Le Médecin Volant de Molière : quels passages proposer pour une récitation et mise en scène en sixième ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Médecin Volant de Molière : quels passages proposer pour une récitation et mise en scène en sixième ?

Message par marlene le Ven 30 Mai 2014 - 10:33

Pour ceux qui travaillent cette pièce en 6°, quelle scène proposez-vous pour une récitation avec mise en scène?

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Médecin Volant de Molière : quels passages proposer pour une récitation et mise en scène en sixième ?

Message par John le Ven 30 Mai 2014 - 17:04

Ben ça dépend du temps que tu as, de ton nombre d'élèves, des passages que tu apprécies...
Je ne pense pas qu'il y ait des passages plus propices au jeu que d'autres.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Médecin Volant de Molière : quels passages proposer pour une récitation et mise en scène en sixième ?

Message par Marianne le Ven 30 Mai 2014 - 17:31

Je ne propose pas de passage de l'oeuvre en récitation car la langue du XVIIe siècle n'est pas toujours évidente pour mes élèves. Ce sont de bons lecteurs et ils ont parfois du mal à lire certaines structures... Je propose le début de la pièce Fiancés en herbe de Georges Feydeau. C'est plus simple mais pour la mise en scène il n'y pas grand chose à exploiter.

Si tu cherches aboslument une mise en scène, tu peux choisir un passage des Mots inutiles de Jean Tardieu. J'avais choisi un court passage de cette oeuvre et j'avais étudié les didascalies pour préparer la mise en scène. Les élèves devaient réciter la scène en mimant les mots clés. Ils devaient faire preuve d'originalité. Je leur avais donc proposé d'exploiter l'espace (le tableau, des affiches, les gestes...).

En espérant que cela t'aide (un peu)...

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Médecin Volant de Molière : quels passages proposer pour une récitation et mise en scène en sixième ?

Message par Pointàlaligne le Dim 1 Juin 2014 - 15:38

Pourquoi pas la scène 4 ? Il y a un gros mot et un verre de pseudo-urine à boire (grande joie chez les 6e).  Very Happy 

Pointàlaligne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Médecin Volant de Molière : quels passages proposer pour une récitation et mise en scène en sixième ?

Message par marlene le Dim 1 Juin 2014 - 20:47

bon je vais voir tout cela, merci!

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Médecin Volant de Molière : quels passages proposer pour une récitation et mise en scène en sixième ?

Message par sansara le Dim 1 Juin 2014 - 20:52

@Pointàlaligne a écrit:Pourquoi pas la scène 4 ? Il y a un gros mot et un verre de pseudo-urine à boire (grande joie chez les 6e).  Very Happy 

Pardon pour ce petit H.S. mais, à propos de la scène 4, dans le Fleurs d'encre 6e il est indiqué que le terme "pisser" (qui fait tant rire nos élèves) n'était pas familier au XVIIe siècle. C'est vrai ?

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Médecin Volant de Molière : quels passages proposer pour une récitation et mise en scène en sixième ?

Message par Pointàlaligne le Lun 2 Juin 2014 - 21:37

On dirait bien que oui :
Autre exemple : Les Plaideurs de Jean Racine met en scène le procès burlesque d'un chien accusé d'avoir mangé un chapon qu'un cuisinier s'apprêtait à rôtir. Des chiots, ses enfants, assistent au procès pour émouvoir le juge qui constate, en vers, « ils ont pissé partout ». À l'époque de Racine ce terme n'est ni grossier ni affecté. Il relève du langage standard et on le retrouve chez Madame de Sévigné par exemple. Au XIXe siècle, avec la volonté affirmée de cacher le corps et ses fonctions, ce mot devient grossier ; des livres se contentent de l'imprimer sous la forme « p..... » et dans les années 1930, il est conseillé aux professeurs de lire « ils ont sali partout ». Même « faire pipi » n'était pas à dire, sauf à un tout jeune enfant. Il convenait surtout de se taire et éventuellement d'utiliser des périphrases qui insistent sur le caractère négligeable de la fonction : « eau salée », « petite commission » en français, « to spend a penny » en anglais. De nos jours le mot racinien reste pour le moins populaire et à éviter, mais « faire pipi » relève du langage standard tout en étant officiellement familier.
source :Etymologie sur wikibooks

L'essentiel, c'est que ça fasse plaisir aux 6e  Rolling Eyes

Pointàlaligne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum