Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par callysaty le Dim 25 Mai 2014 - 19:50

Bonsoir à tous !

Bon, tout est dans le titre Very Happy 
Je suis une heureuse stagiaire cette année et l'an prochain, je pense être neotit dans un collège pas forcément facile du Val d'Oise.

Je voudrais donc un retour de vos expériences en collège difficile, vos joies, peines, les réussites, les trucs qui marchent, afin de faire cette année 2014/2015 une année de neotit heureuse.

Bon, je ne me fais pas trop d'illusions non plus, j 'ai travaillé en ZEP et en RAR pas mal d'années avant le concours, mais je ne veux pas arriver en terrain conquis.

Voilà.

callysaty
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Enaeco le Dim 25 Mai 2014 - 20:01

Pour avoir eu un stage tranquille et une première année en ZEP de RP,  j'estime ne pas faire le même métier.
Personnellement j'ai hâte de retrouver un collège ou lycée avec un autre public que mon public actuel. Certains collègues aiment cet aspect "éducateur" du métier et se sentent bien. D'autres sont plutôt de mon avis.

Si tu as déjà travaillé quelques années en RAR, tu sais plus ou moins à quoi t'attendre.

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Nestya le Dim 25 Mai 2014 - 20:11

En ce qui me concerne, j'ai travaillé 5 ans en ZEP et ça a été épuisant. Dans ce type d'établissements, on n'est pas que prof, loin de là. Avant d'espérer enseigner quoique ce soit, il faut d'abord régler les multiples problèmes qui peuvent parasiter le cours: problèmes sociaux, familiaux, problèmes de violence entre élèves à l'extérieur et à l'intérieur du collège...
C'est chronophage et il faut souvent faire le deuil d'un enseignement "normal".
J'essaye de trouver des points positifs mais j'ai du mal. Peut-être le fait qu'on ait davantage de moyens. humhum 

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par tiptop77 le Dim 25 Mai 2014 - 20:17

J'ai travaillé en zep pendant 6 ans et je n'ai aucune séquelle  abk 

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Ben93 le Dim 25 Mai 2014 - 20:28

@tiptop77 a écrit:J'ai travaillé en zep pendant 6 ans et je n'ai aucune séquelle  abk 
Aucune ? Suspect 

En même temps, c'est tout à fait possible, des tarés il y en a de partout, même à l'EN. Twisted Evil 


Spoiler:
 kiss 

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Pupuch76 le Dim 25 Mai 2014 - 20:31

Au bout de 8 mois d' ECLAIR, je suis blasée, minée, désappointée, et je frôle la dépression... Mais tout va bien, je risque de rempiler pour un an, youpla boom.

Plus sérieusement (non en fait j'étais sérieuse), cette année m'a complètement usée, et mis à part repenser tout mon enseignement pour l'année prochaine, je ne vois pas comment faire pour espérer tenir une année de plus, en voyant les résultats de mes élèves à l'épreuve commune de sciences (super truc instauré dans le 93 et qui te montre ô combien ton enseignement n'est pas adapté). Le problème, c'est qu'il faudrait que j'ai une équipe soudée,  ce que je n'ai pas dans ce collège, pour qu'on se soutienne et qu'on pense en équipe à comment faire pour que nos élèves sortent en sachant lire et écrire correctement, et comprennent les consignes (la base, quoi).

Pupuch76
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Kan-gourou le Dim 25 Mai 2014 - 20:56

@callysaty a écrit:Bonsoir à tous !

Bon, tout est dans le titre Very Happy 
Je suis une heureuse stagiaire cette année et l'an prochain, je pense être neotit dans un collège pas forcément facile du Val d'Oise.

Je voudrais donc un retour de vos expériences en collège difficile, vos joies, peines, les réussites, les trucs qui marchent, afin de faire cette année 2014/2015 une année de neotit heureuse.

Bon, je ne me fais pas trop d'illusions non plus, j 'ai travaillé en ZEP et en RAR pas mal d'années avant le concours, mais je ne veux pas arriver en terrain conquis.

Voilà.

Tout ça tout ça ? C'est beaucoup ! Je simplifie:
Mes joies: chaque lueur de compréhension dans l’œil d'un élève (lueur qui s'accompagne souvent d'un "Haaaaaa ! J'ai compris !) / chaque marque de volonté et de fierté d'un élève, même minime / chaque coup de main apporté par un collègue (parfois, même une blague Carambar est un coup de main !)
Mes peines: non, là, c'est trop long, je ne saurais pas par où commencer...
Mes réussites: elles sont au cas par cas. Pour certains, c'est le fait qu'ils parviennent à recopier un texte de trois lignes sans faute, pour d'autres, c'est qu'ils lèvent la main pour demander la parole, et pour d'autres encore, c'est qu'ils s'améliorent toujours même avec 15 de moyenne (parce qu'il y en a des bons, il ne faut pas l'oublier).
Les trucs qui marchent: ne rien laisser passer dès le premier jour, encourager les élèves encore et encore et ne jamais s'isoler quand on a un problème. Là, j'ai simplifié au maximum.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par LisaZenide le Dim 25 Mai 2014 - 21:13

En version brève et trash : tu jettes tout ce que tu as appris en stage avec des élèves "classiques" et tu apprends à naviguer à vue, à adapter, à tout chambouler, à rebondir... J'en passe et des meilleures...
Prof en ZEP et assimilé (actuellement en ÉCLAIR APV), c'est pas la même chose que prof dans un bahut calme... Tu es à la fois prof, flic, maman, assistante sociale, etc... À toi de voir à quel point tu délègues aux personnes compétentes... Il faut "innover"... mais pas dans le sens où les pédalos l'entendent...

Après, c'est fatigant nerveusement et physiquement (les élèves ne te loupent pas si tu as une baisse de régime), mais c'est aussi mille fois plus gratifiant quand ça marche, quand tu réussis à accrocher les élèves...

Je noircis et caricature un peu mais pour avoir eu la chance dans mon Acad d'avoir une formation "enseigner en ZEP" à l'attention des stagiaires l'an passé... Je suis désolée mais NON ! Enseigner en ZEP ce n'est pas "épanouissant" !
(Promis, c'est ce qu'on nous a dit)
Alors enrichissant, intéressant par bien des égards, oui... mais éreintant aussi...

Après, le travail sera encore totalement différent selon si l'administration et la vie Sco tiennent la route ou non... Selon si l'équipe est solidaire ou non... En 5 établissements ZEP et assimilés, je n'ai jamais eu la même expérience... Parfois élèves intenables mais équipe méga soudée et de bon conseil, parfois aucune solidarité mais élèves réglos une fois que les règles sont claires, parfois élèves durs mais admin au top, parfois élèves durs et admin inexistante... ... ...
Il est très difficile de te dire ce que tu trouveras... La seule certitude c'est que les élèves seront plus difficiles que cette année... Les conditions et ton caractère feront beaucoup dans ta façon de vivre cette affectation si tu arrives en REP (puisque c'est le nouveau nom)...

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Cowabunga le Dim 25 Mai 2014 - 21:26

Les trucs qui marchent : le dialogue, le dialogue, le dialogue et encore le dialogue. Avec les élèves, les profs, l'administration, tout le monde, quoi... quand c'est possible.  Rolling Eyes Il faut être très réactif et afficher une confiance en soi sans limite (même quand on ne l'a pas) ; savoir que l'on est la serpillère du secondaire, que personne ne se privera de s'essuyer les pieds sur toi... et répondre.  chevalier 

Mes joies : comme Kan-gourou, le "aaaahhh !!!" et la lueur de compréhension ; le silence qui règne parfois lors d'une explication de texte ; les gâteaux concoctés avec amour qui surgissent en salle des profs ; mes collègues, dont je parle abondamment dans "mes collègues sont géniaux"

Mes peines : les élèves perdus dès l'entrée en 6e, parce que leur tête est bouffée par les problèmes familiaux ; la demi-tonne de cours jetés dans l'année, parce qu'ils sont inaccessibles pour la majeure partie d'entre eux ; la lutte permanente et épuisante pour obtenir un vague travail bâclé et médiocre ; le désarroi qui te saisit dès septembre quand tu comprends qu'ils n'ont pas le niveau CE1 (en 5e).

Mes réussites : quelques relations mal parties et rattrapées ; augmenter l'effectif de latin ; avoir convaincu quelques parents que le bilan orthophonique était vraiment nécessaire ; mettre certains élèves au travail... et les amener jusqu'en 3e !

Bon courage !

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par tiptop77 le Dim 25 Mai 2014 - 22:06

@Ben93 a écrit:
@tiptop77 a écrit:J'ai travaillé en zep pendant 6 ans et je n'ai aucune séquelle  abk 
Aucune ? Suspect 

En même temps, c'est tout à fait possible, des tarés il y en a de partout, même à l'EN. Twisted Evil 


Spoiler:
 kiss 

 Laughing Laughing 

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par callysaty le Dim 25 Mai 2014 - 22:37

Ouah! Merci pour vos retours.
Ok, j'ai compris, je vais devoir retrousser mes manches jusqu'aux épaules et montrer parfois les biceps que je n'ai pas Laughing 
Ok, je vais faire une programmation annuelle adaptée, adopter une pédagogie tout terrain...et partir tous les week end à la campagne histoire de prendre de la distance.

callysaty
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Invité N le Dim 25 Mai 2014 - 22:47

@Pupuch76 a écrit:Au bout de 8 mois d' ECLAIR, je suis blasée, minée, désappointée, et je frôle la dépression... Mais tout va bien, je risque de rempiler pour un an, youpla boom.

Plus sérieusement (non en fait j'étais sérieuse), cette année m'a complètement usée, et mis à part repenser tout mon enseignement pour l'année prochaine, je ne vois pas comment faire pour espérer tenir une année de plus, en voyant les résultats de mes élèves à l'épreuve commune de sciences (super truc instauré dans le 93 et qui te montre ô combien ton enseignement n'est pas adapté). Le problème, c'est qu'il faudrait que j'ai une équipe soudée,  ce que je n'ai pas dans ce collège, pour qu'on se soutienne et qu'on pense en équipe à comment faire pour que nos élèves sortent en sachant lire et écrire correctement, et comprennent les consignes (la base, quoi).

Le plus difficile, c'est le travail ou la discipline, ou bien les deux ?

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Pupuch76 le Dim 25 Mai 2014 - 23:45

Ils ne sont pas si pénibles que ça, mais ils bavardent beaucoup (chuchoter, ils ne savent pas faire) et ils ne voient pas l'intérêt du travail. C'est ça qui me mine le plus : bosser comme une tarée jusqu'à pas d'heure pour au final faire le cours toute seule ou à deux parce qu'ils s'en foutent.
Et avoir des CDE/collègues d'une hypocrisie totale qui parlent intérêt des élèves alors qu'en fait eux aussi s'en foutent. Heureusement ils ne sont pas tous comme ça... Mais c'est minant.
Et là j'avoue ne plus être très objective sachant que la seule épreuve de sciences pour les 4e dont on doit  renvoyer les données à nos ipr a été bradée, et j'ai honte de renvoyer des résultats d'une nullité incroyable parce qu'elle n'a pas été réalisée correctement. Ça fausse en partie mon travail, et ça me tue qu'on puisse me juger à partir de ces résultats.

Pupuch76
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Pupuch76 le Dim 25 Mai 2014 - 23:47

Ah oui et il y a aussi le fait que chez nous, 1/3 des enseignants partent du collège chaque année... Pour les élèves c'est le bal des profs. Pour nous, difficile de créer une unité puisque chacun fait comme il veut. Du coup pas vraiment de cohérence entre profs.

Pupuch76
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par magsss le Jeu 10 Juil 2014 - 10:45

Salut tout le monde,

Je fais remonter le topic car je suis mutée en collège ECLAIR à la rentrée et je me pose des questions quant aux règles à imposer... (j'ai bien compris qu'il fallait imposer sa loi d'emblée et j'aimerais mettre en place un système cohérent!)
Quelle système adoptez-vous pour les oublis de matériels, travaux non faits, chewing-gums... ?

Merci d'avance pour vos réponses,

Magsss

magsss
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par EU1 le Jeu 10 Juil 2014 - 10:52

Je pense que tu trouveras le système qui te correspond le mieux Magsss.

Personnellement, je pense qu'il est fondamental de prendre le temps pour bien faire les choses et éviter qu'elles dégénèrent avant le début du cours. Prends le temps qu'il faut pour que les élèves entrent dans le calme (fondamental), tu peux aussi attendre d'avoir le silence absolu avant de leur dire de s'asseoir. Tu ne commences pas ton cours avant qu'ils aient retiré manteaux, chewing-gums et qu'il y ait le silence.

je fonctionne toujours ainsi quand j'ai affaire à un public assez agité. J'ai remarqué que lorsqu'on "brûle" les étapes, c'est beaucoup plus dur de faire revenir le calme.

PS : explique les règles en début d'année afin qu'il n'y ait pas de mauvaises surprises et qu'ils ne te prennent pas en grippe. Permets-toi aussi de temps en tps de "lâcher la pression" sinon ça peut aller au clash si tu es "trop" sévère.

bon courage à toi

EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Herrelis le Jeu 10 Juil 2014 - 11:50

Il y a une très grande importance des rituels pour instaurer le calme. Avec moi, ils entrent un par un en disant bonjour, restent debout le temps que je fasse l'appel et que le calme se fasse. Alors ok, ça prend bien 5/10 minutes, mais après ça roule! Cette année, contrairement à mes années en collège de centre ville, je n'ai JAMAIS eu à arrêter un cours pour cause de bavardages ingérables. Ok, ça chuchote, ça papote un peu, mais c'est tolérable et ils s'arrêtent tout de suite.

Par contre il faut répéter les consignes à chaque cours, c'est un peu usant, mais pareil ça vaut le coup. J'ai un avantage : grosso modo entre 12 et 20 élèves par classe suivant le niveau. Des fois c'est dur (cours supers mous), mais ça permet aussi une meilleure gestion. Je sais que je ne pourrais jamais intéresser au travail et à la matière ceux qui ne veulent pas, mais du moment qu'ils se tiennent tranquilles, ça me permet de me consacrer aux autres et sincèrement, j'ai eu des moments de grosse déprime, mais aussi des moments de très bonnes surprises. ^^

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Marie Laetitia le Jeu 10 Juil 2014 - 12:25

@magsss a écrit:Salut tout le monde,

Je fais remonter le topic car je suis mutée en collège ECLAIR à la rentrée et je me pose des questions quant aux règles à imposer... (j'ai bien compris qu'il fallait imposer sa loi d'emblée et j'aimerais mettre en place un système cohérent!)
Quelle système adoptez-vous pour les oublis de matériels, travaux non faits, chewing-gums... ?

Merci d'avance pour vos réponses,

Magsss

Tu peux jeter un oeil là http://www.neoprofs.org/t77316-faire-face-aux-classes?

Pour le travail pas fait, je suis vite arrivée à valoriser le travail fait, au moyen d'un bonus de 5 points (20/20 ou 15/20 au bout de quatre fois, pas de bonus en dessous) coeff 0,5. Je note la tenue des cahiers, pour valoriser ceux qui font au moins ça à défaut de l'ouvrir à la maison. Et une note d'oral (un élève gagne des points en participant s'il lève la main et attend mon autorisation pour parler, il en perd s'il bavarde).

Leur apprendre à chuchoter (6e-5e). Se méfier des apparences: un élève en apparence rebelle et mal dégrossi peut être trèèèès sensible à un peu de douceur et d'intérêt. Il peut alors se mettre à travailler (énormément). Mais aucun laisser aller dans l'application des règles de vie en classe, sous peine de se faire bouffer en quelques minutes. Pas de chewing-gum, pas de bavardages, etc, sinon des punitions qui pleuvent comme à Gravelotte.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Ergo le Jeu 10 Juil 2014 - 12:33

Comme EU1, je pense que c'est à toi de trouver. Je n'ai pas de système particulier pour les chewing-gum et les manteaux par exemple. Je fais jeter tout chewing-gum que je vois et je fais enlever tous les manteaux, quitte à demander 4 ou 5 fois à un élève de l'enlever (je fais une demande générale en début d'heure, individuelle à ceux qui ne l'enlèvent pas, tout en faisant l'appel puis je lance le cours et je vais voir ceux qui n'auraient toujours pas enlevé leurs manteaux pour le leur redemander - pas envie d'un conflit frontal pour un manteau). Globalement, j'ai à le faire les premiers cours, puis de nouveau en hiver.

La première année, il m'est arrivé de faire ressortir toute une classe dans le couloir parce que leur entrée en classe ne me convenait pas. Il nous arrive aussi parfois de les redescendre dans la cour pour recommencer dès le rang.  Laughing 

Oublis de matériel et travail non fait: je note sur mon cahier, je demande à voir les choses rattrapées, je fais recopier la correction pour un travail non fait. Si ça se reproduit souvent ou si c'est toujours le même élève, je colle avec moi sur une heure où je n'ai pas d'autres élèves pour voir pourquoi (dans le carnet, j'appelle ça une heure de rattrapage) et je vois avec le/la PP ou la CPE pour savoir si le gamin peut travailler chez lui. Si ce n'est pas le cas, nous l'inscrivons à l'accompagnement éducatif.

Après, je gère au cas par cas...Globalement, en début d'année je discute beaucoup, j'explique tout (même des choses évidentes) et je punis au bout de quelques semaines, quand j'estime qu'ils ont eu tout le temps pour assimiler les règles (je les préviens: à partir de telle date, je n'explique plus, je punis).

Et lors de travail en groupes, je nomme un responsable du bruit par groupes qui gère le niveau sonore. Sinon, chacun peut me faire le signe du temps mort (moi aussi) pour me demander d'intervenir parce que c'est trop bruyant. On le fait beaucoup lors des premiers travaux de groupes et après ils prennent le pli de chuchoter.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Madame_Prof le Jeu 10 Juil 2014 - 12:41

@Pupuch76 a écrit:Ils ne sont pas si pénibles que ça, mais ils bavardent beaucoup (chuchoter, ils ne savent pas faire) et ils ne voient pas l'intérêt du travail. C'est ça qui me mine le plus : bosser comme une tarée jusqu'à pas d'heure pour au final faire le cours toute seule ou à deux parce qu'ils s'en foutent.

J'ai connu ça cette année dans mon second collège (ni ECLAIR, ni ZEP, ni rien du tout mais très mal géré) et effectivement ça m'a dégoûtée !!! Le pire c'est quand j'ai passé du temps à préparer une dissection, et que ça a été une boucherie. Et puis, à la fin de l'année, ni au revoir, ni merci, ni rien du tout. Ils ne vont pas me manquer.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par philann le Jeu 10 Juil 2014 - 12:50

@Madame_Prof a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Ils ne sont pas si pénibles que ça, mais ils bavardent beaucoup (chuchoter, ils ne savent pas faire) et ils ne voient pas l'intérêt du travail. C'est ça qui me mine le plus : bosser comme une tarée jusqu'à pas d'heure pour au final faire le cours toute seule ou à deux parce qu'ils s'en foutent.

J'ai connu ça cette année dans mon second collège (ni ECLAIR, ni ZEP, ni rien du tout mais très mal géré) et effectivement ça m'a dégoûtée !!! Le pire c'est quand j'ai passé du temps à préparer une dissection, et que ça a été une boucherie. Et puis, à la fin de l'année, ni au revoir, ni merci, ni rien du tout. Ils ne vont pas me manquer.

Pour avoir connu les deux, un bahut normal mal géré peut être vraiment bien pire qu'un bahut ZEP/APV/ECLAIR etc... avec une équipe (et surtout une direction) qui roule!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Ergo le Jeu 10 Juil 2014 - 12:53

Ah oui, en parlant de gestion...
Renseigne-toi aussi sur les habitudes de punition et de sanction et à quel point tu seras suivi par CPE et/ou administration. N'annonce jamais rien que tu ne puisses vraiment faire quand tu menaces d'une punition.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Marie Laetitia le Jeu 10 Juil 2014 - 12:57

@philann a écrit:
@Madame_Prof a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Ils ne sont pas si pénibles que ça, mais ils bavardent beaucoup (chuchoter, ils ne savent pas faire) et ils ne voient pas l'intérêt du travail. C'est ça qui me mine le plus : bosser comme une tarée jusqu'à pas d'heure pour au final faire le cours toute seule ou à deux parce qu'ils s'en foutent.

J'ai connu ça cette année dans mon second collège (ni ECLAIR, ni ZEP, ni rien du tout mais très mal géré) et effectivement ça m'a dégoûtée !!! Le pire c'est quand j'ai passé du temps à préparer une dissection, et que ça a été une boucherie. Et puis, à la fin de l'année, ni au revoir, ni merci, ni rien du tout. Ils ne vont pas me manquer.

Pour avoir connu les deux, un bahut normal mal géré peut être vraiment bien pire qu'un bahut ZEP/APV/ECLAIR etc... avec une équipe (et surtout une direction) qui roule!

Et une ZEP/APV mal gérée, je ne vous raconte pas...  titanic 

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Mila Saint Anne le Jeu 10 Juil 2014 - 12:59

@callysaty a écrit:Bonsoir à tous !

Bon, tout est dans le titre Very Happy 
Je suis une heureuse stagiaire cette année et l'an prochain, je pense être neotit dans un collège pas forcément facile du Val d'Oise.

Je voudrais donc un retour de vos expériences en collège difficile, vos joies, peines, les réussites, les trucs qui marchent, afin de faire cette année 2014/2015 une année de neotit heureuse.

Bon, je ne me fais pas trop d'illusions non plus, j 'ai travaillé en ZEP et en RAR pas mal d'années avant le concours, mais je ne veux pas arriver en terrain conquis.

Voilà.

J'ai choisi d'enseigner en ZEP volontairement parce que c'est là que je me sens vraiment utile. Quand une gamine te saute au coup après ses résultats d'affectation en juin, ça vaut tout l'or du monde.
C'est là que les élèves ont vraiment besoin de nous. Et quand on a chevillé au corps l'idée de son utilité sociale et la volonté de donner plus à ceux qui ont le moins, c'est là qu'il faut aller.

J'ajouterai que souvent, dans les établissements en éducation prioritaire, les équipes sont souvent très soudées (même s'il y a comme partout des endroit ou le poisson est pourri - et le plus souvent en commençant pas la tête, c'est vrai) et les équipes sont stables (20, 30 ans dans le même bahut parfois !).

Bref, ne vois pas cela comme une punition, mais au contraire, comme une chance. Cela dit, ne t'isole pas et travaille en équipe (dans ton établissement ou via les réseaux sociaux). D'autres auront peut être les solutions aux problèmes que tu rencontreras.

Bienvenue !

Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner en ZEP, en RAR, ECLAIR, APV?

Message par Madame_Prof le Jeu 10 Juil 2014 - 13:02

@Mila Saint Anne a écrit:J'ajouterai que souvent, dans les établissements en éducation prioritaire, les équipes sont souvent très soudées (même s'il y a comme partout des endroit ou le poisson est pourri - et le plus souvent en commençant pas la tête, c'est vrai) et les équipes sont stables (20, 30 ans dans le même bahut parfois !).

Alors là, je suis pas sûre... Cela dépend des académies en tout cas.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum