Lens, collège Jean-Jaurès : un enseignant agressé verbalement et physiquement par un élève en pleine classe.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lens, collège Jean-Jaurès : un enseignant agressé verbalement et physiquement par un élève en pleine classe.

Message par Seifer le Mar 17 Juin 2014 - 15:45

Pour menaces un élève vient de se faire virer huit jours du collège (en sachant que c'est la fin et qu'il est en 3ème, donc on ne le reverra plus). Je trouve ça aberrant le manque de réaction dans certains collèges. Chez nous les exclusions sont légions, et pourtant c'est loin d'être un collège à problèmes...

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lens, collège Jean-Jaurès : un enseignant agressé verbalement et physiquement par un élève en pleine classe.

Message par Nestya le Mar 17 Juin 2014 - 17:20

@the educator a écrit:J'ai rien contre vous, les jeunes, hein, mais encore une fois on surréagirais pas un peu à un article de presse? Jeter la pierre au chef, à la direction, crier au scandale, très bien, mais le peu d'élément qu'on a, c'est un article de la voix du nord... Alors bon...
Ah non! Moi, j'ai eu le témoignage en direct d'un prof du collège en question, avant même la parution de l'article en question.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lens, collège Jean-Jaurès : un enseignant agressé verbalement et physiquement par un élève en pleine classe.

Message par alainf le Sam 21 Juin 2014 - 17:21

Et on s'étonne qu'il y a de moins en moins d'enseignants. Shocked Shocked 

alainf
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lens, collège Jean-Jaurès : un enseignant agressé verbalement et physiquement par un élève en pleine classe.

Message par baboben5 le Mer 25 Juin 2014 - 1:44

Ce qui m'exaspère c'est que personne ne réagit vraiment, à commencer par les syndicats dont ce serait le rôle d'exiger que le ministère envoie des consignes aux CDE pour que les problèmes de disciplines ne soient pas camouflés et balayés le plus vite possible mais au contraire traités avec force, rapidité et justesse. D'ailleurs ce problème grave de sécurité ne concerne pas que l'EN mais aussi la police, l'APHP...

J'ai contacté 3 syndicats à ce propos. Pas de réponse.

Quand on lit les autres topics évoquant des problèmes graves de discipline non traité, il y a souvent une seule cause : pour le ministère et les rectorats, il ne doit pas y avoir de problèmes dans les établissements. S'il y a des problèmes, cela veut dire que les recteurs et ministres ne font pas leur travail et donc il faut les remplacer (et voter pour qqun d'autre).
Pour qu'il n'y ait pas de problème, on ne les gère pas vraiment (ça coûte du fric) et on ne les fait pas apparaître dans les statistiques (donc le moins de conseil de disc' possible !). Un collègue qui voulait faire la formation pour devenir CDE m'a rapporté ce qui a été dit, entre autres choses, sur le rôle d'un CDE : "faire en sorte que le recteur dorme sur ses deux oreilles". Donc, ne pas faire de vague, ne pas avoir de problèmes.

De plus, la politique des ministères est de faire baisser au max le nombre de mineurs descolarisés (pas bon politiquement et puis ça empêche un peu qu'ils fassent de très grosses conneries) et donc de maintenir au maximum les élèves en collège-lycée. Donc pas de conseil de disc'...

En gros, on se démerde comme on peut !!

baboben5
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lens, collège Jean-Jaurès : un enseignant agressé verbalement et physiquement par un élève en pleine classe.

Message par malouma le Mer 25 Juin 2014 - 5:58

@Clarianz a écrit:et pour une intimidation et des menaces à peine voilées?
Ma collègue de lettres a eu à subir ce genre de chose. Un "mon frère va venir vous attendre à la sortie."

La chef l'a convoqué et lui a dit que c'était de sa faute, qu'elle était trop exigeante et harcelante avec les élèves.

Les collègues ne veulent pas décrocher et elle ne veut pas insister auprès de la chef qui l'a faite pleurer en lui expliquant qu'elle devait demander un arrêt, elle serait trop faible psychologiquement.

Demander un arrêt et revenir en rasant les murs?
Désaccord avec le cde, menaces d'un élève : faire appel au médiateur académique (pendant son arrêt).
Je l'ai contacté au sujet d'un différend avec le rectorat de Créteil. En deux jours, mon affaire était réglée. Mon syndicat, lui, n'avait rien pu faire.

malouma
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum