Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par John le Lun 26 Mai 2014 - 20:26
«Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine», confie Jérôme*, proviseur adjoint d’un lycée de 2.300 élèves en région parisienne. Une réalité rappelant celle qui est décrite dans le livre blanc 2014 du SNPDEN (Syndicat national des personnels de direction de l’Education nationale) dévoilé ce lundi.

«Et encore, c’est parce que je me fixe moi-même des bornes. Car mon boulot n’est jamais fini», explique-t-il. «J’arrive tous les matins vers 8h et je ne quitte pas le lycée avant 18h le soir. Je dois à la fois gérer les urgences du quotidien et anticiper tout ce qui peut l’être, pour que l’organisation soit tenable sur le long terme. Pour cela, il faut sans cesse décider de ce qui est prioritaire ou pas. Et savoir passer du coq à l’âne», indique-t-il.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
User21929
Expert

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par User21929 le Lun 26 Mai 2014 - 20:43
Il avait qu'à mieux travailler à l'école !
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Gryphe le Lun 26 Mai 2014 - 20:47
L'article est assez fidèle à la réalité.  Smile 
JEMS
JEMS
Modérateur

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par JEMS le Lun 26 Mai 2014 - 20:51
Gryphe, tu es démasquée !
dandelion
dandelion
Grand sage

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par dandelion le Lun 26 Mai 2014 - 20:56
Enfin 45 à 50 heures, je ne suis pas sûre que ça soit réellement représentatif du temps de travail des personnels de direction (à mon avis c'est plus), et ça n'émouvra pas beaucoup les cadres (moi que mon mari travaille de 8h à 18h sans aller jamais plus loin que le bout de l'académie, ça m'arrangerait bien). Les personnels de l'EN sont décidément très forts pour s'enfoncer eux-mêmes! On a créé les gens du troisième type: ceux qui creusent, qui se tirent la balle et qui s'enterrent eux-mêmes.
Weirdan
Weirdan
Niveau 6

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Weirdan le Lun 26 Mai 2014 - 20:56
Je dois apprendre à ne plus regarder les commentaires des articles lorsque le sujet concerne la fonction publique.  No 
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par arcenciel le Lun 26 Mai 2014 - 20:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Enfin 45 à 50 heures, je ne suis pas sûre que ça soit réellement représentatif du temps de travail des personnels de direction (à mon avis c'est plus), et ça n'émouvra pas beaucoup les cadres (moi que mon mari travaille de 8h à 18h sans aller jamais plus loin que le bout de l'académie, ça m'arrangerait bien). Les personnels de l'EN sont décidément très forts pour s'enfoncer eux-mêmes! On a créé les gens du troisième type: ceux qui creusent, qui se tirent la balle et qui s'enterrent eux-mêmes.
Bien vrai.
Lédissé
Lédissé
Empereur

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Lédissé le Lun 26 Mai 2014 - 21:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Enfin 45 à 50 heures, je ne suis pas sûre que ça soit réellement représentatif du temps de travail des personnels de direction (à mon avis c'est plus), et ça n'émouvra pas beaucoup les cadres (moi que mon mari travaille de 8h à 18h sans aller jamais plus loin que le bout de l'académie, ça m'arrangerait bien). Les personnels de l'EN sont décidément très forts pour s'enfoncer eux-mêmes! On a créé les gens du troisième type: ceux qui creusent, qui se tirent la balle et qui s'enterrent eux-mêmes.
Certes, mais pour ce qu'ils sont payés au vu de leurs qualifications...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] etc._  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Ben93
Érudit

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Ben93 le Lun 26 Mai 2014 - 21:01
Whypee a écrit:Il avait qu'à mieux travailler à l'école !
Tu peux parler, quand on est prof en LP ... Rolling Eyes 
Spoiler:
 pas vrai 
Ce monsieur, est peut-être un ancien PLP. Suspect 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Gryphe, tu es démasquée !
M'enfin, Gryphe n'est pas simple "adjointe", c'est elle la patronne dans son bahut !  professeur 
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Gryphe le Lun 26 Mai 2014 - 21:05
Ben, tu ne lis pas assez Neo.  Laughing

(C'est le même concours, c'est juste une sorte de cursus honorum pour passer d'une fonction à une autre après...)
avatar
InviteeF
Grand Maître

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par InviteeF le Lun 26 Mai 2014 - 21:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Enfin 45 à 50 heures, je ne suis pas sûre que ça soit réellement représentatif du temps de travail des personnels de direction (à mon avis c'est plus), et ça n'émouvra pas beaucoup les cadres (moi que mon mari travaille de 8h à 18h sans aller jamais plus loin que le bout de l'académie, ça m'arrangerait bien). Les personnels de l'EN sont décidément très forts pour s'enfoncer eux-mêmes! On a créé les gens du troisième type: ceux qui creusent, qui se tirent la balle et qui s'enterrent eux-mêmes.
Bien vrai.

J'ai envie d'en faire ma citation sur le forum !
Je peux, Dandelion ?
dandelion
dandelion
Grand sage

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par dandelion le Lun 26 Mai 2014 - 21:09
LadyC a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Enfin 45 à 50 heures, je ne suis pas sûre que ça soit réellement représentatif du temps de travail des personnels de direction (à mon avis c'est plus), et ça n'émouvra pas beaucoup les cadres (moi que mon mari travaille de 8h à 18h sans aller jamais plus loin que le bout de l'académie, ça m'arrangerait bien). Les personnels de l'EN sont décidément très forts pour s'enfoncer eux-mêmes! On a créé les gens du troisième type: ceux qui creusent, qui se tirent la balle et qui s'enterrent eux-mêmes.
Certes, mais pour ce qu'ils sont payés au vu de leurs qualifications...
Ben moi le salaire de Jérôme proviseur-adjoint je ne l'ai lu nulle part dans l'article? Sans compter que des cadres mal payés il y en a. Pour être tout à fait honnête, ce qui m'énerve c'est que je n'ai pas toujours apprécié mes chefs, mais voilà, ils étaient toujours là passées 20h et sur le pont dès 7h30 maxi, avec souvent samedi ou dimanche ouvré (ce qui est plus rare chez les autres cadres, surtout à ce niveau de responsabilités et de rémunération, mais une fois encore, ni les responsabilités ni la rémunération ne sont réellement abordées par l'article).
Je t'en prie Fafnir, mais ça n'est pas tout à fait de moi (la sagesse ancestrale du western plutôt).
avatar
User21929
Expert

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par User21929 le Lun 26 Mai 2014 - 21:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Whypee a écrit:Il avait qu'à mieux travailler à l'école !
Tu peux parler, quand on est prof en LP ... Rolling Eyes 

Pas de problème pour moi   Razz .
Lédissé
Lédissé
Empereur

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Lédissé le Lun 26 Mai 2014 - 21:17
Oui, des cadres mal payés il y en a. Mais les PA, il me semble que c'est tous. Et ils ont peu de considération (pas beaucoup plus que les profs je pense), et pas d'heures supp (sauf magouilles), pas de 13e mois, pas de possibilité de prendre des jours, moins de vacances que nous, la pression d'une bureaucratie absurde alors qu'ils sont a priori dans ce métier pour le (vrai) intérêt des élèves... Cet article mériterait d'être plus détaillé, je suis d'accord, mais ce qui m'énerve, c'est que l'on considère que ce soit "s'enfoncer" de - sans le présenter comme un martyre - mettre en avant que les perdir travaillent plus qu'on ne croie, sous prétexte qu'il y a des professions qui travaillent plus. Flûte, on est toujours obligés de se justifier dans l'EN quand on se plaint de ses conditions de travail - mais pas trop pour ne pas faire dans le misérabilisme...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] etc._  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Gryphe le Lun 26 Mai 2014 - 21:21
En plus, le temps de travail est très dur à comptabiliser.
Perso, je passe pas mal de temps à suivre l'actualité de l'éducation : c'est du temps de travail ou pas ?
avatar
InviteeF
Grand Maître

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par InviteeF le Lun 26 Mai 2014 - 21:26
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
LadyC a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Enfin 45 à 50 heures, je ne suis pas sûre que ça soit réellement représentatif du temps de travail des personnels de direction (à mon avis c'est plus), et ça n'émouvra pas beaucoup les cadres (moi que mon mari travaille de 8h à 18h sans aller jamais plus loin que le bout de l'académie, ça m'arrangerait bien). Les personnels de l'EN sont décidément très forts pour s'enfoncer eux-mêmes! On a créé les gens du troisième type: ceux qui creusent, qui se tirent la balle et qui s'enterrent eux-mêmes.
Certes, mais pour ce qu'ils sont payés au vu de leurs qualifications...
Ben moi le salaire de Jérôme proviseur-adjoint je ne l'ai lu nulle part dans l'article? Sans compter que des cadres mal payés il y en a. Pour être tout à fait honnête, ce qui m'énerve c'est que je n'ai pas toujours apprécié mes chefs, mais voilà, ils étaient toujours là passées 20h et sur le pont dès 7h30 maxi, avec souvent samedi ou dimanche ouvré (ce qui est plus rare chez les autres cadres, surtout à ce niveau de responsabilités et de rémunération, mais une fois encore, ni les responsabilités ni la rémunération ne sont réellement abordées par l'article).
Je t'en prie Fafnir, mais ça n'est pas tout à fait de moi (la sagesse ancestrale du western plutôt).

Justement, c'est parfait ! (Compétence transversale etc. )
dandelion
dandelion
Grand sage

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par dandelion le Lun 26 Mai 2014 - 21:32
LadyC, quand j'étais PRAG, je travaillais à peu près autant (avec des horaires peut-être plus souples, mais beaucoup après vingt heures), j'avais les mêmes vacances, et je gagnais certainement moins que lui (pas d'heures sup', presque pas de prime). Comme je faisais de la gestion et de l'enseignement, je sautais en effet du coq à l'âne tout le temps (c'est le propre des métiers d'encadrement de toute façon).
Franchement, qui peut le plaindre? Les PE, qui travaillent autant pour gagner moins, et s'en prendre certainement bien plus plein la gueule? Les cadres moyens qui font des réunions jusqu'à 22 heures, qu'on envoie à l'autre bout de la France ou du monde du jour au lendemain? Les enseignants du secondaire qui aimeraient bien eux-aussi avoir fini à 18h? Les PA qui sont pour la plupart très loin d'avoir fini à 18h???
Faut être réaliste, travailler de 8h à 18h, ce ne sont pas des conditions de travail même vaguement difficiles, ce sont des conditions de travail enviables.
Lédissé
Lédissé
Empereur

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Lédissé le Lun 26 Mai 2014 - 21:37
Certes. C'est que j'ai du mal à voir son travail limité justement aux 8h-18h (vraiment, rien en soirée, rien le w-e, même pas de l'info sur l'EN comme en parle Gryphe ?). Et il ne me semble pas non plus que les PA aient d'heures sup' ni de primes.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] etc._  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zenxya
Zenxya
Doyen

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Zenxya le Lun 26 Mai 2014 - 21:42
LadyC a écrit:Certes. C'est que j'ai du mal à voir son travail limité justement aux 8h-18h (vraiment, rien en soirée, rien le w-e, même pas de l'info sur l'EN comme en parle Gryphe ?). Et il ne me semble pas non plus que les PA aient d'heures sup' ni de primes.

ça dépend des lycées, si il y a un Gréta, un CFA .....
atrium
atrium
Neoprof expérimenté

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par atrium le Lun 26 Mai 2014 - 21:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: On a créé les gens du troisième type: ceux qui creusent, qui se tirent la balle et qui s'enterrent eux-mêmes.

On peut faire mieux (ou pire):

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Balthamos le Lun 26 Mai 2014 - 21:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En plus, le temps de travail est très dur à comptabiliser.
Perso, je passe pas mal de temps à suivre l'actualité de l'éducation : c'est du temps de travail ou pas ?


Et quand je suis sur neo, je bosse Very Happy
thierry75
thierry75
Niveau 9

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par thierry75 le Lun 26 Mai 2014 - 22:00
Mon pa n'est guère visible avant 9h30, je lui ai donné mes descriptifs de bac à tamponner lundi dernier, toujours rien de signé 7 jours après... J'ai tendance à toujours être très gentil, très compréhensif, mais là...
Une passante
Une passante
Érudit

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Une passante le Lun 26 Mai 2014 - 22:04
ça gagne combien un proviseur adjoint ?
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par User5899 le Lun 26 Mai 2014 - 22:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En plus, le temps de travail est très dur à comptabiliser.
Perso, je passe pas mal de temps à suivre l'actualité de l'éducation : c'est du temps de travail ou pas ?
Moi je fais du tutorat sur Neo : vous m'enlevez une 1re ? bounce
Lefteris
Lefteris
Empereur

Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini". Empty Re: Un proviseur-adjoint témoigne : "Je travaille entre 45 et 50 heures par semaine. [...] Mon boulot n'est jamais fini".

par Lefteris le Lun 26 Mai 2014 - 22:11
Je veux bien croire qu'il y ait beaucoup de disponibilité, un travail extensible  jamais vraiment terminé. Pour ma part, j'ai été cadre A avec des responsabilités , et effectivement, j'étais plus au boulot en durée. Même plus de 50 heures, très largement, on peut rajouter 10 à 20 heures. Mais tout n'était pas à la même intensité il faut le dire, et avec la possibilité de gérer certaines choses : par exemple prendre son temps pour déjeuner tel jour, prendre une demi-journée un autre. Il y a aussi les responsabilités , éventuellement juridiques, qui pèsent. Tout ça ne se compte pas.
En boulot en tension , le pire que j'ai vu, c'est quand même certifié, pas ancien ,  avec plusieurs niveaux et des élèves "difficiles" . De nos jours, c'est avec 4 classes de seconde pourries ( j'en connais, si si...) . Plutôt balayeur que ça ...  Là, on n'arrête jamais .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum