Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Invité N le Jeu 5 Juin - 19:29

@Gryphe a écrit:
Nonancourt a écrit:Pourquoi un principal est heureux quand un professeur fait des remplacements de courte durée ?
@V.Marchais a écrit:je pense qu'ils ont des comptes à rendre sur les absences non pourvues
Pour le coup, ce sont les parents qui nous mettent la pression sur ce genre de questions (et on peut les comprendre, dans le fond).  Smile

Et comment cela se passe pour les HSE ? Vous avez une enveloppe prévue pour les remplacements, c'est ça ?

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Leclochard le Jeu 5 Juin - 19:33

Nonancourt a écrit:J'ai une question qui est peut-être bête... mais je la pose quand même.... Pourquoi un principal est heureux quand un professeur fait des remplacements de courte durée ? Ca lui apporte quoi ?

Peut-être se fait-il bien voir du rectorat ? Ici, c'est un flop monumental.

Merci beaucoup Véronique pour ces infos.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Leclochard le Jeu 5 Juin - 19:37

@Gryphe a écrit:
Nonancourt a écrit:Pourquoi un principal est heureux quand un professeur fait des remplacements de courte durée ?
@V.Marchais a écrit:je pense qu'ils ont des comptes à rendre sur les absences non pourvues
Pour le coup, ce sont les parents qui nous mettent la pression sur ce genre de questions (et on peut les comprendre, dans le fond).  Smile

Les heures qui disparaissent en stages, intervention sécurité routière, élections municipales des jeunes, tabagisme, relations filles/garçons, sexualité, prévention-risques-internet ou sncf, ne les dérangent pas en revanche, (ainsi  que la diminution des horaires du français jusqu'au minimum).  Rolling Eyes

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par tonton golden le Jeu 5 Juin - 20:14

A V.marchais et Zenxya : merci beaucoup pour ces informations et les liens.
Cela m'aurait été très utile il y a deux ans pour lutter contre ... les abus de ma direction.
J'ai transmis à une amie syndiquée ( mais pas à SUD ) pour savoir ce qu'elle en pensera.

tonton golden
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Celeborn le Jeu 5 Juin - 20:17

Je n'ai pas précisé, mais effectivement, le registre santé et sécurité au travail est un excellent outil.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Marie Laetitia le Ven 6 Juin - 5:33

@Celeborn a écrit:Je n'ai pas précisé, mais effectivement, le registre santé et sécurité au travail est un excellent outil.

Est-ce que ça ne peut pas être un outil à double tranchant, qui incite la direction à traquer en retour les manquements des enseignants? (il y en aura toujours deux ou trois sur l'ensemble)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par WonderWoman le Ven 6 Juin - 15:51

Merci Véro, c'est très intéressant.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Balthamos le Ven 6 Juin - 16:08

@Gryphe a écrit:
Pour le coup, ce sont les parents qui nous mettent la pression sur ce genre de questions (et on peut les comprendre, dans le fond).  Smile

Les parents veulent un adulte devant la classe à faire "cours". Après si c'est adulte est compétent ou  pas, c'est une autre question.
L'année dernière, les parents ont occupé le bureau du principal pour un poste de français non remplacé (depuis longtemps c'est vrai).
Mais ils n'ont rien dit pour le collègue de sciences qui n'arrivait pas à faire cours, les mômes faisant des cris de bêtes debout sur les tables.

Merci pour les infos sur ton stage!!

et j'encourage les collègues à mettre en place ce registre si ce n'est pas le cas. Ca peut être un excellent outil de lutte et d'amélioration des conditions de travail. Je sais que Sud est très impliqué sur sa mise en place et peut aider dans certains établissements de certaines académies.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Feyn le Ven 6 Juin - 16:21

@Leclochard a écrit:
@Gryphe a écrit:
Nonancourt a écrit:Pourquoi un principal est heureux quand un professeur fait des remplacements de courte durée ?
@V.Marchais a écrit:je pense qu'ils ont des comptes à rendre sur les absences non pourvues
Pour le coup, ce sont les parents qui nous mettent la pression sur ce genre de questions (et on peut les comprendre, dans le fond).  Smile

Les heures qui disparaissent en stages, intervention sécurité routière, élections municipales des jeunes, tabagisme, relations filles/garçons, sexualité, prévention-risques-internet ou sncf, ne les dérangent pas en revanche, (ainsi  que la diminution des horaires du français jusqu'au minimum).  Rolling Eyes

+10000

Encore la semaine dernière j'ai dû accompagner ma classe pour faire de la garderie faire en sorte qu'ils se tiennent bien à une heure de "sensibilisation au handicap"...

Feyn
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par User5899 le Ven 6 Juin - 21:59

@V.Marchais a écrit:Ouaip.

Je tiens à souligner le fait que, sur le second point justement, cette dame paraissait beaucoup moins confiante que le SNALC sur le fait que rien ne change, tout va bien, nos statuts sont protégés.  humhum 
Désolée de remettre le couvert sur le sujet, mais c'est un truc que je n'ai toujours pas digéré.
Moi, je vous ai répondu plusieurs fois sans parler pour le SNALC, en vous disant que crainte ou pas, nous sommes salariés et nous devons avoir une quantité de travail définie. Or 1607h correspondent à 35h sur 47 semaines (ie une année sans les cinq semaines de congés payés). Bien sûr qu'après, il faut lire les textes, surtout les définitifs. Mais reprocher ce point précis au SNALC me semble un mauvais procès.
Bref...
Quand les réunions durent, les copies attendent : comment voulez-vous faire ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Carrie7 le Sam 7 Juin - 5:50

@balthamos a écrit:
@Gryphe a écrit:
Pour le coup, ce sont les parents qui nous mettent la pression sur ce genre de questions (et on peut les comprendre, dans le fond).  Smile

Les parents veulent un adulte devant la classe à faire "cours". Après si c'est adulte est compétent ou  pas, c'est une autre question.
L'année dernière, les parents ont occupé le bureau du principal pour un poste de français non remplacé (depuis longtemps c'est vrai).
Mais ils n'ont rien dit pour le collègue de sciences qui n'arrivait pas à faire cours, les mômes faisant des cris de bêtes debout sur les tables.

Merci pour les infos sur ton stage!!

et j'encourage les collègues à mettre en place ce registre si ce n'est pas le cas. Ca peut être un excellent outil de lutte et d'amélioration des conditions de travail. Je sais que Sud est très impliqué sur sa mise en place et peut aider dans certains établissements de certaines académies.

J'ai l'impression que pas mal de parents ne se posent pas la question de la compétence/tenue de classe, si ? ça ne leur vient pas à l'idée que Monchérimoncoeur pousse des cris de girafe debout sur sa table, et il ne s'en vante peut-être pas devant ses parents...

Carrie7
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Invité N le Sam 7 Juin - 6:32

@balthamos a écrit:
@Gryphe a écrit:
Pour le coup, ce sont les parents qui nous mettent la pression sur ce genre de questions (et on peut les comprendre, dans le fond).  Smile

Les parents veulent un adulte devant la classe à faire "cours". Après si c'est adulte est compétent ou  pas, c'est une autre question.
L'année dernière, les parents ont occupé le bureau du principal pour un poste de français non remplacé (depuis longtemps c'est vrai).
Mais ils n'ont rien dit pour le collègue de sciences qui n'arrivait pas à faire cours, les mômes faisant des cris de bêtes debout sur les tables.

Merci pour les infos sur ton stage!!

et j'encourage les collègues à mettre en place ce registre si ce n'est pas le cas. Ca peut être un excellent outil de lutte et d'amélioration des conditions de travail. Je sais que Sud est très impliqué sur sa mise en place et peut aider dans certains établissements de certaines académies.

Des cris de bêtes debout sur les tables ? Et ça a duré toute l'année ?

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Balthamos le Sam 7 Juin - 7:53

Nonancourt a écrit:
@balthamos a écrit:
@Gryphe a écrit:
Pour le coup, ce sont les parents qui nous mettent la pression sur ce genre de questions (et on peut les comprendre, dans le fond).  Smile

Les parents veulent un adulte devant la classe à faire "cours". Après si c'est adulte est compétent ou  pas, c'est une autre question.
L'année dernière, les parents ont occupé le bureau du principal pour un poste de français non remplacé (depuis longtemps c'est vrai).
Mais ils n'ont rien dit pour le collègue de sciences qui n'arrivait pas à faire cours, les mômes faisant des cris de bêtes debout sur les tables.

Merci pour les infos sur ton stage!!

et j'encourage les collègues à mettre en place ce registre si ce n'est pas le cas. Ca peut être un excellent outil de lutte et d'amélioration des conditions de travail. Je sais que Sud est très impliqué sur sa mise en place et peut aider dans certains établissements de certaines académies.

Des cris de bêtes debout sur les tables ? Et ça a duré toute l'année ?

Oui, hélas. Enfin presque, il est parti avant la fin de l'année.
On n'arrivait pas à aider ce collègue qui ne nous disait rien, tout allait bien pour lui. La direction était au courant mais molle et inefficace.
Le pauvre, il a dû souffrir énormément cette année...

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Presse-purée le Sam 7 Juin - 9:10

@Celeborn a écrit:
@V.Marchais a écrit:Ben si. Je dis que ce n'est pas dans nos obligations de services, et c'est vrai. J'ai déjà dit non merci pour deux réunions CM2-6e. Car ce que nous appelons communément "convocations" en sont rarement de vraies, portant cette mention, et que si un CDE s'avisait de multiplier des convocations officielles pour des réunions ne relevant pas de nos obligations de service, pour le coup, nous serions fondés à nous en plaindre collectivement.
Et crois bien que ma CDE a parfaitement saisi la nuance et qu'elle trépigne d'être en 2015.

On ne va peut-être pas refaire une 30e fois le débat : je ne suis surtout pas sûr que ta CDE ait lu le nouveau décret, qui reprend des misions qui existent déjà aujourd'hui dans le code de l'éducation. Mais bon, on sait déjà qu'on n'est pas d'accord sur l'interprétation de ce texte, donc était-ce vraiment la peine de revenir à la charge ?

Sans vouloir trop en rajouter, je ne pense pas que la CdE ait pris la peine de lire le décret. Je crois surtout qu'elle a eu une réunion au rectorat. Un certain nombre de recteurs s'emparent de ces décrets, convoquent des groupes de pilotage, et attendent 2015 (pratique, après les élections pro. Le vote des syndicats sera oublié...). Je te rappelle aussi la belle histoire dont je t'ai déjà parlé de collègues qui réclament des décharges à leur CdE pour former les profs de leur bahut à la "pédagogie".
Attendons 2015, on reparlera de tout cela...  Smile  

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Elyas le Sam 7 Juin - 9:15

@Presse-purée a écrit:
@Celeborn a écrit:
@V.Marchais a écrit:Ben si. Je dis que ce n'est pas dans nos obligations de services, et c'est vrai. J'ai déjà dit non merci pour deux réunions CM2-6e. Car ce que nous appelons communément "convocations" en sont rarement de vraies, portant cette mention, et que si un CDE s'avisait de multiplier des convocations officielles pour des réunions ne relevant pas de nos obligations de service, pour le coup, nous serions fondés à nous en plaindre collectivement.
Et crois bien que ma CDE a parfaitement saisi la nuance et qu'elle trépigne d'être en 2015.

On ne va peut-être pas refaire une 30e fois le débat : je ne suis surtout pas sûr que ta CDE ait lu le nouveau décret, qui reprend des misions qui existent déjà aujourd'hui dans le code de l'éducation. Mais bon, on sait déjà qu'on n'est pas d'accord sur l'interprétation de ce texte, donc était-ce vraiment la peine de revenir à la charge ?

Sans vouloir trop en rajouter, je ne pense pas que la CdE ait pris la peine de lire le décret. Je crois surtout qu'elle a eu une réunion au rectorat. Un certain nombre de recteurs s'emparent de ces décrets, convoquent des groupes de pilotage, et attendent 2015 (pratique, après les élections pro. Le vote des syndicats sera oublié...). Je te rappelle aussi la belle histoire dont je t'ai déjà parlé de collègues qui réclament des décharges à leur CdE pour former les profs de leur bahut à la "pédagogie".
Attendons 2015, on reparlera de tout cela...  Smile  

Un cde n'a pas de décharge à donner. Les décharges sont données par les services du rectorat pour des missions précises, et souvent cela entraîne que le déchargé n'a pas droit aux heures sup'. Normal, on lui demande de faire un travail supplémentaire prenant et on lui ôte une part de ses responsabilités pour qu'il puisse tout faire.
Si tes collègues demandent ce type de chose, dis-leur bien qu'en conséquence ils ne peuvent pas avoir d'heures supplémentaires. Habituellement, ces zozos sont les premiers à bouffer de l'heure sup'.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Invité N le Sam 7 Juin - 9:29

@balthamos a écrit:
Nonancourt a écrit:
@balthamos a écrit:

Les parents veulent un adulte devant la classe à faire "cours". Après si c'est adulte est compétent ou  pas, c'est une autre question.
L'année dernière, les parents ont occupé le bureau du principal pour un poste de français non remplacé (depuis longtemps c'est vrai).
Mais ils n'ont rien dit pour le collègue de sciences qui n'arrivait pas à faire cours, les mômes faisant des cris de bêtes debout sur les tables.

Merci pour les infos sur ton stage!!

et j'encourage les collègues à mettre en place ce registre si ce n'est pas le cas. Ca peut être un excellent outil de lutte et d'amélioration des conditions de travail. Je sais que Sud est très impliqué sur sa mise en place et peut aider dans certains établissements de certaines académies.

Des cris de bêtes debout sur les tables ? Et ça a duré toute l'année ?

Oui, hélas. Enfin presque, il est parti avant la fin de l'année.
On n'arrivait pas à aider ce collègue qui ne nous disait rien, tout allait bien pour lui. La direction était au courant mais molle et inefficace.
Le pauvre, il a dû souffrir énormément cette année...

Et bien... C'était dû à quoi ? Les élèves étaient vraiment ingérables ? Il était complètement incompétent ? Et la direction qui ne réagit pas pour recadrer les élèves ? Le pauvre...

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Balthamos le Dim 8 Juin - 12:42

Nonancourt a écrit:

Et bien... C'était dû à quoi ? Les élèves étaient vraiment ingérables ? Il était complètement incompétent ? Et la direction qui ne réagit pas pour recadrer les élèves ? Le pauvre...

Des gamins difficiles surtout et une direction qui n'agit pas.
Pour la compétence, le sommes nous vraiment... Il faut s'adapter surtout

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Presse-purée le Dim 8 Juin - 12:58

@Elyas a écrit:
@Presse-purée a écrit:
@Celeborn a écrit:

On ne va peut-être pas refaire une 30e fois le débat : je ne suis surtout pas sûr que ta CDE ait lu le nouveau décret, qui reprend des misions qui existent déjà aujourd'hui dans le code de l'éducation. Mais bon, on sait déjà qu'on n'est pas d'accord sur l'interprétation de ce texte, donc était-ce vraiment la peine de revenir à la charge ?

Sans vouloir trop en rajouter, je ne pense pas que la CdE ait pris la peine de lire le décret. Je crois surtout qu'elle a eu une réunion au rectorat. Un certain nombre de recteurs s'emparent de ces décrets, convoquent des groupes de pilotage, et attendent 2015 (pratique, après les élections pro. Le vote des syndicats sera oublié...). Je te rappelle aussi la belle histoire dont je t'ai déjà parlé de collègues qui réclament des décharges à leur CdE pour former les profs de leur bahut à la "pédagogie".
Attendons 2015, on reparlera de tout cela...  Smile  

Un cde n'a pas de décharge à donner. Les décharges sont données par les services du rectorat pour des missions précises, et souvent cela entraîne que le déchargé n'a pas droit aux heures sup'. Normal, on lui demande de faire un travail supplémentaire prenant et on lui ôte une part de ses responsabilités pour qu'il puisse tout faire.
Si tes collègues demandent ce type de chose, dis-leur bien qu'en conséquence ils ne peuvent pas avoir d'heures supplémentaires. Habituellement, ces zozos sont les premiers à bouffer de l'heure sup'.

Zeus merci, ce ne sont pas mes collègues!

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Pointàlaligne le Dim 8 Juin - 18:22

@Zenxya a écrit:Pour ceux qui souhaitent des informations complémentaires sur le registre :
http://www.ac-orleans-tours.fr/rh/sante_et_securite_au_travail/registre_sante_et_securite_au_travail/


Je viens d'aller lire, ça a l'air difficile d'y glisser les relations de travail ou la réunionnite :
Que peut-on consigner sur ce registre ?
Les problèmes liés à :

la sécurité des installations électriques et de gaz (vétusté, disjonctions fréquentes, absence de prise de terre...),
l’hygiène des locaux (nettoyage général, état des sanitaires…),
l’aspect immobilier : difficultés d’accès, de circulation, l’état général des bâtiments,
l’environnement extérieur : pollution, bruits, signalisation, éclairage,
l’ambiance de travail : éclairage, espace de travail, port de charge, bruit, travail sur écran, cadre de vie, température…

Pointàlaligne
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Maria Téguy le Lun 9 Juin - 14:49

Merci pour ce retour intéressant sur les RSST.
Il faudrait qu'un maximum de collègues soient mis au courant du caractère obligatoire de la mise à disposition de ce registre dans chaque établissement, et soient aussi informés de l'enjeu crucial qui se noue tout autour.
Les heures d'information syndicale (de droit et mensuelles) sont sans doute le bon moment pour informer les collègues.

Plus globalement, face aux abus d'une direction, les collègues ont deux types de moyens d'actions :
1) les actions sur le terrain juridique. Les RSST en sont un nouvel outil, très utile. Mais l'action juridique a ses limites. Notre statut, qu'il soit régi par l'ancien décret de 1950 ou par le nouveau décret Peillon, laisse un grand vide juridique.
2) les actions collectives. Là où le vide juridique domine (ex : combien de réunions obligatoires hebdo ?), il faut construire un rapport de force favorable. Inutile de vous rappeler cet adage : "l'union fait la force".

_________________
Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.

Maria Téguy
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par shabel le Mer 11 Fév - 23:22

au début de mon 3eme contrat (le 4 février pas encore signé) dans le collège où je suis contractuelle pour encore quelques jours, j'ai eu un souci (que j'ai relaté dans une discussion que j'ai mise en ligne d'un élève créant une perturbation. La principale craignant pour sa carrière naissante m'a annoncé qu'elle ne souhaitait pas que je poursuive dans son collège, mais ce matin, j'ai découvert en plus dans mon casier un rapport qu'elle me demande de signer accablant. Tout m'y est reproché jusqu'à mon aspect physique et mes collègues sont désignées comme les plaignantes. il est hors de question que je signe ce torchon mais par ailleurs je ne souhaite pas laisser l'affaire en plan. Sachant que le problème de ma négligence physique est un excéma constaté par le médecin conseil de la sécurité sociale, rien que le délit de faciès me paraît dénonçable. D'autre part, mes collègues sont mécontentes d'être mises en cause et choquées sur les attaques quant à mon aspect. elles ont d'elles même appelé la déléguée syndicale que je ne connaissais pas pour s'informer des réactions possibles. Je suis preneuse de toutes informations. merci par avance

shabel
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par archeboc le Jeu 12 Fév - 5:43


* Le rapport qu'on te demande de signer est-il lui-même signé ? Tu renforces ta position en demandant à ce qu'il soit signé de la direction. Et tu en gardes une copie. Ensuite tu fais du chantage : trouver moi une réembauche et j'abandonne les poursuites.

* Le signer de ton côté ne signifie pas nécessairement que tu l'approuves, mais seulement que tu en as pris connaissance. Si tu le signes (et je ne suis pas en train de te conseiller de le faire), tu peux ajouter une mention à la main, indiquant que tu n'es pas d'accord avec le contenu, ou que tu te réserve tous moyens de droit pour le contester. Tu le signes en le datant, (vu le xx/xx/2015) car c'est la date à partir de laquelle courent les délais de recours.

Passer par un syndicat, voire plusieurs, me semble vital.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par leyade le Jeu 12 Fév - 6:36

!!!!!!!!!!!!!!!!!! Shocked Quelle histoire!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Oliv396 le Jeu 12 Fév - 7:32

@shabel a écrit:au début de mon 3eme contrat (le 4 février pas encore signé) dans le collège où je suis contractuelle pour encore quelques jours, j'ai eu un souci (que j'ai relaté dans une discussion que j'ai mise en ligne d'un élève créant une perturbation. La principale craignant pour sa carrière naissante m'a annoncé qu'elle ne souhaitait pas que je poursuive dans son collège, mais ce matin, j'ai découvert en plus dans mon casier un rapport qu'elle me demande de signer accablant. Tout m'y est reproché jusqu'à mon aspect physique et mes collègues sont désignées comme les plaignantes. il est hors de question que je signe ce torchon mais par ailleurs je ne souhaite pas laisser l'affaire en plan. Sachant que le problème de ma négligence physique est un excéma constaté par le médecin conseil de la sécurité sociale, rien que le délit de faciès me paraît dénonçable. D'autre part, mes collègues sont mécontentes d'être mises en cause et choquées sur les attaques quant à mon aspect. elles ont d'elles même appelé la déléguée syndicale que je ne connaissais pas pour s'informer des réactions possibles. Je suis preneuse de toutes informations. merci par avance

Il faut que tu t'adresses à un syndicat. Certains ont un contrat avec un assureur pour les conseils juridiques, un collègue m'a dit dernièrement que c'est le cas de FO, du Snalc aussi, je crois.

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par Whypee le Jeu 12 Fév - 8:12

A con, con et demi.

Depuis 3/4 ans, les conseils de classes sont précédés d'une réunion regroupant l'équipe pédagogique qui fait une répétition du conseil. Puis d'une réunion du PP avec le CdE adj. qui établissent le bulletin avec les propositions honorifiques et de sanctions. Puis enfin le conseil de classe. Perso, je joue le jeu pour la première mais la seconde je ne l'ai jamais suivi en tant que PP (je ne le suis plus depuis, ouf !) et durant le conseil, je corrige mes copies ou prépare mes cours.

Lors des diverses autres réunions je fais également mon travail de préparation ou de correction.

De même que je ne signe jamais de feuille d'émargement. Je suis là, ils le voient, non ?

Lors des portes ouvertes je suis présent, dis la vérité aux parents, et pointe ma hiérarchie 5 minutes avant la fermeture (enfin je les salue quand ils viennent voir si je suis (encore) là car je n'ai ni émargé, ni pris mon badge).

Cette année, j'ai même pré-rempli mon CdT numérique le jour de la pré-rentrée pour la totalité de l'année.

Bref je fais la grève du travail inutile. Mais là où cette grève est inutile c'est quand on est entouré de collègues zélés...

Bilan, je suis payé, par le Société, à ne rien faire... d'utile pour la Société. C'est con !!!!! Non ?

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se défendre contre les abus de la direction : le RSST

Message par zouz le Jeu 12 Fév - 9:46

@shabel a écrit:au début de mon 3eme contrat (le 4 février pas encore signé) dans le collège où je suis contractuelle pour encore quelques jours, j'ai eu un souci (que j'ai relaté dans une discussion que j'ai mise en ligne d'un élève créant une perturbation. La principale craignant pour sa carrière naissante m'a annoncé qu'elle ne souhaitait pas que je poursuive dans son collège, mais ce matin, j'ai découvert en plus dans mon casier un rapport qu'elle me demande de signer accablant. Tout m'y est reproché jusqu'à mon aspect physique et mes collègues sont désignées comme les plaignantes. il est hors de question que je signe ce torchon mais par ailleurs je ne souhaite pas laisser l'affaire en plan. Sachant que le problème de ma négligence physique est un excéma constaté par le médecin conseil de la sécurité sociale, rien que le délit de faciès me paraît dénonçable. D'autre part, mes collègues sont mécontentes d'être mises en cause et choquées sur les attaques quant à mon aspect. elles ont d'elles même appelé la déléguée syndicale que je ne connaissais pas pour s'informer des réactions possibles. Je suis preneuse de toutes informations. merci par avance

Bonjour,

contacte un syndicat le plus rapidement possible (as-tu eu un entretien avec le chef d'établissement au préalable ? A ta place, j' irais lui demander des explications rien que pour la mettre mal à l'aise, après tout tu ne risques pas grand chose en tant que contractuelle, le statut a parfois de bons côtés. Bon courage à toi !

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum