Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Docteur OX le Mer 28 Mai 2014 - 22:41

Epinay : Ils vont au collège la peur au ventre

« Moi, c'est simple, j'évite la cour, explique Matéo, 12 ans, en 6e au collège Evariste-Galois, à Epinay. A la récré, je vais au CDI (NDLR : centre de documentation et d'information). Et quand il est fermé, je reste dans le hall. La cour, c'est trop dangereux. Il y a tout le temps des bagarres. Les grands de 3 e s'amusent à nous taper dessus. Ils disent que ça les fait devenir des hommes de nous taper dessus. C'est leur prétexte. » Depuis la rentrée, comme beaucoup de ses camarades, ce jeune garçon se rend au collège la boule au ventre. Mardi matin, sa mère, accompagnée d'une quinzaine d'autres parents, a manifesté devant l'établissement pour dénoncer la violence qui mine le quotidien de nombreux collégiens. Les enseignants ont de leur côté fait grève.

... mais non, mais non, ces pauvres 6èmes sont victimes d'un fantasme, ce n'est qu'un "sentiment d'insécurité". Se faire tabasser dans les couloirs ou à la récré, ce n'est pas nouveau ! Moi de mon temps, c'était comme ça, hein ! Et puis, comme le disent les grands de 3ème, "se faire taper , ça fait devenir des hommes".

La suite :
Depuis la rentrée, les actes de violence se multiplient au sein de cet établissement. « L'an dernier déjà, le climat était tendu. Mais depuis la rentrée, ça s'aggrave de semaines en semaines, témoigne Antoine, professeur de sport. Les actes de violence envers les élèves et les profs se multiplient. Nous sommes très inquiets pour la sécurité de nos élèves et la nôtre ». Vendredi, à deux reprises, un groupe d'élèves a propagé du gaz lacrymogène dans la cour de l'école. La veille au soir, un enseignant avait été saisi au cou et plaqué à terre par un de ses élèves à qui il avait confisqué son téléphone portable. L'enseignant est depuis en arrêt de travail.

« On redoute tous un incident encore plus grave. On a déjà vu des couteaux entre les mains de certains élèves », s'alarme un de ses collègues. A en croire les enseignants et les collégiens, il ne se passe quasiment pas un jour sans qu'une bagarre n'éclate. « C'est constant, à la récré, dans les couloirs..., confirme Antoine. Il y a plein de recoins et on a au maximum cinq surveillants chaque jour pour 550 élèves... ».

[...]« Depuis un mois ou deux, c'est encore pire qu'avant, raconte Louisa, 13 ans. Au début, ça commence sur Internet. Ils se cherchent. Et puis ils se donnent rendez-vous pour se battre à tel ou tel endroit, ici devant le collège ou ailleurs. [...] On ne se sent pas en sécurité au collège. »

[...] « On manque clairement de moyens, déplore Delphine, professeur de maths. Nous ne sommes pas classés en zone d'éducation prioritaire. Du coup, on n'a qu'une seule conseillère principale d'éducation (CPE) alors que les collèges voisins en ont deux voire trois, pas assez de surveillants, pas assez d'heures d'enseignements, pas assez de profs... » [...]
http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/on-ne-se-sent-pas-en-securite-au-college-28-05-2014-3877383.php
avatar
Docteur OX
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par florestan le Mer 28 Mai 2014 - 22:53

C'est effrayant! Pauvres gosses, comment a t-on pu laisser la loi de la jungle s'installer dans ces endroits. Comment a t-on pu démissionner à ce point.
avatar
florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Ben93 le Mer 28 Mai 2014 - 22:54

florestan a écrit: C'est effrayant! Pauvres gosses, comment a t-on pu laisser la loi de la jungle s'installer dans ces endroits. Comment a t-on pu démissionner à ce point.
Je me le demande aussi ...  No 
avatar
Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Lefteris le Mer 28 Mai 2014 - 23:29

Petits jeux innocents , des nenfants espiègles ...


Dernière édition par Lefteris le Jeu 29 Mai 2014 - 15:07, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par college.inique le Mer 28 Mai 2014 - 23:42

florestan a écrit: C'est effrayant! Pauvres gosses, comment a t-on pu laisser la loi de la jungle s'installer dans ces endroits. Comment a t-on pu démissionner à ce point.
 
C'est parce que des enseignants continuent de croire que ces sauvageons ont leur place en classe et dans le cadre actuel du collège.
avatar
college.inique
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Pupuch76 le Mer 28 Mai 2014 - 23:56

J'ai une amie à Evariste Galois, qui nous parle régulièrement de ce qui se passe au collège.
Il n'y a pas que les élèves qui vont au collège la boule au ventre. Beaucoup d'enseignants ne s'y sentent pas bien et un d'entre eux s'est fait frapper par un élève il n'y a pas longtemps. Il est actuellement arrêté.

Il fait partie des établissements où il n'y a pas tellement de moyens, il n'y a qu'un CPE alors qu'il en faudrait deux, il n'y a pas de permanence pour les accueillir, le matériel serait vieillot (notamment au niveau de la salle info)...

De mon côté, nous avons aussi le problème du CPE en moins (nous en avons 1,5... Et celui a temps plein est actuellement malade depuis le début de la semaine). Nous n'avons pas assez d'assistants d'éducation. Nous aussi nous subissons la violence, nous essayons de la combattre, mais l'établissement est plutôt laxiste, aussi par manque de moyens.

Beaucoup d'élèves se sentent mal, mais au lieu de nous donner des moyens supplémentaires on nous en a retiré : réduction de la DHG au max, et nous ne sommes même pas sûr d'avoir le même nombre d'assistants d'éducation l'année prochaine (quand on est eclair et non rep+, transformer 5 classes à 20-23 élèves en 4 classes à 26-28 élèves, c'est kif-kif Rolling Eyes)

Plusieurs professeurs ont démissionné (un CAD2... Comment peut-on les mettre sur ces postes?) ou ont été arrêtés pour dépression. Quand je vois mes collègues en SDP, je les vois craquer les uns après les autres.

Et ce qui est rageant, c'est d'essayer de faire tout ce qu'on peut pour enrayer la situation, avec nos moyens, et de voir qu'il n'y a que peu d'effet... Quand il y en a.
avatar
Pupuch76
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Dwarf le Jeu 29 Mai 2014 - 0:01

Au moins, le ministère a lancé le dispositif anti-harcèlement cette année. C'est déjà ça...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par LoïcD le Jeu 29 Mai 2014 - 0:56

Et en plus, le collège Evariste Gallois d'Epinay est un berceau de Créteil pour 4 disciplines :
Anglais (9 heures), Histoire-Géo (9 heures), Mathématiques (18 heures), SVT (18 heures).

Source : http://www.creteil.snes.edu/IMG/pdf/fstg_au_12_03_14.pdf

Quelle entrée dans le métier !
avatar
LoïcD
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Dinosaura le Jeu 29 Mai 2014 - 6:50

Docteur OX a écrit:Epinay : Ils vont au collège la peur au ventre

http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/on-ne-se-sent-pas-en-securite-au-college-28-05-2014-3877383.php

« Moi, c'est simple, j'évite la cour, explique Matéo, 12 ans, en 6e au collège Evariste-Galois, à Epinay. A la récré, je vais au CDI (NDLR : centre de documentation et d'information). Et quand il est fermé, je reste dans le hall. La cour, c'est trop dangereux. Il y a tout le temps des bagarres. Les grands de 3 e s'amusent à nous taper dessus. Ils disent que ça les fait devenir des hommes de nous taper dessus. C'est leur prétexte. » Depuis la rentrée, comme beaucoup de ses camarades, ce jeune garçon se rend au collège la boule au ventre. Mardi matin, sa mère, accompagnée d'une quinzaine d'autres parents, a manifesté devant l'établissement pour dénoncer la violence qui mine le quotidien de nombreux collégiens. Les enseignants ont de leur côté fait grève.

... mais non, mais non, ces pauvres 6èmes sont victimes d'un fantasme, ce n'est qu'un "sentiment d'insécurité". Se faire tabasser dans les couloirs ou à la récré, ce n'est pas nouveau ! Moi de mon temps, c'était comme ça, hein ! Et puis, comme le disent les grands de 3ème, "se faire taper , ça fait devenir des hommes".

Très réaliste. J'ai entendu ce discours de la bouche d'un formateur de l'EN en gestion des conflits... Rolling Eyes 

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."
avatar
Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Dinosaura le Jeu 29 Mai 2014 - 6:51

Pupuch76 a écrit:J'ai une amie à Evariste Galois, qui nous parle régulièrement de ce qui se passe au collège.
Il n'y a pas que les élèves qui vont au collège la boule au ventre. Beaucoup d'enseignants ne s'y sentent pas bien et un d'entre eux s'est fait frapper par un élève il n'y a pas longtemps. Il est actuellement arrêté.

Il fait partie des établissements où il n'y a pas tellement de moyens, il n'y a qu'un CPE alors qu'il en faudrait deux, il n'y a pas de permanence pour les accueillir, le matériel serait vieillot (notamment au niveau de la salle info)...

De mon côté, nous avons aussi le problème du CPE en moins (nous en avons 1,5... Et celui a temps plein est actuellement malade depuis le début de la semaine). Nous n'avons pas assez d'assistants d'éducation. Nous aussi nous subissons la violence, nous essayons de la combattre, mais l'établissement est plutôt laxiste, aussi par manque de moyens.

Beaucoup d'élèves se sentent mal, mais au lieu de nous donner des moyens supplémentaires on nous en a retiré : réduction de la DHG au max, et nous ne sommes même pas sûr d'avoir le même nombre d'assistants d'éducation l'année prochaine (quand on est eclair et non rep+, transformer 5 classes à 20-23 élèves en 4 classes à 26-28 élèves, c'est kif-kif Rolling Eyes)

Plusieurs professeurs ont démissionné (un CAD2... Comment peut-on les mettre sur ces postes?) ou ont été arrêtés pour dépression. Quand je vois mes collègues en SDP, je les vois craquer les uns après les autres.

Et ce qui est rageant, c'est d'essayer de faire tout ce qu'on peut pour enrayer la situation, avec nos moyens, et de voir qu'il n'y a que peu d'effet... Quand il y en a.

Pour connaître un peu ton établissement, je compatis... fleurs 

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."
avatar
Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Thalia de G le Jeu 29 Mai 2014 - 7:40

Terrifiant ! Et si rien n'est fait, très logiquement les violentés d'aujourd'hui seront les tourmenteurs de demain.  pale 

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Dwarf le Jeu 29 Mai 2014 - 9:35

Thalia de G a écrit:Terrifiant ! Et si rien n'est fait, très logiquement les violentés d'aujourd'hui seront les tourmenteurs de demain.  pale 
Sinon en actes, au moins dans les urnes. Peut-être certains vont-ils (enfin) commencer à comprendre ce que le terme "état de droit" signifie vraiment (autrement que comme slogan creux, s'entend)?

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Catsoune le Jeu 29 Mai 2014 - 9:44

Je compatis à la lecture de vos témoignages et je suis admirative. Je ne pourrais pas faire ce métier.

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....
avatar
Catsoune
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Paratge le Jeu 29 Mai 2014 - 10:08

Thalia de G a écrit:Terrifiant ! Et si rien n'est fait, très logiquement les violentés d'aujourd'hui seront les tourmenteurs de demain.  pale 

Allons voyons !
C'est un des « acquis » du collège unique : enseigner aux collégiens que ce que disent et font les adultes c'est de la merde et qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent sur le plan scolaire et sur le plan du comportement.
avatar
Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Olympias le Jeu 29 Mai 2014 - 11:37

Que compte faire notre ami Benoit Hamon ????
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Docteur OX le Jeu 29 Mai 2014 - 12:14

Olympias a écrit:Que compte faire notre ami Benoit Hamon ????

Mettre en place un observatoire, créer un comité de suivi ou de réflexion, envoyer des chrysanthèmes...
avatar
Docteur OX
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Reine Margot le Jeu 29 Mai 2014 - 12:22

Docteur OX a écrit:Epinay : Ils vont au collège la peur au ventre

http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/on-ne-se-sent-pas-en-securite-au-college-28-05-2014-3877383.php

« Moi, c'est simple, j'évite la cour, explique Matéo, 12 ans, en 6e au collège Evariste-Galois, à Epinay. A la récré, je vais au CDI (NDLR : centre de documentation et d'information). Et quand il est fermé, je reste dans le hall. La cour, c'est trop dangereux. Il y a tout le temps des bagarres. Les grands de 3 e s'amusent à nous taper dessus. Ils disent que ça les fait devenir des hommes de nous taper dessus. C'est leur prétexte. » Depuis la rentrée, comme beaucoup de ses camarades, ce jeune garçon se rend au collège la boule au ventre. Mardi matin, sa mère, accompagnée d'une quinzaine d'autres parents, a manifesté devant l'établissement pour dénoncer la violence qui mine le quotidien de nombreux collégiens. Les enseignants ont de leur côté fait grève.

... mais non, mais non, ces pauvres 6èmes sont victimes d'un fantasme, ce n'est qu'un "sentiment d'insécurité". Se faire tabasser dans les couloirs ou à la récré, ce n'est pas nouveau ! Moi de mon temps, c'était comme ça, hein ! Et puis, comme le disent les grands de 3ème, "se faire taper , ça fait devenir des hommes".

Mon père, dans les années 60, vivait la même chose en internat. Les grands jouaient à frapper les plus petits, qui se cachaient dans les toilettes. Mais contrairement à ici, cela se faisait loin du regard des adultes...ce n'est donc pas nouveau et il serait temps d'être formés à agir contre ça au lieu de fermer les yeux.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Dwarf le Jeu 29 Mai 2014 - 12:28

Olympias a écrit:Que compte faire notre ami Benoit Hamon ????

Il se contentera de prendre un air benoît, Hamon avis.  araignée 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Dwarf le Jeu 29 Mai 2014 - 12:29

Reine Margot a écrit:
Mon père, dans les années 60, vivait la même chose en internat. Les grands jouaient à frapper les plus petits, qui se cachaient dans les toilettes. Mais contrairement à ici, cela se faisait loin du regard des adultes...ce n'est donc pas nouveau et il serait temps d'être formés à agir contre ça au lieu de fermer les yeux.
Certes, mais tout est dans la banalisation au vu et au su de tous, d'une part, et dans un certain sentiment d'impunité, d'une autre. Là est la différence.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par User5899 le Jeu 29 Mai 2014 - 12:31

Dwarf a écrit:Au moins, le ministère a lancé le dispositif anti-harcèlement cette année. C'est déjà ça...
Les dispositifs ne servent à rien quand on évalue les CdE à leur capacité à ne pas faire de vagues et à ne pas faire remonter le flux qui se produirait malgré tout. Ca plus les pleutres professionnels, comment voulez-vous que les plans fonctionnent ?
Par ailleurs, je suis d'accord avec ce qui a été écrit plus haut par Collège inique : vient un moment où la priorité doit être de sortir ceux qui ne veulent plus entrer, au lieu de se moquer des plaintes de ceux qui savent pourquoi ils sont là et se font taper pour cette raison.
Et c'est quand même un peu plus ce qu'on attendrait d'un ministre que le bordel des rythmes ou les foutaises des classes sans notes, ou les îlots, ou les TNI, ou la réfection du socle (on croit rêver...) furieux

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Dwarf le Jeu 29 Mai 2014 - 12:35

Cripure a écrit:
Dwarf a écrit:Au moins, le ministère a lancé le dispositif anti-harcèlement cette année. C'est déjà ça...
Les dispositifs ne servent à rien quand on évalue les CdE à leur capacité à ne pas faire de vagues et à ne pas faire remonter le flux qui se produirait malgré tout. Ca plus les pleutres professionnels, comment voulez-vous que les plans fonctionnent ?
Par ailleurs, je suis d'accord avec ce qui a été écrit plus haut par Collège inique : vient un moment où la priorité doit être de sortir ceux qui ne veulent plus entrer, au lieu de se moquer des plaintes de ceux qui savent pourquoi ils sont là et se font taper pour cette raison.
Et c'est quand même un peu plus ce qu'on attendrait d'un ministre que le bordel des rythmes ou les foutaises des classes sans notes, ou les îlots, ou les TNI, ou la réfection du socle (on croit rêver...) furieux
Totalement d'accord, au demeurant!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Chocolat le Jeu 29 Mai 2014 - 12:52

Docteur OX a écrit:Epinay : Ils vont au collège la peur au ventre

http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/on-ne-se-sent-pas-en-securite-au-college-28-05-2014-3877383.php

« Moi, c'est simple, j'évite la cour, explique Matéo, 12 ans, en 6e au collège Evariste-Galois, à Epinay. A la récré, je vais au CDI (NDLR : centre de documentation et d'information). Et quand il est fermé, je reste dans le hall. La cour, c'est trop dangereux. Il y a tout le temps des bagarres. Les grands de 3 e s'amusent à nous taper dessus. Ils disent que ça les fait devenir des hommes de nous taper dessus. C'est leur prétexte. » Depuis la rentrée, comme beaucoup de ses camarades, ce jeune garçon se rend au collège la boule au ventre. Mardi matin, sa mère, accompagnée d'une quinzaine d'autres parents, a manifesté devant l'établissement pour dénoncer la violence qui mine le quotidien de nombreux collégiens. Les enseignants ont de leur côté fait grève.


Pauvres gosses !

C'est ça, qui me paraît grave et inadmissible, à l'école !
Le MEN, ainsi que la FCPE et tous les experts et observateurs de tout et de rien feraient mieux de trouver des solutions concrètes sur le terrain au lieu de blablater de manière stérile !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Nannnie le Jeu 29 Mai 2014 - 12:54

Que dit la FCPE sur ce sujet ??  araignée 

Sérieusement, ces situations sont de plus en plus banales et c'est ça qui est triste. 
J'ai une connaissance Néotit en anglais qui s'est fait insulter et bousculer par un élève et bien à part un arrêt de plusieurs jours et le regard compatissant du CDE, rien d'autre ! 
Bah oui, un conseil de discipline au mois de mai pour un 3ème, ah quoi ça sert ma pauvre dame ?? !!
avatar
Nannnie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par Dwarf le Jeu 29 Mai 2014 - 14:10

Et la podosthothérapie?  Twisted Evil 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Evariste Galois, Epinay-sur-Seine (93) : Ils vont au collège la peur au ventre

Message par retraitée le Jeu 29 Mai 2014 - 14:39

Mais que se passe-t-il dans les collèges d'Epinay-sur-Seine ? En à peine deux semaines, un mouvement de grève contre la violence a touché deux collèges de cette commune de Seine-Saint-Denis. Batailles rangées devant les établissements ou dans les parcs, élèves et profs agressés, armes brandies dans la cour, le niveau de violence semble avoir grimpé en même temps que le regain de confrontations physiques entre deux bandes de la ville sur fond de « battle » de rap sur Youtube.
Mardi 27 mai, les enseignants du collège Evariste-Gallois se sont mis en grève. Une semaine auparavant, jeudi 22 mai, un professeur était étranglé et mis à terre en plein cours par un élève à qui il tentait de confisquer le portable. Un professeur blessé et hospitalisé, c'était l'incident de trop. Le mouvement très suivi — 27 professeurs en grève sur 31 — a démontré l'exaspération de l'équipe éducative face aux agressions répétées et leur sentiment d'abandon. Les parents leur ont emboîté le pas en bloquant le collège toute la journée.

http://banlieue.blog.lemonde.fr/2014/05/28/la-guerre-de-bandes-a-epinay-sur-seine-gagne-les-colleges/
avatar
retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum