Convocation à un entretien de titularisation

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Hernanelgrande le Sam 24 Juin 2017 - 12:00

@Lefteris a écrit:Les élèves sont pénibles, on  punit les enseignants. On reproche à des gens qui n'ont pas encore essayé toutes les ficelles de ne pas "tenir" des petits monstres déconcentrés, égoïstes,  que rien hors de leur nombril  et leur smartphone n'intéresse. 
Imaginons que l'on punisse les magistrats et les policiers  pour ce qu'on fait les délinquants, ou les météorologistes parce qu'il y a des catastrophes naturelles.
Etre titularisé aujourd'hui, c'est de la loterie, on a  l'impression qu'un sur dix doit y passer (c'est la proportion ) , pour l'exemple. La décimation, au sens le plus strict du terme. 

On prépare beaucoup : il fallait pas, c'st trop,  on ne forme pas des chiens savants. Pas assez : le cours n'avait pas assez  de contenu. ON les fait taire : on est trop autoritaire. On laisse le bruit : on n'instaure pas une ambiance de travail propice. On les met en groupe : fallait pas, les flemmards se reposent sur les autres. On leur fait un vrai cours : c'est de la transmission  frontale d'un autre siècle. 
On fait tenir la séance en  une heure : on est au pas de charge, on ne respecte pas les rythmes. On fait la  même chose en deux heures  : on ne varie pas assez, on génère l'ennui chez des "zappeurs".

Tot  tutores atque  inspectores, quot sententiae

Autant jouer les titularisations aux dés, aux  chaises musicales, aux  boules...

Complètement d'accord avec la partie en gras. Cette année j'ai connu une stagiaire recalée à cause de sa tutrice... Après quand on observe ceux qui sont titularisés sans aucun problème, ça devrait nous amener à nous poser des questions...


Dernière édition par Hernanelgrande le Sam 24 Juin 2017 - 12:07, édité 1 fois

Hernanelgrande
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Hernanelgrande le Sam 24 Juin 2017 - 12:06

@Babarette a écrit:L'année dernière, contente d'en finir enfin avec l'éducation nationale, j'ai profité de cet entretien pour dire une (toute petite partie) de ce que je reprochais à l'éducation nationale. J'ai dit que je n'étais certainement pas faite pour ce métier, mais que je trouvais scandaleux d'avoir subit des violences sans réaction du CDE. Le type en face de moi m'a dit "Comment ça "subir des violences? Je suis chef d'établissement et je ne veux pas entendre les professeurs parler de "subir des violences".
Ils en tiennent une sacrée couche quand même.

Sépia : va demander conseil auprès d'un syndicat pour voir ce que tu peux préparer en te basant sur les rapports. Tu peux dire alors "je réussis bien ceci" et "cela ne me parait pas objectif". Ne te laisse pas faire, entraîne-toi avec des amis, fais leur faire un jury (le plus horrible possible). Et si jamais tu dois être renouvelée, ce que je ne te souhaite pas, l'année prochaine, ne confie rien de personnel à personne, et ne parle surtout pas d'éventuelles difficultées à l'ESPE.

Ces propos sont aussi certains qu’écœurants. La formation ne sert qu'à faire souffrir les stagiaires...

avatar
Hernanelgrande
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Mamzelle Libellule le Sam 24 Juin 2017 - 14:05

@Lefteris a écrit:Les élèves sont pénibles, on  punit les enseignants. On reproche à des gens qui n'ont pas encore essayé toutes les ficelles de ne pas "tenir" des petits monstres déconcentrés, égoïstes,  que rien hors de leur nombril  et leur smartphone n'intéresse. 
Imaginons que l'on punisse les magistrats et les policiers  pour ce qu'on fait les délinquants, ou les météorologistes parce qu'il y a des catastrophes naturelles.
Etre titularisé aujourd'hui, c'est de la loterie, on a  l'impression qu'un sur dix doit y passer (c'est la proportion ) , pour l'exemple. La décimation, au sens le plus strict du terme. 

On prépare beaucoup : il fallait pas, c'st trop,  on ne forme pas des chiens savants. Pas assez : le cours n'avait pas assez  de contenu. ON les fait taire : on est trop autoritaire. On laisse le bruit : on n'instaure pas une ambiance de travail propice. On les met en groupe : fallait pas, les flemmards se reposent sur les autres. On leur fait un vrai cours : c'est de la transmission  frontale d'un autre siècle. 
On fait tenir la séance en  une heure : on est au pas de charge, on ne respecte pas les rythmes. On fait la  même chose en deux heures  : on ne varie pas assez, on génère l'ennui chez des "zappeurs".

Tot  tutores atque  inspectores, quot sententiae

Autant jouer les titularisations aux dés, aux  chaises musicales, aux  boules...

Je suis tellement d'accord avec ça ! J'ai entendu des dizaines de choses contradictoires tout au long de l'année... Quand j'ai soutenu mon écrit réflexif, ma tutrice ESPE a critiqué la séquence qui a servi de support, alors que c'est elle qui m'a aidée à la réaliser (et quand je dis "aidée", elle a été très directive et l'a quasiment conçue toute seule Rolling Eyes)
Je ne comprends pas ce système... Il manque de profs, mais on traite les stagiaires n'importe comment, sans aucune "bienveillance". On les dégoûte presque du métier ! Cette année de stage est vraiment éprouvante !
avatar
Mamzelle Libellule
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par cavatine le Dim 25 Juin 2017 - 18:05

@Sépia a écrit:On ne me reproche absolument pas la tenue de classe, nulle part. Si seulement c'était ça... On me reproche des points de vue personnels que j'ai énoncé dans un cadre informel (enfin, moi je le croyais). On me reproche des problèmes personnels que là aussi, j'avais confié dans un cadre informel.
Parce que j'ai fait confiance.

Et on me reproche aussi de ne pas saisir les enjeux de ma matière.

Comment je peux me défendre ?

C'est honteux ! On ne te reproche quasi rien au niveau des compétences professionnelles (car "ne pas saisir les enjeux de la matière", ça reste très vague, et ne veut à mon sens rien dire, si ce n'est formuler un reproche parce qu'il faut en faire un), et tout se focalise sur des points relevant de l'ordre du privé. A mon avis, tu peux axer ta défense sur le fait que lesdits points soulevés ne relèvent pas de la sphère professionnelle, et qu'ils ne sauraient remettre en cause tes capacités dans le domaine pro - et que, en gros, tu sais faire la part des choses entre le domaine privé et le domaine professionnel -.
N'hésite vraiment pas, si ce n'est déjà fait, à contacter un syndicat pour qu'ils t'aident, c'est vraiment face à ce genre d'accusations qu'ils peuvent être un soutien utile.
avatar
cavatine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Lefteris le Dim 25 Juin 2017 - 19:05

@Mamzelle Libellule a écrit:
@Lefteris a écrit:Les élèves sont pénibles, on  punit les enseignants. On reproche à des gens qui n'ont pas encore essayé toutes les ficelles de ne pas "tenir" des petits monstres déconcentrés, égoïstes,  que rien hors de leur nombril  et leur smartphone n'intéresse. 
Imaginons que l'on punisse les magistrats et les policiers  pour ce qu'on fait les délinquants, ou les météorologistes parce qu'il y a des catastrophes naturelles.
Etre titularisé aujourd'hui, c'est de la loterie, on a  l'impression qu'un sur dix doit y passer (c'est la proportion ) , pour l'exemple. La décimation, au sens le plus strict du terme. 

On prépare beaucoup : il fallait pas, c'st trop,  on ne forme pas des chiens savants. Pas assez : le cours n'avait pas assez  de contenu. ON les fait taire : on est trop autoritaire. On laisse le bruit : on n'instaure pas une ambiance de travail propice. On les met en groupe : fallait pas, les flemmards se reposent sur les autres. On leur fait un vrai cours : c'est de la transmission  frontale d'un autre siècle. 
On fait tenir la séance en  une heure : on est au pas de charge, on ne respecte pas les rythmes. On fait la  même chose en deux heures  : on ne varie pas assez, on génère l'ennui chez des "zappeurs".

Tot  tutores atque  inspectores, quot sententiae

Autant jouer les titularisations aux dés, aux  chaises musicales, aux  boules...

Je suis tellement d'accord avec ça ! J'ai entendu des dizaines de choses contradictoires tout au long de l'année... Quand j'ai soutenu mon écrit réflexif, ma tutrice ESPE a critiqué la séquence qui a servi de support, alors que c'est elle qui m'a aidée à la réaliser (et quand je dis "aidée", elle a été très directive et l'a quasiment conçue toute seule Rolling Eyes)
Je ne comprends pas ce système... Il manque de profs, mais on traite les stagiaires n'importe comment, sans aucune "bienveillance". On les dégoûte presque du métier ! Cette année de stage est vraiment éprouvante !
J'ai été et suis en contact avec des stagiaires par divers biais (dont le syndicat, où nous avons une collègue qui s'en occupe spécialement, tellement ça devient courant). Si j'ajoute ce que je lis ici, ça colle . Et je mets ça en lien avec les prémisses qui se mettaient en place dans dans l'administration en général, que j'ai vus d'une autre administration , et les IUFM en particulier, où l'on commençait à faire ch..r exprès les stagiaires. J'y ai échappé (hormis à un échange acerbe le jour de la "soutenance" ) mais étant "ancien" de l'administration, et les comportements humains étant ce qu'ils sont, j'ai bien observé et compris que l'ère des caporaux commençait : réunions de type managérial (on se réunit pour bloquer les gens, faire comprendre qui est le maître), petites phrases portant des menaces à peine voilées qui revenaient souvent, incitant à "passer du temps" sur les mémoire et autres travaux réflexifs qui déjà s'accumulaient, petites phrases qui revenaient ça et là, dans les réunions plénières ("vous êtes fonctionnaires" "ce n'est pas une profession libérale"..) et stagiaires qu'on dissuadait de passer l'agreg, ou qu'on blâmait de poursuivre leurs études, quelques redoublants déjà (mais pas au point de maintenant). Quelques années plus tard, plusieurs fléaux se sont enchaînés et ont porté tout ça à incandescence, avec le management brutal version Chatel, les compétences puis la "refondation" , les réformes des concours et ainsi de suite. Ca devient plus que préoccupant, et je répète que ce cauchemar va gagner les actuels titulaires, surtout les jeunes, quand leur statut va peu à peu basculer.
Le sort fait aux stagiaires montre d'ailleurs que plus personne ne veut remettre l'EN sur pied, il vaut mieux trouver des boucs émissaires faciles, faire payer l'incurie des élèves, l'absence de discipline généralisée, au lieu de les laisser se former, s'endurcir, trouver peu à peu les ficelles ...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Pointàlaligne le Dim 25 Juin 2017 - 19:28

Comment se passent ces entretiens ? Peut-on être accompagné ? Quel type de question est posé ?
Je suis inquiète pour un stagiaire de mon entourage. Il s'est adressé à un syndicat, mais des retours d'expérience seraient précieux...
avatar
Pointàlaligne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Jenny le Dim 25 Juin 2017 - 19:31

On ne peut pas être accompagné. On m'avait demandé de faire un bilan de mon année, puis le jury était revenu sur les reproches faits dans les rapports.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Pointàlaligne le Dim 25 Juin 2017 - 19:45

Merci Jenny. Si tu as un conseil...
avatar
Pointàlaligne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par ThomCarver le Dim 25 Juin 2017 - 19:46

Dites : est-ce-qu'on peut encore être convoqué pour l'académie de Versailles ? Toujours rien dans la boîte aux lettres je pense que c'est ok mais bon... Fin des entretiens le 4 juillet apparemment.

_________________
2017-2018 : T1 (trois 6è ; 1 3è)
2016-2017 : stagiaire (deux 5è)

« - Alors, tu t'es bien amusée ?
- Comme ça.
- T'as vu le métro ?
- Non.
- Alors, que'est ce que t'as fait ?
- J'ai vieilli. »

Raymond Queneau, Zazie dans le métro
avatar
ThomCarver
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Jenny le Dim 25 Juin 2017 - 20:47

@Pointàlaligne a écrit:Merci Jenny. Si tu as un conseil...


Consulter son dossier, pointer les contradictions dans les rapports, repérer les éléments positifs dans les rapports, regarder quelles formations du PAF seraient pertinentes. Bon courage à lui.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Lefteris le Dim 25 Juin 2017 - 22:31

@Pointàlaligne a écrit:Comment se passent ces entretiens ? Peut-on être accompagné ? Quel type de question est posé ?
Je suis inquiète pour un stagiaire de mon entourage. Il s'est adressé à un syndicat, mais des retours d'expérience seraient précieux...
Le jury est comme un jury d'examen, donc on vient seul. Les syndicats aident à préparer l'entretien , après lecture du dossier, en argumentant, en donnant des conseils pour se défendre avec la manière (très délicat, la remise en cause brutale des fautes de l'administration n'est pas acceptée).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Pointàlaligne le Lun 26 Juin 2017 - 0:14

Merci Jenny et Lefteris, je transmets l'info...
ThomCarver je comprends ton stress ! J'espère que quelqu'un aura ta date...
avatar
Pointàlaligne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Sépia le Mar 27 Juin 2017 - 16:49

Suite de mes aventures.. je prépare ma défense et je ne vois pas d'autre solution que d'abonder dans le sens des rapports même si cela me paraît injuste.

Ce soir je me sens mal. Je suis déjà en train de me projeter pour l'année prochaine. Je sais déjà que je ne pourrais pas faire mon stage en entier parce que je vais devoir prendre un gros congé maladie.

Ça veut dire, encore fliquée pendant 2 ans ou presque et cette perspective m'inquiète.
Je me pose de sérieuses questions.

_________________
"La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits"
avatar
Sépia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Lynae le Mar 27 Juin 2017 - 22:36

T'es-tu rapprochée d'un syndicat quand même ?
avatar
Lynae
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Sépia le Mer 28 Juin 2017 - 6:32

Oui, j'ai parlé à une personne qui s'est montré tout à fait zen par rapport à mes rapports et à mon projet de défense. Alors je ne sais que penser, est-ce que j'ai une réaction disproportionnée, ou suis-je un cas désespéré ?

J'ai vraiment besoin de vacances.

_________________
"La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits"
avatar
Sépia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Jenny le Mer 28 Juin 2017 - 6:50

Le syndicat a pu te préparer à l'entretien ? Il n'est pas rare de passer en commission, mais c'est très angoissant. Bon courage à toi.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Cicyle le Mer 28 Juin 2017 - 10:49

Sépia, je comprends tes inquiétudes.
Essaie de te dire que dans très peu de temps (après ton entretien) tu seras en vacances et tu pourras souffler. fleurs2
Courage en attendant et je croise les doigts pour que ça se passe au mieux. trefle
avatar
Cicyle
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Baba78 le Mer 28 Juin 2017 - 12:46

@Sépia a écrit:Oui, j'ai parlé à une personne qui s'est montré tout à fait zen par rapport à mes rapports et à mon projet de défense. Alors je ne sais que penser, est-ce que j'ai une réaction disproportionnée, ou suis-je un cas désespéré ?

J'ai vraiment besoin de vacances.

Tu es en quelle matière?
Les syndics savent à quoi est confronté celui qu'ils ont en face, ils se doivent d'être "zen" pour que tu sois positif au maximum, même si certains que j'ai pu voir l'an passé me semblaient inventer des arguments basés sur pas grand-chose
Je te demande en quelle matière tu es car si tu enseignes l'histoire mais que le syndic vu est un prof de français, suivant les reproches t'étant faits son aide sera limitée

Baba78
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par cavatine le Mer 28 Juin 2017 - 13:01

Courage, Sépia. J'ai connu ces angoisses et ce stress l'an dernier, et je sais à quel point on a hâte que ça se termine, tout en appréhendant la venue du jour J. La personne du syndicat s'est montrée confiante sur quel point ? Une possible titularisation, un renouvellement ? Dans tous les cas, si tu exposes de façon argumentée ton point de vue, en restant calme et impliquée, c'est déjà une très bonne base.

Quand passes-tu devant le jury ? J'espère que cela sera très vite derrière toi, en tout cas trefle
avatar
cavatine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Sépia le Mer 28 Juin 2017 - 14:19

Je passe vendredi. La personne à qui j'ai parlé est confiante pour un renouvellement.

En même temps c'est ce qui est préconisé dans les deux avis, et je ne vais pas fanfaronner sur une éventuelle titularisation vu ce qui est dit dans les rapports.

(mais ça me fait clairement ch.....)

_________________
"La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits"
avatar
Sépia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Alexeuh le Mer 28 Juin 2017 - 14:29

@ThomCarver a écrit:
Dites : est-ce-qu'on peut encore être convoqué pour l'académie de Versailles ? Toujours rien dans la boîte aux lettres je pense que c'est ok mais bon... Fin des entretiens le 4 juillet apparemment.

Justement je cherche des réponses pour l'académie de Versailles.

Alexeuh
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par cavatine le Mer 28 Juin 2017 - 14:33

@Sépia a écrit:Je passe vendredi. La personne à qui j'ai parlé est confiante pour un renouvellement.

En même temps c'est ce qui est préconisé dans les deux avis, et je ne vais pas fanfaronner sur une éventuelle titularisation vu ce qui est dit dans les rapports.

(mais ça me fait clairement ch.....)

D'accord. Je comprends bien à quel point le renouvellement puisse paraître un pensum, mais, dans la grande majorité des cas, le stagiaire en renouvellement est envoyé dans un établissement sympa, et ça se passe généralement (bien) mieux. Jenny et moi pouvons en tout cas en attester Smile
- et puis, ça peut aussi te permettre d'avoir un meilleur poste dans le cadre des mutations... ce fut mon cas, j'avais obtenu l'an dernier un poste de TZR, cette année, après ma deuxième année de stage, j'ai un poste fixe yesyes -
avatar
cavatine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Caspar le Mer 28 Juin 2017 - 14:53

@Sépia a écrit:Je passe vendredi. La personne à qui j'ai parlé est confiante pour un renouvellement.

En même temps c'est ce qui est préconisé dans les deux avis, et je ne vais pas fanfaronner sur une éventuelle titularisation vu ce qui est dit dans les rapports.

(mais ça me fait clairement ch.....)

Il faut en effet rester modeste, sans s'auto-flageller non plus, et insister sur le fait qu'on est motivé, prêt à écouter les conseils et progresser. Bon courage. fleurs2
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Babarette le Mer 28 Juin 2017 - 14:57

@cavatine a écrit:
@Sépia a écrit:Je passe vendredi. La personne à qui j'ai parlé est confiante pour un renouvellement.

En même temps c'est ce qui est préconisé dans les deux avis, et je ne vais pas fanfaronner sur une éventuelle titularisation vu ce qui est dit dans les rapports.

(mais ça me fait clairement ch.....)

D'accord. Je comprends bien à quel point le renouvellement puisse paraître un pensum, mais, dans la grande majorité des cas, le stagiaire en renouvellement est envoyé dans un établissement sympa, et ça se passe généralement (bien) mieux. Jenny et moi pouvons en tout cas en attester Smile
- et puis, ça peut aussi te permettre d'avoir un meilleur poste dans le cadre des mutations... ce fut mon cas, j'avais obtenu l'an dernier un poste de TZR, cette année, après ma deuxième année de stage, j'ai un poste fixe yesyes -

Pas forcément. L'année dernière, nous étions deux stagiaires renouvelés dans le même établissement horrible, en REP.
avatar
Babarette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par cavatine le Mer 28 Juin 2017 - 15:05

Malheureusement, effectivement, tous les stagiaires en renouvellement ne bénéficient pas de bonnes conditions pour leur nouvelle année (j'avais écrit que c'était une majorité, pas la totalité, parce que des cas comme ceux que tu rapportes existent malheureusement, peut-être aussi de manière plus ou moins forte suivant les académies). Ce devrait pourtant être une règle partout. Désolée que tu aies eu une telle affectation :/
avatar
cavatine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Convocation à un entretien de titularisation

Message par Paleoprof le Mer 28 Juin 2017 - 15:19

Question concernant les stagiaires à 18 heures : savez-vous s'il est vrai qu'ils puissent être convoqués par le jury de titularisation avec un temps de préparation quasi nul (certains disent "convocation le jour J pour un entretien le jour J+1") ?
Cela m'a été soutenu par plusieurs personnes distinctes, mais cette affirmation me semble étrange et pas équitable du tout...

_________________
chat Je construis ma suite..... chat
avatar
Paleoprof
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum