Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par John le Mar 27 Mai 2014 - 23:29

Rythmes scolaires, lacunes des élèves, embauche d'enseignants sous-qualifiés: le collectif NavisRector, groupe de hauts fonctionnaires anonyme, dresse un portrait au vitriol d'une Education Nationale en péril.

Vincent Peillon parti, nous espérions enfin en avoir fini avec les hésitations, les effets de manche, les manoeuvres et contre-manoeuvres, les coups d'épée dans l'eau d'un ministère dont la crédibilité était déjà plus qu'écornée. Il a suffi, en quelques jours, de la parution de textes pour le moins ambigus, d'une actualité burlesque ou de mesures iconoclastes pour que le monde éducatif soit à nouveau replongé dans un de ces bourbiers dont il a le secret.[...]

S'agissant de la réforme des rythmes scolaires, serpent de mer de la refondation de l'école, l'assouplissement du décret Peillon, voulu par Benoit Hamon au motif officiel de proposer des solutions face aux difficultés des communes rurales mais au motif implicite d'enterrer une réforme de plus en plus inapplicable, a fini de saborder un peu plus le projet initial[...]

Disparue la préoccupation de mettre en place une succession harmonieuse de différents types d'activités dispensées tout au long de la journée aux enfants (intellectuelles, sportives, culturelles). Finie la volonté d'alléger des journées si lourdes pour nos enfants. Enterrée la réflexion sur l'allongement de l'année scolaire pour mieux répartir les efforts dans le temps. Bonjour l'alourdissement des levers de bonne heure avec introduction des cours le mercredi. Et en contrepartie? La fin des classes le vendredi à midi pour les enseignants pendant que les enfants, seulement le vendredi après-midi, bénéficieront d'activités variées.[...]

Au final, mauvaise note: un an après l'annonce, personne n'est en rythme: ni les élèves, ni les enseignants, ni les parents, ni les élus. Trop cher, pas de coordination, encadrement douteux, et pourquoi faire? Peut-être fallait-il renforcer les associations en charge du périscolaire. Même le très socialiste maire de Lyon détricote déjà la réforme Peillhamon! Les couacs continuent et pourtant, le ministre a changé. [...]

Les jeunes qui ont le bac, qui rentrent à l'université, ceux qui passent les concours des grandes écoles ont de graves lacunes en français, en expression orale, en rédaction, en langues et le début des études dans le supérieur consiste essentiellement à tenter de "remettre à niveau" (mais de quel niveau parle-t-on?) les étudiants. Pourtant les bacheliers n'ont pas acquis en temps et en heure les connaissances et savoir-faire que leurs camarades des autres pays du globe maîtrisent parfaitement depuis longtemps ! Résultat : par exemple, les étudiants qui passent les concours de recrutement pour devenir enseignants sont reçus...avec une moyenne de 6,14 (sur 20). Il faut bien les recruter pour garnir les 60 000 postes offerts généreusement par le gouvernement. Se justifiaient-ils ces postes, surtout dans le contexte économique déplorable que connaît la France? A-t-on fait autre chose que du clientélisme vers le monde enseignant, électorat majoritairement captif du gouvernement?[...]

C'est probablement pour cette raison que le nouveau ministre a cru bon d'en remettre une couche en direction de sa "clientèle acquise" en leur offrant ce cadeau d'un jour de vacances supplémentaire, en repoussant la rentrée de 24 heures pour ne pas entamer le sacro-saint mois d'aout? Un peu indécent, non? Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août! Les rectorats connaissent depuis belle lurette leurs dotations en postes de titulaires et de stagiaires et savent parfaitement à quoi s'en tenir pour organiser leur rentrée; alors le ministre nous prend-il pour des benêts lorsqu'il invoque un problème technique d'informatique pour justifier cette décision aberrante et risible?[...]

La France n'a pas à bousculer les lois de la biologie et introduire la fumeuse théorie du genre à l'école. La France n'a pas besoin de demander à ses lycéens de venir habillés en jupe à l'école. La France n'a pas besoin du jour de carence syndical du 30 août! La France n'a surtout pas besoin que son éducation nationale soit la risée du pays tout entier, le repoussoir de toute une jeunesse ou le refuge de ceux qui veulent travailler à l'économie.

Par contre, la France a besoin de redéfinir ses objectifs pour l'éducation et l'enseignement supérieur. Une réflexion aboutie sur les programmes scolaires, tellement pléthoriques que plus personne ne les comprend, est indispensable. Sont-ils donc arrêtés pour faire plaisir à ceux qui les conçoivent? L'école doit apprendre à ses enfants à lire, écrire, compter, sans compter son temps justement. Les collèges également doivent être réformés et offrir une meilleure organisation pour les élèves les plus en difficulté, car l'écart se creuse jusqu'à devenir irréversible entre ceux qui ont la chance d'avoir un environnement éducatif favorable et les autres. Les rythmes scolaires ont vraiment besoin d'être revus, modifiés, adaptés aux enfants, depuis la maternelle jusqu'au lycée. L'Education nationale doit réfléchir à ses évaluations et ses examens pour parvenir à des paliers de niveaux vraiment acquis et s'inscrire ainsi dans une comparaison équitable avec nos voisins. Enfin, le statut et la place des enseignants doivent être modernisés.

Bref, il y a du travail, mais le jour promis du grand "retournement" de l'école, ce n'est visiblement pas pour maintenant.

NavisRector
http://www.lexpress.fr/actualite/le-grand-bazar-de-la-rue-de-grenelle_1546769.html

PS : les articles signés Navisrector sont le fait d'une quinzaine de hauts fonctionnaires de l'enseignement supérieur et de l'éducation nationale, réunis dans le collectif intitulé "Cercle des recteurs disparus".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par atrium le Mar 27 Mai 2014 - 23:41

On ne les retient pas.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Chocolat le Mar 27 Mai 2014 - 23:43

Ce texte est consternant de bêtise et d'aigreur !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par PauvreYorick le Mer 28 Mai 2014 - 0:04

Ça en dit très, très long sur les « capacités » de ces « hauts fonctionnaires » ainsi que sur leurs dispositions. Où ont-ils mis leur goulag ? c'est toujours quand on en a besoin, de ces trucs, qu'on ne les retrouve pas.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Thalia de G le Mer 28 Mai 2014 - 6:10

Une partie du constat me paraît objectivement correct, mais aucune remise en cause de leur propre implication dans le désastre de la maîtrise de la langue qu'ils déplorent.
Quelles solutions concrètes proposent-ils hormis la modernisation du statut des enseignants ? Je crains d'ailleurs que dans leur tête ce ne soit une dégradation.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Roumégueur Ier le Mer 28 Mai 2014 - 6:54

Ils sont forts ces recteurs du savoir disparu : admettre dans un même texte qu'on ne sait plus comment recruter des enseignants qui ont un bon niveau et dire ensuite que beaucoup de chômeurs sont prêts à bosser à notre place en acceptant le 30 août... Faudrait savoir. Ce texte n'est pas digne de tels hauts responsables, j'ai cru qu'il émanait d'un collectif haineux proche d'un parti politique d'extrême droite, mais non, ce sont des recteurs qui ont mis en place toutes les absurdités possibles sans état d'âme. Onn ne peut compter que sur nous mêmes, mais ça on le savait déjà.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Reine Margot le Mer 28 Mai 2014 - 7:02

Oui, ces hauts fonctionnaires fustigeant les "privilèges" des enseignants, et qui restent courageusement anonymes, sont sûrement prêts à faire l'effort de sacrifier leurs primes et autres emplois dans des comités Théodule pour soutenir l'effort national, n'est-ce pas?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par MelanieSLB le Mer 28 Mai 2014 - 7:03

@John a écrit:
Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août! Les rectorats connaissent depuis belle lurette leurs dotations en postes de titulaires et de stagiaires et savent parfaitement à quoi s'en tenir pour organiser leur rentrée; alors le ministre nous prend-il pour des benêts lorsqu'il invoque un problème technique d'informatique pour justifier cette décision aberrante et risible?[...]
http://www.lexpress.fr/actualite/le-grand-bazar-de-la-rue-de-grenelle_1546769.html

Comme ils le disent eux-mêmes si bien, les rectorats savent depuis très longtemps de combien de contractuels ils auront besoin à la rentrée. C'est bizarre qu'avec 3,5 millions de chômeurs, ils n'arrivent pas à faire le plein.

Effectivement, le ministère nous prend pour des benêts, et ça passe comme une lettre à la poste: tous ceux qui prennent le temps de réfléchir quelques minutes savent que la raison principale, c'est le budget, puisque faire officiellement reprendre le 29 août, c'est devoir payer les nouveaux enseignants (ou les personnels sortant de dispo) dès le 29 août (alors qu'inviter des stagiaires à une formation professionnelle non obligatoire -bien que vivement conseillée-, ça, ça ne demande pas de frais).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Roumégueur Ier le Mer 28 Mai 2014 - 7:06

@Thalia de G a écrit:Une partie du constat me paraît objectivement correct, mais aucune remise en cause de leur propre implication dans le désastre de la maîtrise de la langue qu'ils déplorent.
Quelles solutions concrètes proposent-ils hormis la modernisation du statut des enseignants ? Je crains d'ailleurs que dans leur tête ce ne soit une dégradation.

Pour moi, ce texte haineux aurait pu être écrit sur un coin de table du café du commerce. Parler de clientélisme à notre endroit, faire croire que tous les PE seront en vacances le vendredi midi, balancer que 3 millions de chômeurs sont prêts à nous remplacer, c'est digne de la pire FCPE, pas de recteurs.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Marie Laetitia le Mer 28 Mai 2014 - 7:27

Si la politique de Hollande est dictée par le clientélisme, il va vraiment falloir changer de patron!  Laughing Parce que si c'est avec ses réformes qu'il a l'intention de nous tenir, c'est mal barré!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Roumégueur Ier le Mer 28 Mai 2014 - 7:30

@Marie Laetitia a écrit:Si la politique de Hollande est dictée par le clientélisme, il va vraiment falloir changer de patron!  Laughing Parce que si c'est avec ses réformes qu'il a l'intention de nous tenir, c'est mal barré!

Oui, parler de clientélisme est aussi baroque que de dire que nous sommes corporatistes : avec tout ce que nous avons perdu et ce que nous allons perdre, c'en est risible. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai eu du mal à croire que des recteurs aient pu écrire de telles inepties, mais bon, il faut croire que l'on n'arrivera jamais à sonder le fond de la bêtise humaine.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Raoul Volfoni le Mer 28 Mai 2014 - 7:45

NavisRector a écrit:Les jeunes qui ont le bac, qui rentrent à l'université,

Eh bien moi, je connais des gens qui font la différence entre entrer et rentrer Very Happy

Texte affligeant, surtout venant de hauts fonctionnaires pour qui la soupe est bien meilleure que pour nous.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par atrium le Mer 28 Mai 2014 - 7:49

@Thalia de G a écrit:Une partie du constat me paraît objectivement correct, mais aucune remise en cause de leur propre implication dans le désastre de la maîtrise de la langue qu'ils déplorent.
Quelles solutions concrètes proposent-ils hormis la modernisation du statut des enseignants ? Je crains d'ailleurs que dans leur tête ce ne soit une dégradation.

Jamais: le technocrate a toujours raison. Si ça ne marche pas, c'est parce qu'on n'applique pas correctement ses préconisations. Tout juste peut-il parfois admettre un léger manque de pédagogie de sa part.


atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par leyade le Mer 28 Mai 2014 - 7:59

@Roumégueur Ier a écrit:Ils sont forts ces recteurs du savoir disparu : admettre dans un même texte qu'on ne sait plus comment recruter des enseignants qui ont un bon niveau et dire ensuite que beaucoup de chômeurs sont prêts à bosser à notre place en acceptant le 30 août... Faudrait savoir.  Ce texte n'est pas digne de tels hauts responsables,  j'ai cru qu'il émanait d'un collectif haineux proche d'un parti politique d'extrême droite,  mais non, ce sont des recteurs qui ont mis en place toutes les absurdités possibles sans état d'âme.  Onn ne peut compter que sur nous mêmes,  mais ça on le savait déjà.

J'ai tiqué (entre autres) sur ce point aussi.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Igniatius le Mer 28 Mai 2014 - 8:17

@John a écrit:

PS : les articles signés Navisrector sont le fait d'une quinzaine de hauts fonctionnaires de l'enseignement supérieur et de l'éducation nationale, réunis dans le collectif intitulé "Cercle des recteurs disparus".



Un collectif quand même très marqué idéologiquement non ?

Ils critiquent ce qu'ils ont contribué à mettre en place (avec bcp de mépris envers les enseignants) : ça sent la posture très politicienne.

Et au passage, on sent que ces hauts fonctionnaires ne sont pas recrutés que pour leur profondeur de vue.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par InviteeF le Mer 28 Mai 2014 - 11:02

Qu'ils embauchent donc des chômeurs pour venir le 30 août et quelques jours suivants pour mettre les gamins dans le bain, faire des révisions... pendant qu'on prépare la rentrée. Payés ce qu'on aurait été payés pour cette ou ces journées supplémentaires.
Je les mets au défi de trouver un dixième des volontaires nécessaires... Rolling Eyes

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Leclochard le Mer 28 Mai 2014 - 12:32

Il n'y a qu'une phrase sensée: Hamon a pris les gens pour des benêts lorsqu'il a avancé l'excuse du problème informatique pour justifier le changement du jour de rentrée. Là, c'était ridicule (encore que certains du forum y ont cru  Rolling Eyes ).
Le reste, c'est un torche-cul indigne. On sait désormais où est le mal et il est probablement indélogeable. Ces gens, quel que soit le ministère, resteront.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par MUTIS le Mer 28 Mai 2014 - 12:48

Pour moi ce n'est pas un "brûlot" et je ne crois pas que ce texte puisse être écrit par des recteurs... Il est d'une qualité d'écriture si médiocre, il est de pensée si pathétiquement faible qu'il fait plutôt penser à un texte de frustré aviné voulant faire du pied au Front National. Un texte digne du sous-préfet de la série Un Village Français...
J'ose espérer que ces "courageux" ne sont pas d'anciens recteurs, juste quelques poivrots désoeuvrés ressassant leur ressentiment et leur mépris, juste quelques sots en mal de provocations et de démagogie... Quelle médiocrité !!! Indigne même du Café du Commerce. Publiable sans doute dans le courrier des lecteurs d'Almaviva, pas ailleurs.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Sphinx le Mer 28 Mai 2014 - 14:18

Ah, les recteurs et les hauts fonctionnaires connaissent tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs ? J'ai comme un doute.

"Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient raviEs de faire un travail moitié moins bien payé que celui de recteur !"

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par Olympias le Mer 28 Mai 2014 - 14:54

@PauvreYorick a écrit:Ça en dit très, très long sur les « capacités » de ces « hauts fonctionnaires » ainsi que sur leurs dispositions. Où ont-ils mis leur goulag ? c'est toujours quand on en a besoin, de ces trucs, qu'on ne les retrouve pas.
Pourtant, qui nous pond des réformes toutes plus idiotes les unes que les autres ? Des gens comme eux !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par PauvreYorick le Mer 28 Mai 2014 - 15:00

@Olympias a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Ça en dit très, très long sur les « capacités » de ces « hauts fonctionnaires » ainsi que sur leurs dispositions. Où ont-ils mis leur goulag ? c'est toujours quand on en a besoin, de ces trucs, qu'on ne les retrouve pas.
Pourtant, qui nous pond des réformes toutes plus idiotes les unes que les autres ? Des gens comme eux !
Ah, j'ai dû faire un lapsus, et je ne comprends plus du tout ce que je voulais dire, si c'est bien ce que j'ai écrit. Bon, en tout cas, si j'imagine fort bien qu'avoir charge de professionnels comme les profs ne doit pas être de tout repos, le ton de ce brûlot anonyme me paraît symptomatique d'états d'âme un peu puérils et je trouve totalement irresponsable de les étaler ainsi.

L'explication la plus souhaitable serait celle de MUTIS ; malheureusement je ne suis pas assez optimiste pour être certain qu'il n'ait pas réellement été écrit par des hauts fonctionnaires.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brûlot du "Cercle des recteurs disparus" contre le gouvernement et les enseignants : "Nous connaissons tous des personnes parmi les 3,5 millions de chômeurs, qui seraient ravis de travailler un 30 août!"

Message par atrium le Mer 28 Mai 2014 - 15:03

En ces temps où la préférence nationale revient à la mode, la référence au goulag me choque. Quel besoin aurions-nous d'aller copier des étrangers alors qu'avec l'île du Diable nous avions un outil performant et 100% français? Un peu de patriotisme, que diable!  Wink 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum