Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par User5899 le Lun 9 Juin 2014 - 21:04
@Gryphe a écrit:
@Celeborn a écrit:Pour avoir rencontré à plusieurs reprises des membres du CSP, Boissinot était justement l'un de ceux qui semblait le moins doctrinaire dans son approche et qui écoutait réellement tout le monde et prenait vraiment en compte les avis qu'on pouvait lui donner. La dernière rencontre où il n'était pas présent a été beaucoup plus difficile, justement, de ce point de vue.
Bon, donc du coup, son départ est une mauvaise nouvelle.  Sad 

On n'y arrivera jamais...  bounce 
On dissout le machin des programmes. On reprend les programmes de 87 et on passe à autre chose : la revalorisation du métier et la mise à la porte des parents.
Y'a du boulot.
Purée, qu'est-ce qu'ils sont mous dans ce ministère Evil or Very Mad
avatar
John
Médiateur

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par John le Lun 9 Juin 2014 - 21:15
la revalorisation du métier et la mise à la porte des parents.
La remarque sur les parents me paraît hors sujet (on parle du CSP) et contre-productive.
Je pense que beaucoup de parents à la FCPE ou ailleurs sont sincèrement convaincus que les parents doivent avoir plus de place à l'école, qu'ils apportent ou peuvent apporter beaucoup à l'école, de multiples manières, et qu'il y a eu des excès dans les décennies passées qui peuvent aussi expliquer les réactions des parents.
Vouloir un intérêt honnête, mesuré et indispensable des parents pour l'école est tout à fait le contraire de vouloir les "mettre à la porte", qui est absolument méprisant et inefficace.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Olympias
Prophète

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Olympias le Lun 9 Juin 2014 - 21:18
Cripure a écrit:
@Gryphe a écrit:
@Celeborn a écrit:Pour avoir rencontré à plusieurs reprises des membres du CSP, Boissinot était justement l'un de ceux qui semblait le moins doctrinaire dans son approche et qui écoutait réellement tout le monde et prenait vraiment en compte les avis qu'on pouvait lui donner. La dernière rencontre où il n'était pas présent a été beaucoup plus difficile, justement, de ce point de vue.
Bon, donc du coup, son départ est une mauvaise nouvelle.  Sad 

On n'y arrivera jamais...  bounce 
On dissout le machin des programmes. On reprend les programmes de 87 et on passe à autre chose : la revalorisation du métier et la mise à la porte des parents.
Y'a du boulot.
Purée, qu'est-ce qu'ils sont mous dans ce ministère Evil or Very Mad
 yesyes  yesyes  yesyes  yesyes  yesyes  yesyes  yesyes  yesyes  yesyes 
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par User5899 le Lun 9 Juin 2014 - 22:25
@John a écrit:
la revalorisation du métier et la mise à la porte des parents.
La remarque sur les parents me paraît hors sujet (on parle du CSP) et contre-productive.
Bé non, hé, tu n'as pas lu. Le CSP, on s'en était débarrassé avant.
Sinon, je ne suis pas dans une démarche de marketing, c'est vrai. Les parents chez eux, les profs dans leurs classes, un local pour qu'ils se rencontrent sur rdv, et on n'a pas besoin de plus.
avatar
John
Médiateur

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par John le Lun 9 Juin 2014 - 22:28
Et des parents par exemple représentés aux conseils de classe, quand même, non ?
Accompagnateurs dans les sorties scolaires en primaire ?
Présents lors des fêtes de fin d'année, payeurs lors des sorties culturelles, etc.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
philann
Doyen

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par philann le Lun 9 Juin 2014 - 22:32
Cripure a écrit:
@John a écrit:
la revalorisation du métier et la mise à la porte des parents.
La remarque sur les parents me paraît hors sujet (on parle du CSP) et contre-productive.
Bé non, hé, tu n'as pas lu. Le CSP, on s'en était débarrassé avant.
Sinon, je ne suis pas dans une démarche de marketing, c'est vrai. Les parents chez eux, les profs dans leurs classes, un local pour qu'ils se rencontrent sur rdv, et on n'a pas besoin de plus.

+ 1000 000 !


@John a écrit:Et des parents par exemple représentés aux conseils de classe, quand même, non ?
Accompagnateurs dans les sorties scolaires en primaire ?
Présents lors des fêtes de fin d'année, payeurs lors des sorties culturelles, etc.

Aux conseils de classe oui, en tant qu'observateurs!
Pour les sorties scolaires je trouve ça extrêmement gênant et source de problèmes

Pour les fêtes de fin d'années et co-payeurs des sorties...bah ils sont parents...

En outre, je ne vois pas ce qu'il y a de méprisant à dire que le rôle des parents n'est pas d'être co-décisionnaire dans l'enceinte de l'école.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
John
Médiateur

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par John le Lun 9 Juin 2014 - 22:33
Aux conseils de classe oui, en tant qu'observateurs!
C'est n'importe quoi.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par User5899 le Lun 9 Juin 2014 - 22:34
@John a écrit:Et des parents par exemple représentés aux conseils de classe, quand même, non ?
Accompagnateurs dans les sorties scolaires en primaire ?
Présents lors des fêtes de fin d'année, payeurs lors des sorties culturelles, etc.
A la porte, ça veut dire qu'on les prie d'entrer, et non qu'ils font comme ils veulent. Ca veut dire qu'on les invite aux conseils et qu'ils y ont la parole, pas qu'ils viennent y vociférer n'importe quoi juste parce qu'on n'ose pas les prier de se taire en cas d'excès. Pour le reste, je ne fais ni sorties avec parents ni fêtes, je suis enseignant.
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Balthamos le Lun 9 Juin 2014 - 22:41
Je suis d'accord avec Cripure et Philann sur les parents, notamment aux conseils de classe.
Des parents venant et connaissant mieux le niveau scolaire des enfants, ce n'est pas sérieux.
Des parents nous donnant des conseils sur comment faire cours ou comment noter, ce n'est pas sérieux.
Les dire co- payeurs, je trouve ça dangereux et partiellement faux.
Les sorties payantes ne sont pas obligatoires. Pour les élèves n'ayant pas les moyens, il peut y avoir des aides. Les dire co- payeurs sous entend qu'ils ont un droit de regard dans nos activités et pratiques. Ce droit de regard est là, mais doit être sévèrement limité.

Après, je suis aussi d'accord avec John que le conseil supérieur ne va pas répondre à ces questions.
avatar
philann
Doyen

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par philann le Lun 9 Juin 2014 - 22:50
@John a écrit:
Aux conseils de classe oui, en tant qu'observateurs!
C'est n'importe quoi.

Je te remercie quand même, cet échange est un vrai bonheur!  Rolling Eyes 

Mais ne t'inquiète pas on prend le chemin inverse...et mon investissement dans les conseils de classe va s'amoindrir à mesure de l'importance prise par les parents dans les décisions d'orientation.


Dernière édition par John le Lun 9 Juin 2014 - 22:53, édité 1 fois (Raison : Correction de "CG" en "conseils de classe".)

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Balthazaard le Lun 9 Juin 2014 - 22:52
En 30 ans de carrière je n'ai jamais, je dis bien jamais, en pesant mes mots vu des parents d'élèves apporter quoi que ce soit de positif en matière d'éducation. Pour les sorties, distributions des livres, fêtes diverses...etc (tâches périphériques qui pourraient parfaitement êtres assurées sans eux et qui ne le sont que par la volonté politique de leur donner de l'importance) peut-être mais dans ce qui constitue le cœur de notre métier jamais. Par contre des exemples de leur pouvoir de nuisance (pas à mon encontre, étant trop "vicieux" et désabusé pour croire à quoi que ce soit et ne pas assurer mes arrières..) à l'encontre de braves profs croyant sincèrement à leur métier et à des relations "vraies" dans ce domaine j'en ai vu jusqu'au dégout...
Cerise sur le gâteau, mon meilleur ami (et je pèse mes mots) est délégué PEEP, c'est le seul sujet de conversation tabou entre nous, on sait trop que l'on pourrait vraiment se facher pour ça
Invité
Invité

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Invité le Lun 9 Juin 2014 - 22:54
@philann a écrit:
@John a écrit:
Aux conseils de classe oui, en tant qu'observateurs!
C'est n'importe quoi.

Je te remercie quand même, cet échange est un vrai bonheur!  Rolling Eyes 

Mais ne t'inquiète pas on prend le chemin inverse...et mon investissement dans les CG va s'amoindrir à mesure de l'importance prise par les parents dans les décisions d'orientation.
Dans les conseils généraux, carrément?  Razz Razz Razz 
Plus sérieusement, la plupart des parents peuvent quand même apporter un éclairage précieux et il me semble dommage de vouloir les écarter à tout prix. Nous ne sommes pas infaillibles (et eux non plus), et il me semble qu'on ne peut construire durablement une orientation contre les parents voire l'élève lui-même.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par User5899 le Lun 9 Juin 2014 - 22:59
En même temps, quand les parents seront décisionnaires, on se tracassera un peu moins pour les évaluations.
avatar
philann
Doyen

Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par philann le Lun 9 Juin 2014 - 23:04
holderfar a écrit:
@philann a écrit:
@John a écrit:
C'est n'importe quoi.

Je te remercie quand même, cet échange est un vrai bonheur!  Rolling Eyes 

Mais ne t'inquiète pas on prend le chemin inverse...et mon investissement dans les CG va s'amoindrir à mesure de l'importance prise par les parents dans les décisions d'orientation.
Dans les conseils généraux, carrément?  Razz Razz Razz 
Plus sérieusement, la plupart des parents peuvent quand même apporter un éclairage précieux et il me semble dommage de vouloir les écarter à tout prix. Nous ne sommes pas infaillibles (et eux non plus), et il me semble qu'on ne peut construire durablement une orientation contre les parents voire l'élève lui-même.

 Razz Razz Razz Ca me vient de mes 4 ans en Conseil de Gestion!  Wink 
Je ne suis pas du tout contre les échanges avec les parents, bien au contraire! Du reste, j'échange beaucoup par mail avec eux et souvent les parents apprécient. Et c'est vrai que les élèves qui posent le plus problèmes sont souvent ceux dont on ne voit jamais les parents.
Mais tout est question de place. Que les parents apportent un éclairage précieux, oui bien sûr, qu'ils soient compétents en matière scolaire et co-décisionnaires...clairement non. Réserver plus de place aux parents dans l'école est un serpent de mer depuis Jules Ferry et les relations parents-profs se sont dégradées à mesure qu'ils entraient. Il serait peut-être temps d'essayer autre chose!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Maria Téguy
Niveau 6

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Maria Téguy le Lun 9 Juin 2014 - 23:49
A chacun sa place, être prof c'est un métier, éduquer ses enfants sérieusement cela représente du travail.
Le problème avec l'entrisme de parents dans les établissements, c'est que ça peut être tout et n'importe quoi, que les quelques individus qui profiteraient de cette possibilité ne seront pas forcément les plus compétents pour cela.
Les parents ont déjà leurs délégués au ca, c'est bien suffisant. Petit rappel, l'éducation est nationale, elle n'est pas au service des parents mais de la Nation, nuance.

_________________
Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par User5899 le Lun 9 Juin 2014 - 23:57
Puisqu'on me fait l'honneur de m'instituer auteur du fil, un texte vieux de 14 ans ou presque. Avec lequel, d'ailleurs, je ne suis pas d'accord sur tout, loin de là. Mais qui illustre que le problème est déjà assez ancien (nous sommes à l'ère Royallègre).

Dans Charlie-Hebdo, Charb a écrit:Exterminons les parents d’élèves !

Les parents, je n’ai rien contre, pourvu que ceux qui le sont ne le revendiquent pas trop bruyamment et, surtout, qu’ils n’en fassent pas profession. On peut être heureux d’être parent, il n’y a toutefois pas de quoi en être fier : toute personne équipée de couilles ou d’ovaires en état de marche peut accéder au statut de parent. Ensuite, selon la manière dont on élève l’enfant qu’on a conçu, on est ou non un bon parent.

Si je veux bien reconnaître qu’il y a de bons parents, en revanche il m’est impossible de reconnaître qu’il existe de bons parents d’élèves. En tout cas, ceux qui revendiquent le titre de parent d’élève, qui s’en gargarisent et en font un métier, ne peuvent pas être de bons parents d’élèves. Tous ceux qui se regroupent en associations pour surveiller, contrôler, critiquer, saboter le travail des enseignants au prétexte que les parents sont propriétaires – car c’est comme ça qu’ils se comportent – d’un enfant mériteraient d’être exterminés à coups de pioche. Tous les enseignants ne sont pas parfaits, loin de là, mais tous les parents d’élèves sont à***. Les pires étant les enseignants parents d’élèves.

De quoi se mêlent-ils, ces connards, pour décider que le prof ne doit pas donner telle lecture aux enfants ? Je précise que je n’ai jamais été prof, non plus parent d’élève, mais, comme tout le monde, élève. Les parents d’élèves ne veulent pas que leur enfant, qui leur appartient à ceux et à eux seuls, puisqu’ils l’ont payé de leur inestimable semence, apprenne à devenir un être pensant et réfléchissant par lui-même. Ils rêvent que leur progéniture devienne leur clone. Non pas avec plus de connaissances, plus d’ouverture d’esprit, plus de curiosité, de tolérance qu’eux, mais avec plus de diplômes. Une tête de con avec une belle situation. On n’a dans le meilleur (ou le pire) des cas que deux parents ; on a, au cours d’une vie scolaire, deux trois, voire quatre dizaines de professeurs qui sont autant de points de vue différents sur le monde extérieur. Certains sont complètement tarés et relèvent de la psychiatrie, d’autres sont géniaux, d’autres encore sont aussi ternes et anodins que les manuels scolaires disponibles sur le marché. Les enfants savent faire la différence entre ces catégories, qu’on arrête de les prendre pour des demeurés.

Je ne sais pas si le prof de lettres du collège Millevoye d’Abbeville est un « bon » enseignant. Ce que je sais, c’est que les parents d’élèves qui ont porté plainte contre lui parce qu’il a fait acheter à ses élèves de troisième le roman d’Agota Kristof Le Grand Cahier sont des criminels contre le savoir. Dans le bouquin (très beau et très violent) de Kristof, une scène de zoophilie et deux fellations ont amené trois policiers à embarquer le professeur de lettres au commissariat. Cinq heures d’interrogatoire et une perquisition à son domicile ont décidé les policiers à relâcher l’enseignant. Il aurait été plus rapide que les policiers se plongent dans la lecture du roman, Mais les policiers, qui manquent de moyens, n’ont qu’un cerveau pour deux. Le professeur a demandé une autre affectation. Le recteur d’académie qualifie l’enseignant de « jeune qui a agi trop vite », un jeune qui n’a fait qu’une « légère erreur d’appréciation ».

La morale de l’histoire, c’est qu’il faut pendre les recteurs, inspecteurs, directeurs avec les tripes des parents d’élèves À l’école, le prof ne devrait pas avoir de chefs ; à l’école, l’élève ne devrait plus avoir de parents. Que les profs et les élèves ensemble gèrent leur établissement ; que les profs et les élèves ensemble décident quel prof doit être muté ou non. Les profs sont censés enseigner ce qu’est la démocratie aux élèves. Tâche difficile quand on sait que ni les profs ni les élèves ne vivent la démocratie à l’intérieur de leurs établissements. La démocratie à l’école ne peut naître que dans le sang des parents d’élèves et de l’administration.

CHARB, Charlie-Hebdo (6 Décembre 2000)

Voilà, voilà Razz
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Celeborn le Lun 9 Juin 2014 - 23:58
holderfar a écrit:
@philann a écrit:
@John a écrit:
C'est n'importe quoi.

Je te remercie quand même, cet échange est un vrai bonheur!  Rolling Eyes 

Mais ne t'inquiète pas on prend le chemin inverse...et mon investissement dans les CG va s'amoindrir à mesure de l'importance prise par les parents dans les décisions d'orientation.
Dans les conseils généraux, carrément?  Razz Razz Razz 
Plus sérieusement, la plupart des parents peuvent quand même apporter un éclairage précieux et il me semble dommage de vouloir les écarter à tout prix. Nous ne sommes pas infaillibles (et eux non plus), et il me semble qu'on ne peut construire durablement une orientation contre les parents voire l'élève lui-même.

Je crois qu'on confond parents et représentants de parents. Les premiers sont indispensables. Les seconds… ça me semble nettement + discutable, et j'ai généralement constaté majoritairement des effets négatifs à leur présence en conseil de classe ou en CA plutôt que des effets positifs. Je pense qu'on pourrait complètement s'en passer en conseil de classe, ou alors effectivement qu'ils ne soient là qu'en observateurs si on y tient. Et je maintiens qu'il faudrait réduire leur place dans les instances décisionnaires de l'établissement.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par User5899 le Mar 10 Juin 2014 - 0:01
Consulter des parents d'élèves sur les programmes, par exemple, hein... Ca ne choque personne ? Ou sur la mise aux normes d'un atelier ? C'est n'importe quoi.
User17706
Enchanteur

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par User17706 le Mar 10 Juin 2014 - 0:04
Cripure a écrit:Consulter des parents d'élèves sur les programmes, par exemple, hein... Ça ne choque personne ?
Oh si, oh si Smile

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
F.Lemoine
Sage

Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par F.Lemoine le Mar 10 Juin 2014 - 0:38
Bonsoir,
A mon avis, il faut partir d'un constat simple : les parents ne travaillent pas dans notre établissement (sauf rares exceptions). Je comprends et j'accepte qu'on les entende (j'en suis un moi-même) mais basta pour le côté décisionnaire, sinon on ouvre la porte au clientélisme. Après, s'ils ont des choses à dire à tel ou tel enseignant, pas de problème.
Ou alors, je vais m'immiscer dans les décisions de Pasteur-Sanofi ?
Quant aux programmes, pas touche. C'est à nous de lutter pour obtenir ce qui nous semble le mieux (je pense que nous sommes les mieux placés).
Aux armes, donc !
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par JEMS le Mar 10 Juin 2014 - 7:00
Aux grilles de l'école, c'est déjà pas mal.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Une passante le Mar 10 Juin 2014 - 8:06
Je suis d'accord avec le fait que les parents n'ont rien à voir avec les programmes ou les enseignants, en revanche la sécurité et le "bien-être" des élèves les concernent quand même.
Dans mon premier lycée, les toilettes des filles ne fermaient pas à clé et cela engendrait des problèmes multiples (que n'importe quelle fille peut comprendre). J'avais tenté d'en parler avec le CDE qui m'avait envoyée balader. J'ai conseillé aux élèves d'en parler à leurs parents et la situation s'est améliorée !
En tant que parent d'élève également, je pense avoir mon mot à dire sur le fait que mon enfant puisse aller à l'école sans les désagréments dont les administratifs n'ont rien à faire...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par User5899 le Mar 10 Juin 2014 - 8:16
@Une passante a écrit:Je suis d'accord avec le fait que les parents n'ont rien à voir avec les programmes ou les enseignants, en revanche la sécurité et le "bien-être" des élèves les concernent quand même.
Dans mon premier lycée, les toilettes des filles ne fermaient pas à clé et cela engendrait des problèmes multiples (que n'importe quelle fille peut comprendre). J'avais tenté d'en parler avec le CDE qui m'avait envoyée balader. J'ai conseillé aux élèves d'en parler à leurs parents et la situation s'est améliorée !
En tant que parent d'élève également, je pense avoir mon mot à dire sur le fait que mon enfant puisse aller à l'école sans les désagréments dont les administratifs n'ont rien à faire...
Voilà. Les parents sur les toilettes, rien à dire.
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Hélips le Mar 10 Juin 2014 - 8:26
@Une passante a écrit:Je suis d'accord avec le fait que les parents n'ont rien à voir avec les programmes ou les enseignants, en revanche la sécurité et le "bien-être" des élèves les concernent quand même.
Dans mon premier lycée, les toilettes des filles ne fermaient pas à clé et cela engendrait des problèmes multiples (que n'importe quelle fille peut comprendre). J'avais tenté d'en parler avec le CDE qui m'avait envoyée balader. J'ai conseillé aux élèves d'en parler à leurs parents et la situation s'est améliorée !
En tant que parent d'élève également, je pense avoir mon mot à dire sur le fait que mon enfant puisse aller à l'école sans les désagréments dont les administratifs n'ont rien à faire...

Justement, c'est quand même problématique d'arriver à ce que les parents aient plus de poids que les profs non ? Quelque soit le sujet !

Anecdote cette année : le prof principal ne peut pas assister à un conseil (sortie au théâtre avec les élèves du lycée, organisée par les profs de lettres, pas "j'ai macramé et je vous emm.."). Il a prévenu longtemps à l'avance pour le faire déplacer. Ben on attend de savoir les parents pourront venir à la nouvelle heure. Sinon, on ne déplace pas le conseil.
Je suis encore fâchée après les collègues qui n'ont pas voulu aller jusqu'au bout du raisonnement : si les parents sont plus importants que le PP, je proposai qu'aucun collègue n'assiste au conseil.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Marie Laetitia le Mar 10 Juin 2014 - 9:17
@Hélips a écrit:
@Une passante a écrit:Je suis d'accord avec le fait que les parents n'ont rien à voir avec les programmes ou les enseignants, en revanche la sécurité et le "bien-être" des élèves les concernent quand même.
Dans mon premier lycée, les toilettes des filles ne fermaient pas à clé et cela engendrait des problèmes multiples (que n'importe quelle fille peut comprendre). J'avais tenté d'en parler avec le CDE qui m'avait envoyée balader. J'ai conseillé aux élèves d'en parler à leurs parents et la situation s'est améliorée !
En tant que parent d'élève également, je pense avoir mon mot à dire sur le fait que mon enfant puisse aller à l'école sans les désagréments dont les administratifs n'ont rien à faire...

Justement, c'est quand même problématique d'arriver à ce que les parents aient plus de poids que les profs non ? Quel que soit le sujet !

Anecdote cette année : le prof principal ne peut pas assister à un conseil (sortie au théâtre avec les élèves du lycée, organisée par les profs de lettres, pas "j'ai macramé et je vous emm.."). Il a prévenu longtemps à l'avance pour le faire déplacer. Ben on attend de savoir les parents pourront venir à la nouvelle heure. Sinon, on ne déplace pas le conseil.
Je suis encore fâchée après les collègues qui n'ont pas voulu aller jusqu'au bout du raisonnement : si les parents sont plus importants que le PP, je proposai qu'aucun collègue n'assiste au conseil.

  Nous avons la chance dans mon établissement d'avoir d'excellentes relations avec les représentants de parents d'élèves. Mais il est dramatique que l'on n'écoute pas les enseignants quand il s'agit des conditions d'enseignements ou du bien des élèves...
Le rôle des parents doit être consultatif. C'est important et ça l'est tout autant qu'il ne dépasse pas ce rôle. Un parent qui donne son avis sur les programmes doit être invité à reconsidérer son rôle ou à inscrire son enfant ailleurs.
Après il ne faut pas oublier qu'il est parfois délicat de se retrouver avec des collègues inaptes à l'enseignement. Les parents sont alors important pour faire remonter le problème quand la direction et l'inspection sont défaillantes... Mais finalement on en revient au même constant. Les parents ont du poids quand le reste de la machine est déséquilibrée...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
Contenu sponsorisé

Re: Quelle doit être la place des parents à l'école ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum