Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ronin
Guide spirituel

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Ronin le Dim 1 Juin 2014 - 13:24
: ) c'est pour ça que je suis chez les fous ...
avatar
Amavista
Niveau 2

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Amavista le Dim 1 Juin 2014 - 13:31
@lumeeka a écrit:Je viens d'obtenir le troisième Capes d'anglais en ayant l'équivalent français d'une maîtrise... d'italien obtenue en Angleterre.  Embarassed Ce sont d'ailleurs des collègues qui m'ont encouragée à passer le concours lorsque j'étais contractuelle. Comme je suis de la cuvée exceptionnelle, j'ai donc révisé mes écrits dans un premier établissement, puis bossé mon oral en étant CAD2 dans un deuxième : tous mes collègues ont été formidables, les CDE et les CPE également. Certains, comme l'a écrit Simgajul, me pensent juste un peu folle de rentrer dans l'EN.
Quant à ma vingtaine d'années de parcours professionnel, à part un an d'enseignement en Angleterre et quelques années de FLE en France, ces expériences anglaises ne me sont pas réellement utiles (social, psychiatrie et marketing) sauf pour la culture et la langue anglaise.
Personne ne me regarde de haut, beaucoup sont bienveillants et offrent toujours de bons conseils, très gentiment et sans condescendance aucune.
Et j'ai une chouette tutrice !

Quel témoignage positif et encourageant!

Je compte également présenter le 3eme CAPES d'anglais l'année prochaine. Sans vouloir faire dérailler mon propre sujet... tu l'as passé en bossant à plein temps? Avec ou sans préparation accompagnée (univ, CNED...)?
lumeeka
lumeeka
Esprit éclairé

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par lumeeka le Dim 1 Juin 2014 - 13:40
Toute seule avec une tonne de livres, en travaillant à temps plein l'an dernier et en faisant 10 heures en collège cette année (plus 10 autres ailleurs, mon loyer n'ayant pas diminué ^^) et avec une chipie de trois ans et demi.
Pendant les épreuves d'oral, j'ai d'ailleurs sympathisé avec une autre candidate qui séjournait dans le même hôtel, une femme extraordinaire : elle a eu un meilleur classement que moi en ayant de très gros problèmes de santé.

Fonce, Amavista ! Si tu es motivée, tu peux y arriver. trefle 

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
Amavista
Niveau 2

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Amavista le Dim 1 Juin 2014 - 13:46
@lumeeka a écrit:Toute seule avec une tonne de livres, en travaillant à temps plein l'an dernier et en faisant 10 heures en collège cette année (plus 10 autres ailleurs, mon loyer n'ayant pas diminué ^^) et avec une chipie de trois ans et demi.
Pendant les épreuves d'oral, j'ai d'ailleurs sympathisé avec une autre candidate qui séjournait dans le même hôtel, une femme extraordinaire : elle a eu un meilleur classement que moi en ayant de très gros problèmes de santé.

Fonce, Amavista ! Si tu es motivée, tu peux y arriver. trefle 

Merci! I love you 

Le pire, c'est que j'y crois. J'ai réussi le CRPE externe (pas le 3eme concours!) dans des conditions comparables aux tiennes, et me voilà motivée pour remettre ça quelques années après... Tu l'as dit, TOUT est dans la motivation, et ce que je trouve sur ce forum, en répondant à mes questions et en montrant des témoignages positifs, m'aide à préciser cette motivation. Les expériences négatives des autres aussi en fait. Je veux y aller en toute connaissance de cause, et absolument sans croire que l'herbe est plus verte ailleurs!
Nita
Nita
Empereur

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Nita le Dim 1 Juin 2014 - 13:48
Deux ou trois petites réflexions :
1. il y a des imbéciles partout, tu en rencontreras beaucoup au cours de ta carrière, donc on trouvera toujours quelque chose qui ne va pas : ta coupe de cheveux, ton rapport aux élèves, ton parcours professionnel,
2. il y a eu un temps lointain où les PE et les PLC n'avaient pas la même formation. J'ai travaillé avec des PE issus des Ecoles Normales après leur bac, qui étaient devenus PEGC et qui ont été intégrés au corps des certifiés (j'en ai même eu comme professeurs quand j'étais au collège), cela peut expliquer la réaction de certains vieux de la vieille, il y a longtemps. Maintenant tout le monde sait, je pense, que ce n'est plus le cas.
3. MA réaction (à moi, personnellement, au niveau de mon ego, je dirais même plus de mon ressenti personnel*) concernant les gens qui veulent se reconvertir dans l'E.N. c'est : "Mais que vient-il faire dans cette galère ?" Mais bon, les gens font ce qu'ils veulent, hein...  :shock:   Razz  Razz 


*il y a un message pour Pauvre Yorick, ici

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
lumeeka
lumeeka
Esprit éclairé

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par lumeeka le Dim 1 Juin 2014 - 13:51
Si cela peut t'aider, je t'enverrai plus tard en MP une liste de livres incontournables pour l'épreuve de traduction et d'analyse grammaticale. En revanche, les épreuves de mon oral ne seront plus les mêmes malheureusement. Lis les rapports de jury mais pas seulement ceux du troisième Capes qui sont assez incomplets; je recommande ceux du Capes externe.

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
Loop
Loop
Niveau 10

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Loop le Dim 1 Juin 2014 - 13:55
Amavista : pourquoi ne pas simplement demander un changement de discipline auprès du rectorat ?
avatar
InviteeF
Grand Maître

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par InviteeF le Dim 1 Juin 2014 - 13:55
@Amavista a écrit:
Fafnir a écrit:J "oui mais toi tu n'as jamais connu le privé,  tu voiiiis", d'une part parce que c'est faux (j'ai travaillé comme serveuse dans des boui boui cra cra où on me mettait la main aux fesses, nettoyé des toilettes, été caissière, gardé des mômes insupportables... bref)

A mon sens ce que tu décris n'est pas équivalent à une expérience confirmée en entreprise privée. Mais je trouve bête l'idée qu'on vaut mieux parce qu'on a connu autre chose que l'enseignement ou le fonctionnariat. Par contre je pense que l'enseignement a à gagner de l'apport d'expérience extérieures, de profs qui ont une connaissance du monde de l'entreprise... J'ai parfois l'impression que l'école (en général) craint un peu cet apport extérieur, qui appréhende les finalités de l'enseignement de façon un peu différente peut-être. C'est sans doute faux, sinon il n'y aurait pas ce 3ème concours et cet accueil que l'institution fait de fait aux secondes carrières.

Mais justement, Amavista,
1. "une expérience en entreprise privée" cela signifie "une expérience en entreprise privée", quelle qu'elle soit ! Et justement, c'est très vague, et on peut avoir travaillé un nombre conséquent d'heures (et d'années consécutives) "en entreprise privée" et n'avoir qu'une connaissance limitée, tout comme par ailleurs, on peut avoir une "connaissance du monde de l'entreprise" (concept très vague, au passage) sans avoir été cadre pendant 10 ans !
Dire le contraire me semble vraiment méprisant et dangereux.

2. L'enseignement a à gagner de TOUS LES APPORTS. D'expériences des enseignants, qu'elles soient professionnelles ou personnelles, "extérieures" ou pas... On n'est pas un meilleur prof parce qu'on n'a jamais rien connu d'autre ou au contraire parce qu'on a exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire. Et il n'est pas nécessaire d'avoir exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire pour appréhender les finalités de l'enseignement de façon un peu différente...
Je suis intimement convaincue que nous enseignons tous à notre manière, que notre façon de penser et de faire est nourrie de qui nous sommes et de notre parcours, et que cette diversité est une immense richesse, précieuse, à conserver... et c'est pourquoi je refuse violemment toute hiérarchisation de ces parcours : au nom de quels critères affirmerions-nous la supériorité de X ou Y ? On n'est pas un meilleur médecin parce qu'on a été brancardier ou non avant, on n'est pas un meilleur pâtissier parce qu'on a été ou non boulanger avant.... pareil avec les enseignants. On ne devient pas meilleur prof juste sous prétexte qu'on a eu des enfants soi-même, ou des ados, ou des "ados difficiles", ou tel poste.
avatar
Amavista
Niveau 2

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Amavista le Dim 1 Juin 2014 - 14:04
@Nita a écrit: "Mais que vient-il faire dans cette galère ?"

Faut voir que ce n'est pas forcément mieux ailleurs, pour des raisons très très différentes!

Avant d'y être, il y a un peu l'idée qu'on s'en fait (les poncifs habituels: plus de temps perso, moins de travail sur la semaine, sécurité de l'emploi, ce genre de chose), mais surtout on peut vouloir s'abstraire du monde impitoyable de l'entreprise où tu dois chaque jour justifier ton poste et ton salaire, produire constamment des résultats (mesurables et jugés), rendre des comptes au quotidien à tes différents patrons, etc. Ensuite, tout n'est pas lié à l'argent ou aux conditions de travail!! L'enseignement est une belle mission et un travail passionnant. L'erreur serait de s'arrêter à cet idéal béat et à l'apparent attrait des horaires de travail.

En ce qui me concerne, ayant déjà fait le grand saut de l'entreprise vers l'EN (et pourtant j'y suis allée sans illusions!) j'ai eu mon lot de déconvenues, de :shock:  et de 😢 . Le passage du primaire vers le secondaire répond à d'autres motivations, mais qui sait avant d'y aller si c'est le bon choix!!
avatar
Amavista
Niveau 2

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Amavista le Dim 1 Juin 2014 - 14:08
@lumeeka a écrit:Si cela peut t'aider, je t'enverrai plus tard en MP une liste de livres incontournables pour l'épreuve de traduction et d'analyse grammaticale. En revanche, les épreuves de mon oral ne seront plus les mêmes malheureusement. Lis les rapports de jury mais pas seulement ceux du troisième Capes qui sont assez incomplets; je recommande ceux du Capes externe.

Merci!! L'examen méticuleux des rapports de jurys du CAPES externe, après avoir moi-même planché sur les épreuves, fait partie de mon plan. Je te suis très reconnaissante pour ta proposition de titres de livres pour l'épreuve de commentaire de choix de traduction, c'est ce que je trouve le plus difficile pour l'instant (expliquer des choses qui me paraissent évidentes, avec le vocabulaire ad-hoc, et montrer justement pourquoi ce n'est pas évident...)
avatar
Amavista
Niveau 2

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Amavista le Dim 1 Juin 2014 - 14:11
@Loop a écrit:Amavista : pourquoi ne pas simplement demander un changement de discipline auprès du rectorat ?

Est-ce possible du primaire au secondaire?? Je croyais que la seule procédure hors concours était la demande de détachement. Or cette année toutes les vannes ont été fermées du fait de la pénurie de PE dans mon département (dans toute l'académie sans doute), encore plus suite aux résultats du CRPE de cette année qui confirme la grosse crise de recrutement des PE.
Loop
Loop
Niveau 10

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Loop le Dim 1 Juin 2014 - 14:14
Tu peux demander un détachement, tout à fait. La c'est trop tard pour la rentrée mais pourquoi pas l'année prochaine ?
Je suis en idf et une collègue était détachée PE sur un poste d'anglais. Après une inspection très positive, on lui a confirmé son intégration dans le secondaire. A la rentrée prochaine, elle ne sera donc plus PE mais prof d'anglais Smile
Tu es dans l'aca de Versailles ou de Créteil ? Tu veux intégrer quelle discipline ?
Ca ne coûte rien de demander un rdv avec l'IPR de la matière que tu vises Wink
avatar
Amavista
Niveau 2

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Amavista le Dim 1 Juin 2014 - 14:23
Fafnir a écrit:
@Amavista a écrit:
Fafnir a écrit:J "oui mais toi tu n'as jamais connu le privé,  tu voiiiis", d'une part parce que c'est faux (j'ai travaillé comme serveuse dans des boui boui cra cra où on me mettait la main aux fesses, nettoyé des toilettes, été caissière, gardé des mômes insupportables... bref)

A mon sens ce que tu décris n'est pas équivalent à une expérience confirmée en entreprise privée. Mais je trouve bête l'idée qu'on vaut mieux parce qu'on a connu autre chose que l'enseignement ou le fonctionnariat. Par contre je pense que l'enseignement a à gagner de l'apport d'expérience extérieures, de profs qui ont une connaissance du monde de l'entreprise... J'ai parfois l'impression que l'école (en général) craint un peu cet apport extérieur, qui appréhende les finalités de l'enseignement de façon un peu différente peut-être. C'est sans doute faux, sinon il n'y aurait pas ce 3ème concours et cet accueil que l'institution fait de fait aux secondes carrières.

Mais justement, Amavista,
1.  "une expérience en entreprise privée" cela signifie "une expérience en entreprise privée", quelle qu'elle soit ! Et justement, c'est très vague, et on peut avoir travaillé un nombre conséquent d'heures (et d'années consécutives) "en entreprise privée" et n'avoir qu'une connaissance limitée, tout comme par ailleurs, on peut avoir une "connaissance du monde de l'entreprise" (concept très vague, au passage) sans avoir été cadre pendant 10 ans !
Dire le contraire me semble vraiment méprisant et dangereux.

2. L'enseignement a à gagner de TOUS LES APPORTS. D'expériences des enseignants, qu'elles soient professionnelles ou personnelles, "extérieures" ou pas... On n'est pas un meilleur prof parce qu'on n'a jamais rien connu d'autre ou au contraire parce qu'on a exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire. Et il n'est pas nécessaire d'avoir exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire pour appréhender les finalités de l'enseignement de façon un peu différente...
Je suis intimement convaincue que nous enseignons tous à notre manière, que notre façon de penser et de faire est nourrie de qui nous sommes et de notre parcours, et que cette diversité est une immense richesse, précieuse, à conserver... et c'est pourquoi je refuse violemment toute hiérarchisation de ces parcours : au nom de quels critères affirmerions-nous la supériorité de X ou Y ? On n'est pas un meilleur médecin parce qu'on a été brancardier ou non avant, on n'est pas un meilleur pâtissier parce qu'on a été ou non boulanger avant.... pareil avec les enseignants. On ne devient pas meilleur prof juste sous prétexte qu'on a eu des enfants soi-même, ou des ados, ou des "ados difficiles", ou tel poste.

Il n'y avait pas de hiérarchisation dans mon propos, je ne suis pas certaine de comprendre ce qui justifie les termes de "méprisant" et de "dangereux". Je parlais de l'expérience en entreprise privée comme de toute expérience qui vient nourrir ta façon d'être prof. Je ne mets pas la mienne en concurrence avec la tienne (je dis juste que ça n'a rien à voir, ça ne contredit pas ce que tu dis). Mais apparemment le sujet est bien sensible... Oups.
avatar
Amavista
Niveau 2

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Amavista le Dim 1 Juin 2014 - 14:29
@Loop a écrit:Tu peux demander un détachement, tout à fait. La c'est trop tard pour la rentrée mais pourquoi pas l'année prochaine ?
Je suis en idf et une collègue était détachée PE sur un poste d'anglais. Après une inspection très positive, on lui a confirmé son intégration dans le secondaire. A la rentrée prochaine, elle ne sera donc plus PE mais prof d'anglais Smile
Tu es dans l'aca de Versailles ou de Créteil ? Tu veux intégrer quelle discipline ?
Ca ne coûte rien de demander un rdv avec l'IPR de la matière que tu vises Wink

Merci pour ces infos. Justement, le détachement n'était pas possible cette année (refus systématique du DASEN, même après acceptation par les IPR - ou l'instance qui gère le pourvoi des postes dans le secondaire). Peut-être que ce sera possible l'an prochain, bien sûr que j'en ferai la demande. En même temps, j'aime bien l'idée de bosser et réussir le concours pour entrer dans la profession: ça me rassure sur mon niveau initial dans la discipline (l'anglais) et ma capacité "a priori" à l'enseigner. Je suis dans l'académie de Versailles.
Loop
Loop
Niveau 10

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Loop le Dim 1 Juin 2014 - 14:30
Pas de chance Sad
Ma collègue et moi sommes dans celle de Créteil qui apparemment est déficitaire dans les matières de détachement.

Bon courage à toi pour la suite alors !  sunny 
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Balthamos le Dim 1 Juin 2014 - 15:01
Fafnir a écrit:
1.  "une expérience en entreprise privée" cela signifie "une expérience en entreprise privée", quelle qu'elle soit ! Et justement, c'est très vague, et on peut avoir travaillé un nombre conséquent d'heures (et d'années consécutives) "en entreprise privée" et n'avoir qu'une connaissance limitée, tout comme par ailleurs, on peut avoir une "connaissance du monde de l'entreprise" (concept très vague, au passage) sans avoir été cadre pendant 10 ans !
Dire le contraire me semble vraiment méprisant et dangereux.

2. L'enseignement a à gagner de TOUS LES APPORTS. D'expériences des enseignants, qu'elles soient professionnelles ou personnelles, "extérieures" ou pas... On n'est pas un meilleur prof parce qu'on n'a jamais rien connu d'autre ou au contraire parce qu'on a exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire. Et il n'est pas nécessaire d'avoir exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire pour appréhender les finalités de l'enseignement de façon un peu différente...

Je suis entièrement d'accord avec toi.
Déjà l'opposition privé- public ne veut pas dire grand chose.
Quoi dans le privé? Je connais des gens dans le privé ayant un boulot "ordi facebook". D'autres travaillant we et jours fériés.
Idem dans le public. D'autant plus qu'il y a tellement de boulots (profs, secrétaires, ménage, jardinage, police, etc.)
Lefteris
Lefteris
Empereur

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Lefteris le Dim 1 Juin 2014 - 15:09
@Amavista a écrit:Bonjour,

Mon projet de reconversion du primaire vers le secondaire mûrit, et il est très nourri par les réflexions lues ici.

Reconverti ou non, avez-vous ressenti un sentiment négatif des profs envers ceux qui accèdent au métier après d'autres expériences professionnelles, ou par rapport à leur mode d'accès à l'enseignement secondaire?

Personnellement, j'ai vécu un certain ostracisme la première année ou j'ai été PE (après une longue expérience en entreprise privée), mais je pense avec le recul que cela tient plus à mon attitude qu'à un parti pris des enseignants. Aujourd'hui je ne ressens plus du tout cela, et comme par hasard cela coïncide avec le fait que je me sens mieux dans ma peau de prof, que j'ai perdu mes préjugés sur les enseignants (inévitables, de l'extérieur, même si on s'en défend) et que j'assume mieux mon parcours personnel...
Je suis un reconverti tardif , et je n'ai que rarement senti de l'ostracisme parmi les collègues. Curiosité parfois , indifférence sinon . Une seule fois, je peux penser à bon droit que j'avais affaire à de l'hostilité, c'était à l'IUFM . J'étais visiblement perçu par un membre du clergé bien-pensant pédago comme celui qui fait ça en second choix, pour gagner sa croûte, pas un "vrai". Les plus hostiles finalement ont été les services administratifs, qui m'ont mis tous les bâtons dans le roues possibles pour mon reclassement, j'ai passé plusieurs années en recours, courriers, réclamations... A tel point que le médiateur m'a dit "à ce point, c'est de la maltraitance".

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
Caspar
Caspar
Bon génie

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Caspar le Dim 1 Juin 2014 - 15:14
On demande rarement son cv à un petit nouveau, même si on finit par connaître plus ou moins le parcours de nos collègues à force de les côtoyer en salle des profs. Indifférence ou curiosité bienveillante me paraissent les deux réactions les plus fréquentes face aux parcours atypiques.
avatar
InviteeF
Grand Maître

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par InviteeF le Dim 1 Juin 2014 - 15:27
@Amavista a écrit:
Fafnir a écrit:
@Amavista a écrit:

A mon sens ce que tu décris n'est pas équivalent à une expérience confirmée en entreprise privée. Mais je trouve bête l'idée qu'on vaut mieux parce qu'on a connu autre chose que l'enseignement ou le fonctionnariat. Par contre je pense que l'enseignement a à gagner de l'apport d'expérience extérieures, de profs qui ont une connaissance du monde de l'entreprise... J'ai parfois l'impression que l'école (en général) craint un peu cet apport extérieur, qui appréhende les finalités de l'enseignement de façon un peu différente peut-être. C'est sans doute faux, sinon il n'y aurait pas ce 3ème concours et cet accueil que l'institution fait de fait aux secondes carrières.

Mais justement, Amavista,
1.  "une expérience en entreprise privée" cela signifie "une expérience en entreprise privée", quelle qu'elle soit ! Et justement, c'est très vague, et on peut avoir travaillé un nombre conséquent d'heures (et d'années consécutives) "en entreprise privée" et n'avoir qu'une connaissance limitée, tout comme par ailleurs, on peut avoir une "connaissance du monde de l'entreprise" (concept très vague, au passage) sans avoir été cadre pendant 10 ans !
Dire le contraire me semble vraiment méprisant et dangereux.

2. L'enseignement a à gagner de TOUS LES APPORTS. D'expériences des enseignants, qu'elles soient professionnelles ou personnelles, "extérieures" ou pas... On n'est pas un meilleur prof parce qu'on n'a jamais rien connu d'autre ou au contraire parce qu'on a exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire. Et il n'est pas nécessaire d'avoir exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire pour appréhender les finalités de l'enseignement de façon un peu différente...
Je suis intimement convaincue que nous enseignons tous à notre manière, que notre façon de penser et de faire est nourrie de qui nous sommes et de notre parcours, et que cette diversité est une immense richesse, précieuse, à conserver... et c'est pourquoi je refuse violemment toute hiérarchisation de ces parcours : au nom de quels critères affirmerions-nous la supériorité de X ou Y ? On n'est pas un meilleur médecin parce qu'on a été brancardier ou non avant, on n'est pas un meilleur pâtissier parce qu'on a été ou non boulanger avant.... pareil avec les enseignants. On ne devient pas meilleur prof juste sous prétexte qu'on a eu des enfants soi-même, ou des ados, ou des "ados difficiles", ou tel poste.

Il n'y avait pas de hiérarchisation dans mon propos, je ne suis pas certaine de comprendre ce qui justifie les termes de "méprisant" et de "dangereux". Je parlais de l'expérience en entreprise privée comme de toute expérience qui vient nourrir ta façon d'être prof. Je ne mets pas la mienne en concurrence avec la tienne (je dis juste que ça n'a rien à voir, ça ne contredit pas ce que tu dis). Mais apparemment le sujet est bien sensible... Oups.

Le oups me revient : je parlais du discours général, pas du tien en particulier, et de mon point de vue. Je ne faisais pas référence à une hiérarchisation chez toi mais à toute hiérarchisation que je trouve nulle par essence. Ce n'était ni attaque ni reproche à ton encontre. J'aurais dû le préciser pour éviter toute confusion, mea culpa ! Smile
avatar
Amavista
Niveau 2

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Amavista le Dim 1 Juin 2014 - 15:29
Fafnir a écrit:
@Amavista a écrit:
Fafnir a écrit:

Mais justement, Amavista,
1.  "une expérience en entreprise privée" cela signifie "une expérience en entreprise privée", quelle qu'elle soit ! Et justement, c'est très vague, et on peut avoir travaillé un nombre conséquent d'heures (et d'années consécutives) "en entreprise privée" et n'avoir qu'une connaissance limitée, tout comme par ailleurs, on peut avoir une "connaissance du monde de l'entreprise" (concept très vague, au passage) sans avoir été cadre pendant 10 ans !
Dire le contraire me semble vraiment méprisant et dangereux.

2. L'enseignement a à gagner de TOUS LES APPORTS. D'expériences des enseignants, qu'elles soient professionnelles ou personnelles, "extérieures" ou pas... On n'est pas un meilleur prof parce qu'on n'a jamais rien connu d'autre ou au contraire parce qu'on a exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire. Et il n'est pas nécessaire d'avoir exercé une autre profession autrement que par nécessité alimentaire pour appréhender les finalités de l'enseignement de façon un peu différente...
Je suis intimement convaincue que nous enseignons tous à notre manière, que notre façon de penser et de faire est nourrie de qui nous sommes et de notre parcours, et que cette diversité est une immense richesse, précieuse, à conserver... et c'est pourquoi je refuse violemment toute hiérarchisation de ces parcours : au nom de quels critères affirmerions-nous la supériorité de X ou Y ? On n'est pas un meilleur médecin parce qu'on a été brancardier ou non avant, on n'est pas un meilleur pâtissier parce qu'on a été ou non boulanger avant.... pareil avec les enseignants. On ne devient pas meilleur prof juste sous prétexte qu'on a eu des enfants soi-même, ou des ados, ou des "ados difficiles", ou tel poste.

Il n'y avait pas de hiérarchisation dans mon propos, je ne suis pas certaine de comprendre ce qui justifie les termes de "méprisant" et de "dangereux". Je parlais de l'expérience en entreprise privée comme de toute expérience qui vient nourrir ta façon d'être prof. Je ne mets pas la mienne en concurrence avec la tienne (je dis juste que ça n'a rien à voir, ça ne contredit pas ce que tu dis). Mais apparemment le sujet est bien sensible... Oups.

Le oups me revient : je parlais du discours général,  pas du tien en particulier, et de mon point de vue. Je ne faisais pas référence à une hiérarchisation chez toi mais à toute hiérarchisation que je trouve nulle par essence. Ce n'était ni attaque ni reproche à ton encontre. J'aurais dû le préciser pour éviter toute confusion, mea culpa ! Smile

Ouf. Merci de ta précision!
amour
amour
Expert

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par amour le Mer 18 Juin 2014 - 22:02
Je crois que comme souvent, les réactions dépendront d'une part de l'environnement que tu trouveras, d'autre part de ta capacité à l'appréhender et à l'apprivoiser: reconverti dans deux lieux différents après avoir bossé dans le privé, je n'ai eu aucun mal à exercer mon métier pendant des années, ensuite ça a été différent.
Je t'en parle en MP volontiers.
avatar
Amavista
Niveau 2

Opinion des profs sur les reconvertis - Page 2 Empty Re: Opinion des profs sur les reconvertis

par Amavista le Mer 18 Juin 2014 - 22:43
@amour a écrit:Je crois que comme souvent, les réactions dépendront d'une part de l'environnement que tu trouveras, d'autre part de ta capacité à l'appréhender et à l'apprivoiser: reconverti dans deux lieux différents après avoir bossé dans le privé, je n'ai eu aucun mal à exercer mon métier pendant des années, ensuite ça a été différent.
Je t'en parle en MP volontiers.

Très volontiers! Attribues-tu les difficultés dans le 2ème lieu particulièrement au fait que tu sois reconverti?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum