Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Will.T
Prophète

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Will.T le Dim 15 Juin 2014 - 8:38
@lalilala a écrit:
@Nita a écrit:Bon.

à propos des accents...

J'avoue que je n'aime pas du tout G.G.M. (admirez la pirouette) - à vrai dire, je l'abomine autant qu'Etienne Branche (l'auteur de La Lettre à une inconnue), mais je ne sais pas faire des accents aigus sur les "a" et encore moins sur les "i" sur le forum... Pas si simple. En revanche, je sais toujours insérer des "ß"  cheers !

Moi non plus je ne sais pas faire sur le forum...  quelqu'un peut m'expliquer comment on fait ça?
http://www.neoprofs.org/t76310-aide-memoire-comment-taper-les-caracteres-particuliers-comme-a-e-u-c-o-etc
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par lalilala le Dim 15 Juin 2014 - 9:08
Ça m'a l'air compliqué quand on n'a pas de pavé numérique...mais merci Will Smile

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Tristana
Vénérable

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Tristana le Lun 16 Juin 2014 - 0:16
@florestan a écrit:
@Kapellmeister a écrit:
PauvreYorick a écrit:Les Hauts, c'est pas vraiment fleur bleue, c'est sûr. Mais bon, si on veut un gros Harlequin mieux écrit que la moyenne, on prend Belle du Seigneur (pas taper !) Very Happy

 lol! 100% d'accord !
 
Mais..... pour moi c'est une critique violente et désabusée de l'idéal de fusion amoureuse Belle du Seigneur. Fleur bleue? Je ne vois pas du tout , j'ai lu un autre livre.

D'accord également avec ça : il ne s'agit pas d'une bluette, loin de là, c'est justement l'impossibilité de la bluette et l'échec permanent de toute tentative de vie romanesque et amoureuse...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par User5899 le Lun 16 Juin 2014 - 0:19
Fafnir a écrit:Ce qui me fait penser à l'histoire d'amour avec les livres et le savoir dans Le Nom de la Rose

Spoiler:
Car au fond l'histoire est celle d'un moine espagnol amoureux des livres et du pouvoir qu'ils confèrent qui ne sera jamais le bibliothécaire qu'il voulait être... et de ce que cet amour destructeur provoque chez lui et pour les autres

Comment ça ça ne compte pas comme une histoire d'amour ?
La rose, en plus, est quand même la jeune paysanne dont Adso est amoureux.
User17706
Enchanteur

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par User17706 le Lun 16 Juin 2014 - 6:28
@Tristana a écrit:
@florestan a écrit:
@Kapellmeister a écrit:

 lol! 100% d'accord !
 
Mais..... pour moi c'est une critique violente et désabusée de l'idéal de fusion amoureuse Belle du Seigneur. Fleur bleue? Je ne vois pas du tout , j'ai lu un autre livre.

D'accord également avec ça : il ne s'agit pas d'une bluette, loin de là, c'est justement l'impossibilité de la bluette et l'échec permanent de toute tentative de vie romanesque et amoureuse...
Mais enfin, que ça soit une tulipe ou une ou la-critique-de-tulipe, ça change-t'y des masses le schmilblick ? Bien sûr que c'est l'échec d'un certain truc, mais c'est du certain truc dont c'est l'échec que c'est l'échec et non par exemple d'une randonnée en montagne ou d'un bœuf Strogonoff.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
florestan
Grand sage

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par florestan le Lun 16 Juin 2014 - 7:08
Oui mais le thème c'est l'échec justement. C'est pas genre l'infirmière qui épouse à la fin le chirurgien.
Tout ce qui relève de l'emphase de début est totalement mis en perspective par la fin du roman. Et pour une bluette, le style est quand même somptueux.
avatar
CotPouletCot
Niveau 9

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par CotPouletCot le Lun 16 Juin 2014 - 7:35
Si la poésie et l'homosexualité de te posent pas de problème, il y a ce magnifique recueil-poème de Jean Genet : Le condamné à mort.

_________________
"Il était persuadé que s'il se risquait hà dormir la nuit, il se transformerait en poulet. Il se laissait de petites notes hà sa propre hintention qui lui répétaient : "Tu n'es pas un poulet", mais il se disait parfois qu'il mentait." Terry Pratchett, Jeu de nains
avatar
Osmie
Sage

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Osmie le Lun 16 Juin 2014 - 7:51
Une qui me serre le cœur à chaque fois, tant elle est belle : Un de Beaumugnes, de Giono.
Le personnage d'Albin est un montagnard.
avatar
Renardfuté
Niveau 2

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Renardfuté le Jeu 19 Juin 2014 - 6:55
Jane Eyre, pour la peinture des sentiments intérieurs et le caractère de Mr de Rochester.
Après, Vue sur l'Arno de Forster, je suis tombée amoureuse de George ! Une sublime idylle.
Lettre d'une inconnue de Stephan Zweig, obligé ! Franchement, cet amour là tient presque de l'utopie.
Aurélien, d'Aragon....Le début du roman est un peu difficile mais après le descriptif de sa liaison avec une autre femme le roman démarre et c'est passionnant.
Hamlet, l'amour que porte Ophélie à Hamlet. Son personnage est si touchant ! De même, Roméo et Juliette....au niveau de l'écriture, il n'y a pour moi que Shakespeare qui sache tout à fait parler d'amour.

Après là, à mon sens ce sont les plus belles histoires d'amour...la liste devient plus longue quand on parle des beaux romans d'amour.
avatar
Seifer
Fidèle du forum

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Seifer le Jeu 19 Juin 2014 - 7:09
ça existe vraiment, les belles histoires d'amour ? Smile

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.
avatar
Escargot Géant
Niveau 7

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Escargot Géant le Jeu 19 Juin 2014 - 7:50
En récent il y a 1Q84. Une histoire d'amour à travers le temps et les dimensions.
avatar
emanao
Niveau 5

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par emanao le Mar 24 Juin 2014 - 10:06
Serge Rezvani, Les Années-Lumière (1967) et les Années Lula (1968).

Romans autobiographiques forts, émouvants... tout simplement beaux.

Ultime Amour du même auteur. Quelqu'un l'a-t-il lu ?
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par JPhMM le Mar 16 Déc 2014 - 21:37
Ada ou l'Ardeur, Nabokov.
Un amour, Buzatti.
La Clé, Tanizaki.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par User5899 le Mar 16 Déc 2014 - 21:53
PauvreYorick a écrit:Les Hauts, c'est pas vraiment fleur bleue, c'est sûr. Mais bon, si on veut un gros Harlequin mieux écrit que la moyenne, on prend Belle du Seigneur (pas taper !) Very Happy
mdr

Il y a Le Rêve de Zola aussi Sleep Sleep


Sinon, l'histoire simple, belle et triste de Miette et de Sylvère (La Fortune des Rougon)
Et, mais ce n'est pas directement une histoire d'amour, De profundis d'Oscar Wilde.
thrasybule
Oracle

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par thrasybule le Mar 16 Déc 2014 - 21:54
heu

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par User5899 le Mar 16 Déc 2014 - 22:10
J'ai pas compris 😢
avatar
Cowabunga
Niveau 10

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Cowabunga le Mar 16 Déc 2014 - 22:12
Tintin et l'alcool, peut-être ?
OK, je sors.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
avatar
JEMS
Modérateur

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par JEMS le Mar 16 Déc 2014 - 22:19
Ouai c'est mieux que Tintin et Milou...

Je sors aussi...
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Gilbertine le Sam 20 Déc 2014 - 19:35
@Osmie a écrit:Une qui me serre le cœur à chaque fois, tant elle est belle : Un de Beaumugnes, de Giono.
Le personnage d'Albin est un montagnard.

cheers

Une merveille inestimable, en effet.
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Gilbertine le Sam 20 Déc 2014 - 19:36
@JPhMM a écrit:
La Clé, Tanizaki.
I love you

Le dispositif du double journal intime y est magistralement utilisé.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par JPhMM le Sam 20 Déc 2014 - 19:37
@Cowabunga a écrit:Tintin et l'alcool, peut-être ?
OK, je sors.

@JEMS a écrit:Ouai c'est mieux que Tintin et Milou...

Je sors aussi...
Si la bouteille était placée de façon symbolique sur le dessin, je pourrais supposer une autre hypothèse...

Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par JPhMM le Sam 20 Déc 2014 - 19:38
@Gilbertine a écrit:
@JPhMM a écrit:
La Clé, Tanizaki.
I love you

Le dispositif du double journal intime y est magistralement utilisé.
Oui. Une merveille ce livre. Et Tanizaki, tant d'humanité sincère et bienveillante, et d'intelligence pénétrante et subtile en une seule personne. C'est à en mourir de jalousie.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
thrasybule
Oracle

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par thrasybule le Sam 20 Déc 2014 - 19:39
J'ai vraiment l'esprit mal placé...En cette période de Noël, je dis : Champagne pour les glandeurs, et pour les autres: tintin.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par JPhMM le Sam 20 Déc 2014 - 19:43
@thrasybule a écrit:J'ai vraiment l'esprit mal placé...
T'es pas le seul. Laughing

@JPhMM a écrit:
@Cowabunga a écrit:Tintin et l'alcool, peut-être ?
OK, je sors.

@JEMS a écrit:Ouai c'est mieux que Tintin et Milou...

Je sors aussi...
Si la bouteille était placée de façon symbolique sur le dessin, je pourrais supposer une autre hypothèse...

Razz

@thrasybule a écrit:En cette période de Noël, je dis : Champagne pour les glandeurs, et pour les autres: tintin.
Laughing Laughing Laughing

D'ailleurs, j'ai un chêne dans mon jardin. Rolling Eyes Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
florestan
Grand sage

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par florestan le Sam 20 Déc 2014 - 19:47
Lettre d'une inconnue de Zweig.
Je viens de relire Le lys dans la valléeque j'idolâtrais en mes jeunes années et j'ai trouvé les deux personnages principaux affligeants (bon ça n'est certes pas un jugement littéraire) plus l'idéologie réactionnaire ça m'a bien énervé.
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Re: La plus belle histoire d'amour en littérature?

par Gilbertine le Sam 20 Déc 2014 - 19:52
@JPhMM a écrit:
@Gilbertine a écrit:
@JPhMM a écrit:
La Clé, Tanizaki.
I love you

Le dispositif du double journal intime y est magistralement utilisé.
Oui. Une merveille ce livre. Et Tanizaki, tant d'humanité sincère et bienveillante, et d'intelligence pénétrante et subtile en une seule personne. C'est à en mourir de jalousie.

Kawabata, Les Belles endormies I love you I love you I love you

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum