Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Bordeaux : Snuipp, FCPE et PCF demandent à Alain Juppé de dépenser davantage pour la réforme des rythmes scolaires.

par John le Ven 30 Mai 2014 - 18:10
Mi-mai, la mairie de Bordeaux a présenté son projet final de réforme des rythmes, contenant moins d'heures d'activités périscolaires qu'initialement envisagé, avec deux heures par semaine dans les écoles élémentaires contre trois au départ.

La journée d'école dans la ville, qui compte 15.600 élèves en maternelle et primaire, s'achèvera les lundi, mardi, jeudi et vendredi à 16H00 et non 16H30 et les enfants auront cours le mercredi matin. La garderie de 16H00 à 16H30 qui devait être gratuite ne le sera pas. Et seuls les enfants inscrits en centre aéré l'après-midi pourront rester à la cantine le mercredi.

Ces changements exaspèrent le Snuipp-FSU, ainsi que des parents d'élèves, notamment à la FCPE (première fédération de parents).

Dans un communiqué récent visant le maire UMP Alain Juppé, la FCPE a exprimé un "mécontentement général (..) à la hauteur de ces centaines de milliers d'euros que vous pourrez consacrer à la Fête du vin (360.000 euros de budget municipal en 2012) ou des quelques 6,5 millions d'euros de loyer annuel que requiert le Grand Stade" dont Bordeaux disposera en 2015.

"Il n'est pas normal que la ville de Bordeaux fasse des économies sur cette réforme", a dénoncé mercredi Vincent Maurin, directeur d'école et membre de la direction départementale du PCF.

La réforme, selon la mairie, coûtera à la ville quelque 120€ par élève, soit 1,8 million d'euros par an, moitié moins que l'estimation haute envisagée au départ. La mairie, en présentant son projet, a expliqué qu'elle avait été contrainte à des choix, invoquant la "baisse considérable des dotations de l'Etat" aux collectivités.
.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Bordeaux : Snuipp, FCPE et PCF demandent à Alain Juppé de dépenser davantage pour la réforme des rythmes scolaires.

par atrium le Ven 30 Mai 2014 - 18:12
Mais n... de d..., ces clowns (et je mets le l pour rester poli), n'ont toujours pas compris que yapudsou. Pourtant leurs copains au gouvernement ne cessent de le répéter.
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Bordeaux : Snuipp, FCPE et PCF demandent à Alain Juppé de dépenser davantage pour la réforme des rythmes scolaires.

par arcenciel le Ven 30 Mai 2014 - 18:17
Ils sont tombés sur la tête...
may68
Neoprof expérimenté

Re: Bordeaux : Snuipp, FCPE et PCF demandent à Alain Juppé de dépenser davantage pour la réforme des rythmes scolaires.

par may68 le Ven 30 Mai 2014 - 20:38
C'est ainsi que le snuipp accompagne la réforme des rythmes : ils demandent plus d'argent pour le périscolaire ...  affraid 
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Bordeaux : Snuipp, FCPE et PCF demandent à Alain Juppé de dépenser davantage pour la réforme des rythmes scolaires.

par PabloPE le Ven 30 Mai 2014 - 21:27
La FCPE exprime un mécontentement.... pourtant son patron se félicite tous les jours de cette réforme qu'ils ont initié. Après à Bordeaux les élus PS ont aussi râlé... ils ignorent certainement que c'est le PS qui a imposé cette daube.
Ils m'agacent.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bordeaux : Snuipp, FCPE et PCF demandent à Alain Juppé de dépenser davantage pour la réforme des rythmes scolaires.

par User5899 le Ven 30 Mai 2014 - 21:50
Mi-mai, la mairie de Bordeaux a présenté son projet final de réforme des rythmes, contenant moins d'heures d'activités périscolaires qu'initialement envisagé, avec deux heures par semaine dans les écoles élémentaires contre trois au départ.
Ces changements exaspèrent le Snuipp-FSU, ainsi que des parents d'élèves, notamment à la FCPE (première fédération de parents).
Il est bien, Juppé, quand même coeurs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum