Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Osmie le Mer 24 Fév 2016 - 12:33

@Padre P. Lucas a écrit:
@Osmie a écrit:
J'aurais aimé recevoir un solide enseignement grammatical à l'école, structuré et précis ; je pense que de nombreux collègues de mon âge ont subi la même chose que moi en tant qu'élèves, l'abandon de l'enseignement de la langue française par l'institution. A nous d'apprendre seuls, et de ne pas faire subir aux élèves ce que nous avons vécu en tant qu'élèves.

PUB a écrit:
Avec le Revéret
Plus jamais seuls vous ne serez !
professeur

Very Happy
Mais que de temps perdu à faire du rien en cours de français !

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Osmie le Mer 24 Fév 2016 - 12:41

Cripure a écrit:
@Osmie a écrit:En primaire au début des années 80', j'ai appris à parler de déterminants, et non d'adjectifs
Ma mère, PE partie en retraite en 96, ne connaissait pas le terme.

Notre instituteur, qui avait fait la guerre d'Algérie, nous a toujours parlé de déterminants ; ses cours de grammaire étaient clairs et structurés, et furent presque les seuls à avoir ces qualités dans toute ma scolarité en français. Je ne jette pas la pierre à mes anciens professeurs ; je pense qu'il n'est pas toujours facile de résister aux injonctions de l'institution (combien de collègues enseigneront l'orthographe réformée, le prédicat et les compléments de phrase à la rentrée ?), mais je regrette d'être tombée sur les bons soldats obéissants.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par V.Marchais le Mer 24 Fév 2016 - 12:46

@Ryuzaki a écrit:
Cripure a écrit:

Grevisse a écrit:L'adjectif est un mot que l'on adjoint au nom pour le qualifier ou pour le déterminer.
On distingue les adjectifs qualificatifs et les adjectifs non qualificatifs (numéraux, possessifs, démonstratifs, relatifs, interrogatifs, exclamatifs, indéfinis).
On appelle aussi adjectif verbal la forme verbale de participe présent employée comme adjectif.
Précis de grammaire française, Duculot, 28e édition, 1969.

Et comment Grevisse définit-il l'article ? Je vais peut-être dire une bêtise, mais ne peut-on pas, à partir de cette définition, considérer les articles comme des formes d'adjectifs ? (s'accordent avec le nom et le déterminent).
Par ailleurs, je crois savoir que l'un des intérêts de parler de "déterminants" est de regrouper les articles et les dits adjectifs non qualificatifs, ce qui permet de mettre dans une même classe "le" et "ce", ce qui me semble plus intuitif que de mettre ensemble "ce" et "grand".

Historiquement, ça a été le cas pendant longtemps.
Il faudrait vérifier, mais je crois que c'est seulement au début du XXe siècle que les articles sont extraits de la classe des adjectifs. Les adjectifs déterminatifs ont suivi quelques années plus tard, pour abandonner la classe des adjectifs aux seuls adjectifs qualificatifs et relationnels.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par V.Marchais le Mer 24 Fév 2016 - 12:54

Ce qu me gêne le plus, dans l'opposition déterminant / adjectif, c'est l'incohérence.

Déclarer une classe de déterminants qui regrouperait articles et adjectifs déterminatifs, classe constituée en fonction de critères syntaxiques précis, ne me pose pas de problème.
Ce qui me pose problème, c'est qu'à l'intérieur de cette classe, on gomme la catégorie des adjectifs en conservant celle des articles. C'est totalement illogique. On se retrouve dans la situation suivante :
Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble... déterminants !
Ce n'est pas cohérents.

La seule manière logique de dire les choses, c'est : Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble adjectifs (possessifs, démonstratifs... comme en anglais ou en allemand). Pourquoi on se refuse à cette logique, en opposant sans cesse adjectifs et déterminants, alors que les uns sont une sous-classe des autres, c'est pour moi un grand mystère.

En attendant, nous en restons avec une solution bâtarde et incohérente, ce qui ne peut guère être un avantage pour les élèves.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Murr le Mer 24 Fév 2016 - 13:00

+ 1

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mer 24 Fév 2016 - 13:04

@Osmie a écrit:
Cripure a écrit:
@Osmie a écrit:En primaire au début des années 80', j'ai appris à parler de déterminants, et non d'adjectifs
Ma mère, PE partie en retraite en 96, ne connaissait pas le terme.

Notre instituteur, qui avait fait la guerre d'Algérie, nous a toujours parlé de déterminants ; ses cours de grammaire étaient clairs et structurés, et furent presque les seuls à avoir ces qualités dans toute ma scolarité en français. Je ne jette pas la pierre à mes anciens professeurs ; je pense qu'il n'est pas toujours facile de résister aux injonctions de l'institution (combien de collègues enseigneront l'orthographe réformée, le prédicat et les compléments de phrase à la rentrée ?), mais je regrette d'être tombée sur les bons soldats obéissants.

Bon en même temps, si ce n'est que ça, on s'en remet vite non ? Pour ma part je regrette surtout de ne plus avoir eu de cours de grammaire après le CM2.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par auléric le Mer 24 Fév 2016 - 13:42

@V.Marchais a écrit:Ce qu me gêne le plus, dans l'opposition déterminant / adjectif, c'est l'incohérence.

Déclarer une classe de déterminants qui regrouperait articles et adjectifs déterminatifs, classe constituée en fonction de critères syntaxiques précis, ne me pose pas de problème.
Ce qui me pose problème, c'est qu'à l'intérieur de cette classe, on gomme la catégorie des adjectifs en conservant celle des articles. C'est totalement illogique. On se retrouve dans la situation suivante :
Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble... déterminants !
Ce n'est pas cohérents.

La seule manière logique de dire les choses, c'est : Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble adjectifs (possessifs, démonstratifs... comme en anglais ou en allemand). Pourquoi on se refuse à cette logique, en opposant sans cesse adjectifs et déterminants, alors que les uns sont une sous-classe des autres, c'est pour moi un grand mystère.

En attendant, nous en restons avec une solution bâtarde et incohérente, ce qui ne peut guère être un avantage pour les élèves.

c'est ce que j'ai appris, il me semble. Et souvent je ne parle que de "possessifs" ou "démonstratifs" en leur disant que suivant les personnes on parle de déterminants ou d'adjectifs (oui je botte lâchement en touche)

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par User5899 le Mer 24 Fév 2016 - 13:49

@auléric a écrit:Souvent je ne parle que de "possessifs" ou "démonstratifs" en leur disant que suivant les personnes on parle de déterminants ou d'adjectifs (oui je botte lâchement en touche)
C'est sûrement la meilleure des solutions, les choses étant ce qu'elles sont.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Ryuzaki le Mer 24 Fév 2016 - 16:26

Cripure a écrit:
@Ryuzaki a écrit:Je vais peut-être dire une bêtise, mais ne peut-on pas, à partir de cette définition, considérer les articles comme des formes d'adjectifs ?
Bien sûr que si, on peut. On peut aussi faire de l'article ce qui crée le nom, ce qui fait entrer un mot dans la catégorie "nom", y compris une catégorie non permanente (je pense par exemple à l'adjectif qualificatif ou à l'infinitif substantivés).
Mais ce critère peut aussi fonctionner pour les adjectifs déterminatifs /déterminants.
Cripure a écrit:
@Ryuzaki a écrit:Je crois savoir que l'un des intérêts de parler de "déterminants" est de regrouper les articles et les dits adjectifs non qualificatifs, ce qui permet de mettre dans une même classe "le" et "ce", ce qui me semble plus intuitif que de mettre ensemble "ce" et "grand".
"Intuitif" ?
Ça me semble surtout un intérêt non syntaxique, non grammatical, mais sémantique, pour tout dire.
Les ressemblances entre "le" et "ce" ne sont pas purement sémantiques : ils ont la même place dans le groupe nominal, ils introduisent un nom qui peut être précédé d'un adjectif, ils donnent des informations sur ce nom (son genre, son nombre, son caractère défini).

@V.Marchais a écrit:

Historiquement, ça a été le cas pendant longtemps.
Il faudrait vérifier, mais je crois que c'est seulement au début du XXe siècle que les articles sont extraits de la classe des adjectifs. Les adjectifs déterminatifs ont suivi quelques années plus tard, pour abandonner la classe des adjectifs aux seuls adjectifs qualificatifs et relationnels.
Tiens, c'est intéressant. Et pourquoi a-t-on créé cette nouvelle classe ? À propos, si on accepte l'existence des articles en tant que classe à part, alors l'argument "j'étais là le premier" ne tient plus, puisqu'il s'agit aussi d'un changement.

@V.Marchais a écrit:Ce qu me gêne le plus, dans l'opposition déterminant / adjectif, c'est l'incohérence.

Déclarer une classe de déterminants qui regrouperait articles et adjectifs déterminatifs, classe constituée en fonction de critères syntaxiques précis, ne me pose pas de problème.
Ce qui me pose problème, c'est qu'à l'intérieur de cette classe, on gomme la catégorie des adjectifs en conservant celle des articles. C'est totalement illogique. On se retrouve dans la situation suivante :
Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble... déterminants !
Ce n'est pas cohérents.

La seule manière logique de dire les choses, c'est : Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble adjectifs (possessifs, démonstratifs... comme en anglais ou en allemand). Pourquoi on se refuse à cette logique, en opposant sans cesse adjectifs et déterminants, alors que les uns sont une sous-classe des autres, c'est pour moi un grand mystère.

En attendant, nous en restons avec une solution bâtarde et incohérente, ce qui ne peut guère être un avantage pour les élèves.
Les adjectifs qualificatifs font-ils partie de cette sous-classe ou continuent-ils à former une classe à eux-seuls ?

_________________
Anciennement thibotten

Ryuzaki
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par User5899 le Mer 24 Fév 2016 - 16:33

@Ryuzaki a écrit:
Cripure a écrit:
@Ryuzaki a écrit:Je vais peut-être dire une bêtise, mais ne peut-on pas, à partir de cette définition, considérer les articles comme des formes d'adjectifs ?
Bien sûr que si, on peut. On peut aussi faire de l'article ce qui crée le nom, ce qui fait entrer un mot dans la catégorie "nom", y compris une catégorie non permanente (je pense par exemple à l'adjectif qualificatif ou à l'infinitif substantivés).
Mais ce critère peut aussi fonctionner pour les adjectifs déterminatifs /déterminants.
Et alors ? Vous dites "aussi", exactement comme moi Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par V.Marchais le Mer 24 Fév 2016 - 16:44

Pour Ryuzaki :

ad-jectif veut dire, au départ, adjoint au nom, tout simplement.
Cette classe incluait donc les déterminants, articles y compris, et les adjectifs qualificatifs.

Puis on en a retiré les articles, considérant qu'ils ne faisaient qu'articuler le nom dans le discours, sans ajout d'information (ce qui est discutable). Ensuite, on a mis avec les articles les adjectifs déterminatifs.

On arrive donc à peu près à la situation d'aujourd'hui, avec :
- d'une part la classe des adjectifs proprement dits, limitée aux adjectifs qualificatifs et relationnels ;
- d'autre part à la classe des déterminants, qui regroupe les articles et les adjectifs déterminatifs.

Cela serait bel et bon si on acceptait tout simplement d'appeler un chat un chat et un adjectif (possessif, démonstratif, interrogatif...) un adjectif.

Je le fais en expliquant aux élèves le sens du mot adjectif, et ça passe tout seul.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Ryuzaki le Mer 24 Fév 2016 - 17:03

Cripure a écrit:
@Ryuzaki a écrit:Je vais peut-être dire une bêtise, mais ne peut-on pas, à partir de cette définition, considérer les articles comme des formes d'adjectifs ?
Cripure a écrit:Bien sûr que si, on peut. On peut aussi faire de l'article ce qui crée le nom, ce qui fait entrer un mot dans la catégorie "nom", y compris une catégorie non permanente (je pense par exemple à l'adjectif qualificatif ou à l'infinitif substantivés).
@Ryuzaki a écrit:Mais ce critère peut aussi fonctionner pour les adjectifs déterminatifs /déterminants.
Et alors ? Vous dites "aussi", exactement comme moi Razz

Je pensais que votre "aussi" signifiait "à part considérer les articles comme des adjectifs". Je répondais que ça n'excluait pas qu'ils soient aussi (également) des adjectifs.

@V.Marchais a écrit:Pour Ryuzaki :

ad-jectif veut dire, au départ, adjoint au nom, tout simplement.
Cette classe incluait donc les déterminants, articles y compris, et les adjectifs qualificatifs.

Puis on en a retiré les articles, considérant qu'ils ne faisaient qu'articuler le nom dans le discours, sans ajout d'information (ce qui est discutable). Ensuite, on a mis avec les articles les adjectifs déterminatifs.

On arrive donc à peu près à la situation d'aujourd'hui, avec :
- d'une part la classe des adjectifs proprement dits, limitée aux adjectifs qualificatifs et relationnels ;
- d'autre part à la classe des déterminants, qui regroupe les articles et les adjectifs déterminatifs.

Cela serait bel et bon si on acceptait tout simplement d'appeler un chat un chat et un adjectif (possessif, démonstratif, interrogatif...) un adjectif.

Je le fais en expliquant aux élèves le sens du mot adjectif, et ça passe tout seul.
Mais ça revient à expliquer aux élèves qu'il y a deux catégories d'adjectifs, les qualificatifs qui forment une classe à eux-seuls et les déterminatifs, qui sont un sous-ensemble d'une autre classe. Cela ne leur pose-t-il pas de problèmes de compréhension ?

_________________
Anciennement thibotten

Ryuzaki
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par doctor who le Mer 24 Fév 2016 - 17:31

@Ryuzaki a écrit:
Cripure a écrit:
@Ryuzaki a écrit:Je vais peut-être dire une bêtise, mais ne peut-on pas, à partir de cette définition, considérer les articles comme des formes d'adjectifs ?
Cripure a écrit:Bien sûr que si, on peut. On peut aussi faire de l'article ce qui crée le nom, ce qui fait entrer un mot dans la catégorie "nom", y compris une catégorie non permanente (je pense par exemple à l'adjectif qualificatif ou à l'infinitif substantivés).
@Ryuzaki a écrit:Mais ce critère peut aussi fonctionner pour les adjectifs déterminatifs /déterminants.
Et alors ? Vous dites "aussi", exactement comme moi Razz

Je pensais que votre "aussi" signifiait "à part considérer les articles comme des adjectifs". Je répondais que ça n'excluait pas qu'ils soient aussi (également) des adjectifs.

@V.Marchais a écrit:Pour Ryuzaki :

ad-jectif veut dire, au départ, adjoint au nom, tout simplement.
Cette classe incluait donc les déterminants, articles y compris, et les adjectifs qualificatifs.

Puis on en a retiré les articles, considérant qu'ils ne faisaient qu'articuler le nom dans le discours, sans ajout d'information (ce qui est discutable). Ensuite, on a mis avec les articles les adjectifs déterminatifs.

On arrive donc à peu près à la situation d'aujourd'hui, avec :
- d'une part la classe des adjectifs proprement dits, limitée aux adjectifs qualificatifs et relationnels ;
- d'autre part à la classe des déterminants, qui regroupe les articles et les adjectifs déterminatifs.

Cela serait bel et bon si on acceptait tout simplement d'appeler un chat un chat et un adjectif (possessif, démonstratif, interrogatif...) un adjectif.

Je le fais en expliquant aux élèves le sens du mot adjectif, et ça passe tout seul.
Mais ça revient à expliquer aux élèves qu'il y a deux catégories d'adjectifs, les qualificatifs qui forment une classe à eux-seuls et les déterminatifs, qui sont un sous-ensemble d'une autre classe. Cela ne leur pose-t-il pas de problèmes de compréhension ?

c'est pourquoi il faudrait se passer de la catégories "déterminant", qui n'apporte rien.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par V.Marchais le Mer 24 Fév 2016 - 17:39

C'est vrai que quitte à simplifier, au lieu de rassembler COD, COI, certains CC et les attributs sous le vocable "complément de verbe", on aurait pu supprimer les déterminants et se contenter d'adjectifs.

Cela dit, non, Ryuzaki, les élèves ne mélangent pas. Ils voient bien le point commun et comprennent aussi la différence.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par ysabel le Mer 24 Fév 2016 - 19:29

@V.Marchais a écrit:Ce qu me gêne le plus, dans l'opposition déterminant / adjectif, c'est l'incohérence.

Déclarer une classe de déterminants qui regrouperait articles et adjectifs déterminatifs, classe constituée en fonction de critères syntaxiques précis, ne me pose pas de problème.
Ce qui me pose problème, c'est qu'à l'intérieur de cette classe, on gomme la catégorie des adjectifs en conservant celle des articles. C'est totalement illogique. On se retrouve dans la situation suivante :
Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble... déterminants !
Ce n'est pas cohérents.

La seule manière logique de dire les choses, c'est : Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble adjectifs (possessifs, démonstratifs... comme en anglais ou en allemand). Pourquoi on se refuse à cette logique, en opposant sans cesse adjectifs et déterminants, alors que les uns sont une sous-classe des autres, c'est pour moi un grand mystère.

En attendant, nous en restons avec une solution bâtarde et incohérente, ce qui ne peut guère être un avantage pour les élèves.

bien d'accord.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par ysabel le Mer 24 Fév 2016 - 19:30

@auléric a écrit:
@V.Marchais a écrit:Ce qu me gêne le plus, dans l'opposition déterminant / adjectif, c'est l'incohérence.

Déclarer une classe de déterminants qui regrouperait articles et adjectifs déterminatifs, classe constituée en fonction de critères syntaxiques précis, ne me pose pas de problème.
Ce qui me pose problème, c'est qu'à l'intérieur de cette classe, on gomme la catégorie des adjectifs en conservant celle des articles. C'est totalement illogique. On se retrouve dans la situation suivante :
Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble... déterminants !
Ce n'est pas cohérents.

La seule manière logique de dire les choses, c'est : Le grand ensemble déterminants est constitué du sous-ensemble articles et du sous-ensemble adjectifs (possessifs, démonstratifs... comme en anglais ou en allemand). Pourquoi on se refuse à cette logique, en opposant sans cesse adjectifs et déterminants, alors que les uns sont une sous-classe des autres, c'est pour moi un grand mystère.

En attendant, nous en restons avec une solution bâtarde et incohérente, ce qui ne peut guère être un avantage pour les élèves.

c'est ce que j'ai appris, il me semble. Et souvent je ne parle que de "possessifs" ou "démonstratifs" en leur disant que suivant les personnes on parle de déterminants ou d'adjectifs (oui je botte lâchement en touche)

Tout pareil ! topela

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par nlm76 le Mer 24 Fév 2016 - 20:29

@Sullien & Ryuzaki :
le principal problème problème des analyses de RPR, de Denis-Sancier (entre autres), c'est qu'elles sont trop exclusivement distributionnalistes. Le problème n'est pas d'abord de voir comment "fonctionnent" l'article et l'adjectif déterminatif.
Qu'ils aient des points communs, des fonctionnements communs n'implique pas qu'on les range dans une même "nature". Parce que la nature doit être définie essentiellement (pas exclusivement) au plan sémantique, et intuitif.
Tous les adjectifs sont des adjoints du nom, qui viennent en préciser le sens. Une conséquence morphologique de cette définition sémantique, en français, c'est qu'ils s'accordent en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte (donc, à mon avis, le fait qu'ils s'accordent avec le nom n'en constituent pas la définition, mais plutôt un corollaire de leur définition).

D'autre part, l'article EST une espèce d'adjectif. C'est par commodité, pour éviter de compliquer les choses, qu'on ne le précise pas aux élèves généralement. D'ailleurs, on n'a pas à étudier la notion d'adjectif de façon générale : on étudie les adjectifs qualificatifs, les adjectifs possessifs, etc. Et, on apprend la règle "l'adjectif s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte". Ce n'est qu'ensuite qu'on récapitule.

Au fait, pour éviter de confondre les natures et les fonctions : on ne fait pas 1. Les natures / 2. Les fonctions. On fait 1. Le nom et ses fonctions / 2. L'adjectif qualificatif et ses fonctions. & 3. qqch comme l'adverbe et SA fonction, LA fonction de l'adj. déterminatif.

P.S. MERCI au lapin pour le conditionnel : il y a un moins un truc à sauver dans ces satanés programmes.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Ventre-Saint-Gris le Mer 24 Fév 2016 - 21:03

Cripure a écrit:
@auléric a écrit:Souvent je ne parle que de "possessifs" ou "démonstratifs" en leur disant que suivant les personnes on parle de déterminants ou d'adjectifs (oui je botte lâchement en touche)
C'est sûrement la meilleure des solutions, les choses étant ce qu'elles sont.

Bof, en ne parlant que de possessifs ou de démonstratifs, on ne fait plus la distinction entre adjectifs /déterminants et pronoms, ce qui pose des problèmes autrement plus ennuyeux.

Ventre-Saint-Gris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par charlygp le Jeu 25 Fév 2016 - 10:22

Pour la terminologie, certaines académies proposent des documents officiels et expliquent les changements :

https://cprabel.wordpress.com/2016/02/14/terminologie-grammaticale/

J'ai trouvé cela également, qui date :

https://cprabel.files.wordpress.com/2016/02/grammaire.pdf

charlygp
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par User5899 le Jeu 25 Fév 2016 - 11:02

@Ventre-Saint-Gris a écrit:
Cripure a écrit:
@auléric a écrit:Souvent je ne parle que de "possessifs" ou "démonstratifs" en leur disant que suivant les personnes on parle de déterminants ou d'adjectifs (oui je botte lâchement en touche)
C'est sûrement la meilleure des solutions, les choses étant ce qu'elles sont.

Bof, en ne parlant que de possessifs ou de démonstratifs, on ne fait plus la distinction entre adjectifs /déterminants et pronoms, ce qui pose des problèmes autrement plus ennuyeux.
Je n'ai pas écrit que c'est ma pratique. Je ne sais pas ce qu'est un déterminant, je ne vais évidemment pas employer cette notion en cours. Je parle d'adjectifs et de pronoms, c'est amplement suffisant. Et je groupe les articles dans les adjectifs, évidemment.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par User5899 le Jeu 25 Fév 2016 - 11:10

@charlygp a écrit:Pour la terminologie, certaines académies proposent des documents officiels et expliquent les changements :

https://cprabel.wordpress.com/2016/02/14/terminologie-grammaticale/

J'ai trouvé cela également, qui date :

https://cprabel.files.wordpress.com/2016/02/grammaire.pdf

On n'a pas à changer, pour complaire à des universitaires devant se faire connaître, mais manquant de fond, la terminologie tous les quatre matins. Le mot change si la chose change. Sinon, no way.

En outre, pour un élève, il n'est guère adroit d'user d'une terminologie nouvelle en français
- qui n'est pas utilisée dans les autres langues étudiées ;
- qui n'est pas connue de l'ensemble des professeurs ;
- qui se heurte à l'expérience parentale, lorsque cette dernière existe ;
- qui, enfin et surtout, n'apporte rien à un collégien ou à un lycéen.

PS 1998, "qui date" Rolling Eyes
On voit bien de quelle frénésie de renouvellement ce ministère est saisi.

Je voudrais savoir si les mathématiciens, au prétexte que la somme des angles d'un triangle est 180°, ont subitement un jour décidé d'appeler cette figure un demi-cercle Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par charlygp le Jeu 25 Fév 2016 - 11:37

Je suis d'accord avec vous, Cripure. J'applique ce que vous dites, explique parfois certaines incohérences aux élèves, pratique la grammaire comme le proposent Cécile Réveret et Véronique Marchais. C'est ma première année en collège et grâce à des lectures sur le forum, je suis comblé car je fais quelque chose que j'aime et qui a du sens.
D'ailleurs, souvent, je pense à mes merveilleux cours de latin, au collège qui m'ont fait aimer la grammaire et la rigueur. C'est également grâce à des professeurs qui aimaient la grammaire que j'ai adoré l'espagnol. Ils arrivaient à faire des liens logiques et linguistiques entre les langues, nous forçaient à dominer notre langue maternelle pour mieux appréhender les autres.
Quant aux noms des termes utilisés, je plussoie les critères proposés.

Je proposais ces documents car des collègues, plus haut, parlaient de "manuels" de terminologie. Le Ministère en proposait et j'ai donné cela à titre indicatif.

charlygp
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par User5899 le Jeu 25 Fév 2016 - 11:52

@charlygp a écrit:Je suis d'accord avec vous, Cripure. J'applique ce que vous dites, explique parfois certaines incohérences aux élèves, pratique la grammaire comme le proposent Cécile Réveret et Véronique Marchais. C'est ma première année en collège et grâce à des lectures sur le forum, je suis comblé car je fais quelque chose que j'aime et qui a du sens.
D'ailleurs, souvent, je pense à mes merveilleux cours de latin, au collège qui m'ont fait aimer la grammaire et la rigueur. C'est également grâce à des professeurs qui aimaient la grammaire que j'ai adoré l'espagnol. Ils arrivaient à faire des liens logiques et linguistiques entre les langues, nous forçaient à dominer notre langue maternelle pour mieux appréhender les autres.
Quant aux noms des termes utilisés, je plussoie les critères proposés.

Je proposais ces documents car des collègues, plus haut, parlaient de "manuels" de terminologie. Le Ministère en proposait et j'ai donné cela à titre indicatif.
Ah mais il n'y avait rien pour vous, j'ai juste souri à "qui date" Razz Je connais votre rigueur et le sérieux de vos messages, donc je vous prie de m'excuser d'avoir donné le sentiment que je vous gourmandais Wink

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Ma'am le Jeu 25 Fév 2016 - 15:32

Bon, l'heure est grave, braves gens.
Ma prochaine leçon de grammaire à la rentrée porte justement sur les "déterminants" qui ne sont pas des articles que nous avons déjà étudiés.

Dois-je les appeler adjectifs possessifs et démonstratifs, comme je l'ai appris ou bien déterminants possessifs et démonstratifs, comme c'est écrit partout dans les manuels ?

Je ne risque pas grand chose, j'ai déjà été inspectée et je suis de toute façon déjà cataloguée comme hérétique puisque j'ai un onglet "Conjugaison" dans mon classeur de leçons ; or, comme chacun sait, la conjugaison ça n'existe pas, la preuve, le mot n'est pas employé dans les programmes, dixit mon IEN.

Moi j'ai appris le mot "adjectif" et c'est bien commode pour se rappeler qu'il s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Après, je ne comprends pas bien pourquoi avoir changé ce mot en "déterminant", cela dépasse mes modestes compétences.

Depuis que j'enseigne, je dis "déterminant" comme tout le monde, mais j'ai peut-être tort. L'ennui c'est que les élèves entendent parler de déterminants depuis le CE1 et qu'ils entendront à nouveau parler de déterminants en sixième.
Bref, est-ce bien utile de ramer à contre-courant ?

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Ryuzaki le Jeu 25 Fév 2016 - 15:47

V. Marchais et nlm 76, merci pour vos réponses.

_________________
Anciennement thibotten

Ryuzaki
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précis d'analyse grammaticale - C. Revéret

Message par Celeborn le Jeu 25 Fév 2016 - 15:54

maîtresse a écrit:Bon, l'heure est grave, braves gens.
Ma prochaine leçon de grammaire à la rentrée porte justement sur les "déterminants" qui ne sont pas des articles que nous avons déjà étudiés.

Dois-je les appeler adjectifs possessifs et démonstratifs, comme je l'ai appris ou bien déterminants possessifs et démonstratifs, comme c'est écrit partout dans les manuels ?

Je ne risque pas grand chose, j'ai déjà été inspectée et je suis de toute façon déjà cataloguée comme hérétique puisque j'ai un onglet "Conjugaison" dans mon classeur de leçons ; or, comme chacun sait, la conjugaison ça n'existe pas, la preuve, le mot n'est pas employé dans les programmes, dixit mon IEN.

Moi j'ai appris le mot "adjectif" et c'est bien commode pour se rappeler qu'il s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Après, je ne comprends pas bien pourquoi avoir changé ce mot en "déterminant", cela dépasse mes modestes compétences.

Depuis que j'enseigne, je dis "déterminant" comme tout le monde, mais j'ai peut-être tort. L'ennui c'est que les élèves entendent parler de déterminants depuis le CE1 et qu'ils entendront à nouveau parler de déterminants en sixième.
Bref, est-ce bien utile de ramer à contre-courant ?

Sur ce point précis, c'est toute la question. Dans mon collège, tous mes collègues parlent de "déterminant possessif", etc. Je me vois assez mal enseigner l' "adjectif possessif" au milieu de tout ça (ce que visiblement font quelques PE du secteur, mais là non plus pas la majorité, je pense). Donc je dis "déterminant" et je précise "ou adjectif, on peut dire les deux". Je crois qu'en termes de grammaire scolaire, ce n'est pas le point le plus problématique (tant qu'on ne rentre pas dans les catégories de classement déterminants définis VS déterminants indéfinis, car là, effectivement, ça n'a plus aucun sens).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum