Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par LoïcD le Lun 2 Juin 2014 - 23:29

Bonjour,

Je me questionne sur le fonctionnement et le bien fondé des îlots que j'ai vu pratiquer en mathématiques dans mon établissement et je suis assez sceptique.

J'ai créé ce sujet particulier plutôt que déterrer un autre déjà existant afin de discuter des îlots et des mathématiques : quelles activités ? Quelles structures ?

J'ai survolé le fonctionnement, et j'ai lu les avis négatifs qui me semblent pertinents. Néanmoins, j'aimerai en savoir plus ; vous me conseillez la lecture de l'ouvrage de Marie Rivoire ?

J'ai le sentiment que c'est bien adapté pour les activités, éventuellement les exercices, mais assez peu pratique quand on souhaite expliquer quelque chose au tableau... Les îlots me font peur affraid

Si vous aviez une séance à présenter sur les îlots bonifiés ça serait tip-top !

C'est à déconseiller pour les enseignants stagiaires (sous condition d'avoir une salle déjà disposée en îlots) ?


Dernière édition par LoïcD le Sam 5 Juil 2014 - 13:13, édité 1 fois

LoïcD
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par ycombe le Mar 3 Juin 2014 - 13:31

@LoïcD a écrit:
C'est à déconseiller pour les enseignants stagiaires (sous condition d'avoir une salle déjà disposée en îlots) ?

Le stagiaire devrait se fixer comme priorité sa titularisation. Il est jugé par son tuteur et par les visiteurs-conseilleurs, aussi il lui est recommandé de s'en tenir strictement à la moyenne des recommandations de ceux-ci, en accordant un fort coefficient à l'inspecteur (que des pétales de roses adoucissent le sol sous ses pas).

Plus prosaïquement:
- tu vas être à 9h? Peu de chances que tu aies ta propre salle, et donc faire et défaire les ilôts à chaque debut/fin d'heure...
- si tu veux appliquer les ilôts bonifiés de Mme Rivoire, c'est un système dans lequel (si j'ai bien compris, mais il y a une spécialiste sur le site) on sanctionne le groupe entier si un élève n'a pas le comportement souhaité. Pour moi c'est plus que limite, et si tu veux faire ça il faut blinder tes arguments: est-ce une punition collective? (c'est interdit). Si des parents exigent que leurs enfants ne soient pas sanctionné si Kevin n'a pas son compas comme d'habitude? Tu peux te retrouver avec des parents et les chefs sur le dos... c'est à bien réfléchir.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par LoïcD le Mar 3 Juin 2014 - 13:58

Je serai à 18h, et il y a deux conditions qui primeront à sur mes tentatives :
=> Avoir une salle disposée en îlots (hors de question de déplacer les tables toute l'année...).
=> Avoir un avis favorable ou neutre de mon tuteur.

Pour ce qui concerne la bonification, c'est ça qui me gène en fait... Les îlots c'est bien mais c'est bruyant et la bonification semble être une solution pour éviter les déviances. Le souci, c'est qu'il m'est inconcevable de sanctionner un groupe alors qu'un seul élève n'a pas fait ses exercices ou n'a pas son cahier. A l'inverse, bonifier chaque élève qui aurait fait son travail à l'effet pervers selon lequel : travail = carotte... Sans parler des soucis de distinction entre un travail bâclé, recopié à la récréation, ou fait sérieusement malgré de grosses difficultés.

Mon but est le suivant :
# Faire travailler les élèves en groupe en développant leur autonomie,
# Faire réfléchir les élèves sur différentes façon de résoudre un problème,
# Inciter les élèves ayant des difficultés à s'investir dans le groupe.

La bonification donc oui, mais pas n'importe comment et là, je coince...

J'espère que marie, qui est bien lancée là-dedans pourra me renseigner.

LoïcD
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Mar 3 Juin 2014 - 14:29

@ycombe a écrit:si tu veux appliquer les ilôts bonifiés de Mme Rivoire, c'est un système dans lequel (si j'ai bien compris, mais il y a une spécialiste sur le site) on sanctionne le groupe entier si un élève n'a pas le comportement souhaité.

Je travaille en îlots bonifiés depuis cette année, et je mets des "notes d'activité" aux groupes. Les élèves rapportent des points à leur groupe grâce à leur travail, et en perdent individuellement s'ils ne suivent pas les règles.
Dans le cadre du "problème du jour" que j'ai mis en place par exemple, il suffit qu'un seul élève du groupe ait trouvé la solution pour que le groupe gagne un point vert. Les élèves doivent seulement se mettre d'accord sur une solution commune car ils n'ont droit qu'à une seule réponse par groupe.
Pour les exercices non faits, il faut en théorie (si l'on se réfère au livre de Marie Rivoire) que tous les élèves du groupe aient fait leur travail pour que le groupe gagne un point (l'élève qui pénalise les autres se voit en plus attribuer un point de pénalité), mais on peut très bien se contenter du point de pénalité pour l'élève en faute (aucun groupe ne gagne de point pour avoir fait ses devoirs, seuls les élèves qui n'ont pas fait leur travail en perdent).
Personnellement je suis à la lettre la méthode de Marie Rivoire, et j'attribue le point aux groupes qui ont fait leurs devoirs. Les élèves choisissent eux-même leur groupe et il est rare qu'un seul élève pénalise tout le reste du groupe.

Je n'oblige pas mes élèves à travailler en groupes. Il y a des tables de 2 devant mon bureau, et si un élève ne souhaite pas travailler avec les autres il peut se mettre seul. Il n'aura juste pas de notes d'activité.

Je mets ici le lien vers l'autre sujet que j'avais ouvert en début d'année scolaire, j'y explique comment fonctionnent les notes d'activité : http://www.neoprofs.org/t64445-travail-en-ilots-ma-rentree

Dans la situation de Loïc, qui sera stagiaire, je pense qu'il est difficile (mais pas impossible) de mettre en place les îlots. Il faut effectivement disposer de sa propre salle, et ne pas la partager avec un collègue qui est contre les îlots (par chance, je partage ma salle une heure par semaine avec un collègue d'espagnol qui a adopté mon système sur cette heure!).
Le travail en îlots n'est pas plus bruyant qu'avec une disposition classique, à partir du moment où les règles sont posées dès le départ.

En ce qui concerne le tuteur, rien ne t'oblige à suivre sa méthode... Je risque d'être tutrice d'ici 2 ans, et je n'imposerai pas à mon stagiaire le travail en îlots! C'est au tuteur de s'adapter!

N'hésite pas à me contacter en MP si tu as d'autres questions, notamment au sujet du travail en autonomie : je partage tous mes cours et activités sur dropbox avec ceux qui le souhaitent!

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par LoïcD le Mar 3 Juin 2014 - 14:42

Merci Marie ! Je vais aspirer tout le contenu que je peux trouver sur Internet et essayer d'un faire une fiche résumé ; nous verrons ce que ça donne.

@marie91270 a écrit:En ce qui concerne le tuteur, rien ne t'oblige à suivre sa méthode... Je risque d'être tutrice d'ici 2 ans, et je n'imposerai pas à mon stagiaire le travail en îlots! C'est au tuteur de s'adapter!
Rien ne m'oblige de suivre sa méthode, et je ne pense pas qu'il y ait un tuteur qui impose qui l'impose (même si j'ai cru lire que ça avait été le cas en anglais pour quelqu'un). Mais s'il est contre et que ses arguments sont tranchés, il serait alors malvenu d'aller à l'inverse de son avis. Je ne suis pas chiant, je m'adapte, et je n'ai pas assez d'expérience pour juger que telle méthode est mieux qu'une autre, et quand même bien j'aurai assez d'expérience, je ne pense pas qu'on puisse trancher de la sorte sur la question.

Le livre de Marie Rivoire est bien à lire ? Pas trop rasoir avec des considérations générales vides de sens pratique ?

LoïcD
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Mar 3 Juin 2014 - 14:47

@LoïcD a écrit:Le livre de Marie Rivoire est bien à lire ? Pas trop rasoir avec des considérations générales vides de sens pratique ?

J'ai honte...:
 Embarassed Je parle souvent du livre de Marie Rivoire mais la vérité c'est que... je ne l'ai jamais lu! Je me suis contentée de lire les extraits qui m'intéressaient sur Internet et de parler à d'autres profs (de langues souvent) qui eux l'avaient lu et avaient adopté cette méthode avec succès!

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par retraitée le Mar 3 Juin 2014 - 15:41

Rivoire et Carré, pour les nouilles en math.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Mar 3 Juin 2014 - 15:48

@retraitée a écrit:Rivoire et Carré, pour les nouilles en math.

 lol! 
Pour ceux qui n'auraient pas compris la référence : Rivoire et Carret

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par LoïcD le Mar 3 Juin 2014 - 16:26

@marie91270 a écrit:
@retraitée a écrit:Rivoire et Carré, pour les nouilles en math.

 lol! 
Pour ceux qui n'auraient pas compris la référence : Rivoire et Carret

LoïcD
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par gpelletier4 le Mer 11 Juin 2014 - 21:02

@marie91270 a écrit:
@ycombe a écrit:si tu veux appliquer les ilôts bonifiés de Mme Rivoire, c'est un système dans lequel (si j'ai bien compris, mais il y a une spécialiste sur le site) on sanctionne le groupe entier si un élève n'a pas le comportement souhaité.

Je travaille en îlots bonifiés depuis cette année, et je mets des "notes d'activité" aux groupes. Les élèves rapportent des points à leur groupe grâce à leur travail, et en perdent individuellement s'ils ne suivent pas les règles.
Dans le cadre du "problème du jour" que j'ai mis en place par exemple, il suffit qu'un seul élève du groupe ait trouvé la solution pour que le groupe gagne un point vert. Les élèves doivent seulement se mettre d'accord sur une solution commune car ils n'ont droit qu'à une seule réponse par groupe.
Pour les exercices non faits, il faut en théorie (si l'on se réfère au livre de Marie Rivoire) que tous les élèves du groupe aient fait leur travail pour que le groupe gagne un point (l'élève qui pénalise les autres se voit en plus attribuer un point de pénalité), mais on peut très bien se contenter du point de pénalité pour l'élève en faute (aucun groupe ne gagne de point pour avoir fait ses devoirs, seuls les élèves qui n'ont pas fait leur travail en perdent).
Personnellement je suis à la lettre la méthode de Marie Rivoire, et j'attribue le point aux groupes qui ont fait leurs devoirs. Les élèves choisissent eux-même leur groupe et il est rare qu'un seul élève pénalise tout le reste du groupe.

Je n'oblige pas mes élèves à travailler en groupes. Il y a des tables de 2 devant mon bureau, et si un élève ne souhaite pas travailler avec les autres il peut se mettre seul. Il n'aura juste pas de notes d'activité.

Je mets ici le lien vers l'autre sujet que j'avais ouvert en début d'année scolaire, j'y explique comment fonctionnent les notes d'activité : http://www.neoprofs.org/t64445-travail-en-ilots-ma-rentree

Dans la situation de Loïc, qui sera stagiaire, je pense qu'il est difficile (mais pas impossible) de mettre en place les îlots. Il faut effectivement disposer de sa propre salle, et ne pas la partager avec un collègue qui est contre les îlots (par chance, je partage ma salle une heure par semaine avec un collègue d'espagnol qui a adopté mon système sur cette heure!).
Le travail en îlots n'est pas plus bruyant qu'avec une disposition classique, à partir du moment où les règles sont posées dès le départ.

En ce qui concerne le tuteur, rien ne t'oblige à suivre sa méthode... Je risque d'être tutrice d'ici 2 ans, et je n'imposerai pas à mon stagiaire le travail en îlots! C'est au tuteur de s'adapter!

N'hésite pas à me contacter en MP si tu as d'autres questions, notamment au sujet du travail en autonomie : je partage tous mes cours et activités sur dropbox avec ceux qui le souhaitent!

Je suis intéressé par l'expérience que tu mènes et envisage de me lancer dans cette aventure l'année prochaine. D'après ton expérience, quel doit être le nombre d'élèves par îlots pour qu'il soit le plus efficace possible ?

gpelletier4
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Mer 11 Juin 2014 - 21:27

@gpelletier4 a écrit:Je suis intéressé par l'expérience que tu mènes et envisage de me lancer dans cette aventure l'année prochaine. D'après ton expérience, quel doit être le nombre d'élèves par îlots pour qu'il soit le plus efficace possible ?

Marie Rivoire parle d'îlots de 4 ou 5 élèves. Personnellement je limite les îlots à 4 élèves, et comme ça ne tombe généralement pas juste j'ai aussi des groupes de 3.
Si un élève ne souhaite pas travailler en îlot (ou si son comportement ne le permet pas), il peut aussi travailler seul. Je n'impose rien.
Je pense aussi que pour qu'un îlot soit efficace, il faut laisser les élèves se placer par affinités.

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par Dimitri22 le Ven 20 Juin 2014 - 22:45

Bonsoir,
Je travaille également en îlot bonifié depuis la rentrée 2013. Nous sommes trois sur quatre à s'y être mis au même moment. La semaine prochaine nous tirerons les conclusions de cette expérience qui a duré toute une année scolaire. Personnellement je suis convaincu par cette méthode. J'ai vu des élèves qui étaient muets se mettre à lever la main. J'ai vu des élèves qui venaient sans affaires se mettre à faire leur devoir et à travailler avec leur groupe. J'ai aussi vu des bons élèves timides et un peu perso se mettre à partager leur raisonnement avec leur groupe...
Les îlots ne sont pas plus bruyants que le classique. Le travail de groupe peut être perçu comme une superbe occasion de bavarder quand c'est un événement rare. Mais quand ils sont tous les jours dans cette configuration cela n'a plus rien à voir.
Le sentiment d'injustice d'un élève qui perdrait des points à cause d'un autre est supprimé si on respecte la règle numéro 1 : Ce sont les élèves qui choisissent leur groupe. Ils n'ont plus qu'à assumer. Si un élève ne veut pas s'intégrer à un groupe, il reste seul (ça ne m'est jamais arrivé).
Pour le fonctionnement en classe : On en fait beaucoup moins, et les élèves en font plus. Le centre du travail de classe n'est plus le tableau mais devient les îlots et donc les groupes d'élèves. Il m'arrive très souvent de ne faire aucune correction d'exercices au tableau. Puisqu'une fois tous les groupes validés pour un exercice (6 à 7 groupes par classes) c'est que tous les élèves ont la solution. Alors que vérifier le travail de 30 élèves à chaque fois ... C'est long !

C'est vrai que les élèves sont à la chasse aux points, qu'il peut y avoir une certaine compétition. Mais finalement c'est toujours comme ça. Ils travaillent pour avoir de bonnes notes et les meilleurs veulent toujours être devant les autres. La différence : ils essayent tous.

Dimitri22
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Sam 21 Juin 2014 - 10:54

Merci pour ce retour d'expérience Dimitri!
Comme toi, depuis que je me suis lancée dans cette aventure je ne me vois pas du tout retourner à des cours "classiques". Je suis d'accord avec tout ce que tu écris : pas plus de bavardages, des élèves discrets qui se mettent à participer, d'autres qui se mettent à faire leurs devoirs alors qu'ils ne les auraient sans doute jamais fait autrement, gain de temps pour vérifier et corriger les exercices!
C'est super que tes collègues s'y soient mis en même temps que toi. Dans mon équipe, je suis la seule à fonctionner en îlots.

Je suppose que tu as dû toi aussi adapter tes séances pour qu'elles soient compatibles avec le travail en îlots.
Est-ce que tu proposes des exercices différents selon les groupes ? Dans ma classe, tous les groupes font les mêmes exercices, mais je propose des activités à faire en autonomie pour les groupes les plus rapides (j'ai une table avec des boîtes dans lesquelles je mets des énigmes, des problèmes et des constructions géométriques, les élèves peuvent avoir des félicitations dans leur carnet en faisant ces activités).

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par katmax le Dim 22 Juin 2014 - 22:05

Bonsoir
Vos différents avis me donnent envie de me lancer mais j'ai peur de ne pas assurer...
Marie merci pr tes précieux commentaires. Dis moi j'ai bien compris au niveau de la gestion des élèves mais au niveau de ta prep de cours comment abordes-tu maintenant les choses?

katmax
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Dim 22 Juin 2014 - 22:18

@katmax a écrit:Bonsoir
Vos différents avis me donnent envie de me lancer mais j'ai peur de ne pas assurer...
Marie merci pr tes précieux commentaires. Dis moi j'ai bien compris au niveau de la gestion des élèves mais au niveau de ta prep de cours comment abordes-tu maintenant les choses?

Voilà comment se passe une séance "type" :

calcul mental sur ardoise

correction des exercices à faire à la maison (en général, un ou 2 exercices d'application très faciles), j'en profite pour vérifier les devoirs dans chaque groupe (points verts/rouges) et pour attribuer les points de participation aux élèves qui vont au tableau

problème du jour : un élève écrit le problème au tableau sous la dictée et gagne un point de participation s'il fait moins de 2 fautes d'orthographe, je laisse 7 minutes (j'ai un minuteur) aux élèves pour se mettre d'accord sur une solution commune dans leur groupe, et j'attribue un point vert aux groupes qui ont trouvé. Correction rapide au tableau par un élève.

leçon du jour (assez courte, pour laisser le temps aux exercices d'application après)

exercices d'applications : on commence en classe, on termine à la maison. Les élèves qui finissent avant la sonnerie font des activités en autonomie et j'en profite pour aider les groupes en difficulté.


Grâce au problème du jour, on revient sans cesse sur les leçons précédentes. Ma progression est très spiralée, pour que cela soit clair dans le cahier je fais un sommaire dès le début de l'année, les élèves numérotent les pages, et les leçons traitant d'un même thème se retrouvent à la suite. J'aurais pu opter pour un classeur mais les élèves de collège ne savent pas ranger leurs feuilles correctement, je trouve le cahier plus simple à gérer.

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par katmax le Dim 22 Juin 2014 - 22:23

Merci Marie. Ton aide est précieuse
Ce qui me rassure c'est que j'ai quelques similitudes avec ta séance "type".
Je fais déja le calcul mental et mon cahier de cours est découpé en grosses parties qui me permettent de spiraler.
Ce qui m'interpelle c'est ton problème du jour. Qu'entends-tu par là? Peux tu m'en donner un exemple stp?

katmax
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Dim 22 Juin 2014 - 23:00

Cette année, je n'avais que des 6ème et 5ème, j'ai investi dans le livre "1000 problèmes CM" (lien). Je prenais aussi des problèmes dans le manuel des élèves.

Ce sont des problèmes de la vie courante, assez courts (souvent je laisse moins de 7 minutes d'ailleurs).

Exemples en 6ème :
"Combien de bouteilles de 25 cL faut-il pour remplir une bouteille de 1,5L ?" (là, clairement je laisse 3 ou 4 minutes)
"Pierre, Paul et Jacques se partagent un paquet de bonbons. Pierre en prend le quart, Paul en prend le huitième, quelle fraction reste-t-il à Jacques ?"
"Combien de temps, en heures et minutes, s'est-t-il écoulé entre le 11 Janvier 2014 à 18h52 et le 13 Janvier 2014 à 7h16 ?"

Je suis très satisfaite de ce système de problème du jour. C'est la partie de mon cours où les élèves travaillent vraiment ensemble (ça, et les exercices d'application où ils ont le droit de s'entraider).
Quand je passe dans les rangs et que j'entends les élèves chuchoter (compétition oblige, ils ne veulent pas que les autres groupes copient leur réponse! Je n'ai JAMAIS de bruit lors du problème du jour) : "Mais je te dis qu'il faut faire une division là pas une multiplication" "Regarde t'as mal placé la virgule c'est comme ça qu'il faut faire" ou "Mais non, les aires c'est des cm² pas des cm! T'as rien compris!", je ne regrette pas de m'être lancée dans le travail en îlots!

En 4ème et 3ème, certains problèmes seront forcément moins concrets, mais on peut très bien dessiner une figure au tableau et demander de calculer une longueur (l'intérêt étant de proposer cet exercice en dehors des chapitres de géométrie concernés, afin que les élèves réinvestissent des connaissances vues à un autre moment).

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par Lizdarcy le Lun 23 Juin 2014 - 0:55

Je n'ai pas l'esprit comptable et il faut une organisation de fou pour procéder ainsi. Je vois cela difficile en langue mais surtout je m'en sens bien incapable! Je vous tire mon chapeau.

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Lun 23 Juin 2014 - 10:05

@Lizdarcy a écrit:Je n'ai pas l'esprit comptable et il faut une organisation de fou pour procéder ainsi. Je vois cela difficile en langue mais surtout je m'en sens bien incapable! Je vous tire mon chapeau.

Détrompe toi : je n'ai jamais été très organisée  Razz Je n'ai jamais réussi à remplir le cahier de textes en ligne régulièrement par exemple.
Lorsque l'on place les élèves en îlots on se retrouve à gérer 6 ou 7 groupes au lieu de gérer 28 élèves! Je trouve ça beaucoup plus simple.
Pour les problèmes par exemple, je n'ai que 7 solutions maximum à vérifier, c'est très rapide. Je me promène dans la classe avec mes tampons encreurs rouges et verts, et je valide au fur et à mesure, c'est très rapide!
Pour moi, il était plus difficile de m'organiser lorsque les élèves étaient disposés en TGV : circulation plus difficile, et j'avais du mal à repérer les élèves bavards. Là, je repère tout de suite le groupe qui bavarde!

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par katmax le Lun 23 Juin 2014 - 17:57

Merci Marie pour tes explications.
Si je comprends bien, vous ne devez pas introduire votre cours par une activité préparatoire ou une situation problème qui permettent d'introduire la nouvelle notion de cours.

katmax
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Lun 23 Juin 2014 - 18:03

Ça m'arrive assez rarement, je préfère passer directement à la leçon.
Dans certains chapitres (le calcul littéral en 5ème par exemple), je fais quand même une activité (celle bien connue sur les mosaïques), que je réutilise tout au long de la leçon.

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par katmax le Lun 23 Juin 2014 - 18:44

ok
Dans notre académie, nous sommes tenus le plus souvent possible d'amener la nouvelle notion par une activité prep (la plus souvent tirée du concret). Et c'est cela qui est le plus compliqué à mettre en oeuvre.

katmax
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par ycombe le Lun 23 Juin 2014 - 18:51

@katmax a écrit:ok
Dans notre académie, nous sommes tenus le plus souvent possible d'amener la nouvelle notion par une activité prep (la plus souvent tirée du concret). Et c'est cela qui est le plus compliqué à mettre en oeuvre.
Nous sommes tenus de On nous presse de...

Normalement les profs disposent d'un truc qui s'appelle la liberté pédagogique.


Dernière édition par ycombe le Lun 23 Juin 2014 - 22:27, édité 1 fois

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par marie91270 le Lun 23 Juin 2014 - 20:08

Après, tu peux très bien utiliser le problème du jour pour introduire une nouvelle notion!
Finalement, je fais pas mal "d'activités d'introduction" à partir des problèmes, ou à travers des jeux, mais pas forcément juste avant la leçon.

Exemple, en 5ème j'ai un jeu de l'oie un peu spécial : les dés sont remplacés par des cartes numérotées de -5 à +5, les élèves doivent tirer 2 cartes, les additionner et avancer (ou reculer si le nombre est négatif) du nombre de cases correspondants.
C'est un jeu que je fais assez tôt dans l'année, et quand on voit les règles d'addition une ou deux semaines plus tard, les élèves ont déjà compris.

J'utilise les mêmes cartes pour introduire la soustraction (on fait la somme de toutes les cartes, puis on en retire une).


marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos expériences des îlots bonifiés en maths

Message par elomaths le Sam 5 Juil 2014 - 10:35

Bonjour,

Je souhaite mettre en place à la rentrée ces ilots bonifiés, mais j'avoue que j'ai encore quelques craintes ...

Qu'en est-il de la trace écrite ?
Etant donné que les élèves prennent 5 à 10 min pour réfléchir individuellement, ils ont leur trace écrite à ce moment. Puis travail en groupe. Et là, comment ça se passe ? Ils réfléchissent sur un même brouillon dans le groupe ? mais dans ce cas, ils n'ont pas de trce sur leur cahier.
Pouvez-vous m'éclairer un petit peu sur ce point s'il vous plait ? Merci !

elomaths
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum