Rodez : ouverture du musée Pierre Soulages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rodez : ouverture du musée Pierre Soulages

Message par John le Ven 30 Mai 2014 - 1:41

Parlant du musée qui ouvre ses portes à Rodez le 31 mai et qui porte son nom, Pierre Soulages a souvent dit ces derniers temps qu’il ne voulait pas, surtout pas, d’un « mausolée ». Tout en comprenant ce refus, on avait peine à croire qu’il puisse l’éviter.

Toutes les conditions semblaient remplies : l’hommage de sa ville natale, d’autant plus solennel qu’il est plus tardif, Soulages étant né dans le chef-lieu de l’Aveyron en 1919 ; un emplacement en vue, guère loin de la cathédrale ; une architecture impressionnante de sobriété ; une collection imposante nourrie par deux donations consenties par Pierre et Colette Soulages, l’une de près de 500 pièces en 2005, l’autre de 14 toiles en 2012. S’ajoute à ces facteurs la forte présence de l’artiste dans l’actualité : rétrospective au Musée national d’art moderne en 2009, remarquable exposition de ses œuvres récentes au Musée des beaux-arts de Lyon en 2012. Ces manifestations ont voyagé et une exposition a lieu à New York, jusqu’au 27 juin.

On ne s’attend donc pas à être surpris dès la première salle. Mais Soulages a tenu parole : loin d’avoir le sentiment de pénétrer dans le mausolée du grand homme, on a celui d’entrer dans son atelier, tel qu’il est juste après la fin de la seconde guerre mondiale, quand Soulages vient à Paris, en banlieue d’abord, à Montparnasse, rue Victor-Schœlcher ensuite. Sentiment d’autant plus fort qu’une photo aux dimensions du mur montre le peintre parmi instruments et toiles.
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/05/29/un-musee-pour-soulages-chercheur-de-lumiere_4428686_3246.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum