Icosup - les étudiants inquiets : l'institut, en redressement judiciaire, est liquidé en pleine année scolaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Icosup - les étudiants inquiets : l'institut, en redressement judiciaire, est liquidé en pleine année scolaire.

Message par John le Mer 28 Mai 2014 - 0:07

Installé depuis 1989 sur le Technopôle, à Metz, l'Institut de communication et de commerce supérieur (Icosup) a fermé ses portes il y a une semaine. La structure privée, qui possédait également des antennes à Nancy et à Agde, dans l'Hérault, a été liquidée le 13 mai par la cour d'appel de Metz. [...]

Confrontée depuis des années à des difficultés financières (elle avait été placée en redressement judiciaire en 2009), l'école accueillait environ 300 étudiants dont un peu moins de la moitié qui étaient en formation par alternance. Pour eux, l'aventure Icosup s'est arrêtée brutalement la semaine passée avec l'annonce, par courriel, de l'arrêt des cours. «Il y avait des rumeurs depuis longtemps, mais la direction avait toujours démenti, confie une étudiante. Maintenant, ce qu'on veut, c'est savoir si on va pouvoir continuer nos cours ailleurs et passer nos examens fin juin. Pour l'instant, on n'a aucune réponse.»

Sarah, qui fait partie des 85 étudiantes (sur les trois sites) qui suivaient un cursus de secrétaire médicale se dit «révoltée». «On a payé 2 200 euros pour cette formation et là, on se retrouve sans rien. Moi, ce que je veux, c'est soit récupérer mon argent, soit qu'ils nous donnent un diplôme.»

Le directeur-fondateur de l'école, Éric Hamel, se veut rassurant sur ce dossier. «Tout est mis en œuvre pour que les étudiants ne soient pas lésés et ne perdent pas leur année.» D'après lui, des solutions seront trouvées «rapidement» pour que tous les étudiants puissent bel et bien passer leurs examens. Concernant la situation financière de cette école qui comptait huit salariés permanents et 50 enseignants vacataires, Éric Hamel explique qu'elle s'est dégradée à cause de retards de paiement de 280 000 euros de l'OPCA (organisme chargé de collecter les fonds de la formation professionnelle continue et de financer la formation des salariés) et de frais de scolarité non recouvrés. Petite éclaircie dans la grisaille, un repreneur s'est fait connaître. Reste juste à voir si le tribunal de Metz validera cette offre de reprise et si tous les étudiants pourront décrocher le diplôme tant espéré.

Fabien Surmonne
(Le Républicain lorrain)
http://www.lequotidien.lu/region/56723.html


Dernière édition par John le Sam 7 Juin 2014 - 11:07, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Icosup - les étudiants inquiets : l'institut, en redressement judiciaire, est liquidé en pleine année scolaire.

Message par John le Sam 7 Juin 2014 - 11:06

Une centaine d'étudiants, essentiellement étrangers, sont dans le flou depuis la liquidation définitive de l'école Icosup, mi-mai, à Metz. La faillite de cette école de commerce risque en effet de compromettre le renouvellement des visas des étudiants venant d'Afrique de l'Ouest.[...]

"Ce qui est grave c'est qu'ils payaient leur scolarité 4 000 euros par an mais ils ne devaient passer qu'un diplôme-école non certifié [...], qui ne vaut absolument rien", dénonce-t-il. Sans école, ces étudiants étrangers, originaires en majorité d'Afrique de l'Ouest, risquent de ne pas pouvoir faire renouveler leurs visas et d'être expulsés dans les prochains mois. Pour certains d'entre eux, l'inscription à Icosup était sans doute une "combine" pour venir en France, "mais ce n'est pas une raison pour leur fournir un diplôme bidon", regrette Philippe Rennesson.

Et les étudiants Français ? Concernant les autres étudiants anciennement inscrits à l'Icosup, 85 élèves [...] pourront passer leurs examens fin juin comme prévu.[...] La direction d'Icosup "n'avait payé aucun certificateur", mais plusieurs écoles et organismes ont accepté de jouer le jeu "gracieusement"[...]
http://www.europe1.fr/France/Ils-payent-4-000-euros-une-ecole-prive-qui-fait-faillite-2145117/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Icosup - les étudiants inquiets : l'institut, en redressement judiciaire, est liquidé en pleine année scolaire.

Message par Finrod le Sam 7 Juin 2014 - 14:43

"Ce qui est grave c'est qu'ils payaient leur scolarité 4 000 euros par an mais ils ne devaient passer qu'un diplôme-école non certifié [...], qui ne vaut absolument rien", dénonce-t-il.

On lui dit pour le BAC ?

(et puis les diplômes non reconnus, c'est très fréquent dans le privé hors contrat - tout dépend du réseau de l'école sur le marché du travail)

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum