Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Ragnetrude le Lun 9 Juin 2014 - 19:27

Le programme du FN est une grossière tentative de caresser certains profs dans le sens du poil mêlée à des a priori dignes du café du commerce. Sérieusement, ça leur a pris quoi, 5 minutes, pour rédiger cette liste pathétique de propositions qui ne semblent envisager l'école que sous la forme d'un champs de bataille entre profs et élèves ? Aucune ambition, aucune valeur si ce n'est un autoritarisme qui renvoie à une vision fantasmée de l'école du bon vieux temps. Cette liste suinte de leur détestation des classes populaires et des immigrés.
Comment en tant que professeur peut-on se satisfaire de cela ? Aucune volonté de faire réussir tous les élèves, on fait dégager les gamins en difficulté le plus tôt possible, les enseignants ne seront que des kapos chargés d'appliquer leurs programmes rétrogrades dans des collèges transformés en camps retranchés.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par doublecasquette le Lun 9 Juin 2014 - 19:31

@Ragnetrude a écrit:Le programme du FN est une grossière tentative de caresser certains profs dans le sens du poil mêlée à des a priori dignes du café du commerce. Sérieusement, ça leur a pris quoi, 5 minutes, pour rédiger cette liste pathétique de propositions qui ne semblent envisager l'école que sous la forme d'un champs de bataille entre profs et élèves ? Aucune ambition, aucune valeur si ce n'est un autoritarisme qui renvoie à une vision fantasmée de l'école du bon vieux temps. Cette liste suinte de leur détestation des classes populaires et des immigrés.
Comment en tant que professeur peut-on se satisfaire de cela ? Aucune volonté de faire réussir tous les élèves, on fait dégager les gamins en difficulté le plus tôt possible, les enseignants ne seront que des kapos chargés d'appliquer leurs programmes rétrogrades dans des collèges transformés en camps retranchés.    

Parfaitement d'accord avec vous, Ragnetrude. La blouse grise et les coups de règle sur les doigts comme symboles de l'école du bon vieux temps. Quels idéaux !  Sad 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Cath le Lun 9 Juin 2014 - 19:34

Je ne vois rien "suintant la détestation des classes populaires et des immigrés"...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Robin le Lun 9 Juin 2014 - 19:38

@John a écrit:
@Robin a écrit:Les mots "Gauche" et "Droite" ("socialisme", "gaullisme") n'ont effectivement plus aucun sens aujourd'hui. Valls a raison (je me comprends) de vouloir débaptiser le Parti qui salit la mémoire de Jaurès. Il ne lui reste plus qu'à fusionner avec l'UMP. Rien ne les oppose et surtout pas la question scolaire.
C'est d'ailleurs ce qui amène Marlière à parler de "néo-sarkozysme" au sujet de Hollande.

Sarkozy aurait eu l'intention d'instaurer une taxation sur les transactions financières qui aurait abondé les fonds structurels européens ou autre chose d'utile (après avoir convaincu Angela Merkel, ce genre de mesures ne pouvant pas être strictement nationale). Hollande aussi l'avait promis... avant de reculer devant la finance. C'est parce que rien ne se fait, que les spéculateurs ne pensent qu'à leurs profits, les hommes politiques à se ménager les forces qui gouvernent réellement la France que les gens sont désespérés et n'ont d'autre recours que l'extrême-droite.


Dernière édition par Robin le Lun 9 Juin 2014 - 21:07, édité 1 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Reine Margot le Lun 9 Juin 2014 - 19:38

Le programme du FN est une grossière tentative de caresser certains profs dans le sens du poil mêlée à des a priori dignes du café du commerce. Sérieusement, ça leur a pris quoi, 5 minutes, pour rédiger cette liste pathétique de propositions qui ne semblent envisager l'école que sous la forme d'un champs de bataille entre profs et élèves ? Aucune ambition, aucune valeur si ce n'est un autoritarisme qui renvoie à une vision fantasmée de l'école du bon vieux temps. Cette liste suinte de leur détestation des classes populaires et des immigrés.
Comment en tant que professeur peut-on se satisfaire de cela ? Aucune volonté de faire réussir tous les élèves, on fait dégager les gamins en difficulté le plus tôt possible, les enseignants ne seront que des kapos chargés d'appliquer leurs programmes rétrogrades dans des collèges transformés en camps retranchés.

+1

je ne vois pas comment ils vont appliquer certaines choses par exemple (rétablir le vouvoiement envers les profs ou l'uniforme) et la mainmise sur le programme d'HG me semble inquiétante (n'enseigner que l'histoire de la France par ex)


Pour le reste c'est du gros bon sens (rétablir l'autorité des profs, remettre les parents à leur place...)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Le crétin, sa fabrique et ses racines

Message par Mila Saint Anne le Lun 9 Juin 2014 - 19:46

"Aggiornamento" réagit aux dernières et puantes déclarations de JB Brighelli (alias Abraxas, entre autres, pour les habitués du forum) et ses tentatives de rapprochement du Collectif "Racine".

Un article qui replace le personnage dans son contexte : sa participation aux programmes de 2008, sa légion d'honneur...

Je vous en livre un extrait :
aggiornamento a écrit:
Après les années 2006-2008, Brighelli est au commande et est associé à la rédaction des programmes Darcos, ceux de 2008 (oui, ceux qui déclenchèrent le mouvement des désobéisseurs…). Pour cela, il fallait, mais c’était une formalité, appeler à voter Sarko en 2007. Sur le chemin, quelques récompenses donc puisque Brighelli est fait chevalier de la Légion d’Honneur le 14 juillet 2009 sur proposition du ministère de l’Éducation nationale. Xavier Darcos en personne lui remet la breloque « Cher Jean-Paul, votre brillant parcours dans l’Éducation nationale et votre engagement pour renforcer notre école justifient pleinement l’hommage qui vous est rendu ce soir ».

L'article est en ligne sur le site Aggiornamento : http://aggiornamento.hypotheses.org/2144

Bonne lecture.

Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par John le Lun 9 Juin 2014 - 19:47

On appréciera cette belle phrase du collectif Racine :
"La nature profonde de l’être humain est imprégnée de morale judéo-chrétienne" professeur
Comme vision du monde, de l'homme, des religions et de la laïcité, ça promet ! Rolling Eyes

http://www.collectifracine.fr/?p=991

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Ragnetrude le Lun 9 Juin 2014 - 19:49

@Cath a écrit:Je ne vois rien "suintant la détestation des classes populaires et des immigrés"...

Déjà, l'absence de toute mesure visant à réduire les inégalités scolaires ou venir en aide aux élèves en difficulté. Et pour les propositions affichées, pas la peine d'être un expert en double langage pour comprendre ce qui ce cache derrière ces mesures qui peuvent paraître "de bon sens" au pékin moyen qui ne connaît rien au sujet :
"- Instauration de cours de français obligatoires pour les parents qui ne maîtrisent pas notre langue nationale
- L’histoire de France retrouvera sa place au cœur de l’apprentissage
- Suppression progressive sur le quinquennat du collège unique
- L’apprentissage à 14 ans sera rétabli..."



Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par philann le Lun 9 Juin 2014 - 19:51

@Reine Margot a écrit:


Pour le reste c'est du gros bon sens (rétablir l'autorité des profs, remettre les parents à leur place...)

sauf que ce "bon sens" ne semblent pas partagé par certains, qui y voient de la caporalisation, un retour en arrière, j'en passe et des meilleurs.  Rolling Eyes 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Robin le Lun 9 Juin 2014 - 19:53

@John a écrit:
Cette liste suinte de leur détestation des classes populaires et des immigrés.
On appréciera cette belle phrase du collectif Racine, très laïque :
"La nature profonde de l’être humain est imprégnée de morale judéo-chrétienne"  professeur

Ce genre de phrase sur la "morale judéo-chrétienne et la nature profonde de l'être humain" me fait suer. La "nature profonde de l'être humain", c'est le "péché originel" (il suffit d'avoir un peu vécu pour comprendre ce que ça veut dire : "moi, moi, moi !", de la prime enfance à la maison de retraite).

La morale (je préfère dire l'éthique) n'a rien de "naturel" ; et Camus qui n'allait guère à la messe, avait bien raison de dire qu"un homme, c'est quelqu'un qui s'empêche.

Quand nous étions une poignée à nous battre pour la liberté d'enseignement en 81 (une idée chère à Condorcet, soit dit en passant, qui ne voulait pas du monopole de l’État), ils nous envoyaient des courriers signés "Vive Dieu !", le Front national. N'importe quoi ! Et pendant que la Marine sollicite le "vote juif", le papa pense remettre une "fournée".

Et je persiste à dire que c'est l'UMPS qui donne le pouvoir à ces gens-là. "L'Histoire est une succession de catastrophes" (W. Benjamin)


Dernière édition par Robin le Lun 9 Juin 2014 - 19:56, édité 1 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Isis39 le Lun 9 Juin 2014 - 19:55

@Ragnetrude a écrit:
@Cath a écrit:Je ne vois rien "suintant la détestation des classes populaires et des immigrés"...

Déjà, l'absence de toute mesure visant à réduire les inégalités scolaires ou venir en aide aux élèves en difficulté. Et pour les propositions affichées, pas la peine d'être un expert en double langage pour comprendre ce qui ce cache derrière ces mesures qui peuvent paraître "de bon sens" au pékin moyen qui ne connaît rien au sujet :
"- Instauration de cours de français obligatoires pour les parents qui ne maîtrisent pas notre langue nationale
- L’histoire de France retrouvera sa place au cœur de l’apprentissage
- Suppression progressive sur le quinquennat du collège unique
- L’apprentissage à 14 ans sera rétabli..."



C'est assez transparent en effet...
Et on imagine bien quelle histoire de France serait au programme...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Ragnetrude le Lun 9 Juin 2014 - 19:59

@doublecasquette a écrit:La blouse grise et les coups de règle sur les doigts comme symboles de l'école du bon vieux temps. Quels idéaux !  Sad 

Surtout que quand mon père me raconte ce que c'était le collège dans les années 60 en Haute-Loire, et bien je suis contente d'être où je suis maintenant : ultra violence entre les élèves, bagarres à chaque récré, vols, profs bordélisés... Ils fantasment en parallèle sur l'école d'hier et l'école d'aujourd'hui.
La discipline, ça ne se décrète pas (il n'y a qu'à regarder l'émission débile de M6 retour au pensionnat : l'école rêvée du FN, où les élèves narguent la vieille gouvernante), ça commence par la mise en place d'une relation de confiance entre les adultes et les élèves et le sentiment que l'école sera utile à tous. Ce que je dis ne m'empêche pas, en tant que prof, d'être stricte sur de nombreuses règles (et de détester, par exemple, que les institutrices se fassent tutoyer), mais réduire les problèmes de l'école à ça c'est faire preuve d'un grand simplisme.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Ragnetrude le Lun 9 Juin 2014 - 20:01

Une réflexion supplémentaire sur l'article de JPB :
http://aggiornamento.hypotheses.org/2144

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Celeborn le Lun 9 Juin 2014 - 20:06

@Ragnetrude a écrit:Une réflexion supplémentaire sur l'article de JPB :
http://aggiornamento.hypotheses.org/2144


quand il adhère au très droitier syndicat SNALC en 2007

Rolling Eyes 

Merci à aggiornamento de "relayer" des affirmations aussi imbéciles.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par philann le Lun 9 Juin 2014 - 20:07

@Isis39 a écrit:
@Ragnetrude a écrit:
@Cath a écrit:Je ne vois rien "suintant la détestation des classes populaires et des immigrés"...

Déjà, l'absence de toute mesure visant à réduire les inégalités scolaires ou venir en aide aux élèves en difficulté. Et pour les propositions affichées, pas la peine d'être un expert en double langage pour comprendre ce qui ce cache derrière ces mesures qui peuvent paraître "de bon sens" au pékin moyen qui ne connaît rien au sujet :
"- Instauration de cours de français obligatoires pour les parents qui ne maîtrisent pas notre langue nationale
- L’histoire de France retrouvera sa place au cœur de l’apprentissage
- Suppression progressive sur le quinquennat du collège unique
- L’apprentissage à 14 ans sera rétabli..."



C'est assez transparent en effet...
Et on imagine bien quelle histoire de France serait au programme...

Par principe, je suis hostile à toute détermination politique des programmes a fortiori en HG.
MAIS:
- Que les parents étrangers parlent français, pour soutenir la scolarité de leur enfant, cela me semble une bonne chose. Faut voir les frères et soeurs se coltiner les réunions parents profs pour le savoir.
- Le collège unique est une machine à broyer les gosses, qui ne convient qu'à ceux qui ont tout pour survivre à tout système scolaire inepte! Au nom de cette fausse démocratisation on laisse sortir des gamins sans savoirs ni fondamentaux ni professionnels. Que des profs puissent encore défendre ce modèle me fait simplement vomir.
- Quant à l'apprentissage à 14 ans, il est contestable s'il est opposé à la scolarisation. Si en revanche, il permet 1) de former à un métier, 2) de montrer à un gamin qu'il peut réaliser des choses (plus facile à percevoir que dans l'enseignement classique) alors il peut être un vecteur de confiance en soi et de réussite scolaire!

Sur ces point là je signerai (certes jamais avec le collectif Racine, mais pas plus avec d'autres organisations autoproclamées démocrates et amies de l'émancipation du genre humain)

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Reine Margot le Lun 9 Juin 2014 - 20:11

@Ragnetrude a écrit:
@Cath a écrit:Je ne vois rien "suintant la détestation des classes populaires et des immigrés"...

Déjà, l'absence de toute mesure visant à réduire les inégalités scolaires ou venir en aide aux élèves en difficulté. Et pour les propositions affichées, pas la peine d'être un expert en double langage pour comprendre ce qui ce cache derrière ces mesures qui peuvent paraître "de bon sens" au pékin moyen qui ne connaît rien au sujet :
"- Instauration de cours de français obligatoires pour les parents qui ne maîtrisent pas notre langue nationale
- L’histoire de France retrouvera sa place au cœur de l’apprentissage
- Suppression progressive sur le quinquennat du collège unique
- L’apprentissage à 14 ans sera rétabli..."



à part le passage sur l'Histoire de France qui me paraît très nationaliste, les autres propositions ne me semblent pas mauvaises, les parents étrangers ont parfois besoin d'aide pour maîtriser notre langue, et même si le côté "obligatoire" me fait tiquer, je ne vois pas comment on peut habiter dans un pays sans même essayer de parler la langue. Pour la suppression du collège unique, il est clair que son bilan est désastreux, et pour l'apprentissage à 14 ans, certains élèves y seraient motivés.

Et je précise que j'ai enseigné pendant 10 ans dans une vingtaine d'établissements différents.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Ragnetrude le Lun 9 Juin 2014 - 20:16

- je ne suis pas contre les cours de français aux parents non francophones, mais penser que c'est cela qui va régler les problèmes de ces élèves est insuffisant. Et venant du FN, je vois plus cela comme une manière supplémentaire d'accuser les immigrés de ne pas bien éduquer leurs enfants.
- le collège unique ne marche pas car on a pris l'idée de mettre tout le monde au même endroit mais on a laissé les profs et les élèves se débrouiller avec ça, sans y mettre les moyens. Pour moi cela n'invalide pas le fait qu'il est possible d'emmener tous les élèves au moins jusqu'en 3e si on leur donne réellement les moyens de réussir.
- quand des médecins, des profs et des cadres dirigeants accepteront d'envoyer leur gamin en apprentissage à 14 ans, alors je ne croirais plus que c'est un moyen de faire quitter l'école au plus tôt aux élèves issus de classes défavorisées.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Cath le Lun 9 Juin 2014 - 20:23

@philann a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Ragnetrude a écrit:

Déjà, l'absence de toute mesure visant à réduire les inégalités scolaires ou venir en aide aux élèves en difficulté. Et pour les propositions affichées, pas la peine d'être un expert en double langage pour comprendre ce qui ce cache derrière ces mesures qui peuvent paraître "de bon sens" au pékin moyen qui ne connaît rien au sujet :
"- Instauration de cours de français obligatoires pour les parents qui ne maîtrisent pas notre langue nationale
- L’histoire de France retrouvera sa place au cœur de l’apprentissage
- Suppression progressive sur le quinquennat du collège unique
- L’apprentissage à 14 ans sera rétabli..."



C'est assez transparent en effet...
Et on imagine bien quelle histoire de France serait au programme...

Par principe, je suis hostile à toute détermination politique des programmes a fortiori en HG.
MAIS:
- Que les parents étrangers parlent français, pour soutenir la scolarité de leur enfant, cela me semble une bonne chose. Faut voir les frères et soeurs se coltiner les réunions parents profs pour le savoir.
- Le collège unique est une machine à broyer les gosses, qui ne convient qu'à ceux qui ont tout pour survivre à tout système scolaire inepte! Au nom de cette fausse démocratisation on laisse sortir des gamins sans savoirs ni fondamentaux ni professionnels. Que des profs puissent encore défendre ce modèle me fait simplement vomir.
- Quant à l'apprentissage à 14 ans, il est contestable s'il est opposé à la scolarisation. Si en revanche, il permet 1) de former à un métier, 2) de montrer à un gamin qu'il peut réaliser des choses (plus facile à percevoir que dans l'enseignement classique) alors il peut être un vecteur de confiance en soi et de réussite scolaire!

Sur ces point là je signerai (certes jamais avec le collectif Racine, mais pas plus avec d'autres organisations autoproclamées démocrates et amies de l'émancipation du genre humain)

@Reine Margot a écrit:
@Ragnetrude a écrit:
@Cath a écrit:Je ne vois rien "suintant la détestation des classes populaires et des immigrés"...

Voilà (sauf toujours pour l'apprentissage à 14 ans).

Déjà, l'absence de toute mesure visant à réduire les inégalités scolaires ou venir en aide aux élèves en difficulté. Et pour les propositions affichées, pas la peine d'être un expert en double langage pour comprendre ce qui ce cache derrière ces mesures qui peuvent paraître "de bon sens" au pékin moyen qui ne connaît rien au sujet :
"- Instauration de cours de français obligatoires pour les parents qui ne maîtrisent pas notre langue nationale
- L’histoire de France retrouvera sa place au cœur de l’apprentissage
- Suppression progressive sur le quinquennat du collège unique
- L’apprentissage à 14 ans sera rétabli..."



à part le passage sur l'Histoire de France qui me paraît très nationaliste, les autres propositions ne me semblent pas mauvaises, les parents étrangers ont parfois besoin d'aide pour maîtriser notre langue, et même si le côté "obligatoire" me fait tiquer, je ne vois pas comment on peut habiter dans un pays sans même essayer de parler la langue. Pour la suppression du collège unique, il est clair que son bilan est désastreux, et pour l'apprentissage à 14 ans, certains élèves y seraient motivés.

Et je précise que j'ai enseigné pendant 10 ans dans une vingtaine d'établissements différents.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Cath le Lun 9 Juin 2014 - 20:24

Tiens il manque ma réponse :
"Voilà, sauf pour l'apprentissage à 14 ans.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par John le Lun 9 Juin 2014 - 20:31

@Mila Saint Anne a écrit:"Aggiornamento" réagit aux dernières et puantes déclarations de JB Brighelli (alias Abraxas, entre autres, pour les habitués du forum) et ses tentatives de rapprochement du Collectif "Racine".

Un article qui replace le personnage dans son contexte : sa participation aux programmes de 2008, sa légion d'honneur...

Je vous en livre un extrait :
aggiornamento a écrit:
Après les années 2006-2008, Brighelli est au commande et est associé à la rédaction des programmes Darcos, ceux de 2008 (oui, ceux qui déclenchèrent le mouvement des désobéisseurs…). Pour cela, il fallait, mais c’était une formalité, appeler à voter Sarko en 2007. Sur le chemin, quelques récompenses donc puisque Brighelli est fait chevalier de la Légion d’Honneur le 14 juillet 2009 sur proposition du ministère de l’Éducation nationale. Xavier Darcos en personne lui remet la breloque « Cher Jean-Paul, votre brillant parcours dans l’Éducation nationale et votre engagement pour renforcer notre école justifient pleinement l’hommage qui vous est rendu ce soir ».

L'article est en ligne sur le site Aggiornamento : http://aggiornamento.hypotheses.org/2144

Bonne lecture.
J'en ai parlé dès le début de ce fil : ce billet de Grégory Chambat est sans doute le moins bon de ceux qu'il a consacrés à la question du collectif Racine, et pourtant ce qu'il écrit est d'habitude plutôt intéressant.

Grégory Chambat fait ici une lecture très finaliste des choses : il veut montrer à tout prix montrer, rétrospectivement, qu'il était évident que Brighelli adhèrerait forcément au Front National un jour.
Les choses sont plus compliquées, et il y a au moins deux erreurs simples qu'on peut relever : d'abord, si Brighelli avait monnayé son appel à voter Sarkozy en 2007, pourquoi lui aurait-il fallu attendre "après les années 2006-2008" pour s'imposer ? Ce n'est pas logique.
D'autre part, Grégory Chambat passe carrément sous silence son appel à voter Bayou en 2012 ! C'est tout de même embêtant, et ça contredit la lecture que fait Grégory Chambat de tout cela.
On pourrait aussi relever que c'est en réalité de Darcos, puis un petit peu de Pécresse, que Brighelli était proche : et ces deux ministres-là n'ont jamais été des plus extrêmes à l'UMP !
Il y a d'autres erreurs dans le fil, à commencer par celle que Celeborn a relevée au sujet du Snalc, qualifié de "très droitier" : pour un syndicat dont des membres et responsables ont été ou se sont dits dit proches de Chevènement, Bayrou, ou Mélenchon, c'est quand même difficile à tenir.

Bref, pour l'instant, mon avis reste donc celui-là : il faut combattre sur le fond les propositions du collectif Racine, si on les croit mauvaises, et non pas hurler au loup parce que Brighelli a évoqué le Collectif Racine.
http://www.neoprofs.org/t76891-le-collectif-racine-front-national-vu-par-jean-paul-brighelli#2563220

Moi, je suis plus choqué par une phrase comme celle-là, sous la plume de ce même collectif Racine :
"La nature profonde de l’être humain est imprégnée de morale judéo-chrétienne"
http://www.neoprofs.org/t76891p100-le-collectif-racine-front-national-vu-par-jean-paul-brighelli#2564364

Là, pour le coup, il y aurait de quoi faire un article : j'invite Grégory Chambat à s'y consacrer, s'il veut renouer avec la qualité de plusieurs de ses autres articles.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Robin le Lun 9 Juin 2014 - 20:42

J'ai lu l'article d’aggiornamento. Franchement, le SNALC, syndicat "très droitier", ça craint. De même la référence à Sternhell, à la fin de l'article sur la "révolution conservatrice" :

"Ce qui a caractérisé, partout en Europe, l’accès au pouvoir des fascistes, comme le rappelle Zeev Sternhell dans son dernier ouvrage (Histoire et Lumières, changer le monde par la raison), c’est bien la révolution conservatrice qui a précipité l’arrivé du fascisme « ce sont les hommes de la « révolution conservatrice » qui préparent le terrain au processus dans lequel vont finir par s’engouffrer les classes supérieures allemandes, les classes cultivées. »

Est-ce que le signataire de l'article pense vraiment que la situation est transposable dans la France de 2014 ? Est-ce que tous ceux qui remettent en cause le collège unique, le bac en cadeau Bonux, les passages automatiques en classe supérieure, qui pensent que l'école doit être tenue à l'abri de la politique et a d'abord pour mission de transmettre des savoirs, l'ordre et le respect n'étant pas une fin en soi, mais la condition de possibilité de cette transmission sont partisans d'une "révolution conservatrice" qui ouvrirait a porte au fascisme ?


Dernière édition par Robin le Lun 9 Juin 2014 - 20:58, édité 2 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par User5899 le Lun 9 Juin 2014 - 20:45

@Mila Saint Anne a écrit:"Aggiornamento" réagit aux dernières et puantes déclarations de JB Brighelli (alias Abraxas, entre autres, pour les habitués du forum) et ses tentatives de rapprochement du Collectif "Racine".

Un article qui replace le personnage dans son contexte : sa participation aux programmes de 2008, sa légion d'honneur...

Je vous en livre un extrait :
aggiornamento a écrit:
Après les années 2006-2008, Brighelli est au commande et est associé à la rédaction des programmes Darcos, ceux de 2008 (oui, ceux qui déclenchèrent le mouvement des désobéisseurs…). Pour cela, il fallait, mais c’était une formalité, appeler à voter Sarko en 2007. Sur le chemin, quelques récompenses donc puisque Brighelli est fait chevalier de la Légion d’Honneur le 14 juillet 2009 sur proposition du ministère de l’Éducation nationale. Xavier Darcos en personne lui remet la breloque « Cher Jean-Paul, votre brillant parcours dans l’Éducation nationale et votre engagement pour renforcer notre école justifient pleinement l’hommage qui vous est rendu ce soir ».

L'article est en ligne sur le site Aggiornamento : http://aggiornamento.hypotheses.org/2144

Bonne lecture.
Rappelons que les programmes de 2008 ont constitué une tentative ministérielle (c'est rare) de rendre à nouveau l'école capable d'apprendre à lire, alors que depuis trente ans, elle impose à ses agents des méthodes qui créent la catastrophe dont nous voyons les effets au quotidien.
Quant aux fameux désobéisseurs, ils sont selon moi quelques PE qui ont pensé, de bonne foi, que leurs méthodes catastrophiques étaient la réponse idoine aux difficultés des enfants défavorisés (ceux-là mêmes qui souffrent le plus de leurs méthodes ineptes) et ils ont voulu se payer un ministre de Sarkozy, ce que je peux comprendre hors contexte, mais que je ne pardonne pas vu la situation. Pour moi, ils auraient dû être purement et simplement révoqués.
Si je comprends bien la teneur de ce message - purement informatif, bien sûr -, on reproche à Brighelli d'avoir reçu la légion d'honneur d'un ministre ci-devant professeur de lettres et d'avoir été co-rédacteur de programmes dont la finalité était de tenter de remédier à ce qui ne va pas. On a vu décorations moins méritées.
PS Quant au SNALC très droitier... Le SNALC se veut laïque et indépendant. On l'a récemment accusé de collusion, non avec MLP, mais avec Peillon, et il syndique des mélenchoniens convaincus, comme moi (même si je ne le suis pas sur la plupart de ses positions éducatives). Quant on parle du SNALC très droitier, , pour moi, c'est qu'on n'a vraiment pas grand-chose à dire.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Collier de Barbe le Lun 9 Juin 2014 - 20:47

Disons que l'article souligne une trajectoire un brin opportuniste dont l'ultime (?) virage vers l'extrême droite après avoir débuté auprès des maoiste, puis d'avoir servi la soupe sous Sarko, laisse songeur.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Igniatius le Lun 9 Juin 2014 - 20:53

@Ragnetrude a écrit:
- quand des médecins, des profs et des cadres dirigeants accepteront d'envoyer leur gamin en apprentissage à 14 ans, alors je ne croirais plus que c'est un moyen de faire quitter l'école au plus tôt aux élèves issus de classes défavorisées.

Je rebondis juste sur ce point : cette phrase a l'apparence du bon sens mais il faut regarder les faits. Quand la société acceptait que les classes supérieures puissent contourner ce type de filières (et je suis d'accord que c'est un problème) elle arrivait à extraire plus de gamins des couches défavorisées pour les hisser au plus haut niveau que désormais, où elle ment en permanence aux mêmes gamins, pendant que les CSP+ trouvent toujours plus de solutions pour protéger leurs gamins.
C'est une belle pensée mais elle ne résiste guère aux faits.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Dwarf le Lun 9 Juin 2014 - 20:55

@Ragnetrude a écrit:Le programme du FN est une grossière tentative de caresser certains profs dans le sens du poil mêlée à des a priori dignes du café du commerce. Sérieusement, ça leur a pris quoi, 5 minutes, pour rédiger cette liste pathétique de propositions qui ne semblent envisager l'école que sous la forme d'un champs de bataille entre profs et élèves ? Aucune ambition, aucune valeur si ce n'est un autoritarisme qui renvoie à une vision fantasmée de l'école du bon vieux temps. Cette liste suinte de leur détestation des classes populaires et des immigrés.
Comment en tant que professeur peut-on se satisfaire de cela ? Aucune volonté de faire réussir tous les élèves, on fait dégager les gamins en difficulté le plus tôt possible, les enseignants ne seront que des kapos chargés d'appliquer leurs programmes rétrogrades dans des collèges transformés en camps retranchés.    
Parce que tu penses vraiment que cela vise les enseignants (même "certains")?  araignée 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le collectif Racine (Front National) vu par Jean-Paul Brighelli.

Message par Igniatius le Lun 9 Juin 2014 - 20:56

Cripure a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:"Aggiornamento" réagit aux dernières et puantes déclarations de JB Brighelli (alias Abraxas, entre autres, pour les habitués du forum) et ses tentatives de rapprochement du Collectif "Racine".

Un article qui replace le personnage dans son contexte : sa participation aux programmes de 2008, sa légion d'honneur...

Je vous en livre un extrait :
aggiornamento a écrit:
Après les années 2006-2008, Brighelli est au commande et est associé à la rédaction des programmes Darcos, ceux de 2008 (oui, ceux qui déclenchèrent le mouvement des désobéisseurs…). Pour cela, il fallait, mais c’était une formalité, appeler à voter Sarko en 2007. Sur le chemin, quelques récompenses donc puisque Brighelli est fait chevalier de la Légion d’Honneur le 14 juillet 2009 sur proposition du ministère de l’Éducation nationale. Xavier Darcos en personne lui remet la breloque « Cher Jean-Paul, votre brillant parcours dans l’Éducation nationale et votre engagement pour renforcer notre école justifient pleinement l’hommage qui vous est rendu ce soir ».

L'article est en ligne sur le site Aggiornamento : http://aggiornamento.hypotheses.org/2144

Bonne lecture.
Rappelons que les programmes de 2008 ont constitué une tentative ministérielle (c'est rare) de rendre à nouveau l'école capable d'apprendre à lire, alors que depuis trente ans, elle impose à ses agents des méthodes qui créent la catastrophe dont nous voyons les effets au quotidien.
Quant aux fameux désobéisseurs, ils sont selon moi quelques PE qui ont pensé, de bonne foi, que leurs méthodes catastrophiques étaient la réponse idoine aux difficultés des enfants défavorisés (ceux-là mêmes qui souffrent le plus de leurs méthodes ineptes) et ils ont voulu se payer un ministre de Sarkozy, ce que je peux comprendre hors contexte, mais que je ne pardonne pas vu la situation. Pour moi, ils auraient dû être purement et simplement révoqués.
Si je comprends bien la teneur de ce message - purement informatif, bien sûr -, on reproche à Brighelli d'avoir reçu la légion d'honneur d'un ministre ci-devant professeur de lettres et d'avoir été co-rédacteur de programmes dont la finalité était de tenter de remédier à ce qui ne va pas. On a vu décorations moins méritées.
PS Quant au SNALC très droitier... Le SNALC se veut laïque et indépendant. On l'a récemment accusé de collusion, non avec MLP, mais avec Peillon, et il syndique des mélenchoniens convaincus, comme moi (même si je ne le suis pas sur la plupart de ses positions éducatives). Quant on parle du SNALC très droitier, , pour moi, c'est qu'on n'a vraiment pas grand-chose à dire.

Mais quand même Cripure, Brighelli manque de constance : qu'il ait des positions fermes et cohérentes sur l'éducation, on est tous d'accord, mais qu'il soit prêt à croire à des mirages politiques qui lui promettent de les appliquer, c'est louche. Il est suffisamment intelligent pour savoir que ni Darcos, ni le FN, n'appliqueront jamais une politique éducative de gauche.

Je suis d'accord sur les désobéisseurs, que je soutenais à l'époque, par mnque cruel d'analyse et de recul sur l'affaire.


Edit : j'ajoute que les personnes sérieuses refusent la Légion d'honneur. Ce qui fait bcp de personnes peu sérieuses.


Dernière édition par Igniatius le Lun 9 Juin 2014 - 20:59, édité 1 fois

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum