossible de changer de classe, que ma fille devait s’intégrer. »

La gendarmerie a pris note de la situation, et confiera le récit au procureur. La mère dit aussi avoir envoyé un courrier à l’académie avant la tentative de suicide de sa fille, pour qu’elle change de classe. Pas de réponse. Elle va réitérer. « Ma fille m’a dit qu’elle n’allait pas s’arrêter là… » s’inquiète-t-elle.

Le proviseur du lycée Lamarck, Fabrice Terrasse, reste prudent de son côté. « Il faut faire attention lorsqu’on utilise le terme de harcèlement. Il n’y a que la justice qui peut le qualifier. » Quant à ce cas précis, il précise que « les infirmières scolaires ont pris en charge l’élève, mais il n’y a pas encore eu de sollicitations de la part de la famille.[/b] Nous allons rencontrer la mère avec le conseiller principal d’éducation, et, dès le moment où nous saurons quand revient sa fille, [b]nous allons voir comment nous pouvons préparer sa réintégration. ». Le proviseur remarque également que l’élève en question a changé d’établissement à plusieurs reprises ces dernières années, et qu’« aucun jeune n’a été identifié » dans cette affaire.

Concernant le harcèlement, le lycée « sait faire ». « Nous avons toujours deux ou trois cas par an. En début d’année, une élève a d’ailleurs été exclue du lycée par le conseil de discipline pour ce motif, et elle est aussi passée devant le procureur. Il y a la justice du lycée et celle de la France. Nous avons des personnels vigilants. » Fabrice Terrasse constate avec l’expérience que les situations de harcèlement commencent le plus souvent sur les réseaux sociaux[...] Au moment où il y a un retentissement en interne, c’est là que nous agissons. ».
http://www.courrier-picard.fr/region/harcelee-au-lycee-lamarck-d-albert-elle-tente-de-ia182b0n369028

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Pseudo le Ven 23 Mai - 5:41

Oui, elle a du avaler une boite de xanax par morfalisme aiguë, parce que parler de harcèlement, comme on nous l'explique, c'est quand même osé, même si l'infirmière a été alerté. A moins qu'elle n'ait été alerté pour faire maigrir la grosse ? Pour qu'un gros s'intègre, il n'a qu'à maigrir, et c'est réglé.

Je trouve la réaction du provo détestable. Il fallait qu'elle s'intègre, mais elle n'était pas victime d'harcèlement, tout allait bien. Dans la série double langage, c'est pas mal.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Ronin le Ven 23 Mai - 7:29

C'est souvent comme ça que répondent les directions, non ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Pseudo le Ven 23 Mai - 7:35

@Ronin a écrit:C'est souvent comme ça que répondent les directions, non ?

Et c'est une raison pour trouver ça normal ?
D'ailleurs, je me demande si habituellement le forum ne réagit pas plus vigoureusement. Mais c'est peut-être une illusion, je vérifierais en sondant un peu les différent posts.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Ronin le Ven 23 Mai - 9:12

Ai-je dit que je trouvais ça normal ? au contraire. Relis les posts sur le harcèlement sur ce forum, tu verras qui réagit le plus vigoureusement...je suis bien placé pour savoir ce que ça donne, ces mômes ce sont mes élèves en psy après qu'il y ait eu tentative de suicide ou fugues ou auto-mutilation. Je suis bien placé pour connaître les conséquences, que j'ai déjà dénoncé vigoureusement.

Je réagissais simplement à la position du CDE car chez moi, presque systématiquement, les CDE minimisent et conseillent aux parents de changer leurs gamins d'établissement. Donc je pense que les CDE sont aussi courageux que les résistants de 44 et à part Gryphe me semblent choisis pour leur lâcheté. Mais c'est comme les IEN et autres IPR, je ne me fais aucune illusion. La doctrine de l'EN c'est "pas de vagues" la lâcheté érigée en mode de fonctionnement et la logique du village Potemkine comme stratégie.

Pour ce qui est du harcèlement, le surpoids est la première cause de maltraitances, avant le harcèlement pour cause raciale, sopcial ou religieux.

Je ne justifie rien, je suis désabusé. Et effectivement, les différents, les timides, les fragiles, les intellos, se font souvent massacrer dans notre système. Sur ce sujet, vu les conséquences psychologiques graves et durables, observables plus de vingt après les faits, et mesurées par des études aussi bien en France qu'en GB ou dans les pays scandinaves je suis favorable à une réponse beaucoup plus ferme et vigoureuse de l'Institution. Autant dire que je sais que je peux aller me brosser.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Pseudo le Ven 23 Mai - 9:18

@Ronin a écrit:Ai-je dit que je trouvais ça normal ? au contraire. Relis les posts sur le harcèlement sur ce forum, tu verras qui réagit le plus vigoureusement...je suis bien placé pour savoir ce que ça donne, ces mômes ce sont mes élèves en psy après qu'il y ait eu tentative de suicide ou fugues ou auto-mutilation. Je suis bien placé pour connaître les conséquences, que j'ai déjà dénoncé vigoureusement.

Je réagissais simplement à la position du CDE car chez moi, presque systématiquement, les CDE minimisent et conseillent aux parents de changer leurs gamins d'établissement. Donc je pense que les CDE sont aussi courageux que les résistants de 44 et à part Gryphe me semblent choisis pour leur lâcheté. Mais c'est comme les IEN et autres IPR, je ne me fais aucune illusion. La doctrine de l'EN c'est "pas de vagues" la lâcheté érigée en mode de fonctionnement et la logique du village Potemkine comme stratégie.

Pour ce qui est du harcèlement, le surpoids est la première cause de maltraitances, avant le harcèlement pour cause raciale, sopcial ou religieux.

Je ne justifie rien, je suis désabusé. Et effectivement, les différents, les timides, les fragiles, les intellos, se font souvent massacrer dans notre système. Sur ce sujet, vu les conséquences psychologiques graves et durables, observables plus de vingt après les faits, et mesurées par des études aussi bien en France qu'en GB ou dans les pays scandinaves je suis favorable à une réponse beaucoup plus ferme et vigoureuse de l'Institution. Autant dire que je sais que je peux aller me brosser.

 fleurs2 

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par lumeeka le Ven 23 Mai - 9:21

@Pseudo a écrit:Oui, elle a du avaler une boite de xanax par morfalisme aiguë, parce que parler de harcèlement, comme on nous l'explique, c'est quand même osé, même si l'infirmière a été alerté. A moins qu'elle n'ait été alerté pour faire maigrir la grosse ? Pour qu'un gros s'intègre, il n'a qu'à maigrir, et c'est réglé.

Je trouve la réaction du provo détestable. Il fallait qu'elle s'intègre, mais elle n'était pas victime d'harcèlement, tout allait bien. Dans la série double langage, c'est pas mal.
C'est malheureux mais pour beaucoup le contraire est vrai aussi. Le nombre de fois où l'on m'a dit de manger un bon gros burger pour me remplumer...
Pauvre gosse.

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Pseudo le Ven 23 Mai - 9:58

@lumeeka a écrit:
@Pseudo a écrit:Oui, elle a du avaler une boite de xanax par morfalisme aiguë, parce que parler de harcèlement, comme on nous l'explique, c'est quand même osé, même si l'infirmière a été alerté. A moins qu'elle n'ait été alerté pour faire maigrir la grosse ? Pour qu'un gros s'intègre, il n'a qu'à maigrir, et c'est réglé.

Je trouve la réaction du provo détestable. Il fallait qu'elle s'intègre, mais elle n'était pas victime d'harcèlement, tout allait bien. Dans la série double langage, c'est pas mal.
C'est malheureux mais pour beaucoup le contraire est vrai aussi. Le nombre de fois où l'on m'a dit de manger un bon gros burger pour me remplumer...
Pauvre gosse.

Oui, bien sûr. C'est bien connu, on choisi son poids, et s'il n'est pas raccord avec la norme, c'est qu'on est un pervers qui cherche les ennuis.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par John le Ven 23 Mai - 10:23

Pour ce qui est du harcèlement, le surpoids est la première cause de maltraitances, avant le harcèlement pour cause raciale, social ou religieux.
Je ne pense pas qu'il faille réfléchir en terme de "première cause", "seconde cause", etc. De toute façon, on n'a pas de chiffres pour la quantifier précisément (hélas).
Ce qui est sûr, c'est que la discrimination par rapport au poids est effectivement extrêmement fréquente, et quasiment admise comme "normale" : on peut dire "gros" suivi de toutes les injures que l'on veut, ça semble banal. C'est surtout cela que je trouve regrettable, et la société met l'accent sur les problématiques de poids d'une manière tellement importante qu'on ne se rend même pas compte de la stupidité et de la dangerosité de ce genre de phénomène, qui va de l'injonction implicite (des pubs pour maigrir à n'en plus finir...) au harcèlement le plus grave.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par lumeeka le Ven 23 Mai - 10:41

C'est d'autant plus inquiétant que les problèmes de poids ne sont que les symptômes de quelque chose d'autre.

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Pseudo le Ven 23 Mai - 11:09

@John a écrit:
Pour ce qui est du harcèlement, le surpoids est la première cause de maltraitances, avant le harcèlement pour cause raciale, social ou religieux.
Je ne pense pas qu'il faille réfléchir en terme de "première cause", "seconde cause", etc. De toute façon, on n'a pas de chiffres pour la quantifier précisément (hélas).

En fait, il existe des études qui montrent que le poids est le facteur le plus discriminent dans bien des occasions, l'emploi notamment, l'accès au soin, etc.. Mieux vaut être noir d'un quartier défavorisé que gros. Pour autant, on trouve la discrimination raciale et sociale scandaleuse (à juste titre) mais il n'y a pas grand monde pour se sentir heurté par la discrimination qui touche les gros.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par JaneB le Ven 23 Mai - 11:12

@Pseudo a écrit:Oui, elle a du avaler une boite de xanax par morfalisme aiguë, parce que parler de harcèlement, comme on nous l'explique, c'est quand même osé, même si l'infirmière a été alerté. A moins qu'elle n'ait été alerté pour faire maigrir la grosse ? Pour qu'un gros s'intègre, il n'a qu'à maigrir, et c'est réglé.

Je trouve la réaction du provo détestable. Il fallait qu'elle s'intègre, mais elle n'était pas victime d'harcèlement, tout allait bien. Dans la série double langage, c'est pas mal.

+ 1.
c'est lamentable! C'est fou comme les victimes de harcèlement ont toujours le tort de ne pas faire l'effort de s'intégrer... Rolling Eyes ( discours entendu pour ma part dans mon propre établissement - ou comment démolir encore plus ces victimes en sous entendant que c'est de leur faute et en se gardant d'intervenir .)

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Babayaga le Ven 23 Mai - 11:17

Je trouve les propos du CDE prudents, mais pas détestables. J'aurais moi aussi envie de garder une certaine prudence dans cette affaire, car nous en savons peu.
Pour le reste, je suis d'accord avec les propos tenus, j'en ai observé des exemples aussi et je condamne tout autant le harcèlement que certains élèves subissent que la lâcheté de certains CDE face au problème.
Mais il y a aussi des CDE qui prennent très au sérieux les problèmes de harcèlement, c'est le cas dans les deux collèges où j'enseigne actuellement par exemple, des heures entières sont consacrées à la lecture de discussions entre élèves sur Facebook pour démêler les histoires qui polluent les relations humaines entre élèves. Et c'est peut-être aussi le cas dans le lycée de l'article, puisque c'est mentionné. Donc j'accorde le bénéfice du doute.


Dernière édition par Babayaga le Ven 23 Mai - 11:55, édité 1 fois (Raison : accord)

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par JaneB le Ven 23 Mai - 11:21

@Pseudo a écrit:
@John a écrit:
Pour ce qui est du harcèlement, le surpoids est la première cause de maltraitances, avant le harcèlement pour cause raciale, social ou religieux.
Je ne pense pas qu'il faille réfléchir en terme de "première cause", "seconde cause", etc. De toute façon, on n'a pas de chiffres pour la quantifier précisément (hélas).

En fait, il existe des études qui montrent que le poids est le facteur le plus discriminent dans bien des occasions, l'emploi notamment, l'accès au soin, etc.. Mieux vaut être noir d'un quartier défavorisé que gros. Pour autant, on trouve la discrimination raciale et sociale scandaleuse (à juste titre) mais il n'y a pas grand monde pour se sentir heurté par la discrimination qui touche les gros.

La discrimination sur le physique ( pas juste une question de poids ). Une personne avec un physique agréable sera toujours mieux considérée qu'une personne avec un physique ingrat et ceci sur tous les plans...la dictature de l'apparence choque moins que la discrimination raciale et sociale . Elle n'en est pour autant, pas moins scandaleuse!


Dernière édition par JaneB le Ven 23 Mai - 11:50, édité 1 fois

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Pseudo le Ven 23 Mai - 11:44

@JaneB a écrit:
@Pseudo a écrit:
@John a écrit:
Je ne pense pas qu'il faille réfléchir en terme de "première cause", "seconde cause", etc. De toute façon, on n'a pas de chiffres pour la quantifier précisément (hélas).

En fait, il existe des études qui montrent que le poids est le facteur le plus discriminent dans bien des occasions, l'emploi notamment, l'accès au soin, etc.. Mieux vaut être noir d'un quartier défavorisé que gros. Pour autant, on trouve la discrimination raciale et sociale scandaleuse (à juste titre) mais il n'y a pas grand monde pour se sentir heurté par la discrimination qui touche les gros.

La discrimination sur le physique ( pas juste une question de poids ). Une personne avec un physique agréable sera toujours mieux considéré qu'une personne avec un physique ingrat et ceci sur tous les plans...la dictature de l'apparence choque moins que la discrimination raciale et sociale . Elle n'en est pour autant, pas moins scandaleuse!


Une disgrâce physique est certainement discriminante, mais en plus d'être considéré comme une disgrâce physique, le poids est en plus vu comme un manque de volonté, ce qui n'est pas une qualité pour trouver un job.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Lefteris le Ven 23 Mai - 11:51

@Ronin a écrit: La doctrine de l'EN c'est "pas de vagues" la lâcheté érigée en mode de fonctionnement et la logique du village Potemkine comme stratégie.

Pour ce qui est du harcèlement, le surpoids est la première cause de maltraitances, avant le harcèlement pour cause raciale, sopcial ou religieux.

Je ne justifie rien, je suis désabusé. Et effectivement, les différents, les timides, les fragiles, les intellos, se font souvent massacrer dans notre système. .
C'est exactement ça : ce dont on ne parle pas n'existe pas. Donc ne pas parler des problèmes. Ca va des CDE aux collègues ayant intégré les sytème et parlant en conseil de classes "animées" , ou surnotant leurs élèves pour avoir la paix sociale et montrer qu'avec eux, tout va bien.

Quant aux élèves qui se font massacrer par le système, c'est justement dans les établissements difficiles (là où c'est calme, ils font leur vie dans leur coin), ce qui montre parfaitement bien qu'on a laissé sciemment s'installer la loi des caïds et que l'on a renoncé à redresser la barre. Il n'y a pas pire aveu d'un CDE que de dire "changez-le d'établissement".

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par grandesvacances le Ven 23 Mai - 12:08



Sans sanglots dans la voix, mais avec une pointe d’agacement, la mère poursuit : « Je voyais bien qu’elle ne voulait pas aller à l’école et que quelque chose n’allait pas. La liste de ses absences était très longue. J’ai demandé à la changer de classe. J’ai eu deux rendez-vous avec le proviseur et deux avec le professeur principal.



Le proviseur du lycée Lamarck, Fabrice Terrasse, reste prudent de son côté. « Il faut faire attention lorsqu’on utilise le terme de harcèlement. Il n’y a que la justice qui peut le qualifier. » Quant à ce cas précis, il précise que « les infirmières scolaires ont pris en charge l’élève, mais il n’y a pas encore eu de sollicitations de la part de la famille.
Faudrait savoir !  heu 


Concernant le harcèlement, le lycée « sait faire »
Ouf, on est rassuré !   



@Pseudo a écrit:

Je trouve la réaction du provo détestable. Il fallait qu'elle s'intègre, mais elle n'était pas victime d'harcèlement, tout allait bien. Dans la série double langage, c'est pas mal.
+ 1000 !

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Ronin le Ven 23 Mai - 12:38

@John a écrit:
Pour ce qui est du harcèlement, le surpoids est la première cause de maltraitances, avant le harcèlement pour cause raciale, social ou religieux.
Je ne pense pas qu'il faille réfléchir en terme de "première cause", "seconde cause", etc. De toute façon, on n'a pas de chiffres pour la quantifier précisément (hélas).
Ce qui est sûr, c'est que la discrimination par rapport au poids est effectivement extrêmement fréquente, et quasiment admise comme "normale" : on peut dire "gros" suivi de toutes les injures que l'on veut, ça semble banal. C'est surtout cela que je trouve regrettable, et la société met l'accent sur les problématiques de poids d'une manière tellement importante qu'on ne se rend même pas compte de la stupidité et de la dangerosité de ce genre de phénomène, qui va de l'injonction implicite (des pubs pour maigrir à n'en plus finir...) au harcèlement le plus grave.

Si, malheureusement on en a. Et les psys sont malheureusement très au fait de ces situations. Et je confirme que le surpoids est la première cause de harcèlement.

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par the educator le Ven 23 Mai - 12:56

@Ronin a écrit:La doctrine de l'EN c'est "pas de vagues" la lâcheté érigée en mode de fonctionnement et la logique du village Potemkine comme stratégie.
Faut quand même dire que le mot harcèlement est bien à la mode, et qu'on a assez peu de moyen pour lutter contre. Il suffit qu'un parent prononce le mot, entendu dans un spot de pub ou une émission sur M6, pour qu'on sorte l'artillerie lourde en terme d'évaluation, comme si le reste du temps on ne pouvait pas nous faire confiance (je parle d'equipe d'encadrement, direction+visco+santésocial). Lourde et pénible.
Le problème des discriminations est quand même un truc très ancré dans la vie en société, dans ces cas là, celui qui insulte n'est que l'un des rouages qui mène au pire.
On ne sait pas faire taire les discriminations entre adultes, mais il faudrait qu'on y arrive avec des gamins, qui d'ailleurs maitrisent parfois a peine les conséquences des mots et des actes.
Je ne dis pas que ça ne fait pas de victimes, mais c'est tellement complexe comme problème...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Cincinnata le Ven 23 Mai - 12:59

@JaneB a écrit:
@Pseudo a écrit:
@John a écrit:
Je ne pense pas qu'il faille réfléchir en terme de "première cause", "seconde cause", etc. De toute façon, on n'a pas de chiffres pour la quantifier précisément (hélas).

En fait, il existe des études qui montrent que le poids est le facteur le plus discriminent dans bien des occasions, l'emploi notamment, l'accès au soin, etc.. Mieux vaut être noir d'un quartier défavorisé que gros. Pour autant, on trouve la discrimination raciale et sociale scandaleuse (à juste titre) mais il n'y a pas grand monde pour se sentir heurté par la discrimination qui touche les gros.

La discrimination sur le physique ( pas juste une question de poids ). Une personne avec un physique agréable sera toujours mieux considérée qu'une personne avec un physique ingrat et ceci sur tous les plans...la dictature de l'apparence choque moins que la discrimination raciale et sociale . Elle n'en est pour autant, pas moins scandaleuse!

Et c'est encore pire à l'école que dans le reste de la société  Crying or Very sad 

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par the educator le Ven 23 Mai - 13:08

Ah bon? ou alors c'est que l'école est un des derniers lieux de mixité sociale, non?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Docteur OX le Ven 23 Mai - 13:33

Il y a 4 ans, un de nos élèves s'est pendu. Il était en 6ème. La direction a parlé d'accident et non de suicide. Des collègues avaient alerté la direction sur les insultes continuelles que subissait cet élève. Que dalle. Je n'avais pas cet élève mais j'ai été complétement anéanti avec un sentiment de honte et de tristesse qui est toujours quelque part en moi. Aujourd'hui, chez mes 3èmes, certains élèves qui le maltraitaient sont toujours là et, comme personne n'a fait son mea culpa, la vie continue et cet épisode, on a l'impression, doit être oublié définitivement. Pas pour moi. J'ai gardé le faire-part de la famille et je compte avec une autre collège mettre en place une équipe d'écoute et de vigilance.

Ah, au fait, cet élève était plus grand et surtout plus gros que tous ses "camarades".

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Cincinnata le Ven 23 Mai - 13:34

@the educator a écrit:Ah bon? ou alors c'est que l'école est un des derniers lieux de mixité sociale, non?

Quel rapport avec la mixité sociale ?

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par the educator le Ven 23 Mai - 14:00

Mixité sociale au sens large. Ensuite on quand même une sérieuse tendance à se regrouper par affinité, et à éviter le contact le reste du temps...

@Docteur OX a écrit:
Des collègues avaient alerté la direction sur les insultes continuelles que subissait cet élève. Que dalle.
Qu'attendais tu de sa part? Je vous rappelle aussi que les personnels d'encadrement n'ont pas le monopole de la fonction de protection des mineurs. Vous avez alerté, soit, vous pouvez aussi directement faire une information préoccupante, voir signaler au procureur.

Je vous rejoins sur le constat, et au quotidien je me bats contre ça, mais dans les faits, lutter efficacement contre la discrimination, ça ne se fait pas à l'échelle d'un établissement je crois.
Tant que les gens n'ont pas envie (ou besoin) de vivre ensemble, il n'y a pas de raison pour que l'on se respecte.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par JaneB le Ven 23 Mai - 14:05

Pseudo, tu as raison de souligner ce point : trop souvent, les personnes fortes subissent non seulement la dictature de la minceur mais également l'idée que ne pas s'y soumettre est un manque de volonté.
Cincinnata, je suis d'accord avec toi. Ces discriminations sur le physique ( ou la différence quelle qu'elle soit ...) sont encore plus exacerbées à l'école malheureusement ( d'où la nécessité pour les établissements scolaires d'être  très vigilants, d'affronter le problème au lieu de s'en dédouaner ...et ça passe par une attitude très ferme envers les harceleurs , une sensibilisation à toutes ces discriminations pour éduquer nos élèves. Ils ne veulent pas " se respecter" et " vivre ensemble" ? A nous de poser des règles de vie et de faire en sorte qu'elles soient appliquées ...le problème est que trop souvent, les établissements n'agissent pas ou peu.


Dernière édition par JaneB le Ven 23 Mai - 14:17, édité 1 fois

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum