Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
adamleborgne
adamleborgne
Niveau 7

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par adamleborgne le Ven 30 Mai 2014 - 2:39
Bonjour à tous,
je me tourne vers ceux qui me liront car j'ai grand besoin d'aide…
Ca fait maintenant 5 ans que je suis prof de lettres et je n'en peux plus…
Je n'y arrive pas. Je ne supporte pas de faire le gendarme, de tenter d'apprendre des choses à des enfants qui s'en contrefichent, de devoir leur parler, etc. Je ne prends aucun plaisir à enseigner.
Je suis quelqu'un de très timide et réservé, ce qui fait que si je suis très bien entouré dans ma vie personnelle, au travail, je ne parle à personne. Je ne suis pas communicatif, et si je sais que les élèves m'apprécient, moi ils me laissent indifférents.
Peut-être est-ce l'âge et le public. Je préfère le lycée évidemment mais mon état est le même : démotivation, peur, angoisses constantes, incapacité de parler avec les élèves d'autre chose que le cours. Trainer les pieds, compter les jours sur un calendrier (quand ce ne sont pas les heures) à longueur de temps est épuisant. Je suis constamment malade physiquement  l'idée de devoir y aller.
J'ai essayé également la fac. Il est clair que c'est plus facile au niveau de l'autorité puisqu'il n'y en a pas besoin. Mais là, même si j'arrive facilement à m'exprimer en public (avec stress quand même), c'est le regard des autres qui me pose problème. Je me dis que je ne suis pas à ma place, que je n'ai pas le niveau pour enseigner à des licences, que je leur apprends forcément des choses mauvaises, et de la mauvaise manière. Et encore une fois, impossibilité de discuter avec les étudiants…

Alors voilà… J'en suis à un point où une rupture récente d'une longue relation (9 ans) me fait tout remettre en cause puisque c'est en partie à cause de ce stress et ces angoisses qu'il a fallu nous séparer… Je suis également prof de cinéma. C'est ma discipline d'origine puisque j'ai une licence et master de cinéma… Je suis arrivé dans les lettres par hasard. Peut-être est-ce la littérature qui me pose problème. Mais voilà, on ne peut être prof de cinéma à temps plein, et les postes que je convoite depuis des années ne sont jamais disponibles. Je ne me sens pas la force d'attendre encore. Je suis actuellement en arrêt pour dépression (j'entame bientôt une thérapie) mais je ne sais pas quoi faire. Je crois vouloir me reconvertir… Mais je ne sais pas en quoi.
La rupture n'aide pas, c'est clair. Car je me retrouve maintenant seul, et que financièrement je ne pourrai pas subvenir à mes besoins…
J'ai quelques idées : la traduction cinématographique m'a toujours plus ou moins intéressé. Je me renseigne sur ces Master, mais le problème reste le même : Comment vivre si je démissionne ?
Je suis également en thèse de doctorat. Je suis constamment dans le dévalorisation de moi-même. "Ce que je fais est mauvais, je vais arrêter, ça ne sert à rien." Parler à des conférences me terrifie à tel point que je suis incapable de répondre aux questions posées ou de dire exactement ce sur quoi porte ma thèse.
Je ne sais pas ce que je peux faire avec le bagage que j'ai. Ni par où commencer, ni qui contacter…
Je suis désolé pour l'aspect brouillon de mes propos mais je suis à bout et tout se chamboule dans ma tête…

Si certains d'entre vous ont des conseils, des solutions, des pistes, en MP ou directement sur ce fil, ça me serait d'une grande aide… Je n'ai que les vacances pour trouver ce qui ne va pas et ce que je dois faire… Je suis terrifié car manquer d'argent m'angoisse (Vous aurez compris que beaucoup de choses m'angoissent !)

Merci beaucoup.


Dernière édition par John le Ven 30 Mai 2014 - 17:10, édité 2 fois (Raison : titre précisé)

_________________
"From beneath you it devores"
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par arcenciel le Ven 30 Mai 2014 - 6:56
Faire un film? Tu n'as pas un scénario sous le coude? Et en avant pour demander des sous...
Te mettre à mi-temps? Faire du théâtre pour te donner confiance?
 trefle trefle trefle 
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Reine Margot le Ven 30 Mai 2014 - 7:05
je te conseille de réfléchir à ton projet avant de te lancer, j'ai été dans la même situation que toi, et j'ai cherché des concours qui pouvaient me convenir. tu peux aller sur le site "quitter l'enseignement" ou sur le forum "cap public".

Bon courage, je peux te dire que lorsque la décision est prise et qu'on travaille concrètement à partir, les insolences et provocations adolescentes glissent sur toi comme sur les plumes d'un canard, sachant qu'on est sûr de laisser ces gosses un jour.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Pseudo le Ven 30 Mai 2014 - 7:23
Commence ta thérapie, et parles-en avec ton psy.
Ton sentiment d'urgence (trouver quelque chose avant la rentrée), alors même que tu ne sais pas de quoi tu vivrais, ne me donne pas une bonne sensation. Tu es dans un grand stress, dans une période de grande vulnérabilité, ce n'est pas le meilleur moment pour prendre des décisions importantes, voire radicales.
La grande timidité, ça se soigne en psychothérapie. Avoir de l'autorité aussi. Je ne dis pas qu'il faut rester prof, ô ! Non ! Certainement pas. Mais ca te donne un salaire en attendant de savoir qui tu es vraiment pour prendre la bonne direction, et surtout pour éviter un échec qui pourrait être dur à vivre, surtout avec une image dégradée de toi.
Prends soin de toi, sois doux et bienveillant avec toi  fleurs

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
pailleauquebec
Fidèle du forum

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par pailleauquebec le Ven 30 Mai 2014 - 9:21
Courage tu traverses une période difficile,
D'abord il faut te remettre de cette séparation douloureuse,
Pour cela il faut soigner cette angoisse qui semble un peu envahissante, et aller consulter, cela pourrait t'aider je pense.
Le choix du psychiatre est un élément important à ne pas négliger, j'ai préféré ceux qui utilisent une méthode comportementaliste, à toi de faire ton choix.
A moyen terme tu changeras peut-être de métier, mais ce n'est pas la première priorité je crois, il faut d'abord retrouver un minimum de sérénité.
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Lilypims le Ven 30 Mai 2014 - 9:29
Je suis désolée d'apprendre ça.
Je dirais, comme Pseudo, que ce n'est pas le moment de prendre ce genre de décision. Tu pourrais le regretter, quand tu iras mieux. Moi non plus, je ne discute pas avec les élèves d'autre chose que du cours mais ça ne me dérange pas. Quant à ta relation avec les collègues, ça changera quand tu auras un poste fixe car tu auras plus de temps pour apprendre à les connaître et à te faire connaître. Enfin, si tu n'étais pas bon, on ne t'aurait pas proposé un poste en fac.
Tu traverses une période difficile ; ne prends pas de décision hâtive et repose-toi.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Chocolat le Ven 30 Mai 2014 - 12:26
Beaucoup de choses pour une seule personne...

Tout d'abord, bravo d'avoir eu le courage de mettre tout cela sur papier, car ce n'est pas facile.  Smile 

Ensuite, ce que tu écris me fait dire qu'en effet, et du moins pour l'instant, l'enseignement n'est pas quelque chose qui te correspond.

J'aurais envie de te conseiller de diriger tes recherches de reconversion vers la conservation de patrimoine, le secrétariat d'édition, etc. mais il est difficile de conseiller qq'un que l'on ne connaît pas du tout.

Tu peux peut-être trouver des idées par là :

http://www.cnfpt.fr/?gl=NjliOGJkMzI

http://www.culture.gouv.fr/nav/index-infos.html

http://www.inp.fr/


Sinon, je crois que tu dois essayer de t'occuper d'une chose à la fois, parce que vouloir tout régler en même temps, c'est herculéen.
Te faire aider par un psy est une excellente idée, pour commencer.

Enfin, les décisions importantes doivent être très bien réfléchies ; la démission en fait partie, donc prends ton temps sur la question et informe-toi avant d'agir, si tu le peux.

Bon courage pour tout !  trefle

_________________
Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
adamleborgne
adamleborgne
Niveau 7

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par adamleborgne le Ven 30 Mai 2014 - 13:00
Merci à tous pour vos réponses…
Je vais essayer de répondre sans trop partir dans tous les sens…

Me mettre à mi-temps : il est trop tard je crois.
Faire un film : oui c'est une bonne idée, mais soyons réalistes…
Faire du théâtre : c'est possible, mais ça ne réglera pas le problème.

Le problème est que je ne me sens plus du tout capable pour le moment d'enseigner. Alors, peut-être qu'après les vacances j'irai mieux et que je serai capable de prendre sur moi. Mais j'ai l'impression qu'y retourner m'empêchera de prendre une décision, de sauter le pas. Est-ce qu'il n'est pas trop tard pour contacter quelqu'un au rectorat ? D'ailleurs à qui dois-je m'adresser ?
Ce que j'ai compris c'est que je ne peux démissionner comme ça au risque de me retrouver avec zéro salaire (et quand on a un loyer, un crédit voiture, des impôts, etc. vaut mieux pas), mais je ne me sens plus du tout capable…
J'ai rendez-vous psy mi-juin, je ne l'ai pas choisi, il m'a été conseillé par mon généraliste pour faciliter les remboursements. On verra ce que ça donne.
Ce qui me fatigue, c'est ce sentiment constant que j'ai, qui me dit que je prends les mauvaises décisions, que je ne sais rien faire d'autre qu'enseigner, que tout le reste sera forcément plus difficile à concrétiser. Je n'ai pas eu de problème dans mes études, j'ai tout eu du premier coup, jamais redoublé. Je sais que je peux me permettre de prendre du temps pour moi, chose que je n'ai jamais faite… Je ne sais pas…
En ce qui concerne les élèves et les collègues, certes ce sont des regrets que j'ai de ne pas savoir leur parler. Mais en même temps, je m'en fiche un peu. Alors peut-être oui que ça changerait en poste fixe. Mais comme ce n'est pas demain la veille que j'en aurai un…
On m'a proposé un poste en far certes, mais j'ai été recruté par mail puis téléphone, je n'ai jamais rencontré les personnes qui s'occupent de la licence, et j'ai juste des cours de méthode, autant dire pas grand chose d'important.
Je vais regarder les idées que vous m'indiquez. Mais je reste complètement perdu. Et maintenant je dois trouver un nouvel appartement, et je ne sais pas comment faire vu que je n'ai aucune idée de mon avenir...

_________________
"From beneath you it devores"
Olympias
Olympias
Prophète

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Olympias le Ven 30 Mai 2014 - 13:04
adamleborgne, tu devrais commencer par cesser de te dénigrer. C'est très mauvais pour l'estime de soi et la confiance en soi. Après, je comprends tes inquiétudes
adamleborgne
adamleborgne
Niveau 7

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par adamleborgne le Ven 30 Mai 2014 - 13:08
Cesser de me dénigrer, oui c'est sûr. Mais étant donné que je l'ai toujours fait, c'est un peu ancré en moi. Je crois qu'il sera difficile de changer cela.

_________________
"From beneath you it devores"
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Lilypims le Ven 30 Mai 2014 - 13:10
Si tu fais une dépression, il est normal que tu ne te sentes pas capable d'enseigner. C'est pour ça que prendre la décision d'une reconversion maintenant n'est peut-être pas la meilleure chose à faire. Un mi-temps serait sûrement une bonne chose ; si ça fait suite à un arrêt pour dépression, tu peux peut-être encore l'obtenir, qui sait ?

Il me semble que toutes les consultations chez un psychiatre (et non un psychologue) sont remboursées. Il faut trouver quelqu'un qui te convienne. Combien de temps es-tu arrêté ?

@adamleborgne a écrit:Cesser de me dénigrer, oui c'est sûr. Mais étant donné que je l'ai toujours fait, c'est un peu ancré en moi. Je crois qu'il sera difficile de changer cela.

Difficile mais possible, une fois que cette dépression sera derrière toi.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
Olympias
Olympias
Prophète

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Olympias le Ven 30 Mai 2014 - 13:13
@adamleborgne a écrit:Cesser de me dénigrer, oui c'est sûr. Mais étant donné que je l'ai toujours fait, c'est un peu ancré en moi. Je crois qu'il sera difficile de changer cela.
Si, ça peut changer, si tu le veux. Comment veux-tu avancer si tu pars du principe que : 
- tu n'y arriveras pas
- ce que tu fais n'est pas bon, pas assez bon
- si tu penses que le psy est inutile. Je crois au contraire que c'est indispensable de consulter pour faire un travail qui te permettra de voir où sont les blocages, leur origine et comment les faire sauter. 
Tu ne vas pas démissionner !
Héliandre
Héliandre
Expert spécialisé

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Héliandre le Ven 30 Mai 2014 - 13:35
@adamleborgne a écrit:

Me mettre à mi-temps : il est trop tard je crois. a priori oui, je ne pense pas que tu puisses déroger aux dates, même avec un appui médical.


Le problème est que je ne me sens plus du tout capable pour le moment d'enseigner. Alors, peut-être qu'après les vacances j'irai mieux et que je serai capable de prendre sur moi. C'est possible, en tous cas cette coupure te permettra de prendre du recul et de te retrouver / ressourcer un peu.
Mais j'ai l'impression qu'y retourner m'empêchera de prendre une décision, de sauter le pas. Pas forcément, c'est quelque chose qui doit mûrir en toi, ce parcours jusqu'à la décision de reconversion.

Est-ce qu'il n'est pas trop tard pour contacter quelqu'un au rectorat ? D'ailleurs à qui dois-je m'adresser ?
Je dirais : médecin de prévention en priorité, et conseiller mobilité carrière s'il y en a un dans ton acad. Mais le 1er rendez-vous sera sûrement dans un bout de temps...

adamleborgne
adamleborgne
Niveau 7

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par adamleborgne le Ven 30 Mai 2014 - 13:44
Je pense pas que le psy soit inutile, bien au contraire, c'est moi qui l'ai demandé.
Ce qui est gênant, c'est que toutes ces démarches m'épuisent avant même de les avoir entamées. Je voulais me laisser le mois de Juin pour me reposer, réfléchir, etc. Mais dans ce cas, Juillet et Août ce n'est pas une bonne période pour toutes les démarches je pense. Et donc ensuite on se retrouve à la rentrée, et je ne sais pas dans quel état je serai à ce moment-là...

_________________
"From beneath you it devores"
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Chocolat le Ven 30 Mai 2014 - 13:49
adamleborgne, il n'est jamais trop tard pour trouver des solutions qui te permettent de t'épanouir.

Explore les pistes que l'on te donne, tente de mettre sur off la machine à dévalorisation et identifie les aspects positifs de ta vie, car il y en a forcément.
Et si tu n'y arrives pas, cela signifie qu'un rdv psy est réellement urgent, il faudra donc que tu en obtiennes un très rapidement.

En attendant, ne rumine pas seul, vois des amis, de la famille, des gens qui te permettent de cesser de focaliser sur ce qui ne va pas.


_________________
Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
adamleborgne
adamleborgne
Niveau 7

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par adamleborgne le Ven 30 Mai 2014 - 13:55
Je sais qu'il n'est pas trop tard, mais je suis perdu, je ne sais pas par où commencer. Et lorsque j'ai des idées, elles sont toujours difficilement réalisable en l'état. Il faudrait que je reprenne des études, mais avec le boulot ce n'est pas conciliable… J'ai rendez-vous psy dans 2 semaines, il faudra que je tienne jusque là.
Je vois pas mal de monde, malheureusement nos discussions tournent toujours autour de ça évidemment !

_________________
"From beneath you it devores"
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Lilypims le Ven 30 Mai 2014 - 13:56
Il faut absolument cesser de voir ça comme une urgence. L'urgence, c'est le traitement de la dépression. Une reconversion n'y fera rien.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
LeCaillou
LeCaillou
Niveau 1

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par LeCaillou le Ven 30 Mai 2014 - 14:00
Et de la sophro en complément de ta thérapie? C'est une expérience personnelle mais cela m'a beaucoup aidé. Je suis quelqu'un qui se dévalorisait constamment et j'avais donc une perception déformée de la réalité. C'était assez handicapant, j'avais l'impression d'avoir le souffle coupé et que quoi que je fasse j'étais prise au piège dans un cercle vicieux où j'étais à la fois la victime et le bourreau....
J'ai fait du théâtre, j'en avais déjà fait très longtemps, mais j'avais arrêté à cause de la fac. ça m'a beaucoup aidé, parce que ça m'a apporté un dynamisme que je n'avais plus. C'est aussi un contexte différend qui m'a permis de penser à autre chose et de sortir de temps en temps la tête hors de l'eau de mes problèmes. Tu vis une période difficile peut être qu'une activité annexe, même 1h pourrait te faire du bien, que ce soit la pétanque, le kravmaga ou le judo du moment que cette activité te plait et que ça te redonne le morale au moins pour un petit instant. Il existe nombre de stages d'initiation lors des grandes vacances. Après tout l'été c'est aussi le moment de se faire plaisir Smile
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Chocolat le Ven 30 Mai 2014 - 14:01
@adamleborgne a écrit:Merci à tous pour vos réponses…
Je vais essayer de répondre sans trop partir dans tous les sens…

Me mettre à mi-temps : il est trop tard je crois.
Faire un film : oui c'est une bonne idée, mais soyons réalistes…
Faire du théâtre : c'est possible, mais ça ne réglera pas le problème.
Tu fais preuve de réalisme, c'est bien.

Le problème est que je ne me sens plus du tout capable pour le moment d'enseigner. Alors, peut-être qu'après les vacances j'irai mieux et que je serai capable de prendre sur moi. Mais j'ai l'impression qu'y retourner m'empêchera de prendre une décision, de sauter le pas. Est-ce qu'il n'est pas trop tard pour contacter quelqu'un au rectorat ? D'ailleurs à qui dois-je m'adresser ?
Non, il n'est pas trop tard. Contacte le service social du Rectorat.


Ce que j'ai compris c'est que je ne peux démissionner comme ça au risque de me retrouver avec zéro salaire (et quand on a un loyer, un crédit voiture, des impôts, etc. vaut mieux pas), mais je ne me sens plus du tout capable…
Voilà, du concret, c'est très sain !

J'ai rendez-vous psy mi-juin, je ne l'ai pas choisi, il m'a été conseillé par mon généraliste pour faciliter les remboursements. On verra ce que ça donne.
Et si cela ne donne rien, tu changes de psy.

Ce qui me fatigue, c'est ce sentiment constant que j'ai, qui me dit que je prends les mauvaises décisions, que je ne sais rien faire d'autre qu'enseigner, que tout le reste sera forcément plus difficile à concrétiser. Je n'ai pas eu de problème dans mes études, j'ai tout eu du premier coup, jamais redoublé. Je sais que je peux me permettre de prendre du temps pour moi, chose que je n'ai jamais faite… Je ne sais pas…
Ben si, tu sais ; toutes ces choses positives doivent t'aider à trouver un chemin qui te corresponde davantage.

En ce qui concerne les élèves et les collègues, certes ce sont des regrets que j'ai de ne pas savoir leur parler. Mais en même temps, je m'en fiche un peu.
Bon, et bien si tu t'en fiches réellement, tu peux passer à autre chose sans regrets.


Alors peut-être oui que ça changerait en poste fixe. Mais comme ce n'est pas demain la veille que j'en aurai un…
Donc, choisis un plan B réalisable

On m'a proposé un poste en far certes, mais j'ai été recruté par mail puis téléphone, je n'ai jamais rencontré les personnes qui s'occupent de la licence, et j'ai juste des cours de méthode, autant dire pas grand chose d'important.
Je crois que le fait que tu n'ailles pas bien t'empêche de réaliser le fait que cette proposition que tu as eue, plusieurs de tes collègues peuvent en rêver... Puis il faut bien commencer avec quelque chose, et les cours de méthodo sont très importants. Si tu t'imagines que l'on puisse te proposer sur un plateau exactement le cours que tu rêves d'enseignes, tu te trompes lourdement car ce n'est pas du tout une vision réaliste des choses, ce qui contribue à la construction de nouvelles frustrations...

Je vais regarder les idées que vous m'indiquez. Mais je reste complètement perdu. Et maintenant je dois trouver un nouvel appartement, et je ne sais pas comment faire vu que je n'ai aucune idée de mon avenir...
Une chose à la fois...
Piste envisageable dans ce genre de situation : tu pourrais aller te ressourcer dans ta famille ou chez un très bon ami, éventuellement, un petit peu



_________________
Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
adamleborgne
adamleborgne
Niveau 7

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par adamleborgne le Ven 30 Mai 2014 - 14:04
Oui, il faut que je pense à tout ça. Mais c'est clair pour le moment je n'ai envie de rien faire. Ou plutôt, je ne sais pas ce que j'ai envie de faire, ne serait-ce que comme activité parallèle.

_________________
"From beneath you it devores"
Zenxya
Zenxya
Doyen

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Zenxya le Ven 30 Mai 2014 - 14:06
Pour le mi-temps, ce n'est peut-être pas si tard. J'avais craqué au mois de février, arrêtée jusqu'en juin et j'avais fait partir la demande de mi-temps au mois de mai, en urgence et avec l'appui du proviseur. Elle avait été acceptée. Espérons qu'entre-temps les règles n'aient pas changé, c'était en 1999.

De tout cœur avec toi  fleurs 

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
adamleborgne
adamleborgne
Niveau 7

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par adamleborgne le Ven 30 Mai 2014 - 14:09
Je songe oui, à partir chez des amis. Ma famille, pas trop la peine, je pense que ça me déprimera encore plus. Ils sont là pour moi, mais c'est loin et il n'y a rien à faire là-bas à part ruminer.
Appeler le service social du rectorat, je dois le faire. J'ai peur de lancer la machine.
Je suis allé à Montréal récemment. Et depuis que j'en suis revenu, j'ai envie de partir là-bas. Je ne pense pas que ce soit la meilleure solution, parce que ça implique un gros changement, et fatalement une démission..

_________________
"From beneath you it devores"
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Lilypims le Ven 30 Mai 2014 - 14:11
@adamleborgne a écrit:Je songe oui, à partir chez des amis. Ma famille, pas trop la peine, je pense que ça me déprimera encore plus. Ils sont là pour moi, mais c'est loin et il n'y a rien à faire là-bas à part ruminer.
Appeler le service social du rectorat, je dois le faire. J'ai peur de lancer la machine.
Je suis allé à Montréal récemment. Et depuis que j'en suis revenu, j'ai envie de partir là-bas. Je ne pense pas que ce soit la meilleure solution, parce que ça implique un gros changement, et fatalement une démission..

Non, tu peux aussi demander une disponibilité.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Chocolat le Ven 30 Mai 2014 - 14:11
@adamleborgne a écrit:Je songe oui, à partir chez des amis. Ma famille, pas trop la peine, je pense que ça me déprimera encore plus. Ils sont là pour moi, mais c'est loin et il n'y a rien à faire là-bas à part ruminer.
Appeler le service social du rectorat, je dois le faire. J'ai peur de lancer la machine.
Je suis allé à Montréal récemment. Et depuis que j'en suis revenu, j'ai envie de partir là-bas. Je ne pense pas que ce soit la meilleure solution, parce que ça implique un gros changement, et fatalement une démission..

Non, il peut s'agir d'une demande de disponibilité.

_________________
Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Invité
Invité

Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ? Empty Re: Certifié de lettres et doctorant en cinéma : quelle reconversion ?

par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 14:12
Sinon, et tu y as peut-être déjà pensé, à Lille, il y a l'IRA
http://www.ira-lille.gouv.fr/portail/22/?

Sur un autre forum, j'ai lu le témoignage d'une jeune prof de Lille qui a tenté et réussi le concours et qui est très heureuse de sa reconversion.

Courage.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum