Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par John le Lun 2 Juin 2014 - 23:08
USA: La grogne dans les écoles contre Pisa et le Common Core (équivalent de notre socle commun).
Des enseignants et parents américains partent en guerre contre le test de l'OCDE. Révélant le médiocre niveau des élèves, il a entraîné une réforme sans précédent... et contestée. Vous ne connaissez sans doute pas Andreas Schleicher. [...] On lui doit en effet le célèbre Pisa (Program for International Student Assessment) de l'OCDE. [...]

Depuis sa première édition, en 2000, Pisa vaut à Andreas Schleicher plus d'une volée de bois vert. Dernière en date, une lettre ouverte dans le quotidien britannique "The Guardian". Elle est signée d'un collectif d'une centaine d'enseignants, responsables éducatifs et parents d'élèves de différents pays (Suède, Nouvelle-Zélande, Grande-Bretagne et surtout Etats-Unis).

Le directeur de l'éducation de l'OCDE, dit-elle, est devenu un dictateur tout-puissant, imposant au monde ses credo, rêvant de réduire l'école à un rôle purement utilitaire, voire de la "marchandiser". Chef de file de cette fronde, un universitaire new-yorkais en sciences de l'éducation, Heinz-Dieter Meyer, assure : "Pisa est devenu le standard global de l'éducation. Il dévoie la démocratie."

Katie Zahedi, proviseure d'un collège public new-yorkais, reprend ainsi des critiques souvent entendues en France : "On ne peut réduire le rôle de l'école à préparer les jeunes à un futur métier, à s'insérer dans le monde économique tel qu'il existe. Ils doivent aussi se voir proposer des enseignements artistiques, des connaissances dans un champ varié."

Elle ajoute : "L'OCDE, contrairement à l'Unicef ou à l'Unesco n'a pas un mandat international pour améliorer l'éducation et le sort des enfants. Le test Pisa est sous l'influence des marchés !"

Pourquoi tant de colère ? Curieusement, c'est passé inaperçu en France, mais les Etats-Unis viennent à leur tour de connaître leur "Pisa shock". Le classement de l'OCDE 2010 a en effet révélé les scores très médiocres des jeunes Américains, tant en mathématiques qu'en compréhension de l'écrit. Une humiliation pour la première puissance mondiale.

Tout comme la France quelques années avant eux, les Américains ont découvert qu'ils n'avaient pas la meilleure école du monde. Pire, qu'ils avaient été surclassés par la Chine ! Même s'il ne s'agit que des collèges de Shanghai, la batterie d'épreuves ayant uniquement été administrée dans cette ville vitrine, le choc a été rude.

Du coup, le secrétaire d'Etat à l'Education, Arne Duncan, s'est senti obligé d'appeler les Américains à faire face à cette brutale réalité : "Nous sommes surclassés sur le plan éducatif". Et l'administration Obama a lancé une initiative dont la philosophie était aux antipodes de la psyché américaine : le Common Core. Cet équivalent de notre socle commun fait en effet obligation aux établissements publics de tout le pays, qui jouissaient jusque-là d'une très grande latitude sur le contenu des enseignements, de se caler sur un ensemble de connaissances et compétences indispensables à tous les ados.

Au grand dam des professeurs, chefs d'établissement et parents, inquiets de voir leurs principes éducatifs bousculés sous prétexte que leurs enfants risquaient de porter le bonnet d'âne dans le classement Pisa ![...]

Face à ces accusations, Andreas Schleicher plaide bien sûr non coupable : "Tout le monde se cristallise sur notre classement, dit-il, mais Pisa enquête aussi sur l'équité sociale, le bien-être des élèves. Il permet aux pays de remettre en cause des pratiques que l'on croit universelles en découvrant ce que font les autres." Un outil donc, pas un diktat... Peut-être faudrait-il le prendre au mot !

Véronique Radier
http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20140602.OBS9148/pisa-le-classement-qui-souleve-la-grogne-aux-etats-unis.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par Igniatius le Mar 3 Juin 2014 - 0:23
Les USA, toujours quelques années d'avance sur nous...

J'attends que quelques syndicats viennent nous expliquer que "si le socle ne marche pas aux USA, c'est parce qu'il est mal appliqué. Il faut donc le renforcer."


_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
C'est pas faux
Esprit éclairé

Re: Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par C'est pas faux le Mar 3 Juin 2014 - 0:36
Le procès qui est fait à PISA ici n'est-il pas surtout d'oser prétendre que le niveau ne monte pas ?
avatar
Nannnie
Habitué du forum

Re: Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par Nannnie le Mar 3 Juin 2014 - 8:17
Ah donc la bêtise du socle commun n'est pas un truc typiquement français ? Je croyais que cela nous était réservé !!
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par MelanieSLB le Mar 3 Juin 2014 - 8:36
Ah non, toutes les "avancées" désastreuses de ces dernières années ont d'abord été tentées ailleurs (et généralement aux USA, parfois USA/UK).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par Presse-purée le Mar 3 Juin 2014 - 12:42
Je ne sais pas si on peut superposer d'emblée "socle commun" et "common core".

Et plus que le socle commun, ce sont l'APC et la main-mise actuelle de PISA sur les systèmes éducatifs qui sont à critiquer.

Quelques liens sur ce dernier sujet:

Trad de M. Delord de la tribune du Guardian

Vaccination contre le PISA choc, par Michel Delord

Blog de Luc Cédelle "Doutes sur PISA dans la presse internationale"

Question de classe(s): PISA, un fétiche utile à quoi?

50 pages sur PISA par Nico Hirtt (site skolo.org)

Article de N. Bulle [2010]: "L'imaginaire réformateur, PISA et les politiques scolaires" (site Skholè)

Article de N. Bulle [2014]: "PISA, à quand la fin des idéologies?" (Site Skholè)

Nouvelle livraison de PISA, par Loys Bonod (site La vie moderne)

De quoi déjà réfléchir. Vous noterez que ces articles critiques viennent de pôles que l'on considère parfois comme opposés. Je ne suis pas sûr que Nathalie Bulle soit anarchiste Smile.

Ce serait bien qu'un pro-PISA nous fasse aussi un petit relevé, pour avoir une vision croisée.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par Presse-purée le Sam 14 Juin 2014 - 22:17
A noter que le mouvement d'Antonella Verdiari (auteur de Eduquer à la joie, qui a un peu buzzé dans le milieu il y a quelques mois) se déclare aussi signataire de la tribune du Guardian.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par Elyas le Dim 15 Juin 2014 - 8:03
Cela existe un pro-Pisa ?
avatar
linkus
Expert

Re: Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par linkus le Dim 15 Juin 2014 - 8:12
Des pro-pisa? Facile!
Spoiler:

 Embarassed

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
Contenu sponsorisé

Re: Aux USA, la grogne monte contre Pisa et le socle commun.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum