Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ysabel
Devin

Re: Sujet EAF 2014 ?

par ysabel le Sam 21 Juin 2014 - 10:27
que veux-tu : valorisons, valorisons !
il faut bien que ces petits aient le bac...
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Sujet EAF 2014 ?

par nlm76 le Sam 21 Juin 2014 - 11:22
Cela dit, le problème avec la question sur corpus, c'est qu'elle ne devrait pas exister.
Le corpus non plus, d'ailleurs.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Paryponoian
Niveau 4

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Paryponoian le Sam 21 Juin 2014 - 11:26
@nlm76 a écrit:Cela dit, le problème avec la question sur corpus, c'est qu'elle ne devrait pas exister.
Le corpus non plus, d'ailleurs.

+1
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet EAF 2014 ?

par User5899 le Sam 21 Juin 2014 - 11:58
@Solyane a écrit:Bonjour
j'ai récupéré mon paquet de copies dans l'académie de Lyon (série S) : 71 copies : 13 inventions, 3 dissertations et 55 commentaires (ai-je bien compté?) bref, 55 commentaires, je suis déprimée lol je déteste corriger cet exercice répétitif! J'aurai ensuite 71 candidats à l'oral (youpi!!!)
Comme vous, on a eu droit à " ne pas trop pénaliser, faire preuve de bon sens, valoriser telle ou telle chose etc"  comme par exemeple et cela m'a mis hors de moi, l'introduction de la réponse à la question de corpus  : pas grave s'il n'y en a pas, mais valoriser quand il y en a une! euhhhhhhhh dire que je me bas toute l'année pour leur imposer une introduction et pas trop longue, pas comme un commentaire et là, je devrais mettre un point de plus parce qu'ils en ont enfin mis une? euhhhhhhhhh dire qu'il y a quelques années, on devait enlever un point parce qu'il n'y en avait pas, maintenant il faut presque en mettre un parce qu'ils en ont mis une! hallucinant...
bref, bon courage à tous

Euh... J'étais parti pour me gausser de l'expression officielle "faire preuve de bon sens", en ajoutant que décidément, la rigueur conceptuelle des IPR est sans limite, mais la fin de votre message me met en colère.
La question sur le corpus a été inventée pour que tout le monde ait au moins 3 ou 4/20. Elle est en soi une aberration, s'ajoutant sans que la durée de l'épreuve soit allongée aux exercices canoniques qui lui préexistaient. Le corpus est source d'éparpillement. Alors quand l'épreuve est née, le réflexe a été de suggérer de s'en débarrasser le plus vite possible pour se concentrer sur le travail d'écriture. Puis sont venus des gens qui ont décrété que la réponse à la question devait être précédée d'une introduction, comme pour la synthèse de BTS. Mais cette introduction exigée ne repose sur rien. Nulle part vous ne trouverez cette introduction décrite voire simplement mentionnée. Si la réponse est correcte, elle intègre le plus synthétiquement possible (sauf indication contraire du libellé) les éléments de réponse et la mention des textes avec d'autres marqueurs que "texte 1". Le reste, franchement... S'il n'y a que ça qui vous mette en rogne...
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Écusette de Noireuil le Sam 21 Juin 2014 - 13:49
@Paryponoian a écrit:
@nlm76 a écrit:Cela dit, le problème avec la question sur corpus, c'est qu'elle ne devrait pas exister.
Le corpus non plus, d'ailleurs.

+1
Pas d'accord. Je crois au contraire, que c'est un exercice qui montre vraiment les capacités de réflexion, de compréhension et d'analyse des candidats. En tout cas s'ils avaient le temps de la développer. Je préférerais qu'elle soit notée sur plus de points et qu'il y ait ensuite une autre question qui permettrait de mettre ce corpus en relation avec le travail de l'année sur le même objet d'étude par  exemple. Exit,enfin, les pseudo commentaires ratés et filandreux,les dissertations squelettiques et les inventions  niveau 3 ème (et encore), sur lesquelles on s'arrache les cheveux pour finir par mettre une note qui ne veut rien dire.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Solyane
Niveau 2

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Solyane le Sam 21 Juin 2014 - 15:05
Cripure a écrit:
@Solyane a écrit:Bonjour
j'ai récupéré mon paquet de copies dans l'académie de Lyon (série S) : 71 copies : 13 inventions, 3 dissertations et 55 commentaires (ai-je bien compté?) bref, 55 commentaires, je suis déprimée lol je déteste corriger cet exercice répétitif! J'aurai ensuite 71 candidats à l'oral (youpi!!!)
Comme vous, on a eu droit à " ne pas trop pénaliser, faire preuve de bon sens, valoriser telle ou telle chose etc"  comme par exemeple et cela m'a mis hors de moi, l'introduction de la réponse à la question de corpus  : pas grave s'il n'y en a pas, mais valoriser quand il y en a une! euhhhhhhhh dire que je me bas toute l'année pour leur imposer une introduction et pas trop longue, pas comme un commentaire et là, je devrais mettre un point de plus parce qu'ils en ont enfin mis une? euhhhhhhhhh dire qu'il y a quelques années, on devait enlever un point parce qu'il n'y en avait pas, maintenant il faut presque en mettre un parce qu'ils en ont mis une! hallucinant...
bref, bon courage à tous

Euh... J'étais parti pour me gausser de l'expression officielle "faire preuve de bon sens", en ajoutant que décidément, la rigueur conceptuelle des IPR est sans limite, mais la fin de votre message me met en colère.
La question sur le corpus a été inventée pour que tout le monde ait au moins 3 ou 4/20. Elle est en soi une aberration, s'ajoutant sans que la durée de l'épreuve soit allongée aux exercices canoniques qui lui préexistaient. Le corpus est source d'éparpillement. Alors quand l'épreuve est née, le réflexe a été de suggérer de s'en débarrasser le plus vite possible pour se concentrer sur le travail d'écriture. Puis sont venus des gens qui ont décrété que la réponse à la question devait être précédée d'une introduction, comme pour la synthèse de BTS. Mais cette introduction exigée ne repose sur rien. Nulle part vous ne trouverez cette introduction décrite voire simplement mentionnée. Si la réponse est correcte, elle intègre le plus synthétiquement possible (sauf indication contraire du libellé) les éléments de réponse et la mention des textes avec d'autres marqueurs que "texte 1". Le reste, franchement... S'il n'y a que ça qui vous mette en rogne...
et ben... oui, moi, ça m'agace et désolée, je n'ai pas de BTS donc, je ne peux comparer : bref, moi, depuis le départ, en me basant sur les annales zéro et sur les manuels, j'ai toujours appris à mes élèves qu'il fallait une introduction et qu'il fallait une conclusion : ce n'est quand même pas énorme! je n'attends pas une introduction type commentaire que je réprouve et que je trouve dans certaines copies mais citer le nom des auteurs et dire de quoi va parler la réponse ne demande quand même pas un effort surhumain : bref, l'an dernier j'étais en ES et nous étions tous d'accord là dessus, cette année, je suis en S et il faudrait valoriser l'introduction si elle y est! hum... je corrigerai donc avec tout le bon sens qu'on m'a demandé!
Enfin, je n'apprécie pas spécialement la question de corpus comme vous mais j'essaie de limiter les dégats avec mes élèves en leur apprenant les bases. Maintenant, chacun fait en son âme et conscience ou selon son bon sens ^^
thrasybule
Oracle

Re: Sujet EAF 2014 ?

par thrasybule le Sam 21 Juin 2014 - 15:10
Je suis pour ma part ravi qu'on se débarrasse de ces introductions complètement creuses, inutiles, formatées et chronophages qui consistaient seulement à citer les textes (nommés texte A, B,C) avec une vague classement chronologique et générique sans intérêt.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet EAF 2014 ?

par User5899 le Sam 21 Juin 2014 - 15:13
@Solyane a écrit:
Cripure a écrit:
@Solyane a écrit:Bonjour
j'ai récupéré mon paquet de copies dans l'académie de Lyon (série S) : 71 copies : 13 inventions, 3 dissertations et 55 commentaires (ai-je bien compté?) bref, 55 commentaires, je suis déprimée lol je déteste corriger cet exercice répétitif! J'aurai ensuite 71 candidats à l'oral (youpi!!!)
Comme vous, on a eu droit à " ne pas trop pénaliser, faire preuve de bon sens, valoriser telle ou telle chose etc"  comme par exemeple et cela m'a mis hors de moi, l'introduction de la réponse à la question de corpus  : pas grave s'il n'y en a pas, mais valoriser quand il y en a une! euhhhhhhhh dire que je me bas toute l'année pour leur imposer une introduction et pas trop longue, pas comme un commentaire et là, je devrais mettre un point de plus parce qu'ils en ont enfin mis une? euhhhhhhhhh dire qu'il y a quelques années, on devait enlever un point parce qu'il n'y en avait pas, maintenant il faut presque en mettre un parce qu'ils en ont mis une! hallucinant...
bref, bon courage à tous

Euh... J'étais parti pour me gausser de l'expression officielle "faire preuve de bon sens", en ajoutant que décidément, la rigueur conceptuelle des IPR est sans limite, mais la fin de votre message me met en colère.
La question sur le corpus a été inventée pour que tout le monde ait au moins 3 ou 4/20. Elle est en soi une aberration, s'ajoutant sans que la durée de l'épreuve soit allongée aux exercices canoniques qui lui préexistaient. Le corpus est source d'éparpillement. Alors quand l'épreuve est née, le réflexe a été de suggérer de s'en débarrasser le plus vite possible pour se concentrer sur le travail d'écriture. Puis sont venus des gens qui ont décrété que la réponse à la question devait être précédée d'une introduction, comme pour la synthèse de BTS. Mais cette introduction exigée ne repose sur rien. Nulle part vous ne trouverez cette introduction décrite voire simplement mentionnée. Si la réponse est correcte, elle intègre le plus synthétiquement possible (sauf indication contraire du libellé) les éléments de réponse et la mention des textes avec d'autres marqueurs que "texte 1". Le reste, franchement... S'il n'y a que ça qui vous mette en rogne...
et ben... oui, moi, ça m'agace et désolée, je n'ai pas de BTS donc, je ne peux comparer : bref, moi, depuis le départ, en me basant sur les annales zéro et sur les manuels, j'ai toujours appris à mes élèves qu'il fallait une introduction et qu'il fallait une conclusion : ce n'est quand même pas énorme! je n'attends pas une introduction type commentaire que je réprouve et que je trouve dans certaines copies mais citer le nom des auteurs et dire de quoi va parler la réponse ne demande quand même pas un effort surhumain : bref, l'an dernier j'étais en ES et nous étions tous d'accord là dessus, cette année, je suis en S et il faudrait valoriser l'introduction si elle y est! hum... je corrigerai donc avec tout le  bon sens qu'on m'a demandé!
Enfin, je n'apprécie pas spécialement la question de corpus comme vous mais j'essaie de limiter les dégats avec mes élèves en leur apprenant les bases. Maintenant, chacun fait en son âme et conscience ou selon son bon sens ^^
Je ne vous permets pas de sous-entendre que je n'enseigne pas les bases. J'ai tellement d'exigences que j'en arrive à ne plus noter qu'exceptionnellement au-dessus de 12. Mais les bases d'une réponse à une question sont la prise en compte de la question et la clarté dans la présentation des éléments de réponse. Surtout pour seulement 4 points au maximum ! Ensuite, vous avez la définition officielle de l'exercice

BO du 6/10/11 a écrit:Les sujets prennent appui sur un ensemble de textes (corpus), comprenant éventuellement un document iconographique contribuant à la compréhension ou enrichissant la signification de l'ensemble.

Ce corpus peut également consister en une œuvre intégrale brève ou un extrait long (n'excédant pas trois pages).

Il doit s'inscrire dans le cadre d'un ou de plusieurs objets d'étude du programme de première, imposés dans la série du candidat, et ne doit pas réclamer un temps de lecture trop long.

Une ou deux questions portant sur le corpus et appelant des réponses rédigées peuvent être proposées aux candidats. Elles font appel à leurs compétences de lecture et les invitent à établir des relations entre les différents documents et à en proposer des interprétations. Ces questions peuvent être conçues de façon à aider les candidats à élaborer l'autre partie de l'épreuve écrite, la partie principale consacrée à un travail d'écriture.

Lorsque de telles questions sont proposées, le barème de notation est explicitement indiqué, le nombre de points attribué aux questions n'excède pas 4 points dans les sujets des séries générales et 6 points dans les sujets des séries technologiques.

Qu'il soit ou non accompagné de questions, le sujet offre le choix entre trois types de travaux d'écriture, liés à la totalité ou à une partie des textes étudiés
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet EAF 2014 ?

par User5899 le Sam 21 Juin 2014 - 15:16
@Écusette de Noireuil a écrit:
@Paryponoian a écrit:
@nlm76 a écrit:Cela dit, le problème avec la question sur corpus, c'est qu'elle ne devrait pas exister.
Le corpus non plus, d'ailleurs.

+1
Pas d'accord. Je crois au contraire, que c'est un exercice qui montre vraiment les capacités de réflexion, de compréhension et d'analyse des candidats.
J'ai du mal à comprendre comment un élève d'aujourd'hui peut montrer de telles capacités sur trois textes parfois rapprochés sur des critères incompréhensibles... Le commentaire, en revanche, à condition d'avoir été travaillé sur des bases théoriquement valables (et pas sur la base fond-forme), est l'exercice qui permet la mise en oeuvre de ces capacités.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Sujet EAF 2014 ?

par doctor who le Sam 21 Juin 2014 - 15:17
@nlm76 a écrit:Cela dit, le problème avec la question sur corpus, c'est qu'elle ne devrait pas exister.
Le corpus non plus, d'ailleurs.

+1

Un texte à commenter, une dissertation, un poème en vers à rédiger, et basta.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Solyane
Niveau 2

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Solyane le Sam 21 Juin 2014 - 15:39
Cripure a écrit:
@Solyane a écrit:
Cripure a écrit:
Euh... J'étais parti pour me gausser de l'expression officielle "faire preuve de bon sens", en ajoutant que décidément, la rigueur conceptuelle des IPR est sans limite, mais la fin de votre message me met en colère.
La question sur le corpus a été inventée pour que tout le monde ait au moins 3 ou 4/20. Elle est en soi une aberration, s'ajoutant sans que la durée de l'épreuve soit allongée aux exercices canoniques qui lui préexistaient. Le corpus est source d'éparpillement. Alors quand l'épreuve est née, le réflexe a été de suggérer de s'en débarrasser le plus vite possible pour se concentrer sur le travail d'écriture. Puis sont venus des gens qui ont décrété que la réponse à la question devait être précédée d'une introduction, comme pour la synthèse de BTS. Mais cette introduction exigée ne repose sur rien. Nulle part vous ne trouverez cette introduction décrite voire simplement mentionnée. Si la réponse est correcte, elle intègre le plus synthétiquement possible (sauf indication contraire du libellé) les éléments de réponse et la mention des textes avec d'autres marqueurs que "texte 1". Le reste, franchement... S'il n'y a que ça qui vous mette en rogne...
et ben... oui, moi, ça m'agace et désolée, je n'ai pas de BTS donc, je ne peux comparer : bref, moi, depuis le départ, en me basant sur les annales zéro et sur les manuels, j'ai toujours appris à mes élèves qu'il fallait une introduction et qu'il fallait une conclusion : ce n'est quand même pas énorme! je n'attends pas une introduction type commentaire que je réprouve et que je trouve dans certaines copies mais citer le nom des auteurs et dire de quoi va parler la réponse ne demande quand même pas un effort surhumain : bref, l'an dernier j'étais en ES et nous étions tous d'accord là dessus, cette année, je suis en S et il faudrait valoriser l'introduction si elle y est! hum... je corrigerai donc avec tout le  bon sens qu'on m'a demandé!
Enfin, je n'apprécie pas spécialement la question de corpus comme vous mais j'essaie de limiter les dégats avec mes élèves en leur apprenant les bases. Maintenant, chacun fait en son âme et conscience ou selon son bon sens ^^
Je ne vous permets pas de sous-entendre que je n'enseigne pas les bases. J'ai tellement d'exigences que j'en arrive à ne plus noter qu'exceptionnellement au-dessus de 12. Mais les bases d'une réponse à une question sont la prise en compte de la question et la clarté dans la présentation des éléments de réponse. Surtout pour seulement 4 points au maximum ! Ensuite, vous avez la définition officielle de l'exercice

BO du 6/10/11 a écrit:Les sujets prennent appui sur un ensemble de textes (corpus), comprenant éventuellement un document iconographique contribuant à la compréhension ou enrichissant la signification de l'ensemble.

Ce corpus peut également consister en une œuvre intégrale brève ou un extrait long (n'excédant pas trois pages).

Il doit s'inscrire dans le cadre d'un ou de plusieurs objets d'étude du programme de première, imposés dans la série du candidat, et ne doit pas réclamer un temps de lecture trop long.

Une ou deux questions portant sur le corpus et appelant des réponses rédigées peuvent être proposées aux candidats. Elles font appel à leurs compétences de lecture et les invitent à établir des relations entre les différents documents et à en proposer des interprétations. Ces questions peuvent être conçues de façon à aider les candidats à élaborer l'autre partie de l'épreuve écrite, la partie principale consacrée à un travail d'écriture.

Lorsque de telles questions sont proposées, le barème de notation est explicitement indiqué, le nombre de points attribué aux questions n'excède pas 4 points dans les sujets des séries générales et 6 points dans les sujets des séries technologiques.

Qu'il soit ou non accompagné de questions, le sujet offre le choix entre trois types de travaux d'écriture, liés à la totalité ou à une partie des textes étudiés
et beh, quelle agressivité! je ne me serais pas permise de dire que vous n'enseigniez pas les bases, je ne vous connais pas! bref, vous m'avez donné votre point de vue, que je ne partage pas : c'est ainsi.
Je retourne donc à mes super copies de bac

bonne journée
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Écusette de Noireuil le Sam 21 Juin 2014 - 16:22
Cripure a écrit:
@Écusette de Noireuil a écrit:
@Paryponoian a écrit:

+1
Pas d'accord. Je crois au contraire, que c'est un exercice qui montre vraiment les capacités de réflexion, de compréhension et d'analyse des candidats.
J'ai du mal à comprendre comment un élève d'aujourd'hui peut montrer de telles capacités sur trois textes parfois rapprochés sur des critères incompréhensibles... Le commentaire, en revanche, à condition d'avoir été travaillé sur des bases théoriquement valables (et pas sur la base fond-forme), est l'exercice qui permet la mise en oeuvre de ces capacités.
En théorie peut être. Je vous assure que j'enseigne tout sauf ce type de plan fond et forme, que je passe beaucoup de temps à essayer de leur apprendre à observer les textes, à mettre en évidence le sens, etc. Et que plus ça va, moins ça marche. Quand je regarde ce que j'arrivais à obtenir il y a encore 5 ou 6 ans! Et je suis dans un lycée plutôt pas mal, dans une académie avec de bons résultats. Donc actuellement le commentaire ne permet pas cette réflexion ni cette analyse sauf exception. En revanche lorsque dans l'année je leur fais travailler sur un temps plus long ce type de questions, les résultats sont plus encourageants et en tout cas il essaient vraiment de réfléchir. Bon en même temps,  je n'exclus pas l'idée que mes corpus soient mieux conçus que les sujets de bac (comme d'ailleurs ceux de la plupart des collègues sans doute)

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet EAF 2014 ?

par User5899 le Sam 21 Juin 2014 - 18:41
@doctor who a écrit:
@nlm76 a écrit:Cela dit, le problème avec la question sur corpus, c'est qu'elle ne devrait pas exister.
Le corpus non plus, d'ailleurs.

+1

Un texte à commenter, une dissertation, un poème en vers à rédiger, et basta.
Non. Un résumé-discussion.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet EAF 2014 ?

par User5899 le Sam 21 Juin 2014 - 18:43
@Solyane a écrit:
Cripure a écrit:
@Solyane a écrit:
et ben... oui, moi, ça m'agace et désolée, je n'ai pas de BTS donc, je ne peux comparer : bref, moi, depuis le départ, en me basant sur les annales zéro et sur les manuels, j'ai toujours appris à mes élèves qu'il fallait une introduction et qu'il fallait une conclusion : ce n'est quand même pas énorme! je n'attends pas une introduction type commentaire que je réprouve et que je trouve dans certaines copies mais citer le nom des auteurs et dire de quoi va parler la réponse ne demande quand même pas un effort surhumain : bref, l'an dernier j'étais en ES et nous étions tous d'accord là dessus, cette année, je suis en S et il faudrait valoriser l'introduction si elle y est! hum... je corrigerai donc avec tout le  bon sens qu'on m'a demandé!
Enfin, je n'apprécie pas spécialement la question de corpus comme vous mais j'essaie de limiter les dégats avec mes élèves en leur apprenant les bases. Maintenant, chacun fait en son âme et conscience ou selon son bon sens ^^
Je ne vous permets pas de sous-entendre que je n'enseigne pas les bases. J'ai tellement d'exigences que j'en arrive à ne plus noter qu'exceptionnellement au-dessus de 12. Mais les bases d'une réponse à une question sont la prise en compte de la question et la clarté dans la présentation des éléments de réponse. Surtout pour seulement 4 points au maximum ! Ensuite, vous avez la définition officielle de l'exercice

BO du 6/10/11 a écrit:Les sujets prennent appui sur un ensemble de textes (corpus), comprenant éventuellement un document iconographique contribuant à la compréhension ou enrichissant la signification de l'ensemble.

Ce corpus peut également consister en une œuvre intégrale brève ou un extrait long (n'excédant pas trois pages).

Il doit s'inscrire dans le cadre d'un ou de plusieurs objets d'étude du programme de première, imposés dans la série du candidat, et ne doit pas réclamer un temps de lecture trop long.

Une ou deux questions portant sur le corpus et appelant des réponses rédigées peuvent être proposées aux candidats. Elles font appel à leurs compétences de lecture et les invitent à établir des relations entre les différents documents et à en proposer des interprétations. Ces questions peuvent être conçues de façon à aider les candidats à élaborer l'autre partie de l'épreuve écrite, la partie principale consacrée à un travail d'écriture.

Lorsque de telles questions sont proposées, le barème de notation est explicitement indiqué, le nombre de points attribué aux questions n'excède pas 4 points dans les sujets des séries générales et 6 points dans les sujets des séries technologiques.

Qu'il soit ou non accompagné de questions, le sujet offre le choix entre trois types de travaux d'écriture, liés à la totalité ou à une partie des textes étudiés
et beh, quelle agressivité! je ne me serais pas permise de dire que vous n'enseigniez pas les bases, je ne vous connais pas! bref, vous m'avez donné votre point de vue, que je ne partage pas : c'est ainsi.
Je retourne donc à mes super copies de bac

bonne journée
Oui, ne pas répondre sur le fond et se draper dans sa dignité, on connaît le truc. Retournez en effet constater l'absence de ce qu'on n'a pas demandé.
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Oudemia le Sam 21 Juin 2014 - 20:12
@Solyane a écrit:
et beh, quelle agressivité! je ne me serais pas permise de dire que vous n'enseigniez pas les bases, je ne vous connais pas! bref, vous m'avez donné votre point de vue, que je ne partage pas : c'est ainsi.
Je retourne donc à mes super copies de bac

bonne journée
Il était question de bases quelque part,  n'est-ce pas ? Rolling Eyes
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Sujet EAF 2014 ?

par nlm76 le Dim 22 Juin 2014 - 9:23
Cripure a écrit:
Un texte à commenter, une dissertation, un poème en vers à rédiger, et basta.
Non. Un résumé-discussion.
Je n'ai connu le résumé-discussion qu'en tant qu'élève; si l'exercice du résumé en tant que tel me paraît intéressant, je lui faisais deux reproches : d'abord, les textes proposés étaient à peu près nuls (discours creux des journalistes) ; ensuite, la "discussion" elle aussi, était vaine — une sorte de sous-dissertation de philosophie.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Écusette de Noireuil le Dim 22 Juin 2014 - 9:33
@nlm76 a écrit:
Cripure a écrit:
Un texte à commenter, une dissertation, un poème en vers à rédiger, et basta.
Non. Un résumé-discussion.
Je n'ai connu le résumé-discussion qu'en tant qu'élève; si l'exercice du résumé en tant que tel me paraît intéressant, je lui faisais deux reproches : d'abord, les textes proposés étaient à peu près nuls (discours creux des journalistes) ; ensuite, la "discussion" elle aussi, était vaine — une sorte de sous-dissertation de philosophie.
+1
La pour le coup,c'était peu littéraire comme exercice.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
ysabel
Devin

Re: Sujet EAF 2014 ?

par ysabel le Dim 22 Juin 2014 - 9:40
@nlm76 a écrit:
Cripure a écrit:
Un texte à commenter, une dissertation, un poème en vers à rédiger, et basta.
Non. Un résumé-discussion.
Je n'ai connu le résumé-discussion qu'en tant qu'élève; si l'exercice du résumé en tant que tel me paraît intéressant, je lui faisais deux reproches : d'abord, les textes proposés étaient à peu près nuls (discours creux des journalistes) ; ensuite, la "discussion" elle aussi, était vaine — une sorte de sous-dissertation de philosophie.

je me souviens d'une sujet qu'on nous avait donné en 1ère S sur la dissection de la grenouille  Twisted Evil 

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
roxanne
Devin

Re: Sujet EAF 2014 ?

par roxanne le Dim 22 Juin 2014 - 10:02
@Écusette de Noireuil a écrit:
@nlm76 a écrit:
Cripure a écrit:
Non. Un résumé-discussion.
Je n'ai connu le résumé-discussion qu'en tant qu'élève; si l'exercice du résumé en tant que tel me paraît intéressant, je lui faisais deux reproches : d'abord, les textes proposés étaient à peu près nuls (discours creux des journalistes) ; ensuite, la "discussion" elle aussi, était vaine — une sorte de sous-dissertation de philosophie.
+1
La pour le coup,c'était peu littéraire comme exercice.
Mais c'était technique, justement pour les non-litteraires. Ah, le souvenir de compter ses mots!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet EAF 2014 ?

par User5899 le Dim 22 Juin 2014 - 10:13
@nlm76 a écrit:
Cripure a écrit:
Un texte à commenter, une dissertation, un poème en vers à rédiger, et basta.
Non. Un résumé-discussion.
Je n'ai connu le résumé-discussion qu'en tant qu'élève; si l'exercice du résumé en tant que tel me paraît intéressant, je lui faisais deux reproches : d'abord, les textes proposés étaient à peu près nuls (discours creux des journalistes) ; ensuite, la "discussion" elle aussi, était vaine — une sorte de sous-dissertation de philosophie.
Sur les deux aspects :rien n'empêche de faire résumer un texte plus substantiel (les annales des années antérieures à 1993 présentent nombre de ces textes). Quant à la sous-dissertation de philosophie, je crois que le modèle ne s'impose pas et qu'il brouille l'écoute : ce sujet permettait à toute une catégorie d'élèves non littéraires de montrer qu'ils savaient malgré tout comprendre un propos articulé et en produire un, avec des critères qui, au moins, ne sont pas artistiques (et ont donc selon moi leur place dans un examen).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet EAF 2014 ?

par User5899 le Dim 22 Juin 2014 - 10:14
@Écusette de Noireuil a écrit:
@nlm76 a écrit:
Cripure a écrit:
Non. Un résumé-discussion.
Je n'ai connu le résumé-discussion qu'en tant qu'élève; si l'exercice du résumé en tant que tel me paraît intéressant, je lui faisais deux reproches : d'abord, les textes proposés étaient à peu près nuls (discours creux des journalistes) ; ensuite, la "discussion" elle aussi, était vaine — une sorte de sous-dissertation de philosophie.
+1
La pour le coup,c'était peu littéraire comme exercice.
Et alors ? Le tout littéraire du tournant de 2001 nous a plus envoyés dans le mur qu'il ne nous a aidés.
avatar
Vivivava
Niveau 5

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Vivivava le Dim 22 Juin 2014 - 10:24
D'accord avec Cripure et Roxanne : je trouve que nous avons passé une épreuve plus facile que les élèves d'aujourd'hui, qui doivent absolument être littéraires, alors même qu'ils le sont de moins en moins.
Le résumé permettait notamment d'enrichir le vocabulaire et de travailler l'esprit de synthèse. Par contre il n'est pas évident à enseigner (j'en fais en début d'année avec les BTS 1ère année). Il demande un texte intéressant, mais aujourd'hui, c'est difficile à trouver chez des journalistes qui ont de moins en moins une plume et un propos. Il faudrait se tourner vers les essayistes. La discussion oblige à s'intéresser à des questions d'actualité, ce serait parfois bien utile, pour des ES par exemple. Cependant, je me demande ce que le retour du résumé-discussion donnerait avec les élèves de la société d'aujourd'hui.
La question sur corpus me semble un exercice intéressant et que l'on pourrait pratiquer pour préparer l'entretien à l'oral, mais elle prend un temps qui serait utile pour approfondir le raisonnement et l'analyse sur la dissertation, le commentaire ou l'invention. Elle est rarement réussie, donc ne permet pas d'avoir au moins 4/20.
L'invention, sur le papier, c'est un bel exercice, mais trop souvent réduit à une pseudo-dissertation.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Sujet EAF 2014 ?

par User5899 le Dim 22 Juin 2014 - 10:27
@Vivivava a écrit:L'invention, sur le papier, c'est un bel exercice, mais trop souvent réduit à une pseudo-dissertation.
L'invention a été vendue en 2001 en référence à l'inuentio cicéronienne, à savoir non pas l'imagination, mais la recherche des arguments : clairement argumentative. Toute la difficulté est de proposer à l'examen un exercice qui soit préparé par les cours des niveaux sanctionnés.
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Écusette de Noireuil le Dim 22 Juin 2014 - 12:18
@Vivivava a écrit:D'accord avec Cripure et Roxanne : je trouve que nous avons passé une épreuve plus facile que les élèves d'aujourd'hui, qui doivent absolument être littéraires, alors même qu'ils le sont de moins en moins.
Le résumé permettait notamment d'enrichir le vocabulaire et de travailler l'esprit de synthèse. Par contre il n'est pas évident à enseigner (j'en fais en début d'année avec les BTS 1ère année). Il demande un texte intéressant, mais aujourd'hui, c'est difficile à trouver chez des journalistes qui ont de moins en moins une plume et un propos. Il faudrait se tourner vers les essayistes. La discussion oblige à s'intéresser à des questions d'actualité, ce serait parfois bien utile, pour des ES par exemple. Cependant, je me demande ce que le retour du résumé-discussion donnerait avec les élèves de la société d'aujourd'hui.
La question sur corpus me semble un exercice intéressant et que l'on pourrait pratiquer pour préparer l'entretien à l'oral, mais elle prend un temps qui serait utile pour approfondir le raisonnement et l'analyse sur la dissertation, le commentaire ou l'invention. Elle est rarement réussie, donc ne permet pas d'avoir au moins 4/20.
L'invention, sur le papier, c'est un bel exercice, mais trop souvent réduit à une pseudo-dissertation.
C'est pour cela que je me demande si deux questions dont une sur les connaissances relatives à l'objet d'étude du sujet ne seraient pas plus pertinentes que ce que nous avons actuellement.(voir ce que je disais plus haut). Le "tout littéraire" à pu être un facteur d'aggravation, mais comme cela a été dit sur un autre fil,c'est toute la chaîne éducative qui est malade, et le lycée est au bout de cette chaîne...

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
roxanne
Devin

Re: Sujet EAF 2014 ?

par roxanne le Dim 22 Juin 2014 - 12:27
Je le souviens de mon premier résumé-discussion fin septembre en seconde. Sujet : le superflu, chose très nécessaire.....
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Sujet EAF 2014 ?

par trompettemarine le Dim 22 Juin 2014 - 12:29
Sérieux, avec la baisse du nombre d'heures en seconde en français, vous faites comment pour ajouter la maîtrise d'un nouvel exercice !

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
Contenu sponsorisé

Re: Sujet EAF 2014 ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum