Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
WonderWoman
Prophète

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par WonderWoman le Lun 9 Juin 2014 - 19:30
@sookie a écrit:Un cas proche de moi

Bac pro assistant d'architecte
Ensuite IST bâtiment-construction
a déjà validé 3 semestres , va finir le 4ème, plus que l'oral de stage à passer (rapport très bon du patron) pour avoir son DEUST
a fait plusieurs inscriptions en licence pro, en attente d'y être admis

Il y a donc d'autres voies que les BTS, et d'autres voies à l'université que la fac
Oui enfin, ça c'est le haut du panier, c'est pas la formation la plus classique ...
Ce n'est pas un bac pro "voie de garage", bien au contraire...
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par coindeparadis le Lun 9 Juin 2014 - 19:35
C'est pas le Bac Pro ASSP (qui remplace le BEP CSS) !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
agc
agc
Niveau 10

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par agc le Lun 9 Juin 2014 - 20:46
il est très bien le bac pro ASSP coindeparadis, tu exagères. Toutes mes élèves qui ont tenté le concours d'infirmière l'ont raté et elles ne comprennent pas pourquoi, car "elles ont le droit de se présenter avec le bac pro donc elles doivent avoir le niveau"
Jacq
Jacq
Vénérable

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par Jacq le Lun 9 Juin 2014 - 20:52
@pitchounette a écrit:
@Jacq a écrit:[
- perte de compétences professionnelles si une année en moins (qui voudrait dire 1/3 des stages en moins).
.
les profs de matières professionnelles sont visés. On nous reproche indirectement de ne pas être assez présents sur les établissements au moment des stages.Cette décision irait dans le sens de ces changements

C'est clair. Et surtout les prof de matières pro ne sont pas "recyclables". Le coût des périodes de stage il est valable pour tous les prof de LP, par contre les PLP de matières générales tu peux les "utiliser" partout, collège, lycée, et tous les LP.... les prof de matière pro c'est plus dur. Voir à ce sujet l'époque Chatel où l'on parlait de recruter des professionnels pour un temps donné.

M'enfin tout cela c'est de l'économie immédiate, à court terme, parce que nos gamins sortent déjà du collège avec le néant en tête... donc une année de plus au lycée général ce sera une perte de plus pour eux et aussi une perte pour les autres lycéens du LG car cela fera encore baisser le niveau. Déjà que les élèves qui devraient être au LP sont au général par manque de place chez nous....

Alors nos grands penseurs vont plaider : regardez, des élèves de seconde GT vont au LP .... réorientation actuelle, donc orientation après la seconde possible !
Réponse : oui, mais en réalité ces élèves qui sont en seconde GT et vont au LP ont été orienté en seconde GT à cause du manque de place au LP !

Toujous la même logique ruineuse mais rentable électoralement (et encore, si on réfléchit au lieu d'aller voter F...) :
- laisser passer les élèves du primaire à la fin du collège pour masquer la réalité
- truquer les notes, mettre la moyenne, ..... non, même pas, cela ne suffit plus : SUPPRIMER LES NOTES pour COCHER DES COMPETENCES DEBILES,
- supprimer les filières qui font finalement réussir les élèves en échec au collège alors que nous n'avons pas été capables de digérer le collège unique... Brillant comme idée.
Jacq
Jacq
Vénérable

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par Jacq le Lun 9 Juin 2014 - 20:53
@agc a écrit:il est très bien le bac pro ASSP coindeparadis, tu exagères. Toutes mes élèves qui ont tenté le concours d'infirmière l'ont raté et elles ne comprennent pas pourquoi, car  "elles ont le droit de se présenter avec le bac pro donc elles doivent avoir le niveau"

Ben oui....
Problème pour tous les concours, y compris ceux de la fonction publique.
Le niveau baisse en même temps que le niveau monte, c'est la magie politique de l'EN  Razz 
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par coindeparadis le Mar 10 Juin 2014 - 8:57
@agc a écrit:il est très bien le bac pro ASSP coindeparadis, tu exagères. Toutes mes élèves qui ont tenté le concours d'infirmière l'ont raté et elles ne comprennent pas pourquoi, car  "elles ont le droit de se présenter avec le bac pro donc elles doivent avoir le niveau"
Au moins avec le BEP CSS, elles tentaient les concours d'aide soignante et auxiliaire de puériculture. Pour avoir assuré des cours de prépa IFSI, je n'ose imaginer comment un élève sortant de Bac Pro peut s'en sortir.
Je m'interroge aussi sur le devenir des CAP (après l'enterrement des BEP) avec ce projet de 2nde unique.
egomet
egomet
Doyen

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par egomet le Mar 10 Juin 2014 - 9:24
@Catalunya a écrit:
@John a écrit:Je pense qu'il y a des élèves, en bac professionnel, qui ont le comportement et le niveau adéquats pour avoir des objectifs "ambitieux", et même sans doute dans une proportion non négligeable.
je n'en ai pas vus l'an dernier mais après tout je ne connais pas tous les bacs pro de France

Ceux qui ont vraiment choisi leur bac pro ont-ils besoin des encouragements du recteur?
On devrait plutôt encourager les collégiens à se lancer dans des formations concrètes.

Je me demande, honnêtement, est-il sérieux d'encourager ainsi les élèves à l'ambition? Qu'est-ce qui autorise qui que ce soit à désigner les bonnes filières? Il est irresponsable de faire rêver à des objectifs inatteignables. Bon moyen de faire des jaloux et des frustrés.

Surtout, qu'est-ce que l'ambition? Le menuisier qui n'a que son CAP, mais qui veut se mettre à son compte, a plus d'ambition que le type qui fait son école de commerce pour pouvoir s'installer tranquillement dans un emploi administratif.
Apprenons à nos élèves à rechercher l'excellence dans tous les domaines. Et laissons-les faire leurs choix.

La plus grande ambition, c'est d'être heureux.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par coindeparadis le Mar 10 Juin 2014 - 9:35
:abj: 

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Carabas
Carabas
Vénérable

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par Carabas le Mar 10 Juin 2014 - 11:58
@egomet a écrit:
Surtout, qu'est-ce que l'ambition?  Le menuisier qui n'a que son CAP, mais qui veut se mettre à son compte, a plus d'ambition que le type qui fait son école de commerce pour pouvoir s'installer tranquillement dans un emploi administratif.  
Apprenons à nos élèves à rechercher l'excellence dans tous les domaines.  Et laissons-les faire leurs choix.

Purée, j'allais le dire. Pourquoi l'ambition est-elle systématiquement associée aux études supérieures (sans d'ailleurs s'occuper du contenu)?

Voilà qui dévalorise encore les filières professionnelles, alors qu'elles ont au contraire besoin d'être revalorisées, notamment auprès des parents.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
philann
philann
Doyen

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par philann le Mar 10 Juin 2014 - 11:59
@Carabas a écrit:
@egomet a écrit:
Surtout, qu'est-ce que l'ambition?  Le menuisier qui n'a que son CAP, mais qui veut se mettre à son compte, a plus d'ambition que le type qui fait son école de commerce pour pouvoir s'installer tranquillement dans un emploi administratif.  
Apprenons à nos élèves à rechercher l'excellence dans tous les domaines.  Et laissons-les faire leurs choix.

Purée, j'allais le dire. Pourquoi l'ambition est-elle systématiquement associée aux études supérieures (sans d'ailleurs s'occuper du contenu)?

Voilà qui dévalorise encore les filières professionnelles, alors qu'elles ont au contraire besoin d'être revalorisées, notamment auprès des parents.

+ 100 000 !!!
MERCI !

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
sookie
sookie
Érudit

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par sookie le Mar 10 Juin 2014 - 12:23
Cela me fait penser à une expression que je déteste lors des conseils de classe et qu'après hésitation on fait passer un élève en 2nde GT et pas en 2nde pro : "on va lui laisser sa chance"
Cela veut donc dire que celui qui va en lycée pro n'a vraiment pas de chance.
Vraiment je sors de mes gonds dès que j'entends un collège ou le CDE dire cela
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty "Le bac pro s'impose comme une voie d'accès vers le supérieur"

par Luigi_B le Mer 11 Juin 2014 - 21:09
Dans "Le Monde" : "Le bac pro s'impose comme une voie d'accès vers le supérieur"

http://campus.lemonde.fr/campus/article/2014/06/11/le-bac-pro-s-impose-comme-une-voie-d-acces-vers-le-superieur_4435881_4401467.html
Olympias
Olympias
Prophète

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par Olympias le Mer 11 Juin 2014 - 21:13
furieux  furieux  furieux
Jacq
Jacq
Vénérable

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par Jacq le Mer 11 Juin 2014 - 22:42
@Luigi_B a écrit:Dans "Le Monde" : "Le bac pro s'impose comme une voie d'accès vers le supérieur"

http://campus.lemonde.fr/campus/article/2014/06/11/le-bac-pro-s-impose-comme-une-voie-d-acces-vers-le-superieur_4435881_4401467.html



"elle, a opté pour un brevet de technicien supérieur (BTS). Si elle décroche son bac professionnel « esthétique », elle quittera Dole (Jura) et ses amis du lycée professionnel Jacques-Prévert pour une nouvelle vie à Lyon. « Je ne me voyais pas entrer en institut et ne faire que des épilations et des soins du visage », explique-t-elle. Dans son tailleur parfaitement ajusté, Mylène rêve d'« international », de « management » et de « grandes maisons de luxe ».

Les bacheliers professionnels sont de plus en plus ambitieux. Au lycée Prévert – installé dans une ancienne caserne de la vieille ville de Dole –, entre les oraux et les réunions de fin d'année, on s'affaire à compter les demandes d'inscription en BTS – le débouché « naturel » du bac pro : 92 % des élèves de la spécialité « vente », 62 % en « mode » et « secrétariat », 17 % en « esthétique »… Au niveau national, ils sont 60 % à tenter leur chance dans le supérieur. Tous n'y parviennent pas, puisque au final, seuls 30 % poursuivent des études. Mais c'est plus qu'il y a cinq ans (23 %), et beaucoup plus qu'il y a quinze ans (17 %).
"


Alors, si il s'agit du lycée auquel je pense il se trouve qu'il est sujet à critique (j'ai bien dit "si"). Une amie, professionnelle de la couture, sortie d'un CAP-Bac Pro -BTS dans les métiers de la couture puis des arts m'expliquait que ce BTS recrutait largement parmi les élèves du général ou revenant de filières supérieures sans aucun rapport avec la couture et sélectionnait durement les élèves sortant de bac pro, en en acceptant de moins en moins.

Malgré tout l'article cité par l'ami Luigi est assez lucide sur l'évolution actuelle :

« Aujourd'hui, un chef de rayon est embauché à bac + 4 voire à bac + 5, souligne Nicole Perrin, professeure de la spécialité « vente ». Avec le bac, on peut être simple vendeur. Le BTS aide à progresser plus rapidement dans sa carrière. » Dans sa classe, seuls 2 élèves sur 24 cherchent du travail pour la rentrée. Thibault Vincent, 18 ans, est l'un d'eux. Il a déjà plusieurs offres de CDD, dans une boutique de téléphonie mobile et en grande surface. Les études ? « Je n'en pouvais plus, dit-il. J'avais envie d'être autonome, de gagner ma vie. »

[...] L'an dernier, 11 % des élèves de 2nde et 12 % des 1res pro ont abandonné en cours de route. Une autre conséquence de la réforme Darcos ? Les enseignants du lycée Prévert lui reprochent d'avoir fragilisé un peu plus les élèves en difficulté.

« On fait en trois ans ce qu'on faisait en quatre, avec des référentiels parfois dignes d'un bac général. Résultat, on perd les élèves les plus faibles », déplore Sophie Lagoute, professeure d'arts appliqués. C'est un peu le revers de la médaille de cette réforme : « Elle n'a pas résolu les cas d'élèves les plus fragiles, qui, auparavant, pouvaient au moins quitter leur formation avec un BEP », souligne le sociologue Aziz Jellab. « La moitié des décrocheurs est issue du lycée professionnel », rappelle-t-il.
"
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par Luigi_B le Mer 11 Juin 2014 - 22:47
L'an dernier, 11 % des élèves de 2nde et 12 % des 1res pro ont abandonné en cours de route. Une autre conséquence de la réforme Darcos ? Les enseignants du lycée Prévert lui reprochent d'avoir fragilisé un peu plus les élèves en difficulté.

« On fait en trois ans ce qu'on faisait en quatre, avec des référentiels parfois dignes d'un bac général. Résultat, on perd les élèves les plus faibles », déplore Sophie Lagoute, professeure d'arts appliqués. C'est un peu le revers de la médaille de cette réforme : « Elle n'a pas résolu les cas d'élèves les plus fragiles, qui, auparavant, pouvaient au moins quitter leur formation avec un BEP », souligne le sociologue Aziz Jellab. « La moitié des décrocheurs est issue du lycée professionnel », rappelle-t-il."

On lit exactement la conclusion inverse dans "L'Express" de ce jour. Va comprendre...  calimero 

Reste une bonne nouvelle: la réforme du bac professionnel, ramené à un cycle de trois ans par le ministre Xavier Darcos, commencerait à porter ses fruits, en "modifiant le profil des élèves", plus volontaires, et moins en échec, selon la Dgesco.

http://www.lexpress.fr/education/cher-lourd-et-fossilise-le-bac-revient_1550298.html
Jacq
Jacq
Vénérable

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par Jacq le Mer 11 Juin 2014 - 23:09
@Luigi_B a écrit:

On lit exactement la conclusion inverse dans "L'Express" de ce jour. Va comprendre...  calimero 

Reste une bonne nouvelle: la réforme du bac professionnel, ramené à un cycle de trois ans par le ministre Xavier Darcos, commencerait à porter ses fruits, en "modifiant le profil des élèves", plus volontaires, et moins en échec, selon la Dgesco.

http://www.lexpress.fr/education/cher-lourd-et-fossilise-le-bac-revient_1550298.html

C'est très variable selon les filières. Ce que je constate c'est l'effondrement du niveau des élèves qui sortent du collège, sans motivation et sans savoir travailler.
Peut-être que dans certaines zones géographiques et pour certaines filières demandées le niveau est en hausse, mais pour l'instant la modification du "profil des élèves" ce sont des élèves plus faibles et qui ne savent même pas pourquoi ils sont dans ces filières. En Bac Pro nous retrouvons des élèves qui ont un vague niveau CAP. Quelle réussite !


Mais bon, nous voyons que l'article de l'Express est tout ce qu'il y a de plus neutre : "lourd", "fossilisé"...  IFRAP, FCPE et UNSA sortez de cette boite !
coindeparadis
coindeparadis
Guide spirituel

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par coindeparadis le Jeu 12 Juin 2014 - 10:53
Effectivement, dans certaines branches on recrute des baccalauréats généraux : optique, prothésiste dentaire, BTS ESF, préparateur en pharmacie...
Et j'ai eu en MC peinture et décoration des élèves issus de L option arts. On leur faisait faire beaucoup de peintures en trompe l'oeil, d'ailleurs. J'ai même eu une élève , bachelière L (lettres et arts plastiques) passer un CAP mouleur pour devenir décoratrice et accessoiriste au théâtre. Ce qu'elle a réussi d'ailleurs.
A côté de cela, les élèves en usinage ou en hygiène industrielle qui ne veulent pas être là ("c'était mon dernier voeu madame") qui n'aiment pas l'école, qui se traînent et partent à 80 % avec un diplôme qui ne leur ouvrira pas les portes parce qu'il n'aiment pas plus l'effort, le travail, la ponctualité...
Un article intéressant et qui rend "hommage " aux PLP.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/06/12062014Article635381555881595222.aspx
avatar
Cath
Bon génie

Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux". - Page 2 Empty Re: Le recteur Jacques-Pierre Gougeon appelle les bacheliers professionnels à envisager des "parcours ambitieux".

par Cath le Jeu 12 Juin 2014 - 13:07
@Luigi_B a écrit:

On lit exactement la conclusion inverse dans "L'Express" de ce jour. Va comprendre...  calimero 

Reste une bonne nouvelle: la réforme du bac professionnel, ramené à un cycle de trois ans par le ministre Xavier Darcos, commencerait à porter ses fruits, en "modifiant le profil des élèves", plus volontaires, et moins en échec, selon la Dgesco.

http://www.lexpress.fr/education/cher-lourd-et-fossilise-le-bac-revient_1550298.html

N'importe quoi...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum