Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.

Message par Luigi_B le Mar 27 Mai 2014 - 22:28

Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.
Encore un qui veut nous faire marcher.

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.

Message par dandelion le Mar 27 Mai 2014 - 22:32

@Luigi_B a écrit:
Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.
Encore un qui veut nous faire marcher.
Ça montre que 'manger, bouger', 'le vivre ensemble', tout ça, ça marche  professeur 

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.

Message par Dimka le Mar 27 Mai 2014 - 23:17

@Raoul Volfoni a écrit:Je vais peut-être me faire huer, mais j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi on s'indigne tant que les gens aient voté FN. Ou le FN est un parti qui a sa place dans la vie démocratique de notre pays (il est d'ailleurs pleinement légal), et on ne s'indigne pas qu'il recueille des suffrages ; ou on estime qu'il est un danger pour la démocratie, et on prend la décision qui s'impose, à savoir son interdiction. Cet entre-deux me déconcerte.
Le fait que la majorité (ou plein de gens) pensent quelque chose n’oblige pas les autres à s’écraser. Moi, ça ne me choque pas que des gens qui n’aiment pas ce parti descendent dans la rue pour râler, pas plus que les manifs de l’opposition contre le parti au pouvoir. C’est trop facile de se laisser aller, de dire que puisque les gens ont voté, on laisse tomber ses idéaux. Les gens qui résistent et agissent ne se demandent pas si c’est démocratique, ils font ce qu’ils doivent faire s’ils estiment que c’est légitime et bien.

D’autant que la démocratie… On pourrait critiquer, mais je ne trouve pas les élections hyper représentatives. Pourquoi faire des circonscriptions, avec un vote à la proportionnelle ? Que dire d’un vote qui ne respecte pas la méthode de Condorcet ? En quoi est-ce démocratique de voter pour une personne sans avoir de possibilité de contrôler ce qu’elle fait par la suite ? Si on était vraiment dans une démocratie de fait (et pas d’apparat), on pourrait hésiter avant de contester les représentants du peuple… mais bon, là ce n’est pas le cas.

Par ailleurs, je ne pense pas que les gens qui votent FN aient « tort », ni qu’ils soient stupides, ni qu’il faille faire de la pédagogie avec eux. Je pense qu’ils savent ce qu’ils font, et que je suis radicalement en désaccord avec eux, d’égal à égal. Donc ça ne fait pas de mal qu’on accepte le vote (sans chercher à dire que les gens ne sont pas vraiment FN, juste au chômage, perdus, pas tout à fait adultes, que sais-je encore), mais qu’on aille leur dire ce qu’on pense de leurs choix.

Quant à l’autre message qui évoque l’idée que les extrêmes se valent, je ne suis pas du tout d’accord, c’est du pur sophisme : il faut critiquer les idées et les positions pour ce qu’elles sont, et pas juste partir du postulat que c’est extrême donc pareil. De toute façon, les idées aujourd’hui centristes ou plus précisément considérées comme naturelles (congés, protection sociale, libertés syndicales, droit de vote pour tous, respect des minorités, égalité entre hommes et femmes, entre noirs et blancs…) étaient vues comme extrêmes et délirantes il y a un siècle ou deux.

Quant aux partis non-extrêmes, ils défendent le néolibéralisme, PS comme UMP : l’austérité, la politique en faveur des banques et des riches, la corruption, les petites ententes entre élites, les ouvriers et employés réduits à être des coûts, le flicage généralisé, la guerre à outrance à l’étranger… ça, c’est extrême, pourtant politiquement, c’est au centre.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.

Message par Reine Margot le Mer 28 Mai 2014 - 7:13

@choup78 a écrit:c'est bien beau mais il ferait mieux de manifester contre les abstentionnistes, le FN est sorti en tête, la faute à qui?

Selon une enquête du Monde auprès des abstentionnistes, le résultat s'ils avaient voté aurait été le même.

Voir le point 2 de l'article

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/05/26/peut-on-relativiser-le-score-du-fn_4426060_4355770.html

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.

Message par Tristana le Jeu 29 Mai 2014 - 20:02

@Dimka a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:Je vais peut-être me faire huer, mais j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi on s'indigne tant que les gens aient voté FN. Ou le FN est un parti qui a sa place dans la vie démocratique de notre pays (il est d'ailleurs pleinement légal), et on ne s'indigne pas qu'il recueille des suffrages ; ou on estime qu'il est un danger pour la démocratie, et on prend la décision qui s'impose, à savoir son interdiction. Cet entre-deux me déconcerte.
Le fait que la majorité (ou plein de gens) pensent quelque chose n’oblige pas les autres à s’écraser. Moi, ça ne me choque pas que des gens qui n’aiment pas ce parti descendent dans la rue pour râler, pas plus que les manifs de l’opposition contre le parti au pouvoir. C’est trop facile de se laisser aller, de dire que puisque les gens ont voté, on laisse tomber ses idéaux. Les gens qui résistent et agissent ne se demandent pas si c’est démocratique, ils font ce qu’ils doivent faire s’ils estiment que c’est légitime et bien.

D’autant que la démocratie… On pourrait critiquer, mais je ne trouve pas les élections hyper représentatives. Pourquoi faire des circonscriptions, avec un vote à la proportionnelle ? Que dire d’un vote qui ne respecte pas la méthode de Condorcet ? En quoi est-ce démocratique de voter pour une personne sans avoir de possibilité de contrôler ce qu’elle fait par la suite ? Si on était vraiment dans une démocratie de fait (et pas d’apparat), on pourrait hésiter avant de contester les représentants du peuple… mais bon, là ce n’est pas le cas.

Par ailleurs, je ne pense pas que les gens qui votent FN aient « tort », ni qu’ils soient stupides, ni qu’il faille faire de la pédagogie avec eux. Je pense qu’ils savent ce qu’ils font, et que je suis radicalement en désaccord avec eux, d’égal à égal. Donc ça ne fait pas de mal qu’on accepte le vote (sans chercher à dire que les gens ne sont pas vraiment FN, juste au chômage, perdus, pas tout à fait adultes, que sais-je encore), mais qu’on aille leur dire ce qu’on pense de leurs choix.

Quant à l’autre message qui évoque l’idée que les extrêmes se valent, je ne suis pas du tout d’accord, c’est du pur sophisme : il faut critiquer les idées et les positions pour ce qu’elles sont, et pas juste partir du postulat que c’est extrême donc pareil. De toute façon, les idées aujourd’hui centristes ou plus précisément considérées comme naturelles (congés, protection sociale, libertés syndicales, droit de vote pour tous, respect des minorités, égalité entre hommes et femmes, entre noirs et blancs…) étaient vues comme extrêmes et délirantes il y a un siècle ou deux.

Quant aux partis non-extrêmes, ils défendent le néolibéralisme, PS comme UMP : l’austérité, la politique en faveur des banques et des riches, la corruption, les petites ententes entre élites, les ouvriers et employés réduits à être des coûts, le flicage généralisé, la guerre à outrance à l’étranger… ça, c’est extrême, pourtant politiquement, c’est au centre.

 veneration 

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.

Message par Reine Margot le Jeu 29 Mai 2014 - 20:09

en 2002 on a manifesté contre Le Pen massivement, non? Si  on compte manfifester contre un parti c'est bien parce que c'est autre chose que "un parti qui a sa place dans la vie démocratique de notre pays" (à ce compte-là le NSDAP de Hitler aussi). Et maintenant le FN, c'est un parti comme un autre? Il n'y a plus rien d'anti-démocratique dans son slogan 'les français d'abord'?

Quant à l'extrême-gauche, malgré les sottises que peut sortir Mélenchon sur la Chine ou Castro, elle n'est pas près d'exclure une partie de la population du pays.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un élève du lycée L'Olivier-Robert Coffy à Marseille organise des marches de protestation contre le Front National jeudi 29 mai 2014 dans toute la France.

Message par John le Jeu 29 Mai 2014 - 20:29

Scandant la chanson des Bérurier Noir "La jeunesse emmerde le Front national", quelque 300 lycéens ont manifesté dans les rues de Brest. Parti du lycée de l'Iroise, place Strasbourg, vers 9 h 30, le cortège, à la tête duquel on retrouve le président de l'Unef, s'est rendu au lycée de l'Harteloire, puis à Kérichen. Il devrait arriver en fin de matinée place de la Liberté.
http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/brest-300-lyceens-contre-le-fn-28-05-2014-10187398.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum