Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Invité le Sam 23 Aoû 2008 - 15:56
Je crois qu'il faut remonter au temps des deux bacs pour que l'on privilégie les humanités, en gros une génération avant.

Oui dans les années 50..... Twisted Evil















non je blague..dans les années 60. La ligne de fracture, c'est le début des années 70....La réforme Haby, c'est 1976 je crois. C'est tout à fait la même optique..
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Sam 23 Aoû 2008 - 15:57
Cappuccinette a écrit:Pierre_au_carré ta compagne est donc ici et... ailleurs ?

Je ne peux en dire plus car elle s'est plaint du fait que ça allait se savoir qu'elle était avec quelqu'un qui fait autant de fautes. Razz à elle !!

PS : c'est de l'humour, hein...


Dernière édition par Pierre_au_carré le Sam 23 Aoû 2008 - 16:06, édité 2 fois
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Sam 23 Aoû 2008 - 15:59
Farnace a écrit:
Je crois qu'il faut remonter au temps des deux bacs pour que l'on privilégie les humanités, en gros une génération avant.

Oui dans les années 50..... Twisted Evil















non je blague..dans les années 60. La ligne de fracture, c'est le début des années 70....La réforme Haby, c'est 1976 je crois. C'est tout à fait la même optique..

N'est ce pas tout simplement à partir du moment où les études ont dû mener à un métier concret et non plus à attester d'un niveau scolaire...
Et d'un phénomène de mode aussi...
Invité
Invité

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Invité le Sam 23 Aoû 2008 - 16:01
Années 50/ début des années 60 me paraît une bonne estimation (je date ça au carbone 14 par rapport à mon propre bac).
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Sam 23 Aoû 2008 - 16:06
@Seb a écrit:Oui mais De Gaulle a écrit ses Mémoires, il est donc aussi un grand littéraire... D'ailleurs, il paraît que c'est très bien écrit.
Je suis d'accord pour dire que cette dérive date de longtemps... Ca s'est en effet accentué avec le nabaud...

Quelqu'un qui arrive à ce stade d'études scientifiques, a forcément des qualités autres dont littéraires...

Par contre un "copain" de maîtrise qui ne savait pas écrire a eu l'agreg' l'année d'après et ça m'a presque choqué, non pas contre lui car c'était quelqu'un de sympa, mais l'image qu'il va donner des matheux s'il enseigne en lycée ou collège...

"prenant" se serait écrit "prenan", je ne parle même pas des "ent" et des "s" au pluriel...
Invité
Invité

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Invité le Sam 23 Aoû 2008 - 16:12
ton copain peut enseigner aussi en iut.. ou en classe prépa ou encore en école d'ingénieur.

bon sinon la grande rupture c'est 1968 avec la loi Faure et Haby et son collége unique c'est 75.
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Sam 23 Aoû 2008 - 16:18
Farnace a écrit:ton copain peut enseigner aussi en iut.. ou en classe prépa ou encore en école d'ingénieur.

bon sinon la grande rupture c'est 1968 avec la loi Faure et Haby et son collége unique c'est 75.

J'espère surtout qu'il n'enseigne pas trop à cause de son orthographe et qu'il fait de la recherche ou des cours de facs où les symboles prennent plus d'importance que les phrases...

Une loi peut elle changer les moeurs des parents d'élèves ?
avatar
Seb
Niveau 7

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Seb le Sam 23 Aoû 2008 - 16:48
Il faut en revenir du mythe de l'agreg... Ca n'est pas un prix d'excellence, loin de là...
Rolling Eyes
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Sam 23 Aoû 2008 - 17:14
@Seb a écrit:Il faut en revenir du mythe de l'agreg... Ca n'est pas un prix d'excellence, loin de là...
Rolling Eyes

C'est pas une question de mythe de l'agreg' : ça aurait été valable pour le CAPES, même pour le bac (!!) s'il n'était pas par alleurs brillant...
avatar
Seb
Niveau 7

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Seb le Sam 23 Aoû 2008 - 17:30
On peut briller en dehors de ce concours...
avatar
Tatalily
Niveau 6

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Tatalily le Sam 23 Aoû 2008 - 17:37
Suffit d'être une lumière !!! idee

_________________
Une stagaire de l'académie de Versailles...
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Sam 23 Aoû 2008 - 18:10
@Seb a écrit:On peut briller en dehors de ce concours...

brillant pour les épreuves du Bac...

Tu fais une fixation sur l'agreg ?
avatar
Golou
Expert

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Golou le Lun 25 Aoû 2008 - 1:14
@Pierre_au_carré a écrit:
goloumine a écrit:c'est moi ou je ne comprends plus rien! lol!

T'es bien allée en 2nde Razz

oui 4 de moyenne en maths! 6 au bac! Embarassed

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Lun 25 Aoû 2008 - 8:35
Ben c'est en progrès tout ça...
avatar
Seb
Niveau 7

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Seb le Lun 25 Aoû 2008 - 10:13
Pierre, c'est pas moi qui en ai parlé, de l'agrégation, mais ça m'agace de toujours entendre la fausse équation agreg = brillant car ça ne se vérifie que dans un cas sur deux tout au plus...
avatar
coquillette
Niveau 6

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par coquillette le Lun 25 Aoû 2008 - 10:55
@Seb a écrit:Pierre, c'est pas moi qui en ai parlé, de l'agrégation, mais ça m'agace de toujours entendre la fausse équation agreg = brillant car ça ne se vérifie que dans un cas sur deux tout au plus...

Et à quoi évalues-tu le caractère brillant ou pas d'un collègue, Seb ?
avatar
Nou
Niveau 5

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Nou le Lun 25 Aoû 2008 - 11:24
je pense que seb voulait dire que certains n'ont pas l'agrégation et sont brillants (ou ils se considérent ou on les considère) et que le concours n'a rien à voir avec ça...

_________________
"Celui qui ne partage pas son savoir n'a plus rien à inventer" François Delarozière
"Les mots sont importants. Quand on parle mal, on pense mal. Et quand on pense mal, on vit mal." Nanni Moretti
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Lun 25 Aoû 2008 - 14:58
@coquillette a écrit:
@Seb a écrit:Pierre, c'est pas moi qui en ai parlé, de l'agrégation, mais ça m'agace de toujours entendre la fausse équation agreg = brillant car ça ne se vérifie que dans un cas sur deux tout au plus...

Et à quoi évalues-tu le caractère brillant ou pas d'un collègue, Seb ?

Je dirais , quelqu'un de brillant aurait l'agreg, mais ce n'est pas pour ça que tout ceux qui ont l'agreg' sont brillants.
Je n'ai pas l'agreg' (donc si j'avais été brillant en raisonnant par l'absurde, je l'aurais eu..), et je parle des maths et de "qualité intellectuelles" (aptitude au raisonnement poussé chez nous)...

Après un prof brillant, c'est très très très subjectif.
Un prof peut être "brillant" en ZEP et ne pas l'être dans un bon lycée, et l'inverse, etc.
Un prof peut être "brillant" en lycée et ne pas l'être dans un collège, et l'inverse aussi...
avatar
Seb
Niveau 7

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Seb le Lun 25 Aoû 2008 - 18:25
On peut aussi être brillant intellectuellement et ne pas avoir l'agreg qui est avant tout question de formatage.
Nou a très bien résumé ce que je voulais dire. Wink
Coquillette, inutile de me rentrer dans le lard Very Happy
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Lun 25 Aoû 2008 - 18:30
@Seb a écrit:On peut aussi être brillant intellectuellement et ne pas avoir l'agreg qui est avant tout question de formatage.
Nou a très bien résumé ce que je voulais dire. Wink
Coquillette, inutile de me rentrer dans le lard Very Happy

Peut-être diras tu que c'est un concours facile d'ici quelques années Wink
avatar
coquillette
Niveau 6

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par coquillette le Lun 25 Aoû 2008 - 19:00
@Seb a écrit: Coquillette, inutile de me rentrer dans le lard Very Happy

C'était plutôt gentillet, comme entrée dans le lard...
avatar
Seb
Niveau 7

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Seb le Lun 25 Aoû 2008 - 20:44
Rolling Eyes
Ma foi, si cela te sied.
avatar
Seb
Niveau 7

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Seb le Lun 25 Aoû 2008 - 20:50
Ah voilà l'origine de tout alors, Pierre : les vieilles acrimonies refont surface. La facilité ou non du concours ne fait rien à l'affaire : c'est la confusion valeur intellectuelle de l'individu / modalités du concours que je fustige. Donc une sorte d'aveuglement béat devant un prestige plus que surfait.
Après, que le concours soit facile ou non, tout dépend du point de vue. Pour le CAPES, je trouve personnellement que c'est un concours facile et c'est mon point de vue.
Il faut accepter les points de vues de chacun et ne pas renvoyer puérilement aux uns leurs prises de positions afin de les étendre à des considérations qui ne sont nullement avenues puisque foncièrement dissemblables.
Bref... Lorsque l'on affiche ses opinions avec conviction, visiblement, cela choque la doxa béate et bien pensante. Et bien tant pis. Choquons. Laughing
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Pierre_au_carré le Lun 25 Aoû 2008 - 21:24
@Seb a écrit:Ah voilà l'origine de tout alors, Pierre : les vieilles acrimonies refont surface. La facilité ou non du concours ne fait rien à l'affaire : c'est la confusion valeur intellectuelle de l'individu / modalités du concours que je fustige. Donc une sorte d'aveuglement béat devant un prestige plus que surfait.
Après, que le concours soit facile ou non, tout dépend du point de vue. Pour le CAPES, je trouve personnellement que c'est un concours facile et c'est mon point de vue.
Il faut accepter les points de vues de chacun et ne pas renvoyer puérilement aux uns leurs prises de positions afin de les étendre à des considérations qui ne sont nullement avenues puisque foncièrement dissemblables.
Bref... Lorsque l'on affiche ses opinions avec conviction, visiblement, cela choque la doxa béate et bien pensante. Et bien tant pis. Choquons. Laughing

Je ne peux pas juger la "facilité" du CAPES de Lettres, mais c'est la manière de le dire qui pouvait être blessante...

Les concours sont des concours : modalités des épreuves, programmes, correction à l'écrit, oral, tout est forcément subjectif...
Quant à trouver un référentiel pour mesurer la valeur "intellectuelle d'un individu", adaptable à un concours de recrutement... Pourquoi pas, mais il faut le trouver.
avatar
coquillette
Niveau 6

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par coquillette le Lun 25 Aoû 2008 - 22:20
@Seb a écrit:Ah voilà l'origine de tout alors, Pierre : les vieilles acrimonies refont surface. La facilité ou non du concours ne fait rien à l'affaire : c'est la confusion valeur intellectuelle de l'individu / modalités du concours que je fustige. Donc une sorte d'aveuglement béat devant un prestige plus que surfait.
Après, que le concours soit facile ou non, tout dépend du point de vue. Pour le CAPES, je trouve personnellement que c'est un concours facile et c'est mon point de vue.
Il faut accepter les points de vues de chacun et ne pas renvoyer puérilement aux uns leurs prises de positions afin de les étendre à des considérations qui ne sont nullement avenues puisque foncièrement dissemblables.
Bref... Lorsque l'on affiche ses opinions avec conviction, visiblement, cela choque la doxa béate et bien pensante. Et bien tant pis. Choquons. Laughing

Rassure-toi, Seb, je ne suis pas choquée. J'aurais juste aimé connaître ta définition du prof "brillant". Mais bon, ce n'est pas très important et loin de moi l'idée d'en faire une affaire personnelle...
avatar
Abraxas
Doyen

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Abraxas le Ven 29 Aoû 2008 - 8:31
D'un point de vue quantitatif (un candidat sur trois ou quatre reçu), il est évident que le CAPES est un concours facile. En revanche, du point de vue de ce que l'on y demande de connaissances réelles, c'est beaucoup moins évident.
Disons qu'un bon tiers des reçus sont tout à fait méritoires. Après, il y a un bon tiers de perfectibles - et qui ne l'est pas, en commençant ? Et en queue de peloton, des gens qui ne sont là que pour faire nombre (et parce qu'on rajoute des points, à l'écrit comme à l'oral, par rapport aux notes initiales, parce qu'on nous demande impérativement une certaine moyenne, à l'écrit, et qu'on nous abreuve, à l'oral, de statistiques sur les perfoirmances des autres jurys - au jour le jour, de façon à créer une (saine ?) émulation à mieux noter...
Quant aux "profs brillants"... J'en ai connu deux ou trois, dans ma vie. Barthes, brillantissime. Robert-Léon Wagner, sidérant de culture. Des gens comme ça. Il faut avoir des exemples de haut niveau pour savoir où nous en sommes - pas bien haut.
Contenu sponsorisé

Re: A quoi risque de ressembler le français au lycée après 2009?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum