Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 10:53

Alain Boissinot s'explique sur "Arrêt sur images" :

http://www.dailymotion.com/video/k5r5RgQUyXvhfd86Hdk

On apprend très vite, de la bouche d'Arnaud Gonzague, que le SNES est plutôt "corporatiste" et "freine des quatre fers dès qu'il y a une réforme" et que le Sgen et que le SE-UNSA sont eux "réformistes" et plus "ouverts". Maryline Baumard est d'accord : le camp des réformateurs qui veut "faire avec les élèves qu'il a face à lui" et le camp des "idéalistes de l'école".


Dernière édition par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 11:16, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par V.Marchais le Sam 14 Juin 2014 - 11:07

Maryline Baumard est d'accord : le camp des réformateurs qui veut "faire avec les élèves qu'il a face à lui" et le camp des "idéalistes de l'école".

Dit comme ça, je ne comprends même pas qui est censé être qui.
Est-ce que chacun ne revendique pas "faire avec les élèves qu'il a en face de lui" ?
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 11:15

Arnaud Gonzague, vers 21' a écrit:Ça fait une dizaine ou une quinzaine d'années que le camp des réformateurs avance petit à petit et on a entendu il n'y a pas longtemps Florence Robine, n°2 de l’Éducation nationale en France, dire que de toute façon, la compétence, donc le côté des réformateurs, des pédagogistes comme on dit aussi avance inéluctablement, parce que l'autre vision de l'éducation, c'est la vision des années 50.

Comme ça on sait que pour Arnaud Gonzague il y a le camp du Bien et le camp du Mal.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par PauvreYorick le Sam 14 Juin 2014 - 11:16

@V.Marchais a écrit:Maryline Baumard est d'accord : le camp des réformateurs qui veut "faire avec les élèves qu'il a face à lui" et le camp des "idéalistes de l'école".

Dit comme ça, je ne comprends même pas qui est censé être qui.
Est-ce que chacun ne revendique pas "faire avec les élèves qu'il a en face de lui" ?

C'est une remarque très juste. Quand les positions respectives sont décrites en des termes dans lesquels ne se reconnaîtraient pas les intéressés, on sait sans la moindre chance de se tromper qu'on n'est plus du tout dans la discussion mais dans la guéguerre verbale, et qu'on ne parle plus aux uns et aux autres, mais seulement à un public dont on espère que la naïveté suffira à le faire tomber dans le panneau.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Nita le Sam 14 Juin 2014 - 11:18

@Balthazaard a écrit:ps... j'étais élève à l'époque des "maths modernes" et c'est ça qui m'a fait les aimer...

C'est grâce à elles que je les ai détestées.

Tu me diras, cela me permet de clouer régulièrement le bec aux sots qui prétendent que les profs n'ont aucune idée de ce que c'est que vivre l'échec scolaire.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Nita
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 11:19

Maryline Baumard se réjouit que Vincent Peillon ait redonné "une force" au camp réformateur, notamment avec la bataille des rythmes scolaires. C'est quand même assez osé quand on sait que ce camp est le seul qui ne s'est pas opposé à la semaine de quatre jours en 2008.  furieux 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par John le Sam 14 Juin 2014 - 11:29

Ca vaut le coup qu'Alain Boissinot commence par dire que la querelle progressistes vs conservateurs n'a pas eu de rôle important dans sa démission...
Je le trouve très pertinent sur sa recherche de consensus, de "points d'équilibre" et de "cadre sécurisant" pour éviter de faire des réformes trop fréquentes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 11:37

Marc Le Bris rappelle qu'on peut enseigner à lire à tous, en donnant l'exemple des années 50.

Maryline Baumard a écrit:Non c'est faux, on n'a jamais eu plus de la moitié d'une génération qui a eu le certificat d'études"

Arnaud Gonzague a écrit:En 1945, 3% d'une génération avait le bac

Mais QUEL RAPPORT AVEC LA LECTURE ?  furieux 

Rappelons que :
- le certificat d'études n'était pas passé par les élèves de collège : en les incluant on peut estimer que les deux tiers d'une génération avait un niveau du certificat d'études ou plus.
- mais surtout qu'il évaluait beaucoup plus que la lecture. Répondre avec ce chiffre n'a donc aucun sens, pas plus que le bac...  furieux


Dernière édition par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 11:38, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par John le Sam 14 Juin 2014 - 11:38

Alain Boissinot a l'honnêteté de dire qu'il était plutôt proche du Sgen et de l'Unsa.

Je ne comprends pas moi non plus que Maryline Baumard considère que les républicains s'opposent aux "réformes qui partent de l'élève tel qu'il est".

Au passage, elle est très très critique envers Benoît Hamon : on sent qu'elle regrette clairement Vincent Peillon.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 11:39

En somme un plateau exclusivement Sgen/SE-Unsa, avec les réserves d'Alain Boissinot.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par John le Sam 14 Juin 2014 - 11:40

Alain Boissinot (17 mn) : "L'UNSA, pour des raisons stratégiques, a voulu prendre ses marques par rapport aux syndicats concurrents, et les élections professionnelles se profilent à l'automne".


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par V.Marchais le Sam 14 Juin 2014 - 11:45

Sans blague ?
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par John le Sam 14 Juin 2014 - 11:45

@Luigi_B a écrit:
Arnaud Gonzague, vers 21' a écrit:Ça fait une dizaine ou une quinzaine d'années que le camp des réformateurs avance petit à petit et on a entendu il n'y a pas longtemps Florence Robine, n°2 de l’Éducation nationale en France, dire que de toute façon, la compétence, donc le côté des réformateurs, des pédagogistes comme on dit aussi avance inéluctablement, parce que l'autre vision de l'éducation, c'est la vision des années 50.
Comme ça on sait que pour Arnaud Gonzague il y a le camp du Bien et le camp du Mal.
Défendre l'apprentissage des connaissances, c'est défendre l'école des années 50  :shock: 
Effectivement, le consensus n'est pas près d'être atteint...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par ycombe le Sam 14 Juin 2014 - 11:46

@John a écrit:
Je ne comprends pas moi non plus que Maryline Baumard considère que les républicains s'opposent aux "réformes qui partent de l'élève tel qu'il est".

Homme de paille.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par V.Marchais le Sam 14 Juin 2014 - 11:47

Ouaip. Un peu marre d'entendre que si on n'est pas convaincu par le socle et les compétences, c'est forcément qu'on est nostalgique de la blouse grise et des coups sur les doigts.  Sleep 
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par PauvreYorick le Sam 14 Juin 2014 - 11:47

Tutafé professeur

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 11:50

Arnaud Gonzague a écrit:Aujourd'hui c'est plus de 70% d'une génération. On ne peut pas s'appuyer sur ces exemples-là. C'est typiquement les raisonnements séduisants de gens qui connaissent mal l'école. Enfin je parle pour vous... je parle pas de vous, je parle de gens qui vous entendent et qui sont séduits tenus notamment par Alain Finkielkraut qui sont des discours plume Sergent-Major et blouse grise. C'est à dire que l'école des années 50 était tellement formidable, démocratique, etc.
Défendre un enseignement prioritaire de la lecture, c'est donc être assimilé au FN.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par John le Sam 14 Juin 2014 - 11:50

Ce n'est pas honnête de ne pas avoir redonné la parole à Marc Le Bris lorsqu'il est interrompu à la 26eme minute et qu'il est accusé de diffuser des "mensonges".
Et pourtant, je n'apprécie pas particulièrement Marc Le Bris, mais là il y a un traitement de l'interlocuteur qui n'est pas correct.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par V.Marchais le Sam 14 Juin 2014 - 11:55

Ah ! bah tiens ! la voilà, la blouse grise. C'est le point Godwin de ce genre de discussion...

Arnaud Gonzague n'a manifestement pas lu les derniers rapports du HCE sur l'enseignement de la lecture et n'a jamais fait lire à voix haute des cohortes d'élèves de 6e...
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Celeborn le Sam 14 Juin 2014 - 12:05

J'ai regardé l'émission en entier. Vous allez vraiment vous faire du mal…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 12:08

Arnaud Gonzague a écrit:Aujourd'hui 70% d'une génération arrive au bac. Il est évident que ça signifie que des enfants issus de familles défavorisées culturellement arrivent jusqu'au bac. L'école, le collège, le lycée ne peuvent plus être les mêmes que dans les années 50
Mais pourquoi donc, puisqu'il n'y a pas de baisse du niveau et que tout le monde ou presque arrive au niveau bac ?  Twisted Evil


Maryline Baumard a écrit:Et pourquoi les réformateurs sont aussi... quelle mouche les a piqués, c'est que là on est dans une refondation de l'école.
Les réformateurs comme lanceurs d'alerte : c'est assez osé, vu qu'ils nient toute baisse de niveau... D'ailleurs pourquoi refonder l'école si tout va bien ?


Maryline Baumard a écrit:Si on rate le coche cette fois-ci, l'école va continuer à plonger. On voit bien ce qui se passe depuis dix ans avec les résultats PISA. Ça va continuer, on va continuer à plonger.
Pour une spécialiste de l'éducation, Maryline Baumard fait beaucoup d'approximations : depuis douze ans (et non pas dix), la France a légèrement baissé (et non "plongé"), mais de manière non significative dans les résultats PISA (-2%) et la baisse est supérieure en moyenne dans les pays qui la devançaient en 2000. Autre erreur : les résultats moyens de la France, après une baisse 2000-2006, augmentent depuis 2006...

De fait PISA, par sa méthodes et ses domaines d'évaluation, ne permet pas d'évaluer notre école de manière fiable. Il y a bien d'autres indicateurs, dont les plus instructifs sont ceux de la DEPP.


Dernière édition par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 16:21, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 12:21

En réponse à Marc Le Bris :

Arnaud Gonzague a écrit:C'est sûrement pour ça que plus de 70% des enfants ne maîtrisent pas les attendus mathématiques fondamentaux à l'arrivée au brevet
Un propos qui ne pose à aucun problème quand le même Arnaud Gonzague souligne peu avant qu'aujourd'hui plus de 70% d'une génération obtient le bac avec une inflation extraordinaire de mentions. La grande schizophrénie continue !  cheers

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 12:45

Alain Boissinot a écrit:On a là une pensée manichéenne, réductrice, avec les bons et les méchants.
Une phrase que l'on pourrait appliquer à d'autres...


Arnaud Gonzague a écrit:Alain Finkielkraut est un idéologue, qui réfléchit, qui est un intellectuel et qui émet des opinions. Moi je suis journaliste et je répercute un certain nombre d'études.


Chose amusante : Maryline Baumard vient d'affirmer qu'on ne sait pas ce qui se passe dans les classes.

Mais plus amusant encore : Arnaud Gonzague évoque le "signal d'alarme" (sic) de PISA qu'il ne va pas "inventer". Pourtant le "Nouvel Obs", par l'entremise d'un certain Arnaud Gonzague, a beaucoup relativisé ces derniers résultats à leur sortie en 2013 : "Pisa : non, l'école française n’est pas si nulle"...  

Et voilà comment on "répercute" une étude !  veneration

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Presse-purée le Sam 14 Juin 2014 - 12:47

ça donne envie de dialoguer, c'est sûr.

En tout cas, on voit très bien qui veut prendre le pouvoir sur votre manière personnelle, intime, d'exercer votre métier.

Nous parlions par exemple il y a peu des classes sans notes. Le principe en soit ne me choque pas, en fait il m'indiffère profondément. Le débat n'est pas autour du duo note/compétence, mais autour de l'adjectif formatif/sommatif. Bref.
Des classes sans notes se mettent en place, généralement à la suite de formations sur le sujet, où l'on voit que parfois on mélange (à dessein) cette question de notes/compétences, pour parer les secondes de toutes les vertus.
On oublie ensuite de dire que les CdE ont de fortes incitations (souvent financières) pour mettre en place ce genre de dispositifs. Enfin, si je puis me permettre, lorsqu'on est harcelé au travail par un cde et des collègues parce qu'on ne souhaite pas participer à cette expérimentation, ce n'est pas vers l'UNSA qu'on se tourne pour être défendu...

Cela rejoint le discours de Baumard. En ce moment, je le vois sur Twitter, l'UNSA procède de même. Il s'agit de briser l'estime de soi des collègues, de dire, comme notre ancien ministre, que l'école est un champ de ruines et que les professeurs sont mauvais, qu'ils commettent chaque heure des crimes contre les élèves, afin de briser leur volonté pour les façonner à l'image qu'ils souhaitent. Technique habituelle de management. Dans ce cadre, il n'y a aucune place au consensus de leur part, au niveau nationel (Twitter est hallucinant depuis la démission de Boissinot. Un mec de FO dirait la moitié de ce que balancent des gens de l'UNSA, on le traiterait constamment de facho), ni dans les établissements. Ils se voient comme des profs supérieurs, qui détiennent la Vérité, et qui doivent l'imposer, y compris par la force, à leurs collègues. C'est hallucinant.

Comment travailler avec des gens comme ça?

Edit: ce que je veux dire par là, c'est que ce genre de propos, même s'il y a une part de rhétorique, de posture (et chez ceux d'en face aussi, notons que comme repoussoir pour le public non informé, ils sont allés déterrer Le Bris, ce qui en dit long sur la ligne éditoriale de l'émission....), fait plus de dégâts qu'il ne résout de problèmes ou fait avancer les idées de ceux qui les tiennent. Il est intériorisé par les salariés, qui en plus d'avoir une paye de merde, entendent constamment dans les médias, et aussi de certains de leurs pairs, qu'ils font mal leur boulot et qu'ils brisent les gosses. Citez-moi une boîte qui a remonté en payant mal ses salariés et en leur répétant constamment qu'ils sont nuls. Ce discours est aussi, à mon sens, une des causes des relations actuelles tendues entre l'école et certains parents, ainsi qu'un des responsables de la fuite des parents les plus éloignés de l'école lorsqu'on veut entrer en contact avec eux (et je vois venir nos amis lecteurs fantômes: pas pour pourrir les dits parents).
Ce discours engendre donc chez le salarié une mauvaise estime de soi et amplifie l'insatisfaction (pour des causes réelles ou fictives, selon les cas) des autres composantes de l'institution.

En conclusion, je dirais qu'en continuant comme cela, on amplifiera la souffrance au travail des salariés que sont les profs et qu'on continuera à aller vers des problèmes de recrutement.

Tout ça pour des luttes de pouvoir...


Dernière édition par Presse-purée le Sam 14 Juin 2014 - 13:12, édité 2 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêt sur Images : Alain Boissinot, Maryline Baumard, Arnaud Gonzague et Marc Le Bris

Message par Luigi_B le Sam 14 Juin 2014 - 12:57

Après avoir renvoyé (sans le dire furieux) à l'article de Celeborn sur le "Club des cinq et la baisse du niveau" (que je recommande chaudement), Daniel Schneidermann pose la question du passé simple, qui ne serait plus utile aujourd'hui. Parce qu'il était "utile" dans les années 50 ? Mais qui donc l'utilisait "dans la langue orale", comme l'affirme Alain Boissinot, qui heureusement en défend l'enseignement.  :shock:

Daniel Schneidermann concède d'ailleurs que les élèves ne l'ont "jamais" entendu "en dehors de l'école". CQFD...  Rolling Eyes

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

avatar
Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum