Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
dandelion
Grand sage

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par dandelion le Mar 03 Juin 2014, 11:45
Le rôle du CPE n'est pas cependant assumé par les enseignants, de même qu'ils ne sont pas CDE (sauf dans les établissements expérimentaux peut-être)?
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Docteur OX le Mar 03 Juin 2014, 12:02
@Jane a écrit:Tant que:
- l'institution fermera lâchement les yeux sur les problèmes d'indiscipline / violence (verbale ou physique) et courbera l'échine devant des petits caïds
- l'institution dénigrera le travail des enseignants (quel formidable outil que PISA ! pointer les faiblesses des résultats et ne rien faire pour les améliorer, c'est fort commode: un élève qui réussit est forcément brillant, et celui qui échoue est forcément victime des enseignants => je schématise)
- l'institution acceptera, au nom des chiffres sacrés des pourcentages de réussite aux examens, tout et n'importe quoi
- les inspecteurs nous serviront leur soupe immonde et taperont sur les collègues qui ont des exigences (j'en ai parlé dans le sujet j'hallucine il y a quelques jours)
- notre temps de travail sera sans cesse alourdi par nombre de tâches tant annexes qu'inutiles
- les CDE feront passer à tout-va des cohortes de feignants / inaptes / incapables pour une histoire de chiffres
- les classes seront bondées (voire au bord de l'explosion)
- le métier ne sera pas revalorisé au plan salarial
- l'institution affectera en dépit du bon sens ses jeunes recrues à des centaines de kms de chez eux
etc...
il y a fort à parier que la crise s'étende...

+1  pale 
the educator
Fidèle du forum

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par the educator le Mar 03 Juin 2014, 12:32
Le rôle du cpe est en partie (pour tout ce qui concerne le suivi de l'élève et l'animation éducative, pas pour l'organisation et la sécurité) assumé de manière collégiale par les enseignants. Enfin ça varie selon les pays, mais c'est en gros ce qui se passe.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Luigi_B le Mar 03 Juin 2014, 12:52
@the educator a écrit:
Parce que faire soi-même le prof, le CPE et le CDE, effectivement, ça épuise et c'est vain au bout du compte.
C'est pourtant ce qui se passe partout ailleurs qu'en France.
Bien sûr...
the educator
Fidèle du forum

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par the educator le Mar 03 Juin 2014, 12:53
J'ai précisé il me semble.
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Balthamos le Mar 03 Juin 2014, 14:21
@Jane a écrit:Tant que:
- l'institution fermera lâchement les yeux sur les problèmes d'indiscipline / violence (verbale ou physique) et courbera l'échine devant des petits caïds
- l'institution dénigrera le travail des enseignants (quel formidable outil que PISA ! pointer les faiblesses des résultats et ne rien faire pour les améliorer, c'est fort commode: un élève qui réussit est forcément brillant, et celui qui échoue est forcément victime des enseignants => je schématise)
- l'institution acceptera, au nom des chiffres sacrés des pourcentages de réussite aux examens, tout et n'importe quoi
- les inspecteurs nous serviront leur soupe immonde et taperont sur les collègues qui ont des exigences (j'en ai parlé dans le sujet j'hallucine il y a quelques jours)
- notre temps de travail sera sans cesse alourdi par nombre de tâches tant annexes qu'inutiles
- les CDE feront passer à tout-va des cohortes de feignants / inaptes / incapables pour une histoire de chiffres
- les classes seront bondées (voire au bord de l'explosion)
- le métier ne sera pas revalorisé au plan salarial
- l'institution affectera en dépit du bon sens ses jeunes recrues à des centaines de kms de chez eux
etc...
il y a fort à parier que la crise s'étende...

+1
avatar
Olympias
Prophète

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Olympias le Mar 03 Juin 2014, 14:25
@Docteur OX a écrit:
@Jane a écrit:Tant que:
- l'institution fermera lâchement les yeux sur les problèmes d'indiscipline / violence (verbale ou physique) et courbera l'échine devant des petits caïds
- l'institution dénigrera le travail des enseignants (quel formidable outil que PISA ! pointer les faiblesses des résultats et ne rien faire pour les améliorer, c'est fort commode: un élève qui réussit est forcément brillant, et celui qui échoue est forcément victime des enseignants => je schématise)
- l'institution acceptera, au nom des chiffres sacrés des pourcentages de réussite aux examens, tout et n'importe quoi
- les inspecteurs nous serviront leur soupe immonde et taperont sur les collègues qui ont des exigences (j'en ai parlé dans le sujet j'hallucine il y a quelques jours)
- notre temps de travail sera sans cesse alourdi par nombre de tâches tant annexes qu'inutiles
- les CDE feront passer à tout-va des cohortes de feignants / inaptes / incapables pour une histoire de chiffres
- les classes seront bondées (voire au bord de l'explosion)
- le métier ne sera pas revalorisé au plan salarial
- l'institution affectera en dépit du bon sens ses jeunes recrues à des centaines de kms de chez eux
etc...
il y a fort à parier que la crise s'étende...

+1   pale 
 veneration  veneration
avatar
Primura
Niveau 9

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Primura le Mar 03 Juin 2014, 14:33
Qu'ils t'endendent !

Mais...
Descartes
alainf
Niveau 5

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par alainf le Mar 03 Juin 2014, 16:41
@Olympias a écrit:
@Docteur OX a écrit:
@Jane a écrit:Tant que:
- l'institution fermera lâchement les yeux sur les problèmes d'indiscipline / violence (verbale ou physique) et courbera l'échine devant des petits caïds
- l'institution dénigrera le travail des enseignants (quel formidable outil que PISA ! pointer les faiblesses des résultats et ne rien faire pour les améliorer, c'est fort commode: un élève qui réussit est forcément brillant, et celui qui échoue est forcément victime des enseignants => je schématise)
- l'institution acceptera, au nom des chiffres sacrés des pourcentages de réussite aux examens, tout et n'importe quoi
- les inspecteurs nous serviront leur soupe immonde et taperont sur les collègues qui ont des exigences (j'en ai parlé dans le sujet j'hallucine il y a quelques jours)
- notre temps de travail sera sans cesse alourdi par nombre de tâches tant annexes qu'inutiles
- les CDE feront passer à tout-va des cohortes de feignants / inaptes / incapables pour une histoire de chiffres
- les classes seront bondées (voire au bord de l'explosion)
- le métier ne sera pas revalorisé au plan salarial
- l'institution affectera en dépit du bon sens ses jeunes recrues à des centaines de kms de chez eux
etc...
il y a fort à parier que la crise s'étende...

+1   pale 
 veneration  veneration
+1
avatar
Schéhérazade
Niveau 10

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Schéhérazade le Mar 03 Juin 2014, 17:02
Ah mais nous n'y sommes pas du tout! Tout à l'heure, à c dans l'air, la rédactrice en chef du magasine challenge a dit que si les perspectives économiques étaient si calamiteuses, c'est que la gauche avait trop écouté les profs et les fonctionnaires, son électorat de prédilection, au lieu de faire les réformes nécessaires, et de s'intéresser aux ouvriers et aux entrepreneurs. Pour satisfaire la Commission et les atteindre les objectifs budgétaires du pacte de stabilité, il faut nous faire travailler plus pour gagner moins. Encore quelqu'un qui voit honnêtement tout ce que nous devons à la gauche et qui encourage les vocations.
On pourra dire tout ce qu'on voudra: puisque l'impératif catégorique est de réduire la dette, il est hors de question de faire le nécessaire pour éviter la désaffection des professeurs. Nous ne sommes que des budgétivores aux yeux de l'opinion. L'avenir c'est la suppression des concours, le recrutement par les chefs d'établissement de qui-voudra-bien-se-présenter pour faire de la garderie au-salaire-qu'on-pourra-lui-proposer dans un contexte de pénurie organisée. Comme ça la directrice du magasine challenge et ses amis seront contents. De toute façon, a-t-on vraiment besoin de savoir lire et compter pour servir des hamburgers au Mac-Do?
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par coindeparadis le Mar 03 Juin 2014, 18:08
Il n' y a pas que nous qui sommes des méchants qui coûtent cher. Il y a aussi les prisonniers . Alors on va leur proposer une alternative à l'incarcération. Comme le SPIP est déjà débordé, le suivi sera nul. Comme pour l'EN, des ambitions, des moyens inadaptés.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Lefteris le Mar 03 Juin 2014, 19:38
@Schéhérazade a écrit:puisque l'impératif catégorique est de réduire la dette, il est hors de question de faire le nécessaire pour éviter la désaffection des professeurs
Je partage assez cette analyse. Il y aura du bruit, de l'agitation , parce qu'il faut faire semblant de s'y intéresser, mais rien au bout. Petit à petit , on sera obligé de fermer des établissements, de réduire le niveau exigé pour avoir des enseignants "locaux" , dont ce ne sera pas la carrière.
La re-création progressive d'un corps de PEGC moins qualifié et moins payé n'est pas à exclure , tandis que les corps "traditionnels" seront en extinction progressive ou alors auront d'autres missions, par exemple dans le circuit "bac-3 , bac+". Les bons établissements formeront un cercle restreint qui se partagera des "vrais" professeurs.
Quoi qu'il en soit, en haut lieu, la boussole sera la masse salariale, sous l'aiguillon de Bruxelles et de l'OCDE. Même si des professeurs statutaires demeurent, même mieux payés, l'essentiel sera que la dépense totale baisse.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Ruthven le Mar 03 Juin 2014, 20:08
@coindeparadis a écrit:Il n' y a pas que nous qui sommes des méchants qui coûtent cher. Il y a aussi les prisonniers . Alors on va leur proposer une alternative à l'incarcération.

Les mettre devant des élèves  Razz Laughing araignée pingouin 
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par dandelion le Mar 03 Juin 2014, 20:13
@Ruthven a écrit:
@coindeparadis a écrit:Il n' y a pas que nous qui sommes des méchants qui coûtent cher. Il y a aussi les prisonniers . Alors on va leur proposer une alternative à l'incarcération.

Les mettre devant des élèves  Razz Laughing araignée pingouin 
J'avais vu dans un épisode d'une série de reportages de Michael Moore qu'à New York la contrainte du casier judiciaire vierge avait été levée pour permettre de recruter des enseignants. Je ne sais pas si ça a marché, ni ce que les élèves en ont retenu cela dit (remarque, 'si tu vas en prison tu risques de finir prof', ça pourrait être plus dissuasif que la peine de mort, ça vaut le coup d'être tenté  Twisted Evil ).
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par coindeparadis le Mer 04 Juin 2014, 08:51
J'espère que la pédophilie constitue quand même une restriction !  affraid 

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par lalilala le Mer 04 Juin 2014, 08:56
@Dhaiphi a écrit:Motiver = Mieux payer les profs
Oui, enfin... Je préfère de bonnes classes qu'être payé davantage pour en supporter de mauvaises.  humhum 

Exactement. Il n'y a pas qu'un problème de salaire dans ce boulot, loin de là...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Caspar le Mer 04 Juin 2014, 09:04
N'empêche qu'un bon salaire aide aussi à faire passer la pilule des classes et élèves difficiles, on se dit: bon je supporte ces petits c... mais au moins je gagne bien ma vie. Cela étant, vous avez raison de dire que le salaire ne fait pas tout.

J'ai rencontré un couple de Néerlandais l'année dernière: ils étaient stupéfaits d'apprendre que les élèves français n'étaient pas tous sages et attentifs en cours. Ils doivent idéaliser la France et la voir un peu comme la voient les Anglais: un pays bucolique, calme et sans violence, un peu arriéré quand même et où on est resté coincé dans les années 50 ou 60.  Very Happy 
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par lalilala le Mer 04 Juin 2014, 09:20
Moi j'estime que j'ai un bon salaire et ça ne fait pas passer la pilule pour autant...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Caspar le Mer 04 Juin 2014, 09:24
Non, mais l'argent est trop souvent tabou dans les salles des profs: nous faisons le "plus beau métier du monde" donc on le ferait presque gratuitement. On passe l'agreg? C'est pour les horaires plus légers, pas du tout pour le salaire (et pourtant ça vaut le coup). On demande à être PP? Ce n'est pas pour l'ISO, c'est parce que c'est une fonction très intéressante. Etc.

L'argent ne fait pas tout, mais il ne faut pas le mépriser et le négliger non plus, ni donner du grain à moudre à tous les politiques qui trouvent que nous coûtons beaucoup trop cher.
avatar
Nemuyoake
Niveau 10

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Nemuyoake le Mer 04 Juin 2014, 10:26
Caspar Goodwood a écrit:N'empêche qu'un bon salaire aide aussi à faire passer la pilule des classes et élèves difficiles, on se dit: bon je supporte ces petits c... mais au moins je gagne bien ma vie. Cela étant, vous avez raison de dire que le salaire ne fait pas tout.

J'ai rencontré un couple de Néerlandais l'année dernière: ils étaient stupéfaits d'apprendre que les élèves français n'étaient pas tous sages et attentifs en cours. Ils doivent idéaliser la France et la voir un peu comme la voient les Anglais: un pays bucolique, calme et sans violence, un peu arriéré quand même et où on est resté coincé dans les années 50 ou 60.  Very Happy 

Les Japonais ont la même image de la France et de son école !  Twisted Evil Et Amélie n'a fait "qu'empirer" leur vision des choses...
avatar
Nemuyoake
Niveau 10

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Nemuyoake le Mer 04 Juin 2014, 10:32
Double post, mais concernant le sujet, on a le même problème de recrutement au Japon, mais seulement dans certaines préfectures. Exactement pour les mêmes raisons. Salaire et comportement des élèves/parents.

La préfecture de Chiba (vers Tokyo) vient recruter jusque vers chez nous (préfecture d'Iwate dans le Nord, trèèèès loin de la capitale, campagne style Haute-Vienne, avec beaucoup de concurrence au concours pour devenir prof) en facilitant le recrutement (candidats propulsés "directement admissibles" sur rec de la fac). Malgré ça, il n'y a que quelques candidats qui choisissent d'y aller. Sont pas fous.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Caspar le Mer 04 Juin 2014, 10:43
Curieusement nous avons la même image du Japon: des élèves très sages et très respectueux des professeurs. Même chose pour les Africains: "Cinquante élèves par classe mais on entend une mouche voler". Vrai ou pas je ne sais pas...
avatar
florestan
Grand sage

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par florestan le Mer 04 Juin 2014, 11:08
Caspar Goodwood a écrit:Curieusement nous avons la même image du Japon: des élèves très sages et très respectueux des professeurs. Même chose pour les Africains: "Cinquante élèves par classe mais on entend une mouche voler". Vrai ou pas je ne sais pas...

C'est vrai, j'ai la même représentation mentale. Des témoignages?
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par coindeparadis le Mer 04 Juin 2014, 11:16
En Afrique "musulmane", les enfants sont sages, polis. L'éducation parentale est stricte, et je ne parle pas de l'école coranique !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Lefteris le Mer 04 Juin 2014, 12:32
Caspar Goodwood a écrit:Non, mais l'argent est trop souvent tabou dans les salles des profs: nous faisons le "plus beau métier du monde" donc on le ferait presque gratuitement. On passe l'agreg? C'est pour les horaires plus légers, pas du tout pour le salaire (et pourtant ça vaut le coup). On demande à être PP? Ce n'est pas pour l'ISO, c'est parce que c'est une fonction très intéressante. Etc.

L'argent ne fait pas tout, mais il ne faut pas le mépriser et le négliger non plus, ni donner du grain à moudre à tous les politiques qui trouvent que nous coûtons beaucoup trop cher.
Ca n'est pas le sujet principal, on sent qu'il y a un tabou, mais quand même, certains en parlent . Et même ceux qui en parlent peu agissent en conséquence, refusent de faire des projets ou des réunions pour cette raison.
Le salaire est aussi un signe de reconnaissance sociale. UN étudiant qui s'intéresse à la question ne choisira pas l'enseignement, à niveau de concours égal .
Pour ma part , j'en parle ouvertement , alors que paradoxalement je ne suis pas un des plus intéressés, sans quoi je n'aurais pas changé de métier. Mais je ne ne me gêne pas pour dire ce que je gagnais comme cadre A , niveau certifié, avant de changer de profession. Ca donne le vertige à un certifié de même ancienneté, et même en fin de carrière (mes ex-collègues ayant eu une carrière normale gagnent actuellement entre 3900 et 4800 € , selon la prime d'emploi occupé). Et ça porte en même temps un sacré coup au mythe de l'agrégé "bien payé", car un cadre A+, c'est au-delà de 5000€ aux 2/3 de la& carrière.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par coindeparadis le Mer 04 Juin 2014, 13:21
car un cadre A+, c'est au-delà de 5000€ aux 2/3 de la& carrière
Un cadre A+ de 50 ans qui a commencé à 26 ans après un DEA et l'IRA gagnerait donc 5000 euros (dans une fonction publique d'Etat autre que l'EN) ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Contenu sponsorisé

Re: Toute l'Europe souffre d'une crise de recrutement des enseignants, métier jugé peu attractif.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum