Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par JaneB le Ven 23 Mai 2014 - 16:05

Pseudo, tu as raison de souligner ce point : trop souvent, les personnes fortes subissent non seulement la dictature de la minceur mais également l'idée que ne pas s'y soumettre est un manque de volonté.
Cincinnata, je suis d'accord avec toi. Ces discriminations sur le physique ( ou la différence quelle qu'elle soit ...) sont encore plus exacerbées à l'école malheureusement ( d'où la nécessité pour les établissements scolaires d'être  très vigilants, d'affronter le problème au lieu de s'en dédouaner ...et ça passe par une attitude très ferme envers les harceleurs , une sensibilisation à toutes ces discriminations pour éduquer nos élèves. Ils ne veulent pas " se respecter" et " vivre ensemble" ? A nous de poser des règles de vie et de faire en sorte qu'elles soient appliquées ...le problème est que trop souvent, les établissements n'agissent pas ou peu.


Dernière édition par JaneB le Ven 23 Mai 2014 - 16:17, édité 1 fois

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Dhaiphi le Ven 23 Mai 2014 - 16:10

@the educator a écrit: Ensuite on quand même une sérieuse tendance à se regrouper par affinité, et à éviter le contact le reste du  temps...
Tendance assumée.  Very Happy 

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par the educator le Ven 23 Mai 2014 - 16:37

@JaneB a écrit:A nous de poser des règles de vie et de faire en sorte qu'elles soient appliquées ...le problème est que trop souvent, les établissements n'agissent pas ou peu.
Encore une fois, qu'attends tu toi de la part d'un établissement?
Les propos homophobes ou discriminatoires sont punis, et severement punis et pourtant l'ambiance actuelle est à la puanteur. Qu'attendez vous de la société? qu'elle soit plus dure? Qu'elle remplisse ses prisons? qu'elle durcisse les peines, les conditions de détentions? En tapant sur les enfants on conditionnera les adultes a venir? C'est mieux?
Et les victimes? jamais de mise en cause? je ne parle pas d'etre responsable, mais de presenter des fragilités psychologiques, parce que cette société, du manque de confiance en soi, elle en produit au kilometre...

ça me fait un peu penser à cette video partagée par un autre néo:



Les choses ne sont pas simples. taper sur les cons ne les rend que rarement intelligents.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par PurpleBanner le Ven 23 Mai 2014 - 16:54

@Lefteris a écrit:
@Ronin a écrit: La doctrine de l'EN c'est "pas de vagues" la lâcheté érigée en mode de fonctionnement et la logique du village Potemkine comme stratégie.

Pour ce qui est du harcèlement, le surpoids est la première cause de maltraitances, avant le harcèlement pour cause raciale, sopcial ou religieux.

Je ne justifie rien, je suis désabusé. Et effectivement, les différents, les timides, les fragiles, les intellos, se font souvent massacrer dans notre système. .
C'est exactement ça : ce  dont on ne parle pas n'existe pas. Donc ne pas parler des problèmes. Ca va des CDE aux collègues ayant intégré les sytème et parlant en conseil de classes "animées" , ou surnotant leurs élèves pour avoir la paix sociale et montrer qu'avec eux, tout va bien.

Quant aux élèves qui se font massacrer par le système, c'est justement dans les établissements difficiles (là où c'est calme, ils font leur vie dans leur coin), ce qui montre parfaitement bien qu'on a laissé sciemment s'installer la loi des caïds et que l'on a renoncé à redresser la barre. Il n'y a pas pire aveu d'un CDE que de dire "changez-le d'établissement".

Mouais... Je trouve ça un peu court, j'aimerais cependant y croire mais partout, un élève peut se retrouver le renégat de sa classe, établissement calme ou difficile.

En tant qu'instit, j'ai connu ça en ZEP (le harcelé était blanc-déclaré-précoce-saut-de-classe-réclamé-par-les-parents-raté), je connais maintenant ça hors ZEP (les harcelés sont l'un blanc, copycat sociale de ses congénères et l'autre obèse et pauvre)... Une amie a vécu, en tant qu'élève, le harcèlement au lycée français de Rome...

Le rejet, c'est partout. La loi des caïds, c'est partout. En revanche, elle est sûrement plus visible, se fait plus tonitruante dans les établissements difficiles; ailleurs, j'aurais tendance à la craindre plus sournoise, mesquine et sourde. Mais tout autant cruelle.

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par the educator le Ven 23 Mai 2014 - 17:01

les caïds (quel mot à la con) et la discrimination, ce sont deux choses bien différentes. Le harcèlement c'en est une troisième.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Cincinnata le Ven 23 Mai 2014 - 17:04

@the educator a écrit:
@JaneB a écrit:A nous de poser des règles de vie et de faire en sorte qu'elles soient appliquées ...le problème est que trop souvent, les établissements n'agissent pas ou peu.
Encore une fois, qu'attends tu toi de la part d'un établissement?
Les propos homophobes ou discriminatoires sont punis, et severement punis et pourtant l'ambiance actuelle est à la puanteur. Qu'attendez vous de la société? qu'elle soit plus dure? Qu'elle remplisse ses prisons? qu'elle durcisse les peines, les conditions de détentions? En tapant sur les enfants on conditionnera les adultes a venir? C'est mieux?
Et les victimes? jamais de mise en cause? je ne parle pas d'etre responsable, mais de presenter des fragilités psychologiques, parce que cette société, du manque de confiance en soi, elle en produit au kilometre...

ça me fait un peu penser à cette video partagée par un autre néo:



Les choses ne sont pas simples. taper sur les cons ne les rend que rarement intelligents.

Là je ne comprends pas, ça veut dire que la "faiblesse" d'un enfant est à prendre en compte quand il se fait harceler ou attaquer ?

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par JaneB le Ven 23 Mai 2014 - 21:05

@the educator a écrit:
@JaneB a écrit:A nous de poser des règles de vie et de faire en sorte qu'elles soient appliquées ...le problème est que trop souvent, les établissements n'agissent pas ou peu.
Encore une fois, qu'attends tu toi de la part d'un établissement?
Les propos homophobes ou discriminatoires sont punis, et severement punis et pourtant l'ambiance actuelle est à la puanteur. Qu'attendez vous de la société? qu'elle soit plus dure? Qu'elle remplisse ses prisons? qu'elle durcisse les peines, les conditions de détentions? En tapant sur les enfants on conditionnera les adultes a venir? C'est mieux?
Et les victimes? jamais de mise en cause? je ne parle pas d'etre responsable, mais de presenter des fragilités psychologiques, parce que cette société, du manque de confiance en soi, elle en produit au kilometre...

ça me fait un peu penser à cette video partagée par un autre néo:



Les choses ne sont pas simples. taper sur les cons ne les rend que rarement intelligents.
Je ne vois pas le rappel aux règles de respect comme " taper sur les cons" ...ce qui me parait problématique, c'est de les laisser faire en toute impunité par contre. Laisser les enfants régler leurs comptes entre eux ...ce sera juste la loi du plus fort selon moi. Pas mon idéal de société ...

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Pseudo le Ven 23 Mai 2014 - 21:17

@the educator a écrit:
@JaneB a écrit:A nous de poser des règles de vie et de faire en sorte qu'elles soient appliquées ...le problème est que trop souvent, les établissements n'agissent pas ou peu.
Encore une fois, qu'attends tu toi de la part d'un établissement?
Les propos homophobes ou discriminatoires sont punis, et severement punis et pourtant l'ambiance actuelle est à la puanteur. Qu'attendez vous de la société? qu'elle soit plus dure? Qu'elle remplisse ses prisons? qu'elle durcisse les peines, les conditions de détentions? En tapant sur les enfants on conditionnera les adultes a venir? C'est mieux?
Et les victimes? jamais de mise en cause? je ne parle pas d'etre responsable, mais de presenter des fragilités psychologiques, parce que cette société, du manque de confiance en soi, elle en produit au kilometre...



Les choses ne sont pas simples. taper sur les cons ne les rend que rarement intelligents.

Tes propos sont stupéfiants.

Avoir une démarche, des attitudes et des actions qui favorisent l'acceptation de l'autre, la compréhension de l'autre et de ce qu'il ressent, c'est possible.
Ce que j'attends de la société ? Quelle ne détourne pas les yeux pudiquement face au harcèlement ou la loi du plus salaud. Il n'est pas question de mettre en prison, surtout au niveau d'un établissement scolaire, mais de se montrer intransigeant en matière de respect des autres. Et ça s'apprend, éventuellement en travaillant l'empathie, sur la capacité à se mettre à la place de l'autre, qui du coup n'est plus vécu comme un simple objet sur lequel on peut se défouler. Evidemment, ça demande du temps et de l'énergie. Et toi, que veux-tu de l'EN ? Qu'elle laisse le champs libre aux pervers ? Qu'elle forme de petites ordures prêtes à se payer sur le dos de tout ceux qui sont différents ?
Tu parles des fragilités psychologiques des harcelés. Et ? Comme ça en fait de bonnes victimes, on les laissent aux bourreaux ? De plus ton raisonnement est défaillant, car un harceleur aujourd'hui peut devenir victime dans un autre cadre, un autre milieux. Et d'ailleurs, pour avoir besoin d'une tête de turc, il ne faut pas être psychologiquement très équilibré. Il faut aussi trouver un terreau social accueillant, ce que sont les bahuts.
Je trouve tes propos dégueulasses. Ni plus, ni moins.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Reine Margot le Ven 23 Mai 2014 - 21:25

et justement c'est la journée (ou semaine, je ne sais plus) européenne de l'obésité, et des luttes contre la "grossophobie".

Des caméras cachées ont été faites par France 4 pour voir la réaction des gens face à une discrimination mise en scène devant eux. Ce procédé me met assez mal à l'aise, comme si on était en position de voyeur, même si l'intention est de sensibiliser aux discriminations.

http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/23/fat-shaming-journee-europeenne-obesite_n_5372404.html?utm_hp_ref=france

Dans les établissements, je ne sais pas trop comment agir, j'ai toujours remarqué chez les élèves une sorte d'incompréhension quand on leur faisait une réflexion suite à des propos de ce style "ah mais non, madame, c'est pas grave"  "ben si"... pfff.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par PurpleBanner le Ven 23 Mai 2014 - 21:34

@the educator a écrit:les caïds (quel mot à la con) et la discrimination, ce sont deux choses bien différentes. Le harcèlement c'en est une troisième.

Mais oui. C'est bien de la troisième dont je parle. Caïd ou autre, dans le harcèlement, il y a un leadership je pense, même si l'effet de groupe (pas toujours présent cependant) est monstrueux. Des esprits viciés, meneurs ou initiateurs, il y en a partout.

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par PurpleBanner le Ven 23 Mai 2014 - 21:43

@Reine Margot a écrit:et justement c'est la journée (ou semaine, je ne sais plus) européenne de l'obésité, et des luttes contre la "grossophobie".

Des caméras cachées ont été faites par France 4 pour voir la réaction des gens face à une discrimination mise en scène devant eux. Ce procédé me met assez mal à l'aise, comme si on était en position de voyeur, même si l'intention est de sensibiliser aux discriminations.

...

Pour mon élève en question, le pire, pour moi, c'est quand on part en sortie de classe. Je vois le regard des gens sur cet enfant et c'est pire, car je ne maîtrise plus rien. A l'école, je peux agir, engueuler, parler, valoriser, convoquer, punir, exclure, rappeler les règles, les sanctions, la loi... Mais dans la rue, je ne peux que lui donner la main face à la violence des regards des passants que nous croisons.

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par the educator le Sam 24 Mai 2014 - 12:58

ça ne va pas être facile de répondre.
Sur les "profils" de victime, ce n'est pas de l'invention, pour prendre l'exemple du harcèlement, la plupart des études montrent des "rôles" identifiés ET des profils. En criminologie aussi, d'ailleurs, il y a des profils "favorisants" pour les coupables ET pour les victimes. et certaines caracteristiques peuvent etre partagées.
Je ne cherche pas à incriminer les victimes, je pose juste une base simple: dans la plupart des cas ou la discrimination se transforme en harcelement (ou sert de pretexte au harcelement), agir sur l'auteur (s'il est identifié, parce qu'il n'y a pas toujours de leader) ne suffit pas, il faut travaillmer aussi sur la victime, et sur les spectateurs. Pour moi on ne peux pas lutter contre ces situations en ignobles en omettant le profil de la victime et en "l'armant".

Pour la discrimination, c'est à dire le regard des autres sur sa différence, je crois aussi qu'il y a le regard qu'on porte sur sa propre différence, et le rapport qu'on entretient à la norme. ça n'excuse pas la violence exterieure.

La ou je ne te suis pas, Pseudo, c'est de la manière dont tu caractérise les auteurs: parler d'ordures, de bourreau, là ou dans 95% des cas, on est juste sur de l'identité et du positionnement par rapport à la norme: si je vis dans un monde ou niquer mon voisin m'apporte une plus value sociale ou économique, je ne vois pas pourquoi je me priverais. SI en plus c'est un sale gros alors qu'il faut etre svelte et sportif, je rend quasi service au Bien et au Beau, non?

Oui, l'empathie se développe, mais il faut avoir une bonne raison de l'expérimenter. Et je ne pense pas que ce doit être la peur du gendarme. Oui, la loi du plus fort existe, mais ce qui empêche le type le plus fort de ne pas te casser les dents, ce n'est pas selon moi la crainte d'une société qui fait peser sa loi. Tant qu'on en sera là, on ne bougera pas d'un poil. Je passe des heures à sanctionner des gamins qui insultent, ben je ne suis pas sur que ça serve a grand chose si ce n'est dire à celui qui est mis à l'écart : tu n'es pas adapté mais la société te protège.

Cracher sur son voisin, je trouve ça très naturel si ce voisin est considéré comme un étranger au bonheur individuel.
Apprendre à vivre avec lui, à construire avec lui, apprendre non pas à etre tolérant comme on nous le raconte a longueur de journée (la tolerance, c'est l'inverse de l'empathie, et pour moi c'est nier l'egalité), mais à être heureux ensembles. ça c'est un *** de projet. C'est bien au delà de nos forces.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par the educator le Sam 24 Mai 2014 - 13:02

Il n'y a qu'a voir les gants qu'on prend pour parler des personnes fortes, un peu costauds, comme on peut dire un grand, mais pas un gros, ni un nain ou un obèse. Dans notre langage même on instruit cette discrimination.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Reine Margot le Sam 24 Mai 2014 - 13:03

le souci c'est que cela sous-entend que lutter contre la loi du plus fort (car c'est de cela qu'il s'agit) n'est pas en soi un projet et que c'est uniquement la "peur du gendarme" qui va freiner les agresseurs. Dans un 1er temps 'cest vrai car la démocratie ne va pas de soi. Mais l'idée est quand même d'inculquer que nous vivons dans un état de droit, et que bassiner les élèves avec la "citoyenneté" incluse dans le socle commun tout en estimant que finalement c'est normal que les forts s'en prennent aux faibles c'est un peu contradictoire.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par the educator le Sam 24 Mai 2014 - 13:35

Je suis assez d'accord avec toi, en fait sur ta conclusion. Pour moi parler de citoyenneté est stupide dans une société ou on cherche à être heureux contre son voisin.
Par contre pour moi, lutter contre le plus fort n'est définitivement pas un projet en soi. La loi du plus fort disparait des lors qu'on connait son voisin, qu'on l'invite a bouffer, qu'on lui donne un coup de main pour tailler ses haies, etc... et que ça devient réciproque. C'est simple, la vie sociale, en fait.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Dhaiphi le Sam 24 Mai 2014 - 14:01

@PurpleBanner a écrit:Mais dans la rue, je ne peux que lui donner la main face à la violence des regards des passants que nous croisons.
A quand la police des "regards"... et des mauvaises pensées ?  heu 

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par JaneB le Sam 24 Mai 2014 - 14:18

@Dhaiphi a écrit:
@PurpleBanner a écrit:Mais dans la rue, je ne peux que lui donner la main face à la violence des regards des passants que nous croisons.
A quand la police des "regards"... et des mauvaises pensées ?  heu 

 Rolling Eyes On peut quand même s'indigner de ce que la différence provoque comme réactions dans la rue . ça me fait penser à " dans la peau d'un noir " de Griffin ...ou l'expérience d'un blanc dans la peau d'un noir et les réactions de rejet et de mépris des blancs à son encontre sur sa seule différence de couleur de peau...c'est strictement le même type de réactions ici ...comment les regards peuvent être déshumanisants pour quiconque est différent et oui, c'est choquant!

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par JaneB le Sam 24 Mai 2014 - 14:33

@the educator a écrit:

Oui, l'empathie se développe, mais il faut avoir une bonne raison de l'expérimenter. Et je ne pense pas que ce doit être la peur du gendarme. Oui, la loi du plus fort existe, mais ce qui empêche le type le plus fort de ne pas te casser les dents, ce n'est pas selon moi la crainte d'une société qui fait peser sa loi. Tant qu'on en sera là, on ne bougera pas d'un poil. Je passe des heures à sanctionner des gamins qui insultent, ben je ne suis pas sur que ça serve a grand chose si ce n'est dire à celui qui est mis à l'écart : tu n'es pas adapté mais la société te protège.
.

Moi, je trouve que sanctionner des gamins qui insultent , ça sert à quelque chose . ça sert à rappeler au gamin qu'on ne tolère pas ses agissements, espérer qu'il en tire des enseignements ( là où je te rejoins, c'est que ce n'est pas forcément le cas malheureusement! ) et chose non négligeable, envoyer le message au gamin harcelé qu'il est protégé par la société et ses règles ...qu'on ne peut pas impunément faire régner la loi du plus fort. Par contre, je ne vois pas dans quelle mesure on donne à penser au gamin qu'il n'est pas adapté en le protégeant  Rolling Eyes 
Selon moi, c'est en fermant les yeux sur les agissements des harceleurs que le gamin harcelé va se dire : " même les adultes me laissent tomber . Je dois vraiment mériter d'être harcelé."
La civilisation, c'est faire en sorte d'édicter des règles pour protéger les plus faibles et les moins à même de se défendre.

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par the educator le Sam 24 Mai 2014 - 15:38

La civilisation, c'est faire en sorte d'édicter des règles pour protéger les plus faibles et les moins à même de se défendre
C'est un point de vue que ne partage pas du tout. Ce ne sont pas les règles qui m’empêchent de frapper mon voisin.

Par contre, je ne vois pas dans quelle mesure on donne à penser au gamin qu'il n'est pas adapté en le protégeant
Cesse de le proteger, tu vas vite t'en rendre compte...

On peut quand même s'indigner de ce que la différence provoque comme réactions dans la rue .
C'est très naturel que la différence entraine des réactions de rejet, de peur ou de méfiance. C'est tout le problmeme du rapport à la norme. Nous même nous sommes capable d'etre haineux ou en colere vers ceux qui fonctionne différemment.


Selon moi, c'est en fermant les yeux sur les agissements des harceleurs que le gamin harcelé va se dire : " même les adultes me laissent tomber . Je dois vraiment mériter d'être harcelé."
Mais il ne s'agit pas de fermer les yeux... ni même de cesser de punir. Mais si l'on veut que durablement ce genre de choses disparaissent, je crois qu'il faut partir de bien plus loin, donner un sens au fait de vivre ensemble. Pour le moment la société ne donne aucun sens à cela. les gens vivent et meurent en individus, les uns contre les autres. ET nous, à l'école, on souhaiterais qu'artificiellement, au besoin à l'aide de la force, se crée un autre équilibre?? va falloir autre chose que des chartes...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Gryphe le Sam 24 Mai 2014 - 15:55

Mais l'un n'empêche pas l'autre !

Oui, la justice protège le faible et empêche la loi du plus fort d'advenir.
Cela n'empêche pas que s'il n'y a pas un vrai projet "de société" (appelez-le comme vous voulez) où on soit capable d’insuffler des choses "positives" aux jeunes (et aux moins jeunes), ça ne fonctionnera pas.
Mais bien sûr que si que, en parallèle de tout le travail "social" qu'on fait, on sanctionne les actes "délictueux" (au sens commun) par lesquels les élèves se moquent, injurient, frappent, (cyber)harcèlent, etc.
Peu importe le pourquoi du comment qui fait que certaines personnes sont plus vulnérables que d'autres. D'autant qu'on n'est pas tous vulnérables aux mêmes choses et que telle personne vulnérable dans un contexte pour x raisons pourra être super performante dans un autre contexte pour d'autres raisons (et parfois... pour les mêmes raisons, certaines "caractéristiques" d'une personnalité pouvant être alternativement un handicap ou une force).
En tant qu'adulte/ayant autorité sur des élèves, on a doublement le devoir de protéger les faibles et de sanctionner ceux qui les maltraitent.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Cincinnata le Sam 24 Mai 2014 - 16:01

the educator, qu'est-ce que vous appelez "agir sur la victime" ? A part lui dire de faire un sport d ecombat  Rolling Eyes ou essayer de lui redonner confiance, je ne vois pas...

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par PurpleBanner le Sam 24 Mai 2014 - 16:02

@JaneB a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@PurpleBanner a écrit:Mais dans la rue, je ne peux que lui donner la main face à la violence des regards des passants que nous croisons.
A quand la police des "regards"... et des mauvaises pensées ?  heu 

 Rolling Eyes On peut quand même s'indigner de ce que la différence provoque comme réactions dans la rue . ça me fait penser à " dans la peau d'un noir " de Griffin ...ou l'expérience d'un blanc dans la peau d'un noir et les réactions de rejet et de mépris des blancs à son encontre sur sa seule différence de couleur de peau...c'est strictement le même type de réactions ici ...comment les regards peuvent être déshumanisants pour quiconque est différent et oui, c'est choquant!

"La police des regards"... à jamais j'espère. Cependant JaneB a bien cerné le problème: on passe, des conversations s'arrêtent pour observer, ou s'engagent pour commenter, des doigts lointains sont tendus pour montrer le phénomène qui passe. C'est affreux. D'autant plus que ce sont des regards d'adultes portés sur un enfant, qui n'y peut rien (personne d'ailleurs puisqu'il est malade d'un truc qu'on ne parvient pas à soigner...)

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Dhaiphi le Sam 24 Mai 2014 - 16:12

@PurpleBanner a écrit:D'autant plus que ce sont des regards d'adultes portés sur un enfant, qui n'y peut rien (personne d'ailleurs puisqu'il est malade d'un truc qu'on ne parvient pas à soigner...)
Je suis d'accord avec toi, c'est navrant.  pale 

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par Olympias le Sam 24 Mai 2014 - 18:45

@Ronin a écrit:
@John a écrit:
Pour ce qui est du harcèlement, le surpoids est la première cause de maltraitances, avant le harcèlement pour cause raciale, social ou religieux.
Je ne pense pas qu'il faille réfléchir en terme de "première cause", "seconde cause", etc. De toute façon, on n'a pas de chiffres pour la quantifier précisément (hélas).
Ce qui est sûr, c'est que la discrimination par rapport au poids est effectivement extrêmement fréquente, et quasiment admise comme "normale" : on peut dire "gros" suivi de toutes les injures que l'on veut, ça semble banal. C'est surtout cela que je trouve regrettable, et la société met l'accent sur les problématiques de poids d'une manière tellement importante qu'on ne se rend même pas compte de la stupidité et de la dangerosité de ce genre de phénomène, qui va de l'injonction implicite (des pubs pour maigrir à n'en plus finir...) au harcèlement le plus grave.

Si, malheureusement on en a. Et les psys sont malheureusement très au fait de ces situations. Et je confirme que le surpoids est la première cause de harcèlement.
Et ceux qui harcèlent son écoeurants, tout comme ceux qui savent et ne font rien. Mais sur mon bureau j'ai le code pénal et dès que je sens que ça dérape quelque part....j'ouvre le code...Vous n'imaginez pas à quel point les gens peuvent ignorer le contenu du code pénal...
Mon fils est un poil rondouillard et si jamais il était harcelé....je vous laisse imaginer la suite...En fait c'est assez simple, je vais directement au Parquet

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lycée d'Albert (80) : harcelée pour son poids, une jeune fille a tenté de se suicider.

Message par PabloPE le Sam 24 Mai 2014 - 19:34

@PurpleBanner a écrit:

Mouais... Je trouve ça un peu court, j'aimerais cependant y croire mais partout, un élève peut se retrouver le renégat de sa classe, établissement calme ou difficile.

En tant qu'instit, j'ai connu ça en ZEP (le harcelé était blanc-déclaré-précoce-saut-de-classe-réclamé-par-les-parents-raté), je connais maintenant ça hors ZEP (les harcelés sont l'un blanc, copycat sociale de ses congénères et l'autre obèse et pauvre)... Une amie a vécu, en tant qu'élève, le harcèlement au lycée français de Rome...

Le rejet, c'est partout. La loi des caïds, c'est partout. En revanche, elle est sûrement plus visible, se fait plus tonitruante dans les établissements difficiles; ailleurs, j'aurais tendance à la craindre plus sournoise, mesquine et sourde. Mais tout autant cruelle.
Tout à fait, mon fils en est victime dans une des écoles les plus réputées de la ville pourtant.
Parce que en ZEp les équipes ne peuvent/veulent pas sanctionner par crainte des parents et parce que dans le établissements réputés les équipes ne peuvent/veulent pas sanctionner par crainte des parents.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum